30 avril 2010

The Oranges

Si vous avez un peu fait gaffe ces derniers temps, vous avez dû entendre vaguement parler du film The Oranges. Moi je suis aux aguets depuis que j'en ai entendu parler. Je suis plus que fan de l'excellent et sexy Hugh Laurie (a.k.a. Dr House), et le voir dans une rôle différent va être intéressant. Vous pouvez être sûrs à 100 % que ce film j'irai le voir dès sa sortie!


En plus, ça me fait rire, parce que dans ma tête de psychopathe j'avais imaginé ce script, et je me disais que quand je serais actrice à Hollywood je proposerais ce scénario pour pouvoir me taper Hugh Laurie (je vous avais prévenus...). Bon soit, trêve de plaisanterie, pour toi qui n'est pas aware, en résumé il s'agit d'un drame, une histoire d'amour entre un quinqua et une ado (jouée par Leighton "Blair" Meester). Et on nous promet de découvrir les deux acteurs dans des rôles complètements différents de ceux de leurs séries respectives. Sortie prévue en 2011, à suivre donc!

Petite anecdote, les deux acteurs s'étaient déjà rencontrés sur le tournage de Dr House, où Leighton jouait une adolescente qui tentait de séduire House (je pense même qu'à la fin il part avec elle sur sa bécane pour enquiquiner Cuddy). La blondasse quoi!



photos : Google Images

TDJ : Can't Touch This

Cette semaine, entre mes 263454731546879 répétitions de danse, j'ai appris qu'on élevait des crevettes en Louisiane (en parlant de ça, tu paries que l'essence va encore augmenter? Non mais t'as vu le prix quoi... Si ça continue je vais apprendre à rouler à vélo). On en apprend tous les jours.

Mais sinon, pourquoi cette tenue? On s'en fout Parce que j'aime retourner aux sources, aux sapes que j'aimais quand j'étais ado, c'est-à-dire les sapes hip hop. A part qu'au lieu de mettre un jeans de gangsta avec un sweat de killa et un bandeau dans mes cheva, on se la joue plus subtile maintenant.

Ça tombe bien parce que j'ai lu dans Be (ou un autre) que les 90s revenaient en force dans la mode. Ça c'est du jamais vu : tous les ans les 80s/70s/60s/50s reviennent (soit disant), mais les 90s... je me prends un coup de vieux 8-) . Je vais pouvoir me racheter des vêtements comme quand j'étais ado. Jeune ado. Très jeune ado. J'ai 22 ans à ce jour, donc je vous laisse calculer. Parce que moi c'est le weekend alors j'ai pas envie. J'ai jamais aimé les chiffres.


T-shirt, Zara men
Veste en cuir, Naf Naf
Sac clouté, Jennyfer
Jupe tube, New Look
Legging arachnéen, H&M
Baskets, Dunk Hi de Nike
Lacets léo, d'une petite boutique en Espagne
Collier shell, Six
Bracelet, la boîte à bijoux de maman
Lunettes pour les myopes, Chin-Chin d'Afflelou




 
 

 




 

 


 


29 avril 2010

Shopaholic

Hello les p'tits gars, je tiens à vous annoncer officiellement que dans 3 jours, ça me fera un mois sans acheter une seule sape (*applause*). Ce n'est pas vraiment la raison pour laquelle je ne poste plus d'outfits, c'est juste que comme vous le savez (...), mon appareil photo est mort et que je ne sais pas quand j'aurais le temps d'aller en racheter un. Même si j'ai 2-3 photos en réserve, qui ne méritent pas un article complet rien que pour elles.

Bref, du coq à l'âne, j'ai trouvé un site pour les Shopaholics Anonymous. Funny.

Quelques inspirations pour vous faire patienter...

Pictures from different blogs / lookbook / ...
If you recognize yourself, please say so and give your link address


Le short de mes rêves:



Le pantalon de mes rêves (dans un autre budget):


Sushi Pedro

Ce que j'appelle le talent... Une paire de leggings noirs, des bottes noires plus-simple-tu-meurs, une jolie tunique, un foulard bien choisi = le Style



So 2009 mais j'aime toujours... (pour vous dire j'ai mis des sandales guêtres aujourd'hui!)



Maintenant que j'ai des cheveux je louche aussi sur les idées coiffure originales...



Et enfin quelques tenues casual, truc qui peut toujours aider dans les jours sans inspiration (justement). Ça a l'air tellement simple et pourtant...


