20 juin 2012

Dossier épilation : l'épilateur électrique (3)

Après l'épilation à la cire (cliquez sur le tag "dossier" si vous l'avez raté), on passe à l'épilation à l'épilateur électrique. Il est revenu à la mode récemment grâce à Braun et son tout nouveau modèle dont on a parlé à foison sur la blogosphère, pourtant j'ai l'impression que peu de personnes l'utilisent. Son gros avantage selon moi : on peut facilement l'emmener avec soi en vacances et il suffit de le brancher. Son désavantage? Son manque de discrétion peut-être.

Cet appareil est très impressionnant la première fois parce que ça fait un bruit très... présent! Mais ne vous fiez pas à ce vacarme, une fois l'appréhension passée, à moins d'être une douillette, c'est franchement supportable. C'est un peu plus douloureux que la cire parce qu'on enlève moins de poil d'un coup, mais supportable. Et puis, comme la cire, il s'agit d'épilation au sens stricte, donc on compte environ 1 mois de tranquillité et les poils poussent de moins en moins vite avec le temps.

La peau est un peu moins meurtrie qu'avec de la cire, et on peut agir sur poils plus courts qu'avec la cire. Comme pour l'épilation à la cire, on peut talquer avant de s'épiler (si vous avez un bon appareil, la tête est amovible et se lave sous l'eau) et gardez une pince à épiler à portée de mains pour les poils récalcitrants. Autre avantage, c'est très propre, mais attention, on n'est pas à l'abri des poils incarnés pour autant!

A utiliser sur les jambes, les aisselles, le tour de maillot.


Première génération / Deuxième génération?

Je possède un très vieil appareil qui fonctionne encore très bien et dont je ne compte pas me séparer, le Philips Satinelle modèle vintage. J'appelle ce genre d'épilateur un "première génération" : il ne va pas sous l'eau, il n'est pas muni d'une tête de rasage en plus (chose à éviter selon moi), la tête est fixe... Les nouveaux épilateurs sur le marché sont bourrés de gadgets, à vous de voir s'ils sont vraiment utiles.
Pour être claire, j'ai payé le mien 29 € neuf, les tout nouveaux Braun coûtent environ 179 € selon mes souvenirs. Oui, quand même...

Le truc en plus

Pour une épilation vraiment efficace, ne jouez pas les froussardes et passez l'épilateur lentement sur la peau pour qu'il ait le temps de saisir un maximum de poils. Comme ça, pas de deuxième passage.
Bon à savoir : il ne faut pas du tout appuyer sur la peau avec l'épilateur, le risque de coupures est donc de 0!

Une autre épilation "électrique" : la lumière pulsée

Je vous en parlais il y a peu, je teste l'épilation à la lumière pulsée maison. Il faut savoir que si vous êtes parées pour des années de tranquillité grâce à cette méthode, le traitement dure des mois (plus d'un an peut-être), il faudra donc alterner en attendant. Il est difficile de trouver des informations claires sur le sujet, mais je teste l'appareil donc suivez mon blog pour plus d'infos ;)

D'autres questions sur l'épilation électrique ou les autres méthodes? Just ask!

Rendez-vous au prochain article pour une autre méthode d'épilation!

17 juin 2012

Dossier épilation : la cire chaude (2)

Suite du dossier spécial épilation, après vous avoir parlé de l'avant et l'après (cliquez sur le tag "dossier" si vous l'avez raté), on passe à la première méthode : l'épilation à la cire chaude. Ma préférée, c'est la cire en gel Veet : 45 secondes au micro-ondes, et elle s'enlève à l'eau. L'épilation à la cire a l'avantage de retirer beaucoup de poils d'un coup et donc de diminuer la sensation de douleur par rapport à l'épilateur électrique.

Elle requiert de l'expérience pour savoir quand la cire est à bonne température, la quantité à appliquer, mais après quelques tentatives on s'y retrouve. L'effet est de longue durée (pour les chanceuses, on peut compter 1 mois) et les risques de poils incarnés moins élevés qu'avec les autres méthodes.

Les moins : c'est salissant (d'où mon conseil d'utiliser la cire en gel car une cire classique s'enlève avec de l'huile et c'est vite cracra), et pas toujours facile à emporter en vacances par exemple. Si vous choisissez une cire classique, les bandes sont jetables et le coût est plus élevé.

A utiliser pour le maillot, les aisselles, les jambes, le visage (formule spécifique), les bras...


Les trucs et astuces en plus

- Pour cette méthode en particulier il est hyper important de talquer avant de commencer.
- Toujours plaquer les bandes dans le sens du poil et tirer dans le sens contraire du poil.
- Tirer d'un coup sec en une seule fois, mais en restant bien parallèle à la peau. C'est comme enlever un pansement, si on tire lentement, ça fait beaucoup plus mal. De plus, en tirant lentement, la moitié des poils vont rester accrochés mi-épilés et la peau sera très irritée.
- On garde sa pince à épiler sous la main pour enlever quelques poils coriaces qui sont restés à leur place. Parfois, le poil ne tient même plus et s'arrache tout seul.
- Truc pour les douillettes : dès que vous avez arraché la bande, appuyez fermement sur votre peau quelques secondes avec votre paume, ça trompe la douleur.


Et les autres cires chaudes?

J'ai testé différentes méthodes avant l'invention de la magnifique cire gel de Veet. Il en existe d'autres qui se mettent directement au micro-ondes, parfois directement dans un applicateur roll-on. J'avais acheté un appareil complet qui chauffait les applicateurs roll-on directement mais le temps de chauffe était très long, la température redescendait trop vite, je n'ai jamais réussi à dompter la bête.

Il existe également des bains qui chauffent la cire dans un récipient sans applicateur roll-on, et c'est d'autant mieux! En fait, il existe énormément de solutions, jusqu'à la cire qui s'arrache seule et ne nécessite pas de bandes (souvent utilisée chez les esthéticienne, chez Yves Rocher par exemple), plus pratique et économique.

Les plus téméraires et douées de leurs doigts iront jusqu'à fabriquer leur cire maison avec du miel et du sucre (cherchez des infos solides avant de vous lancer dans un labo maison, risques de brûlures!)


Et la cire froide?

Pour avoir déjà testé la cire froide et connu plusieurs copines qui ont essayé, c'est une méthode difficile à manœuvrer puisque toutes les tentatives à ma connaissance ont été des échecs.

Et chez l'esthéticienne?

Personnellement, que ce soit pour ma manucure, ma coupe, ma coloration, et mes épilations, je suis adepte du "do it yourself" : à la maison, quand je veux, quand j'ai le temps, zéro contrainte, pas de rendez-vous, pas de déplacement, et surtout un gros gain financier!

Je recommande toutefois l'épilation chez l'esthéticienne aux filles qui n'ont jamais pratiqué d'épilation, pour observer ses gestes, et à celles qui savent qu'elles n'auront pas le courage de le faire elles-mêmes (une fois chez l'esthé, plus moyen de reculer, c'est jusqu'au bout!)
Si vous avez le budget, certaines zones comme le maillot sont plus faciles à faire épiler par une pro, mais attention, il ne faut pas être pudique sous peine d'être mal à l'aise (c'est un peu le même sentiment que quand on est chez le gynéco à peu de choses près, il faut bien s'imaginer la situation avant de franchir le pas...)

D'autres questions sur l'épilation à la cire ou les autres méthodes? Just ask!

Rendez-vous au prochain article pour une autre méthode d'épilation!

13 juin 2012

Gommage visage maison naturel, rapide et pas cher!

Ces derniers temps, j'essaie d'éliminer les superflus dans mes placards et surtout dans mes cosmétiques et maquillages. J'essaie aussi de mieux consommer et d'éliminer les produits qui comportent des ingrédients potentiellement nocifs ou qui ne sont d'aucune utilité. C'est donc tout naturellement que je me suis tournée vers la fabrication de cosmétiques maison.


Mon premier essai, c'est une recette de gommage pour le visage à réaliser soi-même tirée du livre Adoptez la Slow cosmétique. Il s'agit d'une recette très simple puisqu'elle comporte deux aliments qu'on trouve dans nos armoires : du sucre et de l'huile végétale (olive, noisettes, argan...) Je n'ai pas utilisé d'huiles essentielles. Il suffit de mélanger un grosse càs de sucre et une càs d'huile végétale et de l'appliquer en mouvements circulaires sur un visage humide. Le résultat : une peau hyper douce et pas du tout irritée.

Bien sûr, au contact, le sucre semble très "dur" en comparaison avec les gommages qu'on achète en magasin, mais la peau n'est pas du tout rougie après l'application. Si la sensation plus brute vous gène, vous pouvez mettre un peu plus d'huile ou ajouter de l'eau tiède sur votre visage.

Conclusion : recette validée, très rapide, pas chère et rien à acheter de particulier puisque tout se trouve dans ma cuisine.


Et vous, les cosmétiques maison, ça vous tente?


12 juin 2012

Dossier épilation : préparer et soigner (1)

Les vacances approchent, et même si vous ne partez pas, les mini-jupes et débardeur ne vont pas tarder à pointer leur nez (en espérant un bel été), c'est donc bien l'heure de parler épilation! J'ai décidé de vous concocter un petit dossier en plusieurs articles basé sur mon expérience personnelle avec la traque du poil... ça va décoiffer!

(Attention, ça devient glauque vers la fin)

Pour ce premier article, j'ai décidé de vous parler des must have pour préparer au mieux votre épilation, et les produits qui vous soignerons et vous soulagerons après. Il est vrai qu'on se penche souvent sur les méthodes mais trop peu sur tout ce qu'il y a autour. Une bonne préparation, c'est la moitié du travail accompli!

Je vous présente donc vos nouveaux amis. Pour vous mettre en condition, il vous faudra un exfoliant, et ce pour toutes les méthodes du rasage à la cire en passant pas l'épilateur électrique... Si vous optez pour l'épilation au sens strict (en opposition avec le rasage), vous aurez besoin de talc pour rendre votre peau complètement sèche et mieux adhérer (même avec un épilateur électrique de première génération).


Pour le suivi, il faudra observer consciencieusement l'endroit épilé chaque jour et réagir à temps pour éviter les poils incarnés, fléau des peaux épilées ou rasées. Juste après l'épilation ou le rasage, je sais que ça pique, mais il faut impérativement passer un coton imbibé d'alcool sur la zone traitée. Je déconseille de mettre un hydratant tout de suite, mais par contre vous pouvez utiliser de la gelée d'Aloe vera, un produit très pur qui soigne les brûlures, les irritations... et la peau épilée/rasée. Il faudra évidemment bien se laver chaque jour, mais au quotidien, il est nécessaire de désinfecter encore avec une solution anti-poils incarnés qui est aussi émolliente (Laurence Dumont, Acorelle...) et continuer les gommages sur la zone épilée.
Si malgré tout, les poils incarnés apparaissent (probabilité : 99 %, chez moi en tout cas), il faudra les exterminer minutieusement. Avec des mains bien lavées, on fait sortir le poil incarné comme on ferait péter un bouton d'acné : un doigt de chaque côté et on pousse pour faire sortir. Parfois, ça fait très mal et il faut recommencer plusieurs jours en suivant, mais c'est nécessaire, sinon ça empire. Une fois que ça a empiré, on a un gros bouton rouge et douloureux (et moche).
Quand on "pète" un poil incarné, on doit réussir à faire sortir le poil qui était mort sous la peau. Il faudra continuer à presser jusqu'à ce que le poil et tout le pu soient sortis (miam!). Après, on passe une bonne rasade d'alcool sur les points traités! Quand j'ai des plaies plus importantes, ou quand je n'arrive pas à faire péter un bouton de poil incarné du premier coup, j'applique de l'iso-Betadine et je rattaque le lendemain.



Voilà, c'était glauque, mais si malgré tout vous êtes toujours prête à passer à l'épilation, on se retrouve dans le prochain article du dossier!

7 juin 2012

Carrés à démaquiller réutilisables, j'adopte!

Je vous avais parlé il y a quelques semaines de disques à démaquiller que j'avais achetés sur eBay, autant vous dire que j'ai été très déçue de l'utilisation. Mais j'ai ensuite testé des carrés à démaquiller Les tendances d'Emma et j'ai vu une énorme différence de qualité. Aujourd'hui, je suis hyper fan et j'ai laissé tombé les disques à démaquiller jetables!

Il faut dire que ces carrés à démaquiller ont tout pour se faire adopter. Le top? Acheter un kit avec une boîte de rangement et surtout, ce qui m'a vraiment séduite, le sachet de lavage. Grâce à lui, vous placez directement vos carrés souillés dedans et quand il commence à se remplir, directement à la machine à laver! Super pratique.


Ces carrés existent en différentes matières : bambou, coton bio, et eucalyptus, chacun avec des textures différentes. Les produits sont en vente sur le site, mais la bonne nouvelle pour les copines belges c'est que vous pouvez aller acheter ces produits directement en magasin chez hopono à Bruxelles (48 rue du Bailli) et donc toucher les différentes textures pour pouvoir vous faire une idée!



Ce qui est encore plus génial? Les tendances d'Emma vous offre 10 % sur ces produits, sur le site et chez hopono, avec le code promo "OUCHI10" jusqu'au 31/07/12!


Besoin d'autres bonnes raisons pour tester les carrés démaquillants? Ah, oui, j'ai oublié la principale : vous faites un geste pour l'environnement en diminuant fortement vos déchets (vous avez déjà vu combien de cotons jetables on utilise pour se défaire d'un maquillage complet?) et vous faites de sérieuses économies puisque le petit sac de lavage s'ajoute à vos lessives habituelles sans créer de besoin supplémentaire! Faites le compte du nombre de paquets de cotons que vous achetez sur une année, et ajoutez à la somme le prix d'au moins un grand sac poubelle, ça fait son petit effet non?



 Alors, convaincues?