8 juin 2009

Florence est obligée d'avoir le droit (de vote en Belgique)

Bienvenue en Belgique!
Au-delà de nos soucis actuels à propos du climat (moooon ça y est, on va encore avoir un été pourri! Il faisait si beau à Pâques!), il y a une autre raison pour laquelle je pourrais un peu faire la gueule à mon pays.

La politique.

Et ici ce n'est pas un souci de savoir que l'un de nos hommes politique s'est marié avec un chanteuse (oh scandale!) Non, ici, nos hommes politiques escroquent le pays, se mettent l'argent du contribuable dans les poches pour se faire construire une salle de bain dans leur bureau, ou encore pire (c'est tellement compliqué que je n'arrive pas à l'expliquer), ou summum du chic, notre homme politique qui a été découvert en possession de cassettes pédo-pornographiques (elle est belle notre représentation politique), mais ce n'est même pas pour ça que j'ai un problème avec la politique.

La Belgique est un pays fabuleux, où la démocratie se traduit pas le droit de vote imposé. Oui, en d'autres termes, on est obligés d'aller voter (autres victimes: le Grand Duché du Luxembourg, un canton en Suisse, la Grèce et l'Autriche. Point.) Bon jusque-là, no drama, ok je dois me battre tous les 1 ou 2 ans à trouver une tenue décente juste pour rester 2 minutes 33 dans une pièce en dehors de chez moi, un dimanche (jour du non-habillage chez moi). Mais le pire...

Le pire, c'est qu'en Belgique, on va voter avec les pieds lourds, parce que figurez-vous que notre vote ne compte pas! Ok, c'est un peu résumé, mais regardez bien... Nous avons un roi, neutre, non-élu. Donc il n'a rien à voir dans cette histoire. On élit donc les partis politiques qui prendront les décisions (vu que le roi ne fait que signer, dixit mon cours de droit public.) Ok ça reviendrait plus ou moins au même. Sauf que, surtout dans le cadre des européennes, non seulement on n'élit pas 1 parti, mais plusieurs (l'avis de tout le monde en gros, donc ça ne sert à rien de ce point de vue là.) Le pire, le pire du pire (c'était le mot gagnant), c'est qu'on a cette tradition des co-a-li-tions. Et c'est là que je suis pas contente! Parce que, pour être bref, si le parti qui a le plus de voix en a 5, et que les deux partis en dessous de lui en ont respectivement 4 et 2, ils peuvent se regrouper et gouverner à deux (6 voix) à la place de celui élu à par nous, électeurs obligés. Vous n'êtes pas belge et ne comprenez rien? C'est ça la politique en Belgique!

Maintenant retournons à nos futilités jusqu'aux prochaines élections.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire