14 janvier 2013

En 2013, je suis sexy du cheveux : SOS plan réparation capillaire

Aujourd'hui on va parler de cheveux, de crinière, de chevelure, de follicules pileux, de bulbes, de scalpe, de crâne, de cuir chevelu, de racines grasses et de pointes sèches... Oops! Si cette année tu as décidé de réparer tes cheveux en profondeur et de t'offrir une crinière de sirène (on peut continuer à faire des allusions aux bonnes résolutions jusque fin janvier non? C'est permis?), je peux peut-être te filer quelques astuces que j'ai commencé à appliquer depuis quelques mois pour redonner vie et tonus à mes cheveux tristounets.



Le premier conseil, c'est d'espacer les shampoings au maximum. L'eau ça dessèche les cheveux, les shampoings c'est plein de produits chimiques (à moins d'utiliser un shampoing neutre avec quelques gouttes d'huiles essentielles), et les produits chimiques ça fait régraisser les cheveux, du coup plus tu laves, plus c'est sale, et oui! Pour arriver à espacer les shampoings, il faudra :
  • choisir un shampoing adapté : inutile de choisir un shampoing pour cheveux gras s'ils régraissent à une allure normale par exemple, ni d'utiliser un anti-pelliculaire de manière préventive... Un shampoing agressif, ce n'est jamais bon
  • dire adieu aux silicones : il suffit de faire la chasse aux noms qui se terminent par -one ou -ane dans la liste des ingrédients. L'idéal est de choisir carrément un shampoing bio mais se débarrasser des silicones c'est déjà très bien. Les silicones gainent les cheveux, et le cuir chevelu par la même occasion, et les étouffent. Du coup après le shampoing, les cheveux ont un beau lustre, mais à peine un jour après, ils régraissent et ont un coup de mou. Au début, se faire des shampoings sans silicone, ça fait bizarre, les cheveux ont l'air moins malléables et moins beau, mais après quelques lavages, on voit vraiment les bienfaits de ce nouveau "régime".
  • se convertir aux shampoings secs (et à la laque) : allez, encore un dernier effort, on peut encore gagner un jour ou deux... Les shampoings secs permettent d'allonger le délai entre deux shampoings à l'eau. Il s'agit de poudres qui absorbent le sébum produit par le cuir chevelu et de redonner fraîcheur et volume aux cheveux. On peut également utiliser du talc ou de l'argile verte en poudre pour obtenir le même effet. Sachez aussi que la laque est un bon dégraissant car elle est composée en grande partie d'alcool, un déshydratant notoire. A condition de ne pas la vaporiser très près et de ne pas avoir la main trop lourde, on peut donc encore allonger d'un jour et en profiter pour se faire un chignon ou une coiffure plus recherchée, aspergée d'un petit jet de laque...
  • et pour les frangées, si vous avez l'impression que vos cheveux sont sales, vérifiez si ce n'est pas le cas uniquement de votre frange, qui elle est en contact avec le sébum de votre front. Un petit shampoing avec un petit pois de produit ou un petit pschit de shampoing sec sur votre frange et c'est parti!
  • sans oublier qu'on termine toujours son shampoing avec un rinçage au vinaigre qui débarrasse des résidus de produit et du calcaire, assainit le cuir chevelu et rend les cheveux brillants.
Ensuite, on fait la chasse aux nœuds dans les cheveux, parce qui dit nœud dit démêlage difficile, coups de brosse violents et donc cheveux arrachés et cassés. Pour éviter les nœuds, il faut prendre l'habitude de les attacher pour dormir ou quand il y a du vent, de la pluie... de préférence en tresse pour ne pas les casser.

Les chapeaux et les bonnets, ok à l'extérieur, mais dès qu'on est à l'abri, on les retire car ils favorisent la production de sébum au niveau du crâne.

On change ses oreillers régulièrement : remplis de bactéries, de sébum et de peaux mortes, ils provoquent cheveux et peaux gras et boutons sur le visage!

Selon la même logique, on ne se brosse pas les cheveux avec une brosse à cheveux sale : on retire les touffes de cheveux tous les jours si on perd beaucoup de cheveux, on lui fait un shampoing chaque semaine avec une noisette de shampoing et on rince bien. Vous pouvez aussi alterner les shampoing avec une autre recette : saupoudrez du bicarbonate de soude (alimentaire) sur la brosse, laissez poser 1 minute puis aspergez de vinaigre. Ça va pétiller, c'est normal, et grâce à ça les petits cheveux et les crasses enroulées autour des picots vont se décoller et vous pourrez les enlever facilement. Après un petit rinçage à l'eau et c'est parti!

Un petit coup de pouce grâce aux huiles essentielles : quelques gouttes d'huile essentielle de géranium dans son shampoing ralentiraient la chute des cheveux, mais il existe aussi des solutions pour les cheveux gras, secs, mous, ou tout autre problème capillaire.

Et surtout, on soigne son cuir chevelu, car si la terre n'est pas saine, les fleurs ne seront pas belles! En d'autres termes, si votre cuir chevelu n'est pas au top de sa forme pour remplir son rôle, les cheveux s'en porteront mal. Pour ça, on soigne son alimentation pour ne manquer de rien et on boit beaucoup, et si besoin, on s'offre un petit coup de pouce : masque à l’œuf et à la crème fraîche, masque à l'huile d'olive (pas trop souvent et surtout suivi d'un bon shampoing car l'huile déchausse les cheveux si on en abuse)... Pour l'instant, je me fais régulièrement des masques au gel d'aloe vera, qui a un pouvoir hydratant. Pour ça, je soulève mes cheveux pour révéler des raies et y appliquer du gel puis je masse un peu pour étaler partout. Au départ ça a l'air crado mais ça sèche après une petite heure (donc oui, prévoyez une journée rien qu'à vous, ne faites pas ça avant de sortir de la maison).

Vous avez d'autres astuces pour avoir de beaux cheveux? 

A consulter aussi : le blog Les cheveux de Mini, ou l'histoire d'une fille qui a décidé de prendre soin de ses cheveux avec uniquement des produits naturels

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire