23 avril 2010

J'ai testé : les extensions capillaires (à chaud, à la colle)


Ça y est, je vous en parle depuis 129 ans, j'ai enfin été faire mes extensions capillaires (Paris sors de ce corps!) (cependant je ne suis toujours pas blonde je vous rassure). J'ai été faire ça chez une petit coiffeuse dans mon petit coin du Hainaut (si vous avez besoin d'une adresse... Enfin attendez que j'aie vécu un peu avec pour être sûres...)

C'est une coiffeuse un peu extravagante (tu la vois tu te dis "Eh merde je vais encore sortir d'ici avec une tête à la Cindy Lauper") mais elle a l'air de maîtriser en fin de compte.

Ça fait plaisir un petit salon de coiffure dans un patelin comme ça. Moi je vais toujours vers la ville pour me faire coiffer et c'est quasiment toujours raté. Alors que peut-être le petit coiffeur de mon village il coupe bien... Du coup ça a fait un sujet de conversation passionnant avec madame la coiffeuse extravagante. Heureusement sinon elle allait se suicider. C'est une de ces coiffeuses qui adooooooorent parler (et moi je suis la fille taciturne qui ne parle que pour dire des trucs hautement intelligents, la preuve en image:(...)).

Non mais c'est vrai, tu vas dans une grande chaîne de coiffeurs, ou chez un coiffeur branchouille dans la ville. Cool, déjà le gars il répond jamais au téléphone. Il en a rien à kicker, ils font tous "sans rendez-vous", ils sont tellement full qu'ils ont tout le loisir de pas répondre au téléphone. Avec leur connerie de "Avec ou sans rendez-vous", l'autre jour j'avais rendez-vous à 10h et seulement à 11h55 une meuf au hasard dans le salon m'a dit "vous pouvez aller vous installer au bac à shampoing". YOUHOUUU. Sauf que non ça veut rien dire. T'as une meuf qui t'accueille. Elle sait pertinemment bien qu'elle a une chance sur trois milliards de pas te coiffer mais elle te demande ce que tu vas faire. Toi pleine d'espoir tu lui expliques le truc en détail. "Ok vous pouvez aller vous assoir là". Trente minute plus tard t'as une autre meuf qui te demande ce que tu vas faire. A mon avis elle s'ennuyait elle voulait juste parler. Après t'as la meuf Y qui te dis que tu peux aller au shampoing. YOUHOUOUU je disais donc. T'attends encore trente minute au bac. Une autre meuf (putain mais elle sort d'où celle-là?) te fais ton shampoing. Pour la troisième fois on te demande ce que tu veux. Toi t'en as marre tu dis plus que la moitié. Puis Z t'envoie t'assoir devant la glace 15 minutes, pour que tu puisses t'admirer dans toute ta laideur avec les cheveux mouillés. Finalement t'as quelqu'un qui vient te couper les cheveux. "Vous voulez quoi" "Baaah fais ce que tu veux Michel j'ai envie de rentrer chez moi pour dormir!". Non, sérieusement, on a beau expliquer avec tous les détails possibles, dire tout ce qu'on ne veut PAS, t'es sûre que tu vas jamais sortir avec cette tête-là. Les coiffeurs soit ils parlent pas le même langage, soit ils prennent les gens pour leurs tête d'entraînement.
Pas besoin de préciser que peut-être, c'est possible qu'une deuxième personne va finir ta coupe. Et c'est bien sûr aucune des 56 personnes à qui tu viens de parler qui va te faire ton brushing...

Tout ça pour dire, j'ai décidé de tester le coiffeur de village, le jour où je serais passée par dessus mon traumatisme et que j'irais couper mes cheveux. Pleine d'espoir, de rêves et de passion.

Bon, les extensions, pour les prix vous savez sûrement, ça coûte 2,5 bras (n'écoutez pas les conneries que les gens vous disent, des extensions à 300 € c'est pas normal... Sauf si c'est votre cousin Bébert qui vous les fait. Chacun sa merde après).

Sur le coup, ça fait très mal, ça tire sur les cheveux, si j'avais eu un homme les jambes écartées devant moi (?????) il serait stérile, tellement j'avais des spasmes dans ma jambe. Ça dure 2h. J'ai pas dormi cette nuit. C'est trop jouissif d'avoir des cheveux longs tout d'un coup. Après, je vous donnerai des nouvelles quand j'aurais vécu un peu avec. Si vous avez des questions n'hésitez pas...

Bon, par contre la coupe, j'y travaille encore. Je comptais faire une longueur raisonnable et bien effilée. Et puis j'ai vu que j'avais pas envie que ma coiffeuse de patelin elle me coupe les cheveux (parce que elle elle trouvait ça très bien comme ça et qu'elle a peut-être quand même des goûts douteux). Et puis je me suis vue avec des cheveux tellement longs que j'en aurais sûrement plus jamais des comme ça, et je me suis dit que j'allais me faire plaisir une semaine ou deux avant de les raccourcir. C'est très démodé comme coupe (c'est même pas une coupe d'ailleurs!), ça fait un genre un peu louche mais bon, je fais ce que je veux avec mes cheveux!

Mon appareil photo est mort quand même... Sony c'est bon comme marque d'appareils photo?

1 avril 2010

J'ai testé : les lentilles colorées à ma vue

Je vous avais parlé un jour (j'ai la flemme de fouiller tous mes articles, mais je suis sûre j'en avais parlé) que je comptais essayer les lentilles colorées. C'est chose faite, et pour celles que ça intéresse voici quelques infos. 

Je les ai achetées chez Afflelou (mon fournisseur de lentilles de vue et lunettes). Ils vendent des lentilles de couleur, qu'ils ont en stock. Si comme moi vous voulez des lentilles de couleur à votre vue, il faut les commander (3-4 jours). Les colorées à la vue coûtent 25 € pour 2 (de la même dioptrie!). 

Le premier jour, c'est un peu bizarre, je voyais très flou, maintenant après les avoir portées 2-3 jours elles sont beaucoup plus supportables. Pour celles qui mettent déjà des lentilles de vue souples, la structure est un peu différente, mais après un jour ou deux de manipulations, on gère. 

Il existe deux gammes de couleur, les basiques, et les mêmes en "flash" (environ 12 couleurs en tout). Moi j'ai pris les vertes basiques, parce que je ne voulais pas avoir ces yeux figés de poupée (comme Angie et ses grosses lentilles bleues), que ça se voit à 10 km. 

Malheureusement, sur le coup j'ai donc appris que j'avais déjà les yeux verts, vu que la couleur des lentilles est identique à celle de mes yeux (je vous laisse apprécier). Seule différence, le regard est plus "ouvert". Je conseille donc les plus colorées... Enfin voilà, petit article informatif (de temps en temps faut que je serve à quelque chose), si vous avez des questions sur le sujet, docteur myopie est là...


avec


sans (et encore, c'est parce que la photo est floue)