8 novembre 2012

Le fléau du siècle : ciel, mes trajets jusqu'au boulot!

Il n'y a pas longtemps, on entendait souvent parler d'une campagne sur le télé-travail. D'ailleurs, on en parle de plus en plus du travail à domicile, et qu'est-ce que ça me ferait plaisir de pouvoir découvrir ce monde magnifique du travail à la maison! Même si je redouterais le cloisonnement social et les grignotage intensif, c'est le rêve de pouvoir organiser son travail comme on le sent, de pouvoir faire des pauses quand on se sent moins productif sans essuyer les regards accusateurs des collègues, de pouvoir prendre rendez-vous chez un médecin ou chez l'esthéticienne sans devoir reporter aux calendes grecques parce qu'on ne sait pas venir avant 20h... et surtout, SURTOUT, adieu les embouteillages, l'éternité passée sur la route, dans un bouchon qui n'a pas lieu d'être (ah la curiosité des automobilistes!), les heures de route pour pouvoir aller gagner sa croûte. Parce que honnêtement, le travail sans les trajets, ce serait presque le rêve. Bon ok j'exagère.

Je vais travailler en voiture. Par principe, j'adorerais aller travailler en train, mais voilà, entre Mons, une grande ville, et Braine l'Alleud, une autre grande ville, aucune liaison directe. Je dois aller jusqu'à Bruxelles pour revenir en arrière. Une grande perte de temps. La voiture, sur cette satanée E19, c'est vite fatigant, et quand il pleut ou qu'une portion de l'autoroute est barrée, il faut compter plusieurs heures pour couvrir 40 km! Malheureusement, vu le nombre d'entreprises qui ferment leurs portes chaque année en Belgique, il faut de plus en plus se déplacer  et parcourir de longues distances pour se rendre au travail. Et vous, quel est votre moyen de transport favori pour aller au travail? Ou les problèmes que vous rencontrez?

La voiture
+
  • la flexibilité : pas d'horaires à respecter
  • la liberté
  • le calme, on est dans sa bulle, dérangé par personne
-
  • le stress des embouteillages
  • les coûts
  • l'impact sur l'environnement



Les transports en commun
+
  • le prix, de plus ils sont remboursés par votre employeur
  • pas de stress, on peut profiter du trajet (en espérant être assis) pour bouquiner, se pomponner, bosser...
-
  • des horaires à respecter, parfois peu adaptés aux heures de pointe
  • le manque de flexibilité
  • le manque de véhicules aux heures de pointe, le manque de confort
  • encore beaucoup de localités non desservies et liaisons peu pratiques
  • les retards répétés
*petite parenthèse sur le train et le bus : j'ai vécu quelques mois aux Pays-Bas dans le cadre d'un stage Erasmus et là-bas, c'est juste magnifique! Énormément de liaisons, beaucoup de trains, le confort, la propreté, les petits prix... je ne peux pas m'empêcher de comparer avec notre pauvre système de transports en commun!

Le vélo ou à pied
+
  • économique et sain
-
  • il faut vraiment être proche de son lieu de travail
  • peut être dangereux si on croise des automobilistes peu courtois
  • utile de s'équiper d'un bon parapluie, d'un anorak de compétition et de bottes de pluie

Et puis pour terminer, je me demande si on ne pourrait pas améliorer le trafic en voitures en privilégiant le co-voiturage. Quand je me rends au travail le matin, je me rends compte que quasiment toutes les voitures ne transportent qu'une personne (et oui, je fais du covoiturage plusieurs jours par semaine!)

Le site de recherche d'emploi Stepstone a réalisé une étude sur les habitudes des travailleurs pour se rendre sur leur lieu de travail. Stepstone est l'un des leaders européens de la recherche d'emploi sur Internet. Il propose de nombreuses astuces pour les travailleurs et chercheurs d'emploi.




1 commentaire:

  1. En lisant ton article, je me rends réellement compte que j'ai énormément de chance de travailler à 3 rues de chez moi!

    Sinon, si je devais faire de longs trajets, je privilégierais le co-voiturage!

    RépondreSupprimer