31 janvier 2012

J'ai lu Uglies, un roman pour ado...

Ça fait longtemps que je ne vous ai pas présenté de livre. Normal, j'en achète des tonnes mais jamais le temps de les lire! Par contre quand j'en commence un, je me plonge dedans (à condition qu'il me passionne). Celui-ci, je l'ai depuis 2 ans je crois :) trouvé à la grande braderie de Lille dans un état impeccable et pour pas cher du tout. Je n'en avais jamais entendu parler mais le résumé sur la quatrième de couverture m'a tout de suite donné envie. Je me suis finalement mise à la lecture de ce bouquin la semaine passée! On est encore une fois dans le domaine de la science-fiction avec les codes de la sci-fi classique : population du futur désabusée, monde dominé par quelques élitistes aux convictions souvent douteuses, terre détruite, règles à suivre pour un peuple qui n'a d'autre choix que de suivre le mouvement... Il s'agit d'un livre "jeunesse" mais je trouve l'histoire très intéressante, pleine de sous-entendus qui sont là pour faire réfléchir (le but de la sci-fi en général quand elle est bien écrite). On n'a pas l'impression de lire un roman pour adolescents, si ce n'est qu'il n'y a pas de scène de sexe dans l'histoire... En quelques mots : les "Rouillés" (notre population actuelle) a été décimée après qu'une bactérie a embrasé tout le pétrole, et ses dérivés, sur Terre. Seuls restent quelques ossements d'édifices, des carcasses de voitures incendiées... Les habitants de la planète sont maintenant maintenus dans des villes bien limitées desquelles on n'est pas censé sortir, sous peine d'être dénoncé par sa bague d'identification. Les humains qui ont entre 12 et 16 ans sont nommés les "Uglies" (moches, au cas où vous auriez zappé quelques cours d'anglais) et vivent dans des dortoirs communs en dehors de la ville en attendant l'anniversaire de leurs 16 ans et l'Opération qui les rendra "Pretties" (beaux, donc). Vous le devinez peut-être à ce stade-ci, l'histoire sera celle des rebelles qui décident de s'échapper avant l'Opération, mais que les "Special Circumstances" chasseront afin de remettre de l'ordre dans leur monde où tout le monde doit devenir beau, bête et semblable. Une très belle réflexion sur les diktats de la beauté imposés dans notre société, ce livre vaut la peine d'être lu selon moi. Seul hic, il est écrit en 5 tomes dont Uglies est le premier, je dois maintenant trouver les 4 tomes suivants : Pretties, Specials, Extras et Secrets.

Uglies (T1) de Scott Westerfeld


30 janvier 2012

Tout gris ou pas tout gris?

Pas tout gris! Instinctivement, je suis toujours attirée par les vêtements gris. C'est comme ça que je me retrouve avec environ 6 gilets gris d'ailleurs... Ce snood/capuche vient des soldes chez Claire's, je l'ai payé 2 ou 3 €, assez sympa pour associer à un top découvert au niveau du cou (oui, on est en hiver quand même!), ce qui est le cas de ce body ligné New Look que j'ai depuis quelques années, lui aussi acheté pendant des soldes. La jupe date aussi puisque je l'avais achetée pendant mon Erasmus aux Pays-Bas, il y a donc environ 4 ans, mais je ne la porte jamais parce que dans ma mémoire, j'ai toujours le souvenir erroné d'une jupe qui ne me va pas du tout, alors qu'en fait elle tombe juste bien. Je l'avais ressortie parce qu'on devait assister au discours de début d'année du patron au boulot et que je me voyais moyen débouler dans ma mini jupe à sequins, et en fin de compte c'est une heureuse retrouvaille, ça me fait presque une jupe en plus! Avec ça j'ai enfilé un gilet noir tout simple et des collants gris, très "gentille écolière". Une tenue trop sage jusque là que j'ai twisté avec mes sublimissimes escarpins Primark rapportés de Londres!

Jupe, H&M
Body, New Look
Gilet, 3 Suisses
Collants ?
Escarpins, Primark
Snood/capuche, Claire's







27 janvier 2012

Adieu ma chambre d'adolescente

Vu que je quitterai bientôt ma chambre d'ado toute rose et compacte pour m'installer avec mon amoureux, j'ai eu envie de faire quelques photos "souvenir" (j'en ai encore pour quelques mois pourtant mais bon...) et de vous montrer ce que je vais quitter. Après, si vous avez dans l'intention de décorer la chambre d'une ado, qui sait il y a peut-être quelques bonnes idées parmi ce fourbi :) Parce que avec ce manque de place, je suis devenue la reine de la débrouille, il faut quand même le souligner!


Dans ma chambre, il y a plein de ce que j'appelle des "extensions de garde-robe", des recoins, des boîtes, des étagères d'appoint... qui sont là parce que avec ma petite garde-robe je n'en sors pas. La bonne nouvelle, c'est que dans quelques mois on aura un dressing, une pièce juste pour les vêtements, et ça c'est top! Ici entre l'extension n°1 dite "l'étager en plastique bleu où je ranger mes chaussures, mes foulards et mes culottes (pas mélangés dans les mêmes tiroirs je précise)" et l'extension n°2 dite "le portant à vêtement", le recoin des foufs, coin obscur où je planque entre autres mon trépied, mon appareil photo, les paires de chaussures qui ne rentrent pas dans les armoires, les papiers parfois...


Ma commode toujours encombrée (et encore, là j'ai rangé tous mes papiers) : c'est un peu le "vide poches" de ma chambre.


Le valet où je prépare mes tenues pour le lendemain, et à côté encore un petite étagère en verre où je range des chaussures dans ces housses super pratiques (on en vend des similaires chez Ikea, 4 pour 9,99 €) et sur laquelle trônent deux boîtes de collants et chaussettes!


Extensions de garde-robe sur ma garde-robe : des boîtes à chaussures mais aussi des boîtes de rangement où je stocke des vêtements pour mes galas de danse, des costumes, des vêtements que je sors très rarement...


Au mur, mon porte-colliers qui est en fait un simple porte-vêtements à coller


Mon étagère qui contient mes DVD, mes CD (oui, j'ai encore ça, mais plus pour très longtemps!), puis divers petites choses : une peluche souvenir des dernières vacances dans les Hautes-Alpes, un album photo, une boîte avec mes cartes mémoire et clés USB, la boîte de mon reflex, un tube à bulles (!), une bougies, des cartes, des petits souvenirs...


Mes peluches Angry Birds, cadeau de mon amoureux, que je ne sais pas encore où j'exposerai dans notre maison, et des souvenirs de nos vacances au Portugal. Derrière, un panneau publicitaire acheté en vide-grenier (j'en ai acheté toute une série si vous faites attention, il y en a un peu partout dans ma chambre, mais ils ne sont vraiment pas mis en valeur, manque de place) et une bouteille ramenée du Miele Catwalk que je me déciderai un jour à jeter :)






La suite des Angry Birds avec un arbre à bijoux nu et un vase, cadeau d'un ami, où j'ai entreposé des coquillages ramenés du Portugal également.


Un toile de New York.


Mes affaires de piscine, toujours prêtes derrière ma porte, même si je n'y ai plus été depuis des mois, ainsi que mon peignoir que je ne porte quasiment jamais et un sac de sport ramené de mon Erasmus aux Pays-Bas, que je n'utilise pas mais qui est un souvenir que je veux garder. Même s'il finira un jour dans une boîte.


New York New York!




La table de nuit (qui est en fait une table de nuit empilée sur une deuxième identique, on gagne de la place comme on peut) où s'entassent toujours des tas de papiers, un bloc note, les paperasses que je dois traiter, mon livre sur la photographie que j'ai commencé il y a plus d'un an... J'y ai aussi tous les produits nécessaires à portée de main : baume à lèvres, nécessaire de manucure (d'où la présence d'un pot de Vaseline), mouchoirs, huiles de massage, pommade contre les douleurs musculaires, citronnelle pour les moustiques...


Le tableau pense-bête, indispensable.


Close-up sur le recoin obscur




Là-haut, mes boîtes à customisation, où je range toutes les choses que je garde ou que j'achète pour faire de la customisation et fabriquer mes bijoux. Dès que j'ai le temps. Oui, les 3 coffrets sont remplis d'accessoires custo. A côté, des peluches d'"amis" que je ne vois plus, des bougies, des photos de gens que je ne vois plus non plus... j'attends le déménagement pour faire un tri par ici ;)


Close-up sur la commode, ça manque d'espace par ici...


Sur mon étagère à DVD/CD, une farde, des papiers encore. Comme vous avez remarqué, je n'ai pas de bureau dans ma chambre! Ma collection de vernis aussi.


Hector, vestige de notre traversée de Ikea récemment.






Sur ma porte, des affiches de mes galas de danse...

Évidemment, en partant, je ferai un tri dans tout ça, parce que si mon amoureux et moi prenons toutes nos babioles, ça va pas être possible... J'essaierais de récupérer un maximum de mes toiles de New York, Audrey Hepburn et Marylin Monroe mais je n'arriverais certainement pas à tout exposer chez nous, à moins de vouloir donner un look de vide-grenier à notre chez-nous. La bonne nouvelle, c'est que toute la paperasse et le multimédia trouvera une place dans la salle de séjour/bureau, que tous mes vêtements, accessoires et chaussures auront leur dressing rien qu'à eux, et que les cosmétiques iront dans notre salle de bain, ce sera déjà nettement plus facile à agencer!
Vous avez fait comment quand vous avez quitté la maison de vos parents ou votre appart' de célibataire?

26 janvier 2012

Je n'ai pas trouvé mes bottes noires, donc

... j'ai acheté des bottes bordeaux! Je suis partie refaire un tour aux soldes, après une première virée où je n'avais rien trouvé, toujours à la recherche de bottes noires, surtout. Ne trouvant rien du tout qui me plaise, je suis tombée sur ces bottes-ci, chez New Look. J'ai hésité à les essayer, puis après quelques minutes je suis revenue sur mes pas en me disant que ça ne me coûterait rien. Et elles m'allaient pile poil! Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce n'est pas un achat sur un coup de tête parce que ça fait des mois que j'ai envie de m'offrir des low boots bordeaux, que je n'ai jamais trouvées, je n'ai plus de bottes à talons, et le bordeaux sera très à la mode dans les mois qui viennent. En plus, le meilleur, c'est qu'elles sont en cuir et qu'elles ne m'ont coûté que 24 €, hyper soldées, certainement parce que la couleur ne plaît pas au premier abord justement. En fin de compte, je n'aurais quasiment shoppé que chez New Look pendant ces soldes si ça continue!

Pull jaune moucheté, Pimkie
Short bordeaux, New Look
Bottes bordeaux, New Look
Collants plumetis, New Look
Gilet-manteau, 3 Suisses

Vous connaissez la chanson, quand je me prends en photo dans le miroir, c'est que je n'avais pas le temps d'installer mon trépied ;)








24 janvier 2012

Un petit noeud (pas) papillon à fleurs

Faute de trouver un joli noeud-pap' pas trop cher ou un col amovible abordable, je bricole! Enfin, pas des masses quand même parce que j'ai juste eu l'idée de porter cette petite pince à cheveux New Look accrochée à mon chemisier, ce qui donne l'illusion d'un tout petit nœud-papillon en tissu fleuri. La touche féminine, avec les boots à talons, sur ce look un peu boyish. Je n'ai toujours pas réglé mon souci d’œil donc je ne peux toujours pas me maquiller mais bon ce jour-là à mon avis j'avais quand même passé une bonne nuit parce qu'on a déjà vu pire! :D

Gilet, Pimkie Jean, H&M Chemise, H&M Nœud, New Look Boots, Eram








Pour faire comme moi:


23 janvier 2012

I feel preppy, oh so preppy

Je vous l'ai déjà dit, quand je me sens bien dans un vêtement, je le porte à outrance... jusqu'à m'en lasser ;) Pour l'instant, ma meilleure amie, c'est ma jupette rouge à plis New Yorker que j'ai payé... presque rien! Je ne sais plus si c'était 5 ou 10 € du coup... Comme sur l'un des derniers articles où je portais cette jupe, l'une de vous m'a dit dans les commentaires qu'elle devait se porter avec des escarpins, j'ai profité d'une petite virée en voiture où je ne devais ni conduire, ni marcher sur des pavés, ni marcher beaucoup d'ailleurs, pour enfiler mes plus beaux talons, ces extraordinaires babies rétro rose poudré de chez Miss Selfridge que j'avais failli renvoyer... Tellement beaux mais impraticables dans la vie de tous les jours, j'essaie de les sortir dès que je passe une soirée "habillée mais assise" ;) Elles font de tout petits pieds par contre, heureusement que je ne chausse pas du 36, vous trouvez ça joli des chaussures qui font de tout petits pieds comme ça?

Jupe, New Yorker
Escarpins, Miss Selfridge
Blazer, Max Azria pour Tex
Écharpe noire, New Look