22 septembre 2012

City trip à Lisbonne : où faire son shopping?

Après quelques généralités sur Lisbonne, voici un article uniquement consacré au shopping! Même si la capitale n'est pas spécialement réputée pour ça, c'est une ville bourrée de magasins. D'ailleurs, les jeunes Lisboètes sont de vrais hipsters, et ils ont de quoi faire avoir les boutiques qui sont à leur portée. La virée shopping commence indéniablement par la rue piétonne Rua Augusta où se côtoient des boutiques uniques et des grandes chaînes comme Zara, H&M, Mango...

Mais n'hésitez surtout pas à vous aventurer dans les rues parallèles à la Rua Augusta pour découvrir des petits magasins d'articles très bon marché et branchés. A découvrir plus particulièrement à la Rua Augusta : Bijou Brigitte, devant qui Claire's ferait pâle figure et avec des prix minis, Ale-Hop, un magasin de gadgets et cadeaux originaux.






De la Rua Augusta, vous atteignez en quelques minutes à peine le centre commercial Armazéns do Chiado, sur 6 étages, où l'on retrouve l'Occitane en Provence, Springfield (et sa gamme make-up), The Body Shop, Sephora, Kiko, Rituals... ainsi qu'un étage restauration avec plusieurs chaînes proposant de la nourriture naturelle, saine... et un mythique McDo.

Toujours à pied, vous pouvez vous rendre à la friperie vintage A Outra Face da Lua (Rua da Assunção), une énorme caverne d'Ali Baba où les expertes pourront dénicher des fringues vintages à prix abordable.

Pour des cadeaux ou de la papeterie originale, rendez-vous à Papeleria Fernandes (Rua do Ouro), pour rapporter un petit quelque chose à vos proches (ou pour vous) : sardines décoratives, jolis cahiers et agenda, marque-pages, sacs, déco... Les prix sont abordables.

Pour un magasin de vêtements mode très branché (imaginez New Look mais encore plus hip et de meilleure qualité, aux mêmes prix!) ne manquez surtout pas la chaîne Blanco présente à Rua Garrett (une rue toute proche de Rua Augusta, un peu plus chic). Toutes les tendances du moment y sont, vous allez craquer pour les chaussures, les robes cloutées, les bijoux... attention, qui dit marque ibérique dit vêtements qui taillent un peu plus petit.

On s'éloigne du centre ville si on veut découvrir l'énorme brocante Feira da Ladre (Campo de Santa Clara) qui se déroule tous les mardis et les samedis du matin au soir et où vous pourrez chiner à peu près tout. Desservi par de nombreux transports publics mais avec du courage vous pouvez vous y rendre à pied.

Dans la majorité des commerces, on accepte Maestro, même si vous ne voyez aucun appareil sur le comptoir posez toujours la question au vendeur. Malgré tout il est toujours plus prudent de garder un peu de liquide sur soi, pour ne pas rater de bonnes affaires...

Je vous laisse avec mon butin shopping de Lisbonne...



Haul shopping Lisbonne vidéo



EDIT : j'avais préparé un article sur "où manger à Lisbonne", le problème c'est que je suis tombée très malade en mangeant dans l'un des restaurants où j'ai mangé, mais je ne sais pas lequel (même si j'ai des doutes). Sans savoir où il ne faut pas manger, je me garde de vous conseiller des adresses de restaurants. Le truc que vous devez absolument savoir sur les restaurants à Lisbonne, c'est que tout ce que vous mangez est payant. Donc, si le serveur vous apporte une coupelle d'olives, des petits pains, du jambon... vous payez ce que vous mangez. En sachant cela, jetez un oeil à la première page de la carte si vous voulez quand même picorer : ça peut aller de 0,50 € le petit pain, 0,80 € le beurre ou le pâté de sardine... à 8,50 € l'assiette de jambon séché! Pour éviter la tentation, vous pouvez juste refuser ce qu'on vous apporte avant le repas. On peut facilement manger un bon repas bien copieux dans un resto très classe pour 6,50 à 8 €, mais attention également parfois les boissons sont très chères, n'hésitez pas à embarquer votre bouteille d'eau si vous partez avec un budget serré.
Et si vous tombez malade sur place, ne traînez pas à consulter un médecin directement, ça peut être assez sérieux!





20 septembre 2012

Déballage de la Deauty box, première box beauté belge

Aujourd'hui un petit coup d’œil en vidéo au contenu de la toute première box beauté belge, la Deauty box (r)! Il s'agit de la box de lancement de ce mois de septembre 2012 qui promet de jolies surprises si les suivantes sont à la hauteur de celle-ci. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, si vous comptez vous abonner, si vous aimez les produits...
A bientôt!


19 septembre 2012

City trip à Lisbonne

Tout juste de retour de mes quelques jours passés à Lisbonne, je vous livre mes impressions sur la belle capitale (malheureusement, si j'ai l'occasion de vous écrire en ce moment même c'est parce que je suis coincée à la maison, malade). Aujourd'hui, je balance quelques généralités sur Lisbonne, quelques trucs à voir et à savoir, je vais vous parler de mon hôtel aussi, comment se déplacer à Lisbonne, etc. Dans les jours qui viennent, je publierai un article "où manger à Lisbonne" avec quelques restaurants testés sur place et les choses à savoir, et un article "où faire son shopping à Lisbonne" (avec un haul à la clé).

Le musée de la sardine
Commençons par l'hôtel : comme les city trips c'est toujours une ruine, on a choisi un hôtel le meilleur marché possible, et on est donc tombé sur le Residencial Florescente (rua Portas de Santo Antão). Il s'agit d'un petit hôtel qui n'a rien de décevant pour le prix. Les chambres sont très petites, il faut le savoir, on n'est pas dans un Novotel, mais j'ai trouvé l'hôtel plutôt nickel et propret. Les lits sont courts, si chéri mesure au moins 1m80 il risque d'avoir les pieds dans le vide et le matelas est hyper dur (ça plaira à certains et déplaira à d'autres), les chambres sont équipées d'une salle de bain propre mais format XS, pour faire pipi il faut s'assoir de biais ou se mettre sous le lavabo ;) et le bain est vraiment trop comique avec sa petite taille! Le petit déjeuner était assez bien diversifié et très bon, d'ailleurs le petit resto de l'hôtel est très classe. L'hôtel se trouve dans l'une des rues les plus réputées pour ses restaurants, du coup pas de grande balade à faire pour aller manger, mais par contre, on profite de l'ambiance toute la soirée, et du bruit du ramassage des immondices (chaque nuit!) pendant la nuit, donc prenez vos boules Quiès ou demandez une chambre à l'arrière si ça risque de vous gêner. Ah oui, j'ai oublié de dire que l'énorme avantage de cet hôtel, outre son prix, c'est donc qu'il est en plein cœur de la ville!


Et encore, ça semble vraiment plus grand en photo :)

Le bain pour pieds?



Concernant la ville en général, j'ai trouvé le lieu très propre surtout pour une capitale! Très jolie ville, pas mal de boutiques (on en reparlera!) et de restos pas chers (bis). Le côté plus cheap de la ville : énormément d'artistes de rues (des bons et des mauvais) mais surtout des mendiants (par moment on se croirait à la cour des miracles), mais dans tous les cas, des mains tendues à tous les coins de rue. Des vendeurs aussi qui vous accostent toute la journée, tantôt pour des lunettes de soleil (énormément), tantôt pour des éventails (des fois), tantôt pour de la drogue (beaucoup).
Il y a énormément de policiers à Lisbonne. Au début on pense que c'est mauvais signe, mais en fin de compte la ville est très calme de ce côté là.

Lisbonne est l'une des rares capitales européennes côtières, mais attention, cela ne signifie pas que vous y trouverez la plage! Pour ça, il faudra se déplacer jusqu'à Estoril ou Cascais. Une ligne de train dessert ces deux villes à raison d'un départ toutes les 20 minutes de Cais do Sodré, pas loin du centre ville à Lisbonne. Le trajet coûte 2,55 € par personne et dure 40 minutes jusqu'à Cascais. Les plages sont très petites et une fois la marée haute, la surface disponible est réduite de moitié, si pas moins. Dès lors, il vaut mieux s'y rendre avant midi et placer sa serviette le plus haut possible. A Praia da Reina (la première plage à la sortie du train), les transats se louent à 20 € la paire avec un parasol pour toute une journée (plutôt bon marché non?) et les garde-côte construisent un mur de sable pour retenir l'eau dès que la marée monte, si c'est pas du service ça...
Il fait extrêmement chaud à la plage même quand le temps est plus frais en haut, n'ayez pas peur d'emporter votre bikini.

Pour se déplacer dans la ville, on vante partout la Lisboa Card qui coûte quand même 18 € par jour et par personne! Elle donne accès aux trams, aux bus, aux métros, aux trains et aux ascenseurs. Nous avons survécu 5 jours sans cette carte et avons tout parcouru à pied, la superficie de la ville le permet largement! Et puis quitte à prendre l'air au soleil, autant le faire à pied et pas enfermé dans une boîte à sardines. La carte vaut la peine si vous comptez vous déplacer non stop d'un endroit à l'autre de la ville, d'autant que le train et le métro sont très bon marché. A l'arrivée à l'aéroport, des bus vous emmènent en ville en différents points proches de la plupart des hôtels pour 3,50 € pp (AeroBus).

Parlant températures, il faut encore très bon à Lisbonne en septembre, mais le temps est plus variable qu'en juillet-août, donc emportez un bikini, des tops légers, des shorts, des tongs, un t-shirt, un gilet et un petit foulard. Et des baskets pour marcher sur les trottoirs glissants. Dans tous les cas, même s'il n'y avait "que" 19° un jour, les lunettes de soleil sont un must car ce dernier est au rendez-vous tous les jours.

Sur place, vous ne trouverez pas de guide touristique intéressant, mais je vous conseille d'acheter le guide Cheap & Chic Lisbonne à petits prix avant votre départ et de le potasser avant de partir, il est très bien fichu, très jeune, très moderne... et nous on a oublié de le prendre avant de partir (doh!)

Pour trouver des toilettes en centre ville, rendez-vous au musée de la sardine, dans la boutique de Lisbonne sur la petite place en bas de la rua Augusta ou dans le centre commercial Armazéns do Chiado. Les toilettes publiques sont toujours nickelles!

A voir :  le musée de la Sardine et le musée du Design dans la rua Augusta (à quelques pas l'un de l'autre, tous deux gratuits)
Le piège à touristes : l'ascenseur Santa Justa qui ne fait que vous transporter de l'autre côté de la rue pour ainsi dire (oui, Lisbonne est une ville tout en relief) pour 5 €, la montée sur la terrasse étant payante en supplément
A rapporter : du Porto, du pâté de sardines, des sardines (en peluche, en faïence...)

PS : je n'ai pas pris beaucoup de photos pendant ce voyage parce que j'ai préféré laisser mon appareil à l'hôtel et me balader librement pour profiter de ces quelques jours

Lire aussi : City trip à Lisbonne, où faire son shopping?


