28 avril 2012

J’ai peur de mes cosmétiques : aluminium, parabens, pétrole, goudron, silicones…

L’autre jour, j’ai vu un sujet dans l’émission Question à la Une (RTBF, télé belge) sur la présence d’aluminium dans la nourriture, les cosmétiques, les vaccins… C’est le jour où j’ai appris qu’on mangeait de l’aluminium et qu’on en absorbe par la peau tous les jours, et que c’est une énième substance qui pourrait être cancérigène.  

Du coup, moi qui suis parano, j’ai foncé sur le net chercher des infos, et j’ai sorti une liste de 14 ingrédients nocifs qui se trouvent dans les cosmétiques (je m’attaquerai à l’alimentaire plus tard). Ça fait longtemps qu’on entend parler des méfaits des parabens, je pensais d’ailleurs ces derniers absents de la plupart des cosmétiques vu leur mauvaise publicité. Grosse erreur, dans mon tri effréné, je découvre que des marques réputées et chères (!!) en utilisent à profusion : Benefit, The Body Shop, Yves Rocher… il y a du paraben partout, et pas en fin de liste ! Le risque des parabens, c’est qu’à terme ils pourraient aider à développer des allergies, jusqu’à l’asthme. Même combat pour l’aluminium, qu’on retrouve dans nombre de cosmétiques (heureusement, je n’ai plus mes emballages E.L.F., parce que je pense que là ce serait le pompon). Le plus dangereux, c’est la présence d’aluminium dans les déodorants anti-transpirants qui causeraient des cancers du sein puisqu’ils sont appliqués sur la zone où l’on développe le plus fréquemment des kystes et tumeurs : les aisselles. 
J’ai jeté la plupart de mes déos du coup. Et je ne parle même pas de la présence de pétrole (le pétrolatum, communément connu sous le nom de Vaseline, un dérivé du pétrole qu’on retrouve dans tous les baumes pour les lèvres et autres produits pour les lèvres en ingrédient principal), de goudron (éléments commençant par CI….), de silicone… et sûrement un tas d’autres ingrédients dangereux dont on ne connaît pas encore les propriétés cancérigènes. Du coup, j’ai jeté encore quelques maquillages, et surtout des baumes à lèvres. Je ne sais pas où chercher pour en trouver sans matières dangereuses, mais je pense que mon prochain shopping cosméto se fera dans un magasin bio et naturel (même si ce n’est pas une garantie). 

Honnêtement, je pense que c’est quasiment impossible de se passer de ces saloperies, car tous les cosmétiques en renferment, même ceux qui se vantent d’être naturels (voir plus bas), mais je serai maintenant beaucoup plus vigilante, marre qu’on nous empoisonne juste pour faire que les grandes industries cosmétiques et autres se remplissent un peu plus les poches! Évidemment, l’État (qui se fait graisser la patte par les géants cosmétiques, mais bon) a mis en place des mesures et des limites à ne pas dépasser, mais le risque ne se trouve pas dans UN déo à l’aluminium ou UNE poudre bronzante qui contient des parabens, aluminium, silicone et dérivés du goudron. Le véritable danger, c’est qu’on consomme tellement de produits pollués sur une journée qu’un jour ou l’autre, on risque d’atteindre l’application de fond de teint en trop ou le jet de déodorant en trop, la goutte qui fera déborder le vase et qui ouvrira la porte à cette foutue tumeur ou à un autre problème de santé

Quelques pistes pour mieux faire votre shopping cosméto : 

  • Ne vous fiez pas aux marques qui se vantent d’être « nature », un bel exemple : Yves Rocher (là, ça m’étonne à peine) et The Body Shop (là, un peu plus), qui utilisent beaucoup le thème de la cosméto nature dans leurs campagnes, sont de très mauvais élèves. La palme du maquillage le plus pollué de ma collection revient à The Body Shop avec une poudre de soleil au goudron, aux parabens, au silicone, à l’aluminium… au prix que je l’ai payée, je vais l’utiliser, mais elle me reste en travers de la gorge ! 
  • Cherchez la liste d’ingrédients la plus courte. Un truc facile à retenir, même pour l’alimentaire : au moins il y a d’ingrédients, au plus le produit est « naturel ». Cette poudre de soleil The Body Shop justement a la liste d’ingrédients la plus longue que j’ai jamais vue. Vous voyez aussi tout de suite à quoi vous avez à faire : si les noms des ingrédients est à peine dicibles, c’est que c’est loin d’être naturel. Le produit de ma collection qui est le moins « chimique » et le plus « pur » : une huile d’avocat Cosmence avec une liste d’ingrédients de moins de 10 composants, chapeau ! 
  • Par ordre croissant. Les ingrédients (idem pour l’alimentaire) sont toujours classés du plus présent au moins présent, c’est obligatoire. Donc si les composés de goudron se retrouvent en deuxième place, comme c’est le cas d’une poudre de soleil Yves Rocher que je possède, c’est qu’il en est bourré ! 
  • Bio ne veut pas dire sain. Un produit bio peut contenir des dérivés chimiques, et il faut toujours se méfier de tout. Savoir lire la liste des ingrédients est votre seule garantie de savoir, plus ou moins, ce que vous allez appliquer sur votre visage, votre corps, vos cheveux, vos lèvres… 
  • Il vaut mieux éliminer un ou deux produits « pollués » que aucun. Il ne faut pas se dire que « après tout, il y a des saloperies dans tout le reste, donc ça ne sert à rien de remplacer un seul produit ». C’est faux, vous ne savez pas quelle sera l’application « de trop ». Pour ma part je n’ai pas hésité à jeter mes déos aux sels d’aluminium.

27 avril 2012

Est-ce qu'on peut colorer ses cheveux avec une craie? Oui, on peut! #DIY

On avait eu vent de cette nouvelle technique de coloration à la craie sur la blogosphère, mais bizarrement ça n'a pas fait plus de bruit que ça. De passage chez Zeeman, j'ai vu cette énorme boîte de craies géantes à 1 €, ça m'a donné envie d'essayer. A ce prix-là, si ça n'avait rien donné, ce n'était pas une grosse perte! Me voici donc un samedi matin à mettre de la craie dans mes cheveux... Petit tutoriel et conseils pour réaliser des highlights à la craie!



26 avril 2012

Chères agences de comm', chères plateformes d'affiliation, chères marques...

avec le boom des blogs, vous avez commencé à vous intéresser à nous, blogueurs, nouvelle faune prometteuse pour promouvoir gratuitement vos produits et sans trop d'efforts. Je me permets tout de même de vous rappeler quelques petits points qui semblent vous dépasser, puisque apparemment vous pensez que :

Les blogueurs ne travaillent pas, ils sèchent les cours pour ceux qui sont encore à l'école, leur métier à plein temps c'est blogueur. Je ne sais pas exactement comment ces agences perçoivent la situation, mais c'est l'impression qu'elles me donnent. Quand il y a une "urgence" quant à un article rédigé ou à rédiger, ou que sais-je, ces agences et autres plateformes nous bombardent de mails de 8:43 à 16:19 (heureusement, je n'ai jamais été assez folle pour leur filer mon numéro) pour qu'on fasse telle ou telle chose. Chère Ginette, moi, j'ai un job, et la journée je travaille donc. Avec les trajets, ça me fait 9h40 en dehors de chez moi (quand tout va bien). Ne travaillant pas dans une agence de comm' précisément, mon chef apprécierait moyennement que je blogue pendant mes heures de travail, ne penses-tu pas? D'ailleurs, ça doit être pour ça que la plateforme Blogspot est bloquée d'accès au bureau, non?
Je suppose que le fait qu'on soit censés être des blogueurs professionnels full-time comme ces gens semblent le penser, justifie aussi qu'on nous invite toujours moins d'une semaine avant un événement, que les événements se déroulent toujours pendant les heures de boulot. Je suis censée prendre un jour de congé et donc perdre une journée de salaire juste pour pouvoir (peut-être) me faire poser un vernis semi-permanent OPI ou voir des tringles de vêtements sans aucune explication (voir plus loin).