Sonia Fashionbox



23 avril 2010

J'ai testé : les extensions capillaires (à chaud, à la colle)


Ça y est, je vous en parle depuis 129 ans, j'ai enfin été faire mes extensions capillaires (Paris sors de ce corps!) (cependant je ne suis toujours pas blonde je vous rassure). J'ai été faire ça chez une petit coiffeuse dans mon petit coin du Hainaut (si vous avez besoin d'une adresse... Enfin attendez que j'aie vécu un peu avec pour être sûres...)

C'est une coiffeuse un peu extravagante (tu la vois tu te dis "Eh merde je vais encore sortir d'ici avec une tête à la Cindy Lauper") mais elle a l'air de maîtriser en fin de compte.

Ça fait plaisir un petit salon de coiffure dans un patelin comme ça. Moi je vais toujours vers la ville pour me faire coiffer et c'est quasiment toujours raté. Alors que peut-être le petit coiffeur de mon village il coupe bien... Du coup ça a fait un sujet de conversation passionnant avec madame la coiffeuse extravagante. Heureusement sinon elle allait se suicider. C'est une de ces coiffeuses qui adooooooorent parler (et moi je suis la fille taciturne qui ne parle que pour dire des trucs hautement intelligents, la preuve en image:(...)).

Non mais c'est vrai, tu vas dans une grande chaîne de coiffeurs, ou chez un coiffeur branchouille dans la ville. Cool, déjà le gars il répond jamais au téléphone. Il en a rien à kicker, ils font tous "sans rendez-vous", ils sont tellement full qu'ils ont tout le loisir de pas répondre au téléphone. Avec leur connerie de "Avec ou sans rendez-vous", l'autre jour j'avais rendez-vous à 10h et seulement à 11h55 une meuf au hasard dans le salon m'a dit "vous pouvez aller vous installer au bac à shampoing". YOUHOUUU. Sauf que non ça veut rien dire. T'as une meuf qui t'accueille. Elle sait pertinemment bien qu'elle a une chance sur trois milliards de pas te coiffer mais elle te demande ce que tu vas faire. Toi pleine d'espoir tu lui expliques le truc en détail. "Ok vous pouvez aller vous assoir là". Trente minute plus tard t'as une autre meuf qui te demande ce que tu vas faire. A mon avis elle s'ennuyait elle voulait juste parler. Après t'as la meuf Y qui te dis que tu peux aller au shampoing. YOUHOUOUU je disais donc. T'attends encore trente minute au bac. Une autre meuf (putain mais elle sort d'où celle-là?) te fais ton shampoing. Pour la troisième fois on te demande ce que tu veux. Toi t'en as marre tu dis plus que la moitié. Puis Z t'envoie t'assoir devant la glace 15 minutes, pour que tu puisses t'admirer dans toute ta laideur avec les cheveux mouillés. Finalement t'as quelqu'un qui vient te couper les cheveux. "Vous voulez quoi" "Baaah fais ce que tu veux Michel j'ai envie de rentrer chez moi pour dormir!". Non, sérieusement, on a beau expliquer avec tous les détails possibles, dire tout ce qu'on ne veut PAS, t'es sûre que tu vas jamais sortir avec cette tête-là. Les coiffeurs soit ils parlent pas le même langage, soit ils prennent les gens pour leurs tête d'entraînement.
Pas besoin de préciser que peut-être, c'est possible qu'une deuxième personne va finir ta coupe. Et c'est bien sûr aucune des 56 personnes à qui tu viens de parler qui va te faire ton brushing...

Tout ça pour dire, j'ai décidé de tester le coiffeur de village, le jour où je serais passée par dessus mon traumatisme et que j'irais couper mes cheveux. Pleine d'espoir, de rêves et de passion.

Bon, les extensions, pour les prix vous savez sûrement, ça coûte 2,5 bras (n'écoutez pas les conneries que les gens vous disent, des extensions à 300 € c'est pas normal... Sauf si c'est votre cousin Bébert qui vous les fait. Chacun sa merde après).

Sur le coup, ça fait très mal, ça tire sur les cheveux, si j'avais eu un homme les jambes écartées devant moi (?????) il serait stérile, tellement j'avais des spasmes dans ma jambe. Ça dure 2h. J'ai pas dormi cette nuit. C'est trop jouissif d'avoir des cheveux longs tout d'un coup. Après, je vous donnerai des nouvelles quand j'aurais vécu un peu avec. Si vous avez des questions n'hésitez pas...

Bon, par contre la coupe, j'y travaille encore. Je comptais faire une longueur raisonnable et bien effilée. Et puis j'ai vu que j'avais pas envie que ma coiffeuse de patelin elle me coupe les cheveux (parce que elle elle trouvait ça très bien comme ça et qu'elle a peut-être quand même des goûts douteux). Et puis je me suis vue avec des cheveux tellement longs que j'en aurais sûrement plus jamais des comme ça, et je me suis dit que j'allais me faire plaisir une semaine ou deux avant de les raccourcir. C'est très démodé comme coupe (c'est même pas une coupe d'ailleurs!), ça fait un genre un peu louche mais bon, je fais ce que je veux avec mes cheveux!

Mon appareil photo est mort quand même... Sony c'est bon comme marque d'appareils photo?

21 avril 2010

TDJ : J'ai trouvé mon sarouel

Les sarouels, c'est toujours joli dans les magazines, mais quotidiennement? Avant de se poser la question "Comment le porter?", encore faut-il en trouver un beau, et pas qu'en photo! J'en ai trouvé un, il me va bien, il est facile à porter en toute occasion, il n'était pas cher du tout, et il vient de chez Jennyfer! Et oui, je n'aurais jamais pensé chercher à cet endroit, mais parfois il faut passer par-dessus ses préjugés!

Sarouel coton et clous plats, Jennyfer

Crop top, H&M
Débardeur, H&M
Chaussures, Strada chez Swing

18 avril 2010

Tout tout tout vous saurez tout sur... (Tenue du jour : tunique sweat-shirt sporty)

mon weekend! Comme vous vous en foutez royalement, mais qu'étant sur ce blog vous avouez à moitié que vous n'avez rien d'autre à faire qu'à glander devant votre ordi (bienvenue dans ma secte), je vais touuuuuut vous raconter par le menu.

Alors, vendredi, moi Paris Hilton j'ai été prendre mon rendez-vous chez la coiffeuse pour me faire poser des extensions capillaire *excited*, je me demande ce que ça va donner (des cheveux plus longs oui, mais encore?) Vendredi soir bouffe avec les copines, une super bonne salade aubergines-artichauts-jambon de parme-mozzarella accompagnée de papotages de boulot. Puis cinéma crapuleux où j'ai englouti tout ce qui traînait au comptoir (sinon c'est pas marrant de manger une salade!), vas-y envoie le magnum amandes caramel, le pop corn, la barbe-à-papa en pot et le coca light bien sûr.

Samedi matin, atelier culinaire Tupperware (il aurait mieux valu que j'aille à une démo Weight Watchers), on a fait des croissants au saumon-Philadelphia (pas light bien sûr), et on a englouti les croissants après, plus des Biarritz, plus des chips, plus je sais plus quoi... Et puis on a acheté des boîtes en plastique qui coûtent un bras. Juste avant de partir j'avais entendu (pas écouté! Ne nous méprenons pas) mon horoscope du jour, et ça disait que j'allais faire une rencontre amoureuse dans la journée. J'ai pas vu un seul mec de la journée. Hum. Au soir cours de danse (pour éliminer les croissants bien sûr).

Dimanche matin banc solaire, je me suis arrêtée devant leur affichette au banc et j'ai appris que, même quand tu mets des pulls, tu dois aller faire des bancs parce que ça te permet de combattre le Winter Blues (ils sont superficiels mais ils parlent anglais dis!) Trois lignes en dessus on te rappelle quand même que ça entraîne des cancers de la peau et la cécité. Cool.

Puis il faisait 18°, j'avais envie d'aller jeter du pain aux canards, mais en même temps j'étais prise dans une torpeur insurmontable, alors j'ai décidé de regarder Slumdog Millionaire (oui je suis MÉGA un peu en retard), c'était cool, même si y'avait un couac à la fin.
Ah oui, entre temps j'ai appris qu'une bloggeuse de plus nous lâche un moment. Ça fait que quatre. Même si "une" est déjà revenue parmi nous. Cool.
Ah oui (ah oui ah oui), j'ai plus ou moins fait régime pour de vrai après (parce que depuis que j'ai dit que je commençais, j'ai engouffré environ 17 morceaux de tartes/gâteaux/boîtes de macarons sur 2 semaines), j'ai bu plein de thé, je suis zen. Et je me suis défoulée sur ma Wii. Bah ouais, peut-être que si j'allais dans une vraie salle de sport je rencontrerais quelqu'un aussi... Ou pas.

Entre temps (entre temps entre temps) j'ai oublié de passer l'aspirateur, d'apprendre à utiliser ma tablette graphique, d'aller me balader sous le soleil... Et le reste.

Ah j'oubliais, j'ai cassé mon appareil photo aussi. Enfin, le zoom. Quand j'aurais fini de payer un bras pour mes cheveux/bancs/régimes je pourrais en racheter un.

xoxo (même si on sait pas ce que ça veut dire!)

Admire mon bronzage...

Sweat, New Look
T, Dorothy Perkins
Jeans, H&M
Boots, New Look
Bague, Mango Istanbul

17 avril 2010

J'ai vu Remember Me avec Robert Pattinson

Enfin, entendons-nous, il était sur l'écran, pas à mes côtés #dammit!



Remember Me, c'était dimanche passé d'ailleurs, mais j'ai complètement zappé (quand je vous dis que je suis perturbée en ce moment). Et j'ai bien aimé. Le film a eu de très bonnes critiques dans la presse mais je n'ai rien vu sur la toile comme réactions, personne n'a été le voir?
En tout cas c'est un beau film, comme je les aime, c'est à dire plus dramatique que romantique, et avec une fin horriblement tragique (si vous avez lu lesdites critiques, vous avez peut-être une idée de la fin... Moi j'avais bien deviné).
Si d'habitude j'ai quelques larmes qui perlent quand je vais voir ces conneries de comédies romantiques, là j'ai dû prendre beaucoup sur moi-même pour pas éclater en sanglot. J'adore.
Sinon Robert était Robert, toujours aussi bon, dans un registre bien différent de la saga à vampires. Et effectivement, Emilie était bof.







Puis hier j'ai été voir Alice au pays des merveilles. Par curiosité, tellement ça a fait le buzz. Je dois avouer que ce n'étais pas mon dessin animé préféré et que donc j'ai dû le voir très peu quand j'étais gamine. Et que donc je me souvenais pas de grand chose. Peut-être est-ce la raison pour laquelle je n'ai pas été déçue du tout du film (contrairement à la plupart des gens apparemment?) J'ai vraiment bien aimé, sans chercher à l'identifier à la version originale. Je dirais même que ça faisait longtemps que je n'avais pas passé un aussi bon temps au ciné parce que j'ai vraiment adoré même. Sauf la fin, 10 minutes complètement ratées du film. Enfin là encore, j'avoue, je suis d'accord sur ce point avec les critiques, Anne Hathaway fait vraiment cruche.



Images : Google Images

15 avril 2010

Tenues : quoi porter avec un blouson à fleurs

Hello les ptits loups, je vous rassure je ne suis pas morte, mais honnêtement je n'ai pas eu l'occasion de passer sur le net depuis le début de la semaine (d'où mon absence de mon blog, de vos blogs, de mes mails, de facebook...) Pour l'instant, comme je cours beaucoup, j'ai pas trop le temps de créer des tenues très intéressantes (même si j'ai pris quelques photos, que je posterais peut-être dans un moment d'égarement), je ressors les bottes motardes (sooo 2009!), les ballerines (sooo... old!) et je remet de robes déjà-vues.

Mon défi "un mois sans shopping" n'arrange rien à la situation. Et le temps, mi-figue mi-raison. Et puis j'ai la flemme, j'ai pas le courage de sortir des talons. Bla bla bla. Soit, je vous lâche un relooking dans le genre de celui que j'avais fait avec la robe bustier d'une autre bloggeuse.

J'avais invité les gens (vous quoi) à m'envoyer des pièces à relooker, Laura a sauté sur l'occas'. C'était vachement plus difficile sur ce coup-ci, le blouson à fleurs à manches courtes, à dominante bleue, je comprends que tu galères!


C'est peut-être pas à 100 % ton style mais bon faut changer un peu tu adapteras à ta garde-robe (tu sais celle dans le coffre de ma voiture :D), je te fais confiance!






Allez j'attends tes critiques (et à toutes aussi d'ailleurs).

Envoyez-moi vos challenges!

10 avril 2010

Tenue du jour : ballerine

Je passe en coup de vent en ce weekend busy busy; un outfit et un petit lien sympa pour occuper vos chaudes soirées d'avril: le site Stupidbook compile toutes les bêtises qu'on peut voir sur le célèbre site de réseautage social Facebook. D'ailleurs, c'est vous, moi et les autres qui sommes invités à leur envoyer les perles qu'on peut voir quotidiennement sur notre page. Fans de fautes d'orthographe et d'histoires d'amour express sur le net, foncez! Ou comment devenir accroc à un nouveau site alors qu'on commençait juste à se lasser de VDM...

