26 avril 2012

Chères agences de comm', chères plateformes d'affiliation, chères marques...

avec le boom des blogs, vous avez commencé à vous intéresser à nous, blogueurs, nouvelle faune prometteuse pour promouvoir gratuitement vos produits et sans trop d'efforts. Je me permets tout de même de vous rappeler quelques petits points qui semblent vous dépasser, puisque apparemment vous pensez que :

Les blogueurs ne travaillent pas, ils sèchent les cours pour ceux qui sont encore à l'école, leur métier à plein temps c'est blogueur. Je ne sais pas exactement comment ces agences perçoivent la situation, mais c'est l'impression qu'elles me donnent. Quand il y a une "urgence" quant à un article rédigé ou à rédiger, ou que sais-je, ces agences et autres plateformes nous bombardent de mails de 8:43 à 16:19 (heureusement, je n'ai jamais été assez folle pour leur filer mon numéro) pour qu'on fasse telle ou telle chose. Chère Ginette, moi, j'ai un job, et la journée je travaille donc. Avec les trajets, ça me fait 9h40 en dehors de chez moi (quand tout va bien). Ne travaillant pas dans une agence de comm' précisément, mon chef apprécierait moyennement que je blogue pendant mes heures de travail, ne penses-tu pas? D'ailleurs, ça doit être pour ça que la plateforme Blogspot est bloquée d'accès au bureau, non?
Je suppose que le fait qu'on soit censés être des blogueurs professionnels full-time comme ces gens semblent le penser, justifie aussi qu'on nous invite toujours moins d'une semaine avant un événement, que les événements se déroulent toujours pendant les heures de boulot. Je suis censée prendre un jour de congé et donc perdre une journée de salaire juste pour pouvoir (peut-être) me faire poser un vernis semi-permanent OPI ou voir des tringles de vêtements sans aucune explication (voir plus loin).

Ce ne sont que des blogueurs, ils ne sont pas importants, on les convie pour la forme. On est invité à des présentations de presse, au même titre que les rédacteurs de magazines, journalistes et co, c'est super! Sauf que... dès qu'on arrive sur le lieu, que l'hôtesse nous demande pour quel média nous travaillons, et qu'on répond qu'on blogue, on lit le dédain dans les yeux de ces hôtesses follement conviviales qui nous donnent envie de repartir en arrière. Soit on leur donne la consigne de concentrer leurs efforts sur les personnes vraiment importantes, soit elles sont particulièrement désagréables. Du coup, personne ne s'occupe de nous pour nous expliquer les produits que l'on voit, on se retrouve là à regarder des tringles, faire quelques photos, et partir la queue entre les jambes. La rédactrice du Vif weekend était vachement mieux traitée la dernière fois que je me suis retrouvée à une présa en même temps qu'elle, bizarre!
Et encore, ça c'est quand on nous accueille, parce que quand on organise un événement uniquement pour les blogueurs, on nous laisse entrer sans même nous dire bonjour. La dernière fois que j'ai participé à un événement blogueurs, n'importe qui aurait pu entrer en faisant mine de rien et se ravitailler au buffet en profitant des activités au programme! Classe! La prochaine fois je vous invite?
Je ne vous parle même pas des fois où en sortant, on remarque qu'il y a un goody bag pour blogueurs (pour la forme) et un pour les journalistes (king size), très fin! Surtout en sachant que la journaliste va copier-coller un communiqué et dire d'office du bien du produit...

Envoyons-leur un communiqué de presse sans vraiment nous assurer que c'est en rapporta avec leur blog, et surtout n'oublions pas le sacro-saint "Cher(e) blogueur". J'efface au moins 15 mails de ce genre par jour. Et encore, je ne suis pas ce que je qualifierais de "grosse blogueuse" (aussi dite "blogueuse influente"), je n'ose pas imaginer la boîte de certaines!

En gros, il suffit de leur offrir un buffet et l'accès à notre showroom pour qu'ils nous pondent un article, on s'en fout de savoir qui ils sont, ce qu'ils font, comment ils vont parler de notre produit.

Pour conclure, je veux bien remettre les choses à leurs places : je n'ai jamais voulu bloguer pour recevoir en échange, c'était plutôt un gros besoin d'écrire, une passion à partager avec des gens qui ont les mêmes intérêts. A la limite, la seule chose que j'espérais secrètement, je l'avoue, c'était de me faire remarquer pour mon écriture et espérer bosser un jour dans un mag.
Pour moi, les agences de comm' et co ne nous doivent rien. Quand on a commencé à recevoir des invitations pour des événements qui nous paraissaient si sélects, j'avoue j'étais grisée, j'essayais de me rendre à tous ces événements, c'était nouveau pour moi. Mais j'ai bien vite vu qu'on n'était que du petit bétail pour ces gens et qu'on importait peu. Aujourd'hui, ces agences préfèrent balancer des invitations à n'importe quelle nana qui commence à bloguer, de manière intéressée, plutôt que de sélectionner et de prendre plus de temps pour nous.
Ce qui me révolte vraiment, c'est que ces agences ne sont aucunement obligées de nous inclure dans leurs présentations ou d'organiser des événements pour nous. Alors quand elles le font, la moindre des choses, ce serait de le faire bien. Sinon, autant ne plus nous calculer, c'était très bien comme ça avant. Et ça empêcherait aussi la blogosphère de devenir une énorme pancarte publicitaire où on retrouve toujours les mêmes photos au moment des press days.