Ce ne sont que des blogueurs, ils ne sont pas importants, on les convie pour la forme. On est invité à des présentations de presse, au même titre que les rédacteurs de magazines, journalistes et co, c'est super! Sauf que... dès qu'on arrive sur le lieu, que l'hôtesse nous demande pour quel média nous travaillons, et qu'on répond qu'on blogue, on lit le dédain dans les yeux de ces hôtesses follement conviviales qui nous donnent envie de repartir en arrière. Soit on leur donne la consigne de concentrer leurs efforts sur les personnes vraiment importantes, soit elles sont particulièrement désagréables. Du coup, personne ne s'occupe de nous pour nous expliquer les produits que l'on voit, on se retrouve là à regarder des tringles, faire quelques photos, et partir la queue entre les jambes. La rédactrice du Vif weekend était vachement mieux traitée la dernière fois que je me suis retrouvée à une présa en même temps qu'elle, bizarre!
Et encore, ça c'est quand on nous accueille, parce que quand on organise un événement uniquement pour les blogueurs, on nous laisse entrer sans même nous dire bonjour. La dernière fois que j'ai participé à un événement blogueurs, n'importe qui aurait pu entrer en faisant mine de rien et se ravitailler au buffet en profitant des activités au programme! Classe! La prochaine fois je vous invite?
Je ne vous parle même pas des fois où en sortant, on remarque qu'il y a un goody bag pour blogueurs (pour la forme) et un pour les journalistes (king size), très fin! Surtout en sachant que la journaliste va copier-coller un communiqué et dire d'office du bien du produit...

Envoyons-leur un communiqué de presse sans vraiment nous assurer que c'est en rapporta avec leur blog, et surtout n'oublions pas le sacro-saint "Cher(e) blogueur". J'efface au moins 15 mails de ce genre par jour. Et encore, je ne suis pas ce que je qualifierais de "grosse blogueuse" (aussi dite "blogueuse influente"), je n'ose pas imaginer la boîte de certaines!

En gros, il suffit de leur offrir un buffet et l'accès à notre showroom pour qu'ils nous pondent un article, on s'en fout de savoir qui ils sont, ce qu'ils font, comment ils vont parler de notre produit.

Pour conclure, je veux bien remettre les choses à leurs places : je n'ai jamais voulu bloguer pour recevoir en échange, c'était plutôt un gros besoin d'écrire, une passion à partager avec des gens qui ont les mêmes intérêts. A la limite, la seule chose que j'espérais secrètement, je l'avoue, c'était de me faire remarquer pour mon écriture et espérer bosser un jour dans un mag.
Pour moi, les agences de comm' et co ne nous doivent rien. Quand on a commencé à recevoir des invitations pour des événements qui nous paraissaient si sélects, j'avoue j'étais grisée, j'essayais de me rendre à tous ces événements, c'était nouveau pour moi. Mais j'ai bien vite vu qu'on n'était que du petit bétail pour ces gens et qu'on importait peu. Aujourd'hui, ces agences préfèrent balancer des invitations à n'importe quelle nana qui commence à bloguer, de manière intéressée, plutôt que de sélectionner et de prendre plus de temps pour nous.
Ce qui me révolte vraiment, c'est que ces agences ne sont aucunement obligées de nous inclure dans leurs présentations ou d'organiser des événements pour nous. Alors quand elles le font, la moindre des choses, ce serait de le faire bien. Sinon, autant ne plus nous calculer, c'était très bien comme ça avant. Et ça empêcherait aussi la blogosphère de devenir une énorme pancarte publicitaire où on retrouve toujours les mêmes photos au moment des press days.


25 avril 2012

Tenue du jour : python by night

Le pantalon python H&M version soir cette fois, associé à un blazer H&M (ancienne collection) et à des talons de 12 imprimés cœurs Dorothy Perkins et un t-shirt blanc tout simple.
Désolée je ne suis pas très bavarde ces derniers jours mais je n'ai pas d'anecdotes particulières sur mes tenues, ni même rien d'autre à vous raconter pour meubler mes articles, il est temps que je prenne mes vacances ;)








23 avril 2012

Tenue du jour : python, rose et vert néon

En ce lundi on démarre la semaine avec une touche néon sur les ongles (vernis China Glaze avec la manucure Konad), un gilet rose pas beaucoup moins discret et surtout un pantalon python de chez H&M que j'adore, sa coupe est parfaite! Pour terminer, des baskets compensées Manas et un sac vintage trouvé en vide-grenier. Passez une bonne semaine!





 






21 avril 2012

J'ai testé le kit de stamping Konad (manucure nail art + tutoriel)

Le stamping c'est quand même la grosse tendance nail art du moment, en particulier sur la blogosphère. Je m'étais pourtant dit que je ne succomberais pas, que de toute façon  je suis trop gauche pour ce genre de truc, et qu'en plus mes ongles sont tellement moches que je dois me faire souffrance pour tenter une manucure à peu près correcte. Puis le énième article m'a été fatidique, j'ai lu sur le blog Letilor qu'on pouvait en acheter sur eBay pour la Belgique et qu'elle en était ravie, j'ai donc craqué à cause d'elle (c'est toujours plus facile de rejeter la faute de nos achats compulsifs sur les autres aheum...)




16 avril 2012

Tenue du jour : pink lips

Une tenue en extérieur, assez rare pour le souligner (et en plus, on me voit en entier). Pas grand chose à raconter sur cette tenue, le legging vient de New Look (lors de mon dernier pèlerinage à Londres), le pull est une trouvaille de vide grenier vintage, le trench c'est toujours mon beau trench en cuir Naf Naf qui date (et qui malheureusement ne s'est pas élargi en même temps que moi, ou alors que j'ai acheté trop juste, comme je le faisais souvent avant), les bottines compensées viennent de La Redoute, et je porte un gilet noir H&M. J'ai teinté le bout de mes cheveux en mauve avec une coloration semi-permanente Crazy Colors. Et mes lèvres roses, c'est le rouge à lèvre opaque de Lime Crime "Countessa Fluorescent".
Passez une bonne semaine ladies and gents!





















15 avril 2012

Les choses qui font que je m'abonne à un blog

Aujourd'hui j'ai envie de vous dire un peu les raisons qui font que je deviens fan d'un blog, que je le suis sur les réseaux sociaux, que je l'ajoute à mon lecteur rss... et par la même occasion, j'espère que vous réagirez dans les commentaires et que vous me direz ce qui vous attire, vous, dans un blog, ce qui vous décide à suivre un blog ou à le quitter sans un regard en arrière, parce que ça peut toujours m'aider à améliorer mon propre blog :)

Ce qui me pousse à m'abonner à un blog :

Le sujet et le fil conducteur - évident, me direz vous! Le sujet, c'est certainement la première chose qui entre en compte. Je ne suis pas contre un blog qui s'évade de temps en temps, je suis surtout des blogs mode et beauté, mais je ne suis pas contre un article voyage, perso, lecture ou quoi que ce soit de temps en temps. Mais pour moi ça doit rester exceptionnel (au plus 1x/semaine) parce qu'on risque de moins intéresser, voire pas du tout.

Les photos - même si sur ce point, je suis loin d'être hyper exigeante (quand on voit certaines de mes photos, on comprend), il faut quand même que les couleurs soient nettes et les photos assez claires, le minimum syndical quoi.

Les mises à jour sont fréquentes - quand je vois un blog dans mon Reader qui n'a pas été mis à jour depuis longtemps, je le vire.

Je peux m'identifier au style de la blogueuse - que ce soit en make up ou en mode, il faut que je puisse m'inspirer de ce qu'elle montre. Pour les soins et le maquillage, il faut que ce soit dans mon budget et pas des produits de luxe; pour les vêtements, je ne cherche pas nécessairement à acheter exactement les mêmes sapes, mais il faut que ce soit "portable" au quotidien. Je fuis donc les blogs où les photos semblent sortir du Vogue (un téton à l'air, une jupe en pvc vert fluo et empiècements transparents, un short qui monte au-dessus des fesses, un manteau en fourrure... ou un maquillage horriblement moche réservé aux défilés), j'ai un style plus extravagant que la moyenne et j'assume bien, même au boulot, mais il y a des limites. J'aime beaucoup regarder des blogs de filles qui portent des vêtements de grande distribution mais avec style, essayer de décoder le petit plus qui fait que leur tenue rend si bien en photo, c'est beaucoup plus intéressant qu'une Pandora ou une Betty, pour moi en tout cas.

Il est original : si les infos sont les mêmes que sur tous les blogs de la même niche, ou si la fille s'habille ou se maquille comme le commun des mortels, ça ne m'apporte rien.

Le texte est intéressant - j'ai envie que les infos ne semblent pas tirées d'un magazine, pas trop formelles, mais en même temps les histoires style "voilà c'est la robe que j'ai portée pour aller voir ma cousine on s'est fait une soirée choucroute hihihi lol" (et encore, je passe les fautes d'ortho) c'est moyennement intéressant. Un blog doit rester informel, mais en racontant quelque chose un minimum intéressant voire informatif. C'est tout le talent que certaines ont et que d'autres n'ont pas du tout, mais d'un autre côté, je suis sûre que certaines lectrices n'en ont rien à faire des textes donc tout le monde s'y retrouve.

La navigation est facile et le chargement rapide - le B.A.-BA!

Il est belge : je l'ajoute d'office dans mon fil Twitter, même s'il ne m'intéresse pas tellement de prime abord, donc un bon conseil aux compatriotes : affichez fièrement votre drapeau sur votre blog, clamez haut et fort que vous êtes belge, dès qu'on entre sur votre blog on doit le voir ;)

Je fuis :

Le blog a un lecteur audio qui s'active automatiquement - je sais qu'à chaque fois que je vais l'ouvrir, je vais sursauter car le volume est toujours poussé à fond sur mon PC.

Il y a des pop-ups quand on arrive sur le blog ou qu'on le quitte - franchement, des pop-ups, en 2012? Vous méritez qu'on boycotte votre blog massivement!

Ca devient un blog "jet set" - la blogueuse passe son temps à vanter les cadeaux reçus de la part de telle ou telle marque, à poster des photos d'elle avec une coupe de champagne à la main à la soirée d'une agence de comm'... ça ne m'intéresse pas, je connais, mais je pense que ce genre de contenu n'intéresse pas les lectrices, donc je me contente de parler des produits découverts qui me semblent intéressants.

Le blog est trop perso - pareil, désolée, si je suis un blog mode, ce n'est pas pour découvrir ce que vous avez fait avec vos copines ce weekend. Dans une certaines mesure, ça va, mais quand on s'éloigne trop du sujet trop souvent, l'intérêt se perd...

Le blog est mal écrit, rempli de fautes d'orthographe, sans style / il n'y a presque pas de texte - j'ai vraiment du mal à lire des textes remplis de fautes ou digne du style d'un enfant en primaire, et j'aime qu'il y ait un minimum de texte. Ca peut arriver de ne pas avoir d'idées pour un article, mais quand la blogueuse n'a jamais rien à dire, c'est lassant. Autant aller faire un tour sur Lookbook si c'est juste pour voir des photos.

Et vous, vos Do's et Dont's sur la blogosphère? 

7 avril 2012

Tenue du jour : j'ai marché sur ma jupe

Cette jupe "traîne" est super belle, mais qu'est-ce qu'elle est difficile à porter! Heureusement j'avais vu une tenue sur le blog de Cyrielle où elle portait une robe du genre avec des sneakers compensées style Marant, donc j'avais pensé essayer avec mes Converse compensées, je l'ai donc joué très preppy voire college girl et j'avoue que ce n'était pas du tout une mauvaise idée...


J'espère qu'à l'avenir je trouverais d'autres idées par moi-même aussi. Je savais que cette jupe ne serais pas la pièce la plus facile à porter de ma garde-robe, mais j'avais eu un coup de foudre, j'en ai cherché longtemps dans ce style (évidemment, maintenant, on en trouve partout...) Son problème aussi, c'est qu'elle est très courte devant, donc j'ai peur qu'avec des talons ça ne soit un peu trop... enfin vous voyez... J'essaierai de la porter avec une jupe tube dessous, et si vous avez d'autres idées, elles sont bienvenues comme toujours ;)

Gilet, Jennyfer
Jupe, Zara
Sneakers, Converse
Collier, Grand Bazar d'Istanbul

Coloration bleue, Crazy Colors



6 avril 2012

Je fabrique ma pseudo BB crème moi-même

BB crème, c'est le nouveau mot à la mode dans le monde de la cosméto, tout le monde veut en faire, mais personne ne sait vraiment ce que c'est. Après avoir testé la BB cream Garnier, je me suis dit qu'en se tenant à leur définition de la BB, je pouvais lancer ma chaîne de fabrication tout de suite! J'ai donc tenté l'expérience et j'ai créé ma propre BB crème, à la différence que celle-ci n'est pas hyper grasse, et qu'elle correspond à ma carnation. Je vous montre comment économiser une dizaine d'€ et recycler des produits que vous avez déjà chez vous?

 

4 avril 2012

Tenue du jour : rose et nude

Une tenue du jour tout en couleur grâce à mon pantalon rose, quel bonheur d'avoir pouvoir pu profiter du soleil dès le mois de mars! Et même sortir les tongs! Mais bon, je ne me réjouis pas trop vite, ça pourrait aussi être l'annonce d'un été maussade à venir...

Pantalon rose, Promod
Gilet sans manches, La Redoute
T-shirt, H&M Conscious collection
Tongs, New Look
Bracelet "peace", Shamaz jewels
Bracelet "icônes", cadeau d'une amie
Bracelets "charms", Londres




3 avril 2012

Défi "Nettoyage dans mes cosmétiques" - bilan + 1 mois

Voilà le premier bilan de mon défi grand nettoyage dans mes cosmétiques! Dans l'ensemble je suis assez contente de moi, réaliser ce petit défi personnel m'a fait réaliser qu'on achète beaucoup trop et qu'on gaspille, dans tous les domaines, du coup ça devient une vraie philosophie, je surveille beaucoup plus ma consommation en général. Pourvu que ça dure. Revenons à nos cosmétiques, je vous dresse le bilan des entrées et des sorties de mon inventaire, je vous montre mes cadavres... et j'ai décidé que chaque mois, selon les résultats, je m'imposerais un petit défi supplémentaire. J'avais pensé m'astreindre à vider un pot de vernis ce mois-ci, mais comme mes ongles se décomposent, je suis toujours en cure pour les renforcer, donc mon défi sera de vider au moins un tube de rouge à lèvre ce mois-ci, vu mon mauvais score dans cette catégorie. C'est pas gagné!

Inventaire des In et des Out du mois de mars :



  • Maquillage/soins lèvres : rien terminé, mais 2 nouveaux rouges à lèvres Lime Crime FAIL
  • Soins et nettoyants visage : 4 produits terminés SUCCESS
  • Soins des mains : un nouveau soin pour les ongles et une nouvelle crème pour les mains FAIL
  • Corps : une nouvelle crème pour le corps achetée mais 3 flacons d'hydratant et 2 gommages terminés SUCCESS
  • Soin après épilation : un acheté et un terminé, pas de stock d'avance PERFECT
  • Cheveux : un nouvel après shampoing reçu avec une coloration mais un soin terminé OK
  • Maquillage yeux : une palette et des pigments Lime Crime achetés mais 4 maquillages "éliminés" et pas terminés (un mascara périmé, un mascara testé mais qui ne me convient pas du tout, un eye-liner qui ne me convenait pas non plus et les ombres à paupières Shiseido en dose d'essai entamées mais pas terminées jusqu'au bout) FAIL
  • Maquillage teint : un fond de teint récupéré de ma maman, deux blush Benefit offerts par concours OK

Bilan : 17 out pour 10 in

Même si dans le fond, le bilan est positif, ce n'est pas miraculeux et je vais passer la deuxième vitesse pour ce deuxième mois. Là où j'aurais le plus de difficulté à terminer l'un ou l'autre produit, c'est dans mes maquillages je pense. Même si je me force à me lever beaucoup plus tôt chaque matin pour ne plus sauter la séance maquillage, ce sont des produits qui durent beaucoup plus longtemps que des produits de soin corporel par exemple.

Malgré tout, je suis fière de moi car j'ai résisté à des promos en magasin style "le 3eme produit gratuit" et co, et je me retiens de commander sur E.L.F. (en sachant très bien que j'y aurais acheté plein de produits qui font doublon juste parce que ce n'est pas cher) pour réussir mon défi.

J'ai aussi entrepris de noter tous les produits que j'aime vraiment bien avec leur teinte quand c'est nécessaire dans Evernote (je vais en parler bientôt sur le blog), comme ça ça diminue la tentation d'acheter de nouveaux produits, et donc de gaspiller ou de devoir me forcer à les utiliser. Honnêtement, je pense que certains de mes produits ont pas loin de 10 ans, je ne veux plus recommencer ça, à partir du moment où j'ai mes produits fétiches, ça ne doit plus arriver.

Pour terminer le bilan, je vous montre mes cadavres et on se fait une séance de "Je rachète ou je jette?" (enfin, dans tous les cas, je jette les flacons vides hein!)

Crème de soin réparation intense sans rinçage mangue et fleur de tiaré de Garnier Ultra Doux
Je jette
Je ne suis vraiment pas fan de la texture, lorsque je devrais racheter du soin sans rinçage pour les cheveux (je ne peux pas m'en passer!), je pense racheter le lait Klorane que j'ai utilisé ces derniers temps (avant le défi) ou un soin sous forme de sérum.



Clear-up strips purifiants anti-points noirs et impuretés de Nivea
A voir
Je trouvais qu'ils fonctionnaient super bien lors de la première utilisation, parce que je n'avais pas fait de peel off depuis longtemps certainement, mais lors des séances suivantes, l'effet était moins spectaculaire. Malgré tout j'adore leur odeur.



Lifting buste de Yves Rocher
Sûrement
Parce qu'il est souvent en promotion. Néanmoins j'aime alterner donc je reviens à cette crème-ci une fois sur deux, entre temps j'en teste une nouvelle à chaque fois.



Beurre corporel Healing Aloe
Je jette
Ce pot vient d'un panier que j'avais acheté pour offrir et que j'avais réorganisé avec d'autres produits, du coup j'ai gardé ce petit pot pour un futur cadeau ou pour moi. J'ai fini par l'essayer, et l'utiliser comme crème pour les mains juste pour le vider. Vraiment rien d'exceptionnel.



Soin anti-poils incarnés de Acorelle
Je rachète, sauf si...
Ce mois-ci j'ai acheté un soin semblable mais chez Laurence Dumont, pour essayer. Si ce dernier n'est pas bio, il coûte par contre 5 € de moins le flacon! Mais j'ai commencé à l'utiliser et l'odeur du désinfectant naturel présent dans le soin Acorelle me manque déjà. Pourtant, pour 5 € le flacon, je peux vous dire qu'à efficacité égale, je ferai des infidélités à Acorelle sans remords. Par contre si le Laurence Dumont fonctionne moins bien, je reviendrais au galop chez Acorelle. Vous suivez?



Savon gommant Ecoute ta nature
Je jette
Je suis vraiment fan de ce produit, mais finalement j'ai du mal avec le savon en pain, je préfère utiliser un gel douche, question de toucher sur la peau après s'être lavée, mais aussi parce que vous voyez ce que j'ai dû jeter de ce savon? Impossible de l'utiliser dans cet état, pourtant j'ai essayé. Au moins avec un gel douche, 0 gaspillage (même si d'un autre côté on a un emballage à recycler ou à jeter...)



Serum Visionnaire de Lancôme
Je jette
Juste une question de prix, c'est loin d'être dans la gamme de prix que je m'autorise pour un soin visage!



Gommage I love... chez DI
Je rachète!
OUI OUI OUI et OUI! Je suis très exigeante en matière de gommage et celui-ci m'a séduit. En plus, il existe en une multitude de parfums pour avoir l'impression de changer de produit sans vraiment le faire...



