30 juillet 2012

Un dressing (presque) comme dans les rêves...

L'heureuse nouvelle quand j'ai emménagé, c'est que j'allais pouvoir avec une pièce dressing. Fini les vêtements entassés dont je ne me souvenais plus et fini d'ouvrir 15 portes pour trouver quelque chose. Après comparaison rapide des prix, c'est chez Ikea qu'on a acheté notre dressing sur mesure (on passe du quitte au double niveau prix chez les autres). On a donc joyeusement créé notre dressing idéal dans la gamme KOMPLEMENT pour un prix relativement raisonnable. On a choisi de ne pas mettre de portes pour avoir une vue d'ensemble et parce que ça coûte une douille, on hésite encore à fabriquer des rideaux coulissants ou à ne rien mettre, si vous avez un conseil à me donner?
Alors par contre, dans le catalogue Ikea c'est toujours tout beau, mais je n'ai compris qu'après : les Ikéens, ils n'ont que 2 chemises, un chapeau et une robe. Avec une garde-robe bien garnie, c'est plus compliqué. Donc mon dressing ressemble un peu à Tchernobyl en fait. Surtout sur les autres murs (on n'a pas pu installer le dressing sur tous les pans de mur vu la configuration de la pièce). Et le plus compliqué à ranger, ça reste les chaussures. Heureusement, je me suis mise au grand nettoyage là aussi, j'ai déjà été porter un grand sac de linges dans un container des Petits Riens, un autre suivra sûrement, et j'ai rempli les rayons virtuels de ma boutique eBay. Après ça ira mieux. Un peu.
(Pour celles qui seraient tentées, la qualité de la gamme KOMPLEMENT chez Ikea est vraiment très très bonne, j'en suis même étonnée vu le prix)

Le dressing tout lisse du catalogue Ikea

Mon dressing 
 





Mon vrai dressing





Le coin des orphelins (bon on doit encore acheter un meuble pour ce coin-là quand même je crois...)




DP Generic Banner 728 x 90



28 juillet 2012

Tenue du jour : la jupe longue, ou la "fausse bonne idée"

L'autre jour, j'ai vu une fille très svelte qui portait une jupe longue sur un blog, et j'ai un peu moins complexé. Oui, la jupe longue, ça te fourre 10 kilos dans les dents, même quand tu es mince. Enfin voilà, si vous avez envie de vous offrir une belle jupe longue comme dans les magazines où les mannequins font du 32 et sont photoshopées à mort, autant savoir à quoi vous attendre, et pas la peine de se taper une déprime devant le miroir des cabines chez Zara :)

Jupe longue orange, Zara
Top, New Look
Collier mauve multi-rangs, déstockage de bijoux à Mons (fermé)
(Loafers tigrées, New Look)


25 juillet 2012

Tenue du jour : bleu pernicieux

En regardant ces photos, j'ai appris que les grands sacs ça donne l'air d'être petite. Et les chaussures qui contrastent avec les collants aussi.

J'espère que ça vous servira de leçon hein!

Je déprime vraiment avec ce temps, on se croirait en automne, ça s'en ressent dans mes tenues. Des collants noirs opaques et une veste en daim en juillet, sérieusement?

Et par chez vous, il est comment le temps?

Veste en daim, New Look
Robe, Jacquelin Riu
Gilet, Jennyfer
Sac en cuir, rapporté de Crète
Escarpins mocassins, Primark










23 juillet 2012

Malta puff : la nouvelle solution naturelle pour arrêter de fumer définitivement


Bon, ce n’est pas la fin de l’année ni l’époque des bonnes résolutions, mais quand on voit l’été et surtout le temps qu’il fait dehors, ça ne vous donne pas envie d’arrêter de fumer ? Fini les cigarettes sous la pluie et le vent, et adieu à tous les inconvénients qui accompagnent la consommation de tabac. Et avec l’argent économisé, on se fait une tirelire et l’an prochain on part en vacances loin d’ici au soleil ! 

Bien sûr, arrêter de fumer, ce n’est pas si facile. Surtout sur le long terme, quand les tentations commencent à titiller… C’est pour ça qu’aujourd’hui je vous parle d’un produit destiné aux fumeurs désireux d’arrêter la clopinette, un spray buccal 100% naturel, une solution moins contraignante et meilleur marché que les patches classiques : le Malta puff.

Un spray à base d’huiles essentielles naturelles pour arrêter de polluer ses poumons, c’est plutôt tentant non? Le résultat, c’est une efficacité rapide, pas de médicaments (parce que le but, ce n’est pas de remplacer une drogue par une autre), et une utilisation super facile qui ne décourage pas après quelques jours, semaines, mois… Zéro effet secondaire, un format facile à glisser dans sa poche, son sac à main, le tiroir de son bureau, Malta puff garantit un résultat après quelques jours seulement.

Concrètement, on se fait une pulvérisation dès qu’on a envie d’une cigarette et la tentation s’envole. Le produit est en vente sur le site Internet de Malta puff au prix de 69 €, une solution relativement bon marché en comparaison avec le coût de la cigarette au bout d’une année. Et surtout, en comparaison avec les années de vie que vous allez gagner.



Le seul ingrédient qui manque à cet outil magique ? Votre volonté d’en finir avec la cigarette ! Alors, vous vous lancez quand ?



PS : consultez régulièrement le site car Malta puff propose souvent des codes promos et réductions!

20 juillet 2012

Maquillage et coiffure pour un baptême

Un petit article pour vous montrer le maquillage et la coiffure que j'avais faits pour assister au baptême de ma filleule. Il s'agissait d'un baptême laïque, une "cérémonie" plus symbolique qu'un baptême chrétien, le dress code était donc un peu plus informel. Je n'ai même pas eu l'occasion de prendre de photo de ma tenue parce qu'on est revenus sous la drache avec les conséquences qui vont avec, mais j'ai pris des photos de ma coiffure et de mon make-up avant de partir. 



Évidemment pour les cheveux, j'aurais pu faire ça plus "proprement" mais je ne suis pas miss-méticuleuse, si vous reproduisez la coiffure je suis sûre que ce sera encore plus joli! Une idée coiffure à réaliser en quelques minutes, c'est toujours bon à prendre. J'ai réalisé le chignon avec un élastique bun et j'ai fixé les tresses dans le chignon avec des épingles à chignon.
Pour le maquillage, j'ai utilisé mes produits de teint habituels, un chubby stick Clinique pour la bouche avec un gloss ELF (oui, j'ai la flemme d'aller chercher les références si vous remarquez) et pour les yeux une ombre Yves Rocher couleurs naturelles indigo et mon trio d'ombres Copines Line.

Je vous montre aussi les sujets de baptême que j'avais choisis, modernes et originaux, j'adore : 










19 juillet 2012

Tenue du jour : un (faux) semblant d'été

Hier, la Belgique était en émoi. Certainement sous la menace du parc Paradisio et de l'association des stations balnéaires de la mer du Nord, la météo nous a annoncé un jour d'été (Blague belge en rapport avec l'actu. Une fois.) Ce 18 juillet devait être notre premier jour de temps estival. Mouais.

Heureusement, je n'ai pas sorti la jupette ni les tongs parce que c'était pas la folie niveau climat. Mais j'ai quand même paré mes jambes de fleurs pour maintenir l'illusion. Je craque, donnez-moi du soleil!

Veste en jean, Replay
Gilet sans manches, H&M
Pantalon à fleurs, C&A
Loafers, New Look






18 juillet 2012

J'en ai marre du Coca light... mes boissons rafraîchissantes de l'été

Habituellement, quand j'ai envie d'une boisson rafraîchissante, je bois un Coca light. Mais comme toutes les habitudes, arrive un jour où on en a marre et on a envie de changer. Je ne voulais que quelque chose de light, l'eau ce n'est pas assez tasty, reste pas grande chose... Je me suis finalement tournée vers les eaux aromatisées et les arômes pour l'eau (pour ne pas dire du sirop ni de la grenadine puisque l'objectif c'est zéro sucres) et j'ai trouvé mes chouchous de l'été, zéro calories, frais... A goûter d'urgence!

"Sirop" au stevia 0% Teisseire saveur agrûmes
Eau aromatisée aux fruits rouges Oh! chez Leader Price
Eau aromatisée orange et orange sanguine Fine Ligne chez Leader Price


16 juillet 2012

Défi "Nettoyage dans mes cosmétiques" - bilan + 4 mois

Hello les chouflettes! Je sais que ça fait un bail et je m'en excuse, j'avais été prévoyante et j'avais programmé des articles pour couvrir ma quinzaine de vacances, mais je n'avais pas prévu de prévoir des articles pour la période de mon déménagement, et l'après... Enfin, d'un autre côté, j'ai beaucoup remis en question ma relation à mon blog, et je suis assez fière de moi, fière d'avoir fait passer le plus important avant mon blog, ce que je n'aurais pas fait avant. Passer ses soirées devant son pc pour nourrir un blog, ce n'est pas une vie... J'ai beau adorer bloguer, à un moment c'était devenu plus qu'un hobby pour moi, quasiment une obsession, je passais mon temps à penser à ce que j'allais raconter sur mon blog à chaque fois que je vivais quelque chose, j'achetais des vêtements pour pouvoir les montrer sur mon blog, je vivais pour mon blog. 

Loin de moi l'idée de stopper le blogging, mais je suis contente de pouvoir prendre un peu de recul par rapport à Ouchilistic, de reprendre le blogging juste pour le plaisir, de ne plus me sentir obligée, de ne plus me forcer. Revenir au blogging au sens propre, revenir à quelque chose de plus "authentique"... 
Soit, après tout ce bla bla, je trouve enfin le temps de vous parler des produits terminés ce mois-ci (enfin, en juin, parce que là on est déjà mi-juillet...), au moins une chose que je me sens obligée de faire pour alimenter le blog et qui est positive et qui ne me fait pas dépenser d'argent en choses inutiles. Même si comme d'habitude, le bilan n'est pas triomphal, j'ai encore vidé assez peu de produits en juin (à part les solaires mais bon ça ne compte pas), et j'ai refait mon inventaire avec un résultat catastrophique : malgré les produits vidés au fur et à mesure, j'ai toujours autant, si pas plus, de produits. Je ne comprends pas comment j'ai pu arriver à ça, je désespère un peu, surtout qu'après déménagement j'ai encore moins de place pour stocker mes produits...

Je vous montre quand même mes cadavres de juin:


Les hydratants corporels, c'est bien le seul truc que j'arrive à liquider rapidement... du coup, je me suis retrouvée sans rien en réserve, et j'ai emprunté le lait Mixa de ma mère... que j'ai vidé! 
Mixa intensif peaux sèches lait corps apaisant nourrissant peaux sensibles : pas cher mais pas super efficace pour un soin ciblé peaux sèches 


Tonique doux Ici Paris XL : doux mais pas assez astringent pour moi, et pas spécialement bon marché
Après-shampoing Dove repair (r) : pas cher et pas mal
Déodorant Tahiti au coco (Palmolive) : très bon parfum mais zéro pouvoir anti-transpirant et anti-odeurs (mais sans aluminiums ni alcool)


Mousse pétillante Corine de Farme après soleil : déconseillé aux peaux sensibles, ça pique!
Gel nettoyant intime Vania Kotydia : je rachète pour sûr! Le seul gel intime que j'ai trouvé sans sulfates et sans parabens
Crème pour les mains Atrix : pas du tout efficace
Lait pour les cheveux au papyrus Klorane : un produit que j'adorais au début, que j'ai racheté et... tout compte fait, il ne me plaît plus. Oui, ça m'arrive souvent, pas étonnant que j'aie autant de stock à vider dans mes cosmétos
Lait après-soleil hâlé progressif Yves Rocher : je l'ai utilisé parce que je l'ai reçu mais je ne l'aurais pas acheté moi-même, je fuis de plus en plus des produits bronzants, même légers. Mais ici le résultat était tellement léger qu'à part les essuies, rien n'a hâlé

Et j'ai profité de mes vacances pour liquider mes échantillons précieusement accumulés pendant l'année, comme à chaque fois, dont des hydratants Dove et Nivea que j'adore, comme quoi il ne faut pas débourser beaucoup pour un bon hydratant!

Voilà voilà, j'espère que le mois prochain sera plus productif, mais c'est assez bien parti car j'ai déjà vidé quelques produits, j'espère pouvoir vous montrer plein de tubes vides dans une quinzaine de jours :)

Dans les jours à venir, j'aimerais publier mon haul spécial "shopping crétois", j'aurais assez peu de tenues parce que, franchement, le temps ici en Belgique, c'est à pleurer, des articles un peu moins ciblés mode/beauté mais des choses dont j'ai envie de vous parler, et pour le reste, on verra ;)
 

5 juillet 2012

Vacances en Crète

Me voilà donc de retour de vacances après une petite quinzaine de jours en Crète. Ce petit break m'a fait le plus grand bien et je me sens d'attaque pour tout ce qui m'attend, pourvu que ça dure :) Évidemment je vous ai rapporté quelques photos et des bons plans si vous comptez partir en Crète prochainement. Ma première impression de retour de vacances, c'est une petite déception. La Crète est une île hyper touristique qui a beaucoup perdu de son charme et de sa spontanéité, j'en ai pris beaucoup plus dans les yeux l'an passé lors de mes vacances dans l'Algarve au Portugal. D'un autre côté, la Crète, c'est la destination bon marché pour se payer du soleil, de la mer, de la farniente, à coup sûr!


Généralités, tout ce qu'il faut savoir sur la Crète avant de partir ou de choisir sa destination... :

- Comme je viens de le dire, la Crète, c'est hyper touristique et ça n'a plus rien d'authentique. Honnêtement, pas beaucoup de belles choses à visiter, et ce n'est pas non plus la destination idéale pour les amoureux de belles photos, les jolies vues sont limitées.

- La Crète, c'est pas cher. A titre indicatif, comptez environ 1000 € pour un voyage tout compris avec Neckermann, 15 nuits à la mi-juin dans un hôtel **** (voir plus bas) avec piscine, en bord de mer, all inclusive...

- C'est tellement touristique qu'il vaut mieux louer sa voiture sur place, il y a énormément de compagnies qui se font concurrence donc des prix intéressants. Idem pour les excursions, elles sont 2 à 3 fois moins chères achetées auprès des agences locales qu'auprès de votre tour opérateur ou de votre conseillère de voyage sur place.

- Comme dans beaucoup de pays du sud, il faut être bien accroché pour oser s'aventurer dans le trafic. Dans les villes, les voitures déboulent de partout (regardez l'état des voitures que vous croiserez!), il vaut donc mieux contourner le centre ville, se garer en dehors de la ville et se balader à pied. Les villes sont petites et bien centrées, ce n'est donc pas une tare. Je vous donne quelques noms à de parkings intéressants plus bas.

- Par contre, la côte nord est longée par une voie rapide toute neuve, la E75, et conduire sur ce genre de route est très reposant. Il faut juste savoir que, comme il s'agit d'une 2 bandes, les Crétois ont pris l'habitude de se rabattre en partie sur la voie d'arrêt d'urgence pour laisser les plus pressés les dépasser. Les Crétois ont réussi à faire de cette 2 bandes une 4 bandes donc! Cette route est pavée de radars. Il faut aussi savoir que la vitesse maximum est de 90 km/h, pas question de monter à du 120 comme sur nos autoroutes.


- Pour se diriger en Crète, mieux vaut vous armer de quelques cartes routières, un guide touristique et un GPS, en sachant que vous réussirez quand même à vous tromper avec tout ça. Entre parenthèse, on a acheté un Tom Tom avec la carte de l'Europe entière expressément en vue de ce voyage, mais ça ne valait vraiment pas le coup, il n'a pas arrêté de nous envoyer sur les mauvaises routes... Ah oui, beaucoup de panneaux ne sont écrits qu'en alphabet "grec", et les lieux à voir sont rarement bien indiqués, courage donc!

- Quand on compare un même nom de ville en alphabet grec et en alphabet latin... ça ne se ressemble pas du tout! Et en alphabet latin, vous allez voir la même ville écrite avec différentes orthographes. Mais le meilleur, c'est que le même nom de ville apparaît jusqu'à 5-6 fois sur la carte, mais dans des coins complètement différents. Quelle imagination les gars!
- La TVA s'élève à 23 % (oui, il y a pire qu'en Belgique), et la vie n'est pas moins chère. L'essence coûte horriblement cher.

- Le bus et le taxi coûtent assez cher aussi apparemment.

- Si vous êtes fans de musique, pensez à emmener votre musique, car en Crète, c'est difficile d'intercepter un tube anglophone à la radio. Maintenant, si vous aimez la lyra...

- En Crète, les gens sont loin d'être aussi chaleureux que le sont les gens en Espagne, au Portugal... La population est très introvertie. Quand on entre dans un magasin, pas un sourire, mais par contre on se fait suivre dans toute la boutique comme si on allait voler quelque chose. Sensation étrange au début.

- On trouve énormément de produits labellisés bio en Crète, je vous prépare un haul pour très bientôt d'ailleurs! On vend ces cosmétiques, souvent à l'olive ou à l'aloe vera, dans toutes les boutiques. Ça vaut vraiment le coup de comparer les prix entre plusieurs boutiques, elles vendent quasiment toutes les mêmes produits, mais avec parfois plusieurs € de différence!

- La période idéale pour partir, c'est mai-juin. On est parti dans la 2e quinzaine de juin et il faisait déjà trop chaud (toujours au dessus des 30° et presque jamais de nuages ni de brise)!

- Fans de shopping, abstenez-vous. Tous les magasins se ressemblent : ce qu'ils appellent des "Super Market" ne sont tous que des magasins pour touristes où on vend les vivres essentiels (pain, alcool, eau, chips, crèmes glacées), des souvenirs, des produits cosmétiques crétois, des produits pour le soleil, des produits d'hygiène, des bateaux gonflables... On n'a vu que deux Lidl et un Carrefour et on ne sait toujours pas comment les Crétois s'habillent...

- La chaleur est assez sèche, peu de vent, climat aride. Niveau mer, les vagues sont assez violentes et les plages souvent petites, l'idéal étant d'aller s'étaler dans une crique bien au vent.

- Très peu de commerces (aucun je dirais) utilisent Maestro, pensez à sortir du liquide quand vous croisez un distributeur automatique!

- Emportez de la citronnelle, je me suis fait littéralement manger par les moustiques! Pensez à prendre des imodium le temps de vous habituer au régime crétois (l'huile d'olive!), et de bonnes protections solaires car le soleil crétois ne pardonne pas...

- Quand vous rencontrerez des boutiques de vêtements, sachez que le style des Crétoises est très bling-bling : à vous les créolles et les faux sacs Dior (la contrefaçon est partout, même à la boutique de l'hôtel, vrai retour dans les années 2000).

- Par contre, la Crète est le paradis du cuir à prix sympa. Mais attention, du cuir de qualité. Vous y trouverez certainement un sac en cuir qui vous plaît...

- En Crète, dans les grandes villes, on peu se payer une fish pedicure pour pas trop cher, mais toujours dans des boutiques tout ouvertes, à la vue de tous.


A visiter : 

Chania

Pour visiter Chania, on se gare gratuitement soit à Talo square, soit près de la forteresse (cherchez la rue Pireos, vous rencontrerez de grand panneaux bleus "Free parking", suivre leur direction). On contourne ainsi le centre ville et son trafic et on se retrouve directement dans la vieille ville.
C'est certainement la ville la plus agréable pour faire du shopping. Pour le cuir (chaussures, sacs et vestes), on se dirige vers la rue Skridlof, sur laquelle vous tomberez certainement dans tous les cas. Il existe quelques rues où les commerces sont ainsi regroupés.
Visitez aussi le marché couvert, ouvert tous les jours, où tous les produits sont beaucoup moins chers que dans les boutiques de souvenirs. Ce petit marché m'a fait penser au Grand Bazar en Istanbul (en beaucoup plus petit et sans les vendeurs de costumes orientaux).



 

Bali

Ce petit village, certes touristique, est très agréable à visiter et légèrement en hauteur. Les plages y sont belles, l'eau y est calme et transparente et les routes sont bordées de petites boutiques de souvenirs. 
 

Agios Georgios

Coup de cœur! Une très belle plage très calme, fréquentée par les indigènes.

Agios Pavlos

La côte sud est vraiment magnifique, mais attention aux routes scabreuses, on est dans les montagnes! Agios Pavlos est une succession de baies peu fréquentées, une longue plage de sable gris épais. En descendant vers la baie rocailleuse, on rencontre un très belle taverne avec vue directe sur la baie et un accès à la plage. Le choix sur la carte n'est pas énorme mais les portions sont très copieuses et la vue en vaut la peine. Je vous conseille de consommer d'abord votre entrée avant de commander un plat, ou de ne choisir qu'un plat, voire de partager une entrée. On se voit offrir un pichet d'eau gratuit avec notre repas.
Juste à côté de Agios Pavlos, si vous vous sentez à l'aise sur ces petites routes en bord de mer, vous pouvez vous rendre aux magnifiques plages de Triopetra ou Ligres, avec leur parking facile, du gros sable, une brise qui fait du bien et une eau calme et claire qui invite à la baignade.


Rethymnon


 

Pour visiter Rethymnon, parkez-vous en dehors de la ville à Tameio à deux pas de l'artère commerciale. Le parking est payant au-delà de 30 minutes, mais à 1,70 € la première heure et 30 cents les heures suivantes, c'est pas la ruine! De là, vous pouvez facilement parcourir la ville à pied et vous n'avez pas besoin de traverser le trafic du centre ville. Pas mal de jolies boutiques aussi ici, magasins de décoration faite main, cosmétiques... à côté de la fontaine Rimondi, un glacier vend des glaces maison vraiment pas chères, le choix y est énorme et les parfums originaux.


Ça ne vaut pas le déplacement : le lac Kourna(s) dans lequel on ne peut faire que du pédalo, pas de baignade, et la Baie Saudia vers laquelle on organise des voyages mais qui ne casse pas trois pattes à un canard.

L'hôtel Creta Star **** à Skaleta, à 12 km de Rethymnon

Comme dans beaucoup de pays méditerranéen, ne vous fiez pas trop au nombre d'étoiles... L'hôtel a été une autre déception. Tout d'abord, on avait payé un supplément pour avoir une vue sur mer, et je vous laisse voir notre petite vue sur un coin de mer. On avait choisi cette option car l'an passé, on était côté rue, en pleine ville, avec beaucoup d'animation la nuit et juste en face d'une caserne de pompiers (moi, pas de chance? oui!) Mais vu la façon dont ils nous ont entubé avec leur vue sur mer qui n'était même pas une vue en front de mer, on s'est retrouvé juste au dessus de l'entrée principale de l'hôtel et on assistait au ballet des cars qui arrivent et qui repartent. Et il y en a un paquet chaque jour! A bien préciser si vous choisissez cet hôtel donc. Ah oui, c'était aussi pile poil en face de la salle de spectacle, on connaît le CD de la discothèque pour enfants par cœur.


Autre "détail" effrayant : l'épaisseur des murs qui ne laissait aucune place à l'imagination. On pouvait parfois entendre le voisin faire pipi, l'autre voisin se racler la gorge (bonne appétit bien sûr), les voisins d'en face dont le bébé dormait environ 4 heures par jour (ça lui laissait donc une vingtaine d'heures pour hurler), et bien sûr les voisins du dessus qui faisaient tomber quelque chose par terre environ 47 fois par jour. On n'a pas super bien dormi.

L'hôtel est très familial, beaucoup de familles avec enfants même en juin.
La bonne blague : les femmes de ménagent qui entrent dans la chambre malgré le panneau Do not disturb. J'ai passé mon séjour à me demander que dicte l'étiquette si jamais on se fait surprendre en train de faire la bête à deux dos quand les cleaning ladies entrent : on fait semblant de ne pas les avoir vues ou on se jette honteusement sous les draps?

Les gens de la réception n'étaient vraiment pas sympa ni souriants, l’ascenseur est tombé en panne deux fois avec nous dedans, le all-in est très limité (pas de lunch box quand on part une journée, je n'ai jamais vu ça...) et le pantalon long (au moins longueur genoux) est obligatoire pour le repas du soir. En gros, c'est un hôtel qui essaie de se faire passer pour un lieu chic et sélect...

Si ces anecdotes ne vous ont pas découragées, je vous conseille d'essayer d'avoir une chambre à l'étage 3, 4 ou 5, car les balcons sont super intimistes et isolés, c'est génial. Aux autres étages, avec la vue sur toutes les chambres voisines, oubliez vos sorties au grand air nue comme un ver!
Malgré tout, j'avoue qu'on y mange assez bien (c'est rare en all-in), les plats sont frais (il y a beaucoup de roulement donc les plats n'ont pas le temps de se flétrir). Niveau en-cas pendant la journée, encore un fois, la formule all-in montre des faiblesses, c'est pas génial.


Bon à savoir : sur la E75 entre Skaleta et Georgioupoli, vous trouverez une grande plage de sable dans les dunes et gardée, mais relativement calme. Attention, les vagues y sont assez violentes quand même.