EDIT : j'avais préparé un article sur "où manger à Lisbonne", le problème c'est que je suis tombée très malade en mangeant dans l'un des restaurants où j'ai mangé, mais je ne sais pas lequel (même si j'ai des doutes). Sans savoir où il ne faut pas manger, je me garde de vous conseiller des adresses de restaurants. Le truc que vous devez absolument savoir sur les restaurants à Lisbonne, c'est que tout ce que vous mangez est payant. Donc, si le serveur vous apporte une coupelle d'olives, des petits pains, du jambon... vous payez ce que vous mangez. En sachant cela, jetez un oeil à la première page de la carte si vous voulez quand même picorer : ça peut aller de 0,50 € le petit pain, 0,80 € le beurre ou le pâté de sardine... à 8,50 € l'assiette de jambon séché! Pour éviter la tentation, vous pouvez juste refuser ce qu'on vous apporte avant le repas. On peut facilement manger un bon repas bien copieux dans un resto très classe pour 6,50 à 8 €, mais attention également parfois les boissons sont très chères, n'hésitez pas à embarquer votre bouteille d'eau si vous partez avec un budget serré.
Et si vous tombez malade sur place, ne traînez pas à consulter un médecin directement, ça peut être assez sérieux!

12 septembre 2012

Manucure psychédélique : vernis water marble

Il y a des expériences qu'il vaut mieux laisser aux autres, celles-ci en fait partir. Malheureusement j'ai quand même voulu tester, tout en sachant que je suis maladroite et pas minutieuse pour un sous. Ce que j'ai essayé, c'est une manucure "psychédélique" (comment décrire ça autrement?), mais comme je suis sûre que certaines d'entre vous sont plus douées en nail art que moi, je vous ai fait un super tuto illustré. Si vous testez, vous me montrez hein!! (sur Facebook ou Twitter par exemple)



Le tutoriel water marble











Honnêtement, ça a été la galère pour décrotter le vernis sur mes mains, ça m'a pris du temps, j'y ai sacrifié 19 cotons-tiges et le résultat ne me plaît pas des masses (j'aurais dû éviter à tout prix les couleurs foncées en fait) mais j'ai déjà vu des filles sur qui c'était très beau. A vous de voir...

Quelqu'un dans l'assemblée à déjà testé?

9 septembre 2012

Miele Catwalk 2012
































Tags : designers belges - défilé - Miele Catwalk 2012 - chefs cuisiniers belges - Max Factor - Wella - gastronomie - mode - Food & Fashion - machines à laver customisées - make up artists

3 septembre 2012

Mon nouveau coin maquillage

Pour me maquiller, j'avais terriblement envie d'une coiffeuse un peu baroque à installer dans le dressing, ma petite bulle à moi. Vu le prix de ce genre de meubles, j'ai ajourné un peu l'aménagement de mon coin make-up, et j'ai bien fait. Énorme coup de bol, une amie qui avait besoin de se débarrasser de quelques petites choses m'a demandé si je voulais sa petite commode-miroir. Et voilà déjà la moitié de ma coiffeuse, restait à trouver la commode pour la déposer dessus. Et quelques jours plus tard, chez Leenbakker il y avait des promos sur plusieurs meubles de ce style, j'ai donc pu m'acheter une commode un peu moins chère.
Pour la petite commode à miroir, j'ai juste remis un coup de peinture mauve (car j'en avais une bombe, tant qu'à faire des économies je n'ai pas racheté de peinture blanche ou beige). J'ai installé de jolis sets de table pour pouvoir nettoyer le tout plus facilement et une petite lampe de bureau flexible Ikea pour pallier le manque de lumière le matin ou quand le temps est couvert. Pour exposer mes pinceaux et les garder à portée de main, j'ai récupéré les boîtes des parfums Benefit, une point de colle-tout pour les fermer (car le panneau avant s'ouvrait et était juste magnétisé) et j'ai découpé le couvercle. 
Comme j'ai encore pas mal de stock en maquillage, je dois en garder une partie dans des boîtes (mais elles sont jolies donc c'est pas la cata), mon but c'est de réduire mon stock jusqu'à ce que tout entre dans les tiroirs de la coiffeuse).

Je précise que je venais de retirer le tesa sur le miroir donc entre temps j'ai nettoyé le miroir ^^






En bonus, making-off de la peinture (ne pas oublier de passer du papier de verre avant de mettre la peinture)