Soin visage Hâlé simple de Sampar
Je jette
Sampar, c'était vraiment la grosse mode pendant quelques temps, du coup j'avais besoin d'acheter leurs produits, par curiosité, et franchement j'ai été déçue à chaque fois. Trop chers, on se rend vite compte qu'en plus, les flacons et pots sont des trompe-l’œil et qu'il y a encore moins de produit à l'intérieur qu'il n'y paraît. Et niveau résultat, je ne vois rien. Je viens d'entamer mon dernier produit Sampar en stock, un gommage corps qui a l'air moins mauvais que les autres produits que j'ai testé dans cette marque, mais ce sera sûrement mon dernier test...

Démaquillant tonique Demaq' expert de L'Oreal
Je jette
Rien d'innovant, ça fait des années que je possède ce produit et j'étais super contente d'enfin le terminer (tout comme le Hâlé simple d'ailleurs), il ne démaquille pas spécialement bien, il pique les yeux (alors que c'est censé être un démaquillant visage lèvres yeux), rien d'extraordinaire, au contraire...



Beurre corporel Biotherm
Je jette
Grosse déception, pas du produit en soi mais de Biotherm. J'ai terminé ce pot hyper vite parce qu'il y a ce que j'appelle un "faux plancher", c'est à dire que le pot paraît faire X cm alors que l'intérieur fait X cm - 1,5 cm! Dommage, j'adore ce produit, mais à 20 € le pot j'exige de ne pas être trompée sur la contenance!



Parfum Love Generation Sexy
Je jette
Plus précisément, j'ai dû le jeter. J'avais acheté ce parfum bon marché pour le laisser dans mon sac et pouvoir me parfumer en journée mais il a viré après quelques mois seulement, il n'avait plus qu'une odeur d'alcool.



Parfum Vanilla & Tonka beans de The Body Shop
Je rachète
Ce parfum linge et corps a une odeur délicieuse, y'a pas grand chose à ajouter ^^.



Lifting bio de Yves Rocher
Je jette
A chaque commande chez YR, on reçoit un produit gratuit. Celui-ci ne me convenait pas du tout, car comme beaucoup de soins chez YR, il est trop riche. Du coup, j'ai fini par m'en servir comme masque pour mes pieds secs. Au moins pas de gaspillage et moi je ne finis pas grasse comme un paquet de frites!



Mascara Hypnose Dolleyes de Lancôme
Je rachète
Enfin, j'attends de voir le prix car il s'agit d'une dose d'essai. J'ai dû la jeter parce que après quelques mois, le mascara ça sèche et c'est beaucoup moins efficace, et ça faisait un bail que je l'avais. Ça me fait mal au cœur, les mascaras, je n'en arrive jamais au bout, c'est du gaspillage à chaque fois.

Mascara Volume déployé waterproof de Yves Rocher
Je jette
Je ne suis pas fan du mascara waterproof mais j'avais reçu celui-ci et je me suis dit que ça pouvait toujours servir. Sauf qu'au démaquillage, c'est trop horrible, c'est pour ça que je n'aime pas le maquillage résistant à l'eau. Du coup, je l'ai jeté (encore du gaspillage, je sais).



On se voit dans un mois pour un prochain inventaire des cadavres et des nouveaux arrivants!

1 avril 2012

Tenue du jour : boyfriend jean et loafers

C'est dingue le nombre de termes anglophones qui traînent dans le lexique de la mode : on parle d'un jean boyfriend, carrot, loose, bootcut, flare... on adopte le look boyish, on porte des loafers aux pieds, ou des open-toes, on se coiffe d'un headband ou d'un bun, on est glam rock ou hobo, on se colore les cheveux tye&dye ou ombré hair, quand il fait plus froid on chausse nos low boots et un duffle coat, ou un trench quand il pleut, ou un blazer. C'était juste pour parler en fait.

Jean boyfriend destroy, Bershka
Gilet avec empiècements aux coudes, Jennyfer
Loafers, New Look
Collier, Grand Bazar en Turquie