7 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Ah ça m'énerve aussi ce manque de considération pour notre emploi du temps! Pourtant, je suis beaucoup moins sollicitée que toi. Maintenant, j'annonce la couleur sur mon blog: je veux bien laisser un peu d'espace pour une marque/un produit sur mon blog mais à certaines conditions. Et en plus, je ne vais pas aux événements, c'est tout simplement pas possible avec la vie que je mène. Et si ça ne plait pas, tant pis.
    Et les trucs complétement à coté de la plaque, je me demande si je vais encore prendre la peine d'y répondre tiens!

    RépondreSupprimer
  3. Je suis presque d'accord avec toi mais si je puis je nuancerais un peu. Je ne suis pas un "vrai" blogueur, je pond un article de temps en temps mais c'est plus que rare et il faut que le sujet m'inspire; et ces rares fois je parle de net ou de média sociaux.
    Je n'ai jamais trouvé la bonne manière de bloguer, par contre j'ai tout de suite adoré Twitter parce que ça permettait un partage direct, simple et sans fioritures. C'est probablement pour ça que pour mes rares billets je suis sur Tumblr qui pour moi fait le mieux le lien entre le blog et le micro-blogging.

    Mais une des raisons pour lesquelles j'ai aussi ressenti une réticence par rapport au blog en général c'est parce que bon nombres de blogueurs se sont inscrits dans cette démarche qui consiste à se faire inviter partout, à en faire des caisses sur la soirée ultra privée où ils sont invités parce que, tu comprends, ils sont différents, ils sont l'élite du web ... bla bla bla.
    Ce n'est bien sur pas une généralité mais c'est exaspérant, je ne compte plus le nombre de gens que j'ai arrêté de suivre parce que leur timeline devenait une bannière de promotion pour leur blog qui était lui-même une vitrine pour les annonceurs qui les invitait.

    Alors quelque part je me dis que les agences seraient bien bêtes de ne pas en profiter, de la même manière qu'on utilise une starlette en collant sa tête à côté d'une marque de shampoing. Ca ne décrédibilise pas l'ensemble des acteurs et actrices, ça en agace surement plus d'un mais c'est un support de pub, et un support de pub qui marche avec des "victimes" consentantes.

    Mais là ou je te rejoins totalement c'est sur l'importance de la personnalisation du message, de l'attention portée à la sélection des gens à qui tu envoies ton communiqué, du fait de rédiger celui-ci différemment pour la presse et pour les blogs, de ne pas considérer un blogueur comme une journaliste, etc. Un blogueur n'est pas un journaliste et vice versa, même si certains aiment à le penser et on doit faire une de différence de traitement entre les deux. Mais tant que certains blogueurs se comporteront comme des chasseurs de cadeaux, de réduction, de soirées ... certaines agences continueront à les traiter de la sorte.
    Les blogueurs intelligent ne répondront pas aux agences qui ne savent pas les traiter intelligemment et réciproquement.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis tout à fait d’accord avec toi! Maintenant je pense que ces agences de comm etc profitent du fait que de plus en plus de personnes créent un blog pour être invitées. Si tu leurs retires les communiqués de presse et soirées et bien elles n’ont plus rien pour alimenter leur blog. C’est un peu triste je trouve. Un blog on le crée par passion d’un sujet, pas dans le but d’être célèbre ou passer sa vie aux soirées. Je suis aussi envahie par ces communiqués, et pour être honnête 80% volent dans ma poubelle virtuelle sans que je les ouvre. Je crois qu’en Belgique il y encore beaucoup de progrès à faire pour cibler les blogueurs.

    RépondreSupprimer
  5. hahah J'ai commencé un blog beauté avec ma meilleure amie, il ya tout pile 2 mois... et on recoit déjà ce genre d'invit pourrave.
    On a commencé à blogger, parce qu'on voulait une échapatoire à notre boulot (cadre full time ttes les deux) et pas pr choper des produits gratuits qu'on pourrait se payer soi-m^me (surtout pas s'il "faut" en échange faire un article POSITIF dessus).
    Pas plus tard que ce matin je tweetais à quel point les blogs dont les articles ne sont que des copies de communiqué de presse sont CHIANTS à lire! XX bonne continuation :)

    RépondreSupprimer
  6. Tu n'es pas obligé de faire un article positif là dessus, je n'ai jamais eu ce problème moi...
    J'ai déjà participé à des évènement, j'ai toujours été bien accueillis, lorsque New Look à ouvert à Lyon, on a été reçut par une gentille fille, qui a pris le temps de nous connaitre et discuter avec nous aussi.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    Cet article m'a interpelée, car nous avons récemment réalisé une enquête avec les blogueurs concernant les relations qu'ils entretenaient avec les bureaux de communication et de relations publiques. Si vous voulez en savoir plus : http://www.finn.be/fr/blogs/bloggers-and-pr-it-me-youre-looking

    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer