29 avril 2012

Nail patch "Nail Rock" chez ASOS : la grosse arnaque!

Ou comment Asos tente de nous vendre des autocollants au prix de nail patches. Je vous en parlais il n'y a pas très longtemps de ce vernis Asos en patch, et à peine l'article publié, j'avais foncé m'en commander un paquet (avec les frais d'envoi gratuits, on se fait plaisir sur Asos!) Heureusement, je me suis limitée à un paquet! En déballant l'objet du désir, j'ai vite déchanté. Et sinon, Asos, vous faites les mêmes pour adultes?


28 avril 2012

J’ai peur de mes cosmétiques : aluminium, parabens, pétrole, goudron, silicones…

L’autre jour, j’ai vu un sujet dans l’émission Question à la Une (RTBF, télé belge) sur la présence d’aluminium dans la nourriture, les cosmétiques, les vaccins… C’est le jour où j’ai appris qu’on mangeait de l’aluminium et qu’on en absorbe par la peau tous les jours, et que c’est une énième substance qui pourrait être cancérigène.  

Du coup, moi qui suis parano, j’ai foncé sur le net chercher des infos, et j’ai sorti une liste de 14 ingrédients nocifs qui se trouvent dans les cosmétiques (je m’attaquerai à l’alimentaire plus tard). Ça fait longtemps qu’on entend parler des méfaits des parabens, je pensais d’ailleurs ces derniers absents de la plupart des cosmétiques vu leur mauvaise publicité. Grosse erreur, dans mon tri effréné, je découvre que des marques réputées et chères (!!) en utilisent à profusion : Benefit, The Body Shop, Yves Rocher… il y a du paraben partout, et pas en fin de liste ! Le risque des parabens, c’est qu’à terme ils pourraient aider à développer des allergies, jusqu’à l’asthme. Même combat pour l’aluminium, qu’on retrouve dans nombre de cosmétiques (heureusement, je n’ai plus mes emballages E.L.F., parce que je pense que là ce serait le pompon). Le plus dangereux, c’est la présence d’aluminium dans les déodorants anti-transpirants qui causeraient des cancers du sein puisqu’ils sont appliqués sur la zone où l’on développe le plus fréquemment des kystes et tumeurs : les aisselles. 
J’ai jeté la plupart de mes déos du coup. Et je ne parle même pas de la présence de pétrole (le pétrolatum, communément connu sous le nom de Vaseline, un dérivé du pétrole qu’on retrouve dans tous les baumes pour les lèvres et autres produits pour les lèvres en ingrédient principal), de goudron (éléments commençant par CI….), de silicone… et sûrement un tas d’autres ingrédients dangereux dont on ne connaît pas encore les propriétés cancérigènes. Du coup, j’ai jeté encore quelques maquillages, et surtout des baumes à lèvres. Je ne sais pas où chercher pour en trouver sans matières dangereuses, mais je pense que mon prochain shopping cosméto se fera dans un magasin bio et naturel (même si ce n’est pas une garantie). 

Honnêtement, je pense que c’est quasiment impossible de se passer de ces saloperies, car tous les cosmétiques en renferment, même ceux qui se vantent d’être naturels (voir plus bas), mais je serai maintenant beaucoup plus vigilante, marre qu’on nous empoisonne juste pour faire que les grandes industries cosmétiques et autres se remplissent un peu plus les poches! Évidemment, l’État (qui se fait graisser la patte par les géants cosmétiques, mais bon) a mis en place des mesures et des limites à ne pas dépasser, mais le risque ne se trouve pas dans UN déo à l’aluminium ou UNE poudre bronzante qui contient des parabens, aluminium, silicone et dérivés du goudron. Le véritable danger, c’est qu’on consomme tellement de produits pollués sur une journée qu’un jour ou l’autre, on risque d’atteindre l’application de fond de teint en trop ou le jet de déodorant en trop, la goutte qui fera déborder le vase et qui ouvrira la porte à cette foutue tumeur ou à un autre problème de santé

Quelques pistes pour mieux faire votre shopping cosméto : 

  • Ne vous fiez pas aux marques qui se vantent d’être « nature », un bel exemple : Yves Rocher (là, ça m’étonne à peine) et The Body Shop (là, un peu plus), qui utilisent beaucoup le thème de la cosméto nature dans leurs campagnes, sont de très mauvais élèves. La palme du maquillage le plus pollué de ma collection revient à The Body Shop avec une poudre de soleil au goudron, aux parabens, au silicone, à l’aluminium… au prix que je l’ai payée, je vais l’utiliser, mais elle me reste en travers de la gorge ! 
  • Cherchez la liste d’ingrédients la plus courte. Un truc facile à retenir, même pour l’alimentaire : au moins il y a d’ingrédients, au plus le produit est « naturel ». Cette poudre de soleil The Body Shop justement a la liste d’ingrédients la plus longue que j’ai jamais vue. Vous voyez aussi tout de suite à quoi vous avez à faire : si les noms des ingrédients est à peine dicibles, c’est que c’est loin d’être naturel. Le produit de ma collection qui est le moins « chimique » et le plus « pur » : une huile d’avocat Cosmence avec une liste d’ingrédients de moins de 10 composants, chapeau ! 
  • Par ordre croissant. Les ingrédients (idem pour l’alimentaire) sont toujours classés du plus présent au moins présent, c’est obligatoire. Donc si les composés de goudron se retrouvent en deuxième place, comme c’est le cas d’une poudre de soleil Yves Rocher que je possède, c’est qu’il en est bourré ! 
  • Bio ne veut pas dire sain. Un produit bio peut contenir des dérivés chimiques, et il faut toujours se méfier de tout. Savoir lire la liste des ingrédients est votre seule garantie de savoir, plus ou moins, ce que vous allez appliquer sur votre visage, votre corps, vos cheveux, vos lèvres… 
  • Il vaut mieux éliminer un ou deux produits « pollués » que aucun. Il ne faut pas se dire que « après tout, il y a des saloperies dans tout le reste, donc ça ne sert à rien de remplacer un seul produit ». C’est faux, vous ne savez pas quelle sera l’application « de trop ». Pour ma part je n’ai pas hésité à jeter mes déos aux sels d’aluminium.

27 avril 2012

Est-ce qu'on peut colorer ses cheveux avec une craie? Oui, on peut! #DIY

On avait eu vent de cette nouvelle technique de coloration à la craie sur la blogosphère, mais bizarrement ça n'a pas fait plus de bruit que ça. De passage chez Zeeman, j'ai vu cette énorme boîte de craies géantes à 1 €, ça m'a donné envie d'essayer. A ce prix-là, si ça n'avait rien donné, ce n'était pas une grosse perte! Me voici donc un samedi matin à mettre de la craie dans mes cheveux... Petit tutoriel et conseils pour réaliser des highlights à la craie!



26 avril 2012

Chères agences de comm', chères plateformes d'affiliation, chères marques...

avec le boom des blogs, vous avez commencé à vous intéresser à nous, blogueurs, nouvelle faune prometteuse pour promouvoir gratuitement vos produits et sans trop d'efforts. Je me permets tout de même de vous rappeler quelques petits points qui semblent vous dépasser, puisque apparemment vous pensez que :

Les blogueurs ne travaillent pas, ils sèchent les cours pour ceux qui sont encore à l'école, leur métier à plein temps c'est blogueur. Je ne sais pas exactement comment ces agences perçoivent la situation, mais c'est l'impression qu'elles me donnent. Quand il y a une "urgence" quand à un article rédigé ou à rédiger, ou que sais-je, ces agences et autres plateformes nous bombardent de mails de 8:43 à 16:19 (heureusement, je n'ai jamais été assez folle pour leur filer mon numéro) pour qu'on fasse telle ou telle chose. Chère Ginette, moi, j'ai un job, et la journée je bosse donc. Avec les trajets, ça me fait 9h40 en dehors de chez moi (quand tout va bien). Ne travaillant pas dans une agence de comm' précisément, mon chef apprécierait moyennement que je blogue pendant mes heures de travail, ne penses-tu pas? D'ailleurs, ça doit être pour ça que la plateforme Blogspot est bloquée d'accès au bureau, non?
Je suppose que le fait qu'on soit censés être des blogueurs professionnels full-time comme ces gens semblent le penser, justifie aussi qu'on nous invite toujours moins d'une semaine avant un événement, que les événements se déroulent toujours pendant les heures de boulot. Je suis censée prendre un jour de congé et donc perdre une journée de salaire juste pour pouvoir (peut-être) me faire poser un vernis semi-permanent OPI ou voir des tringles de vêtements sans aucune explication (voir plus loin).

Ce ne sont que des blogueurs, ils ne sont pas importants, on les convie pour la forme. On est invité à des présentations de presse, au même titre que les rédacteurs de magazines, journalistes et co, c'est super! Sauf que... dès qu'on arrive sur le lieu, que l'hôtesse nous demande pour quel média nous travaillons, et qu'on répond qu'on blogue, on lit le dédain dans les yeux de ces hôtesses follement conviviales qui nous donnent envie de repartir en arrière. Soit on leur donne la consigne de concentrer leurs efforts sur les personnes vraiment importantes, soit elles sont particulièrement désagréables. Du coup, personne ne s'occupe de nous pour nous expliquer les produits que l'on voit, on se retrouve là à regarder des tringles, faire quelques photos, et partir la queue entre les jambes. La rédactrice du Vif weekend était vachement mieux traitée la dernière fois que je me suis retrouvée à une présa en même temps qu'elle, bizarre!
Et encore, ça c'est quand on nous accueille, parce que quand on organise un événement uniquement pour les blogueurs, on nous laisse entrer sans même nous dire bonjour. La dernière fois que j'ai participé à un événement blogueurs, n'importe qui aurait pu entrer en faisant mine de rien et se ravitailler au buffet en profitant des activités au programme! Classe! La prochaine fois je vous invite?
Je ne vous parle même pas des fois où en sortant, on remarque qu'il y a un goody bag pour blogueurs (pour la forme) et un pour les journalistes (king size), très fin! Surtout en sachant que la journaliste va copier-coller un communiqué et dire d'office du bien du produit...

Envoyons-leur un communiqué de presse sans vraiment nous assurer que c'est en rapporta avec leur blog, et surtout n'oublions pas le sacro-saint "Cher(e) blogueur". J'efface au moins 15 mails de ce genre par jour. Et encore, je ne suis pas ce que je qualifierais de "grosse blogueuse" (aussi dite "blogueuse influente"), je n'ose pas imaginer la boîte de certaines!

En gros, il suffit de leur offrir un buffet et l'accès à notre showroom pour qu'ils nous pondent un article, on s'en fout de savoir qui ils sont, ce qu'ils font, comment ils vont parler de notre produit.

Pour conclure, je veux bien remettre les choses à leurs places : je n'ai jamais voulu bloguer pour recevoir en échange, c'était plutôt un gros besoin d'écrire, une passion à partager avec des gens qui ont les mêmes intérêts. A la limite, la seule chose que j'espérais secrètement, je l'avoue, c'était de me faire remarquer pour mon écriture et espérer bosser un jour dans un mag.
Pour moi, les agences de comm' et co ne nous doivent rien. Quand on a commencé à recevoir des invitations pour des événements qui nous paraissaient si sélects, j'avoue j'étais grisée, j'essayais de me rendre à tous ces événements, c'était nouveau pour moi. Mais j'ai bien vite vu qu'on n'était que du petit bétail pour ces gens et qu'on importait peu. Aujourd'hui, ces agences préfèrent balancer des invitations à n'importe quelle nana qui commence à bloguer, de manière intéressée, plutôt que de sélectionner et de prendre plus de temps pour nous.
Ce qui me révolte vraiment, c'est que ces agences ne sont aucunement obligées de nous inclure dans leurs présentations ou d'organiser des événements pour nous. Alors quand elles le font, la moindre des choses, ce serait de le faire bien. Sinon, autant ne plus nous calculer, c'était très bien comme ça avant. Et ça empêcherait aussi la blogosphère de devenir une énorme pancarte publicitaire où on retrouve toujours les mêmes photos au moment des press days.


25 avril 2012

Tenue du jour : python by night

Le pantalon python H&M version soir cette fois, associé à un blazer H&M (ancienne collection) et à des talons de 12 imprimés cœurs Dorothy Perkins et un t-shirt blanc tout simple.
Désolée je ne suis pas très bavarde ces derniers jours mais je n'ai pas d'anecdotes particulières sur mes tenues, ni même rien d'autre à vous raconter pour meubler mes articles, il est temps que je prenne mes vacances ;)


24 avril 2012

Tenue du jour : un nœud bien placé

Ce jour-là, j'avais envie de porter une ceinture parce qu'il manquait un petit quelque chose à ma tenue, mais impossible d'en trouver une qui convienne sur ce genre de jupe, j'ai donc eu l'idée d'épingler un gros nœud sur le devant de la jupe à la place d'une ceinture. Le souci avec les nœuds, c'est que ça se plie, donc au cours de la journée, à force de m'assoir et me relever, j'ai dû me résoudre à porter mon nœud sur ma chemise. Pour la prochaine fois, je saurai :)

Chemise, H&M
Jupe, Cool Cat
Nœud, emprunté 
Boots, La Redoute




23 avril 2012

Tenue du jour : python, rose et vert néon

En ce lundi on démarre la semaine avec une touche néon sur les ongles (vernis China Glaze avec la manucure Konad), un gilet rose pas beaucoup moins discret et surtout un pantalon python de chez H&M que j'adore, sa coupe est parfaite! Pour terminer, des baskets compensées Manas et un sac vintage trouvé en vide-grenier. Passez une bonne semaine!



22 avril 2012

J'ai lu Éphémère, le dernier jardin

Ces derniers temps, je lis énormément, j'y ai vraiment repris goût. Mon genre préféré, c'est la science-fiction. Quand je suis tombée sur ce livre, j'ai tout de suite accroché à l'histoire, et j'ai vraiment adoré le lire. J'avais du mal à m'arrêter, comme à chaque fois que je lis un bon livre. Trêve de blabla, je vous raconte l'histoire?


21 avril 2012

J'ai testé le kit de stamping Konad (manucure nail art + tutoriel)

Le stamping c'est quand même la grosse tendance nail art du moment, en particulier sur la blogosphère. Je m'étais pourtant dit que je ne succomberais pas, que de toute façon  je suis trop gauche pour ce genre de truc, et qu'en plus mes ongles sont tellement moches que je dois me faire souffrance pour tenter une manucure à peu près correcte. Puis le énième article m'a été fatidique, j'ai lu sur le blog Letilor qu'on pouvait en acheter sur eBay pour la Belgique et qu'elle en était ravie, j'ai donc craqué à cause d'elle (c'est toujours plus facile de rejeter la faute de nos achats compulsifs sur les autres aheum...)




20 avril 2012

Maison bien ordonnée commence avant son chez soi

En prévision de mon déménagement futur, j'ai pris toute une série de mesures drastiques de bonnes habitudes pour diminuer un peu la masse à déménager et faciliter la manœuvre... Papiers, vêtements, multimédia, cosmétiques, je fais le grand nettoyage! Mais je ne jette rien aux ordures (ou presque)


Tout d'abord, j'ai enfin entrepris de classer tous mes documents. Tous les articles de magazines ou autres que je gardais, je les ai collés dans un cahier où j'avais rangé quelques dessins de mon cru, mais dont 90 % des pages étaient encore vierges. J'ai maintenant tous mes articles DIY, recettes cosméto maison, tutoriels, voyages... rassemblés dans un cahier. Moins de papiers qui traînent, ça m'a permis de faire le tri dans tout ce que je gardais, et ça m'encouragera sûrement plus à aller consulter ces infos que je garde, un peu comme si je m'installais devant un livre.


Du coup, ce tiroir où j'entreposais un gros tas de paperasses et quasiment vide, et je peux y ranger facilement mes ustensiles de massage par exemple (non, ce ne sont pas des sex toys).
J'ai également rassemblé toutes mes cartes de visites et autres contacts dans un annuaire, il suffisait d'y penser! 
J'ai créé une farde "Recettes", une farde "Photo"... ça me motivera plus à consulter les articles y rangés le moment venu.



Pour mes cosmétiques, j'ai débuté mon défi il y a maintenant 1 mois 1/2 dans le but de réduire mes sur-stocks, et en comptant que je devrais pouvoir venir à bout d'une dizaine de produits par mois (j'espère), on devrait voir la place d'ici quelques mois. En attendant, quand je vois la quantité de cosméto que j'ai accumulée, j'ai encore peur (et là on ne voit même pas mon make up!)


Je trie également mes vêtements petit à petit, lorsque j'essaie une pièce et qu'elle ne me plaît/va plus, au lieu de la remettre sur son cintre, je poste une annonce sur eBay. Même si je ne vends qu'une ou deux pièces par semaine, je vais en ressentir les effets aussi d'ici quelques mois (même si entre temps il y aura les soldes, les vacances...) A quand un grand vide dressing près de chez moi?

Guide pratique : Comment bien vendre sur eBay?


Comme je n'écoute plus de CD, j'ai converti toute ma musique au format MP3, adieu ce gros bac de CD. Du coup, j'ai pu revendre mes originaux chez Cash Converters et me faire un peu d'argent de poche.


Ce sont tous mes DVD pas encore visionnés (et encore, il me reste deux coffrets de série et autres à regarder), j'essaie de me "forcer" à voir un film de temps en temps mais je trouve difficilement le temps, et ils ne sont pas tous du goût de mon copain donc je dois planifier les visionnages en fonction. Comme pour les CD, ceux qui ne me plaisent pas ou que je ne regarderai plus, ils filent chez Cash Converters. Idem avec les livres que je collectionne, je me suis remise à lire régulièrement (même si ça ne m'empêche pas de m'acheter un bouquin de temps en temps).

En gros, j'essaie d'en terminer avec tout ce qui est "consommable", les boîtes à moitié entamées, les choses qui traînent depuis longtemps... et grâce à mon défi cosméto j'ai pris l'habitude de terminer ce qui est entamé avant de racheter. J'essaie de jeter au minimum, il existe des boutiques qui rachètent vos CD, DVD, livres, jeux vidéo... dès qu'on aura déménagé, je participerai à un vide grenier pour tenter de me défaire de ce qui me restera sur les bras, et en dernier recours, ce sera un don chez Emmaüs.

*EDIT* Suite à vos commentaires, je vous livre mes bonnes adresses (pour la Belgique) :


  • Revendre des livres, DVD, CD et jeux vidéo : Pêle-Mêle (à Bruxelles, Ixelles et Waterloo)
  • Revendre des DVD, CD, jeux vidéo, appareils de musculation, multimédia, hifi, électro-ménager... : Cash Converters, un peu partout en Belgique
  • Revendre ses jeux vidéo : Smart Toys, plusieurs adresses en Belgique 
  • Pour faire don de tout ce que vous voulez : Emmaüs à Ghlin, près de Mons, ou magasins Oxfam (certains spécialisés en vêtements, d'autres en livres, d'autres en matériel informatique...), plusieurs adresses en Belgqiue
  • Donnez vos vêtements dans les containers Oxfam un peu partout en Belgique
  • Vos bons plans sont bienvenus et seront ajoutés à la liste!




19 avril 2012

Tenue du jour : shake tes basiques

J'avoue je manquais d'inspiration pour le titre sur ce coup-là. Dans ma tenue du jour je porte une chemise H&M, un jean H&M, un foulard carré rouge imprimé léopard Zara et des sneakers compensées Manas.






18 avril 2012

Tenue du jour : gris joli

Une tenue du jour plutôt casual aujourd'hui. Même si je voudrais me pavaner chaque jour tirée à quatre épingles, en robe féminine et talons, je reviens bien vite à mes tenues plutôt décontractées. Être au top tous les jours, c'est du labeur!

Jean boyfriend, Pull & Bear
Boots argentées pailletées, Topshop
T-shirt gris et croix, New Look
Headband, Accessorize






16 avril 2012

Tenue du jour : pink lips

Une tenue en extérieur, assez rare pour le souligner (et en plus, on me voit en entier). Pas grand chose à raconter sur cette tenue, le legging vient de New Look (lors de mon dernier pèlerinage à Londres), le pull est une trouvaille de vide grenier vintage, le trench c'est toujours mon beau trench en cuir Naf Naf qui date (et qui malheureusement ne s'est pas élargi en même temps que moi, ou alors que j'ai acheté trop juste, comme je le faisais souvent avant), les bottines compensées viennent de La Redoute, et je porte un gilet noir H&M. J'ai teinté le bout de mes cheveux en mauve avec une coloration semi-permanente Crazy Colors. Et mes lèvres roses, c'est le rouge à lèvre opaque de Lime Crime "Countessa Fluorescent".
Passez une bonne semaine ladies and gents!