Body ligné, New Look
Jupe grise, Camaïeu
Blouson en jeans, friperie
Boots, New Look
Collants, H&M

4 avril 2010

Le cas de la robe bustier à la ville

Hier, Lylia du blog Lille Fashion Style City proposait un petit "jeu" ou "défi" sur son blog. Lylia possède une robe bustier qu'elle n'a encore jamais mise, car trop habillée selon elle pour être portée en ville, en journée, de manière casual... Alors donc, comment on porte une robe bustier dans la vie de tous les jours?

L'objet du crime

Après avoir vu Taylor Momsen porter sa robe bustier de manière grunge, elle s'est dit qu'il y avait de l'espoir pour elle, de pouvoir porter cette robe bustier maudite. Et elle demande à ses lectrices de l'aider à créer des tenues avec sa robe, de lui donner des idées... D'ailleurs, si vous êtes des créatives, foncez, moi perso j'adore ce genre de petits défis. Si ça vous plaît aussi je vais vider ma garde-robe et faire la même chose tiens! Sauf que chez moi y'a plus de boulot!

C'est comme ça que j'ai repensé au site Polyvore (en fait, j'avais oublié le nom, mais je me souvenais que Cyrielle avait fait un article "sélection Polyvore" il y a quelques temps, donc j'ai été fouiller dans ses archives. 3615Vis-ma-vie-de-bloggeuse)

Voici quelques tenues créées avec la robe bustier de Lylia, de mon cru :)

1/ Romantique
La veste en jeans, grosse tendance de cette saison, casse le côté trop habillé de la robe bustier. J'aime beaucoup le mélange gris/couleurs fauves/nude. La pochette est LA pièce mode de cette tenue. Les wedges rendent la tenue un peu plus street, les bijoux permettent de rester féminine.



2/ Baroudeuse chic
La robe bustier trop classique pour être portée au boulot, au bahut, ou pour aller faire du shopping? Pas du tout avec ces pièces d'inspiration baroudeuse, limite army (grosse tendance aussi!) Encore une fois, mélange des couleurs terre/kaki et du gris. Selon le temps, on choisit les wedges ouvertes ou fermées (les talons seraient un poil trop girly, et girly + militaire c'est délicat). Le cartable d'inspiration vintage donne un côté "in" à la tenue. De préférence à shopper en friperie ou dans une brocante.



3/ Sexy nude
Parce que oui, on peut porter la robe bustier le soir sans avoir l'air de se rendre à son bal de rétho (Prom night, bal des finissants... comment vous appelez ça en France?). Je lui ai choisi un legging couleur nude légèrement brillant, pour éviter de se faire agresser la nuit. Et parce que, pour casser une pièce trop sexy/girly/courte... rien de tel qu'un joli legging! Je lui ai choisi une veste et un manteau, à savoir le perfecto couleur peau qui se met sous le manteau en (fausse svp!) fourrure. Comme ça, même si on enlève le manteau, on peut garder la fine veste, et éviter ainsi la vérification récurrente de l'état du décolleté. Les chaussures sont plates et assez massives pour contrebalancer avec les pièces girly et branchouilles.



4/ Girly
Cette tenue reste assez classique et féminine, mais pourquoi pas pour se rendre à une cérémonie sans avoir l'air d'une cruche (parce que, sans déconner, t'auras pas l'air canon là-dedans quand même?)



5/ Vintage inspired
La tenue la plus casual. Pour ça rien de plus simple, on choisit un blouson en cuir (ici un rose poudré pour rester dans la tendance nude, mais ça marche aussi avec du noir ou du marron), des bottes en cuir brut et plates, voire des bottes vintage à choisir en noir, gris, brun, camel..., un sac besace en cuir, et quelques bijoux "objets détournés", comme cette terrible bague "cartes", mais pourquoi pas un collier "cage", "flèche", "oiseaux"...



Réalisé avec Polyvore
Idée tirée du blog "Lille Fashion Style City"


SI VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE, N'HÉSITEZ PAS À M'ENVOYER DES PHOTOS DE VOS "VÊTEMENTS À PROBLÈMES", CA M'ÉCLATE DE FAIRE DES RELOOKINGS COMME CA!