16 juillet 2011

J'ai testé la Peugeot Ion full electric

Il y a peu je vous parlais de voitures électriques, hybrides et compagnie, et j'ai justement eu l'occasion d'en essayer une cette semaine! Quand j'ai su que l'occasion se présentait j'ai dit oui oui oui tout de suite et le grand enfant en moi s'est dit "Youpie, un nouveau joujou à tester". J'avoue j'aime conduire. Pas autant que de m'acheter des shampoings (nous reviendrons sur mes troubles d'achats compulsifs plus tard) mais un de mes rêves secrets, ce serait de devenir cascadeuse en voiture. Je rêve de savoir me garer en tirant le frein à main (go Youtube). J'adore faire des manœuvres, j'aime bien faire des créneaux, j'épate toujours les copines avec ma technique (j'avoue, j'ai une petite citadine aussi, je garantis pas que je saurais garer une familiale break du premier coup). Enfin soit, donc j'étais super contente de pouvoir tester une voiture écologique, puisque c'est aussi important pour moi. Et puis c'est de la curiosité pure et simple aussi.

Première approche: comme beaucoup de voitures électriques, c'est une boîte automatique. Help! Après quelques explications, c'est simple: il n'y a qu'une vitesse pour avancer, le reste, ça sert à rien. Si mon copain a eu plus de mal à laisser tomber le changement de vitesse (noooon nooon pas mettre la marche arrière pendant qu'on roule), moi j'ai eu tendance à prendre le frein pour un embrayage (puisqu'on se retrouve à freiner avec le pied gauche). En parlant de frein justement, il est supeeeer sensiiiible. Genre frein tactile. Donc ça prend un petit temps d'adaptation pour se forcer à utiliser le frein moteur. Mais commençons par le début et le point le plus impressionnant: l'allumage. Zéro bruit. Nada. Néant. Silence absolu. Un vrai plaisir! On se croirait dans un aeroglisseur. Zen. J'adore! Le démarrage ne fait aucun bruit, seul un "bip bip" vous signale que vous pouvez rouler. La conduite -une fois maîtrisée- est très agréable. Contrairement à ce qu'on croirait, elle monte très vite et facilement en vitesse (testée uniquement en ville jusqu'à 90 km, on n'a pas tenté l'autoroute). Maintenant je vous laisse avec une série de photos et de commentaires plus ou moins utiles.



Pas de compte tours, seulement 3 modes (en gros): consommation, éco (presque non-consommation) et recharge (dans les descentes, au freinage...). Seules les accélérations la font consommer, une fois la vitesse de croisière atteinte, elle redescend illico en Eco


La boîte manuelle: P pour Parking, R pour Rear -la marche arrière-, N comme Ne sert à rien (point mort, utilité non prouvée) et D comme... Devant! enfin, la marche avant en gros, la seule vitesse qui roule
Et oui, si tu es fin observateur, tu tireras la conclusion suivante: une électrique peut brûler aussi


Il manque une pédale!


Très jolie de profil, devant moyen, arrière scabreux. Mais ça reste une citadine sympa.


Incognito




Des trous partout, environ pour la recharger peut-être?


Et de l'autre côté le bouton pour désactiver le mode Transformers


Pour prouver que je mens pas





"Ici le commandant de bord.."
J'avoue j'étais à cours d'idées pour celle-ci


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire