16 janvier 2013

Quelques trucs pour manger moins (ou mieux)

En ce début d'année, tu fais peut-être partie des millions de femmes qui ont juré que cette année, elles allaient faire régime! Pour ma part, j'ai abandonné les régimes depuis longtemps, j'en suis tout bonnement incapable, j'aime trop manger. Pourtant, je n'ai pas l'impression de manger des masses, mes repas sont équilibrés, mes en-cas sont sains... Enfin tant que je suis au boulot, parce que à la maison, j'ai toutes les saloperies à portée de main. Encore une fois, je ne suis pas du genre à m'affaler devant la télé avec un paquet de chips dans la main mais j'aime bien manger mon petit truc sucré à la fin d'un repas... 

L'adjectif "petit" est tout relatif bien sûr... Enfin soit, même si je n'essaie même pas de me lancer dans un régime, je me rends compte que je prends un ou deux kilos par an et là j'ai atteint un seuil que je ne veux pas dépasser. J'avoue que j'aimerais bien perdre jusqu'à 6 kilos pour retrouver mon poids idéal selon moi, mais vu que j'ai déjà l'impression de bien manger, me priver de mes quelques gourmandises quotidiennes, ce serait vraiment frustrant. Donc, j'ai décidé de manger mieux et d'essayer de diminuer surtout mes portions de cochonneries entre autres...



Je mange souvent sans vraiment me rendre compte où je dois m'arrêter, j'ai toujours du mal à identifier les sensations de faim et de satiété, du coup je mange peut-être un peu plus que nécessaire sans me rendre compte. Pour essayer de diminuer un peu mes portions, j'essaie de servir les assiettes directement et de les apporter à table déjà garnies, car quand la casserole pleine est à côté de nous, on a tendance à se resservir par gourmandise. Malgré tout, je mange suffisamment car je sais que si je ne suis pas rassasiée, mon ventre va gargouiller et je vais me jeter sur un snack facile à manger (une crasse donc).
Un autre truc, c'est de manger dans des assiettes plus petites. La faim, c'est dans la tête (en partie), qu'on mange dans une assiette de 15 cm de diamètre ou de 25, si on voit une assiette pleine, on a l'impression de manger beaucoup (et c'est pas une raison pour empiler en hauteur sinon ça ne sert à rien!)

Quand je suis au boulot, c'est assez facile de manger sainement parce que j'emporte des en-cas sains (fruits et yaourts surtout). Mon conseil, c'est de toujours emporter sa nourriture au travail (parce que aller se chercher à manger à midi, c'est être sûr de craquer sur les chocolats aux caisses ou de se prendre un bon repas copieux par envie), et de tout préparer la veille (du moins de faire une liste avec ce qu'on doit prendre) pour ne pas s'égarer le lendemain matin dans la hâte. Mon seul problème au travail, ce sont les gens qui apportent des chocolats, des tartes... Je n'arrive jamais à dire non, et pire je me ressers souvent, et pas des petites portions. Je hais les anniversaires au bureau!

Comme le soir après le repas (et les weekends), j'ai besoin de ma dose de sucré (=chocolat), au lieu de demander à mon copain de ma bâillonner et ligoter, je craque mais j'essaie de réduire les portions (finies les orgies de Raffaello reçus à Noël). Le mieux pour ne pas s'empiffrer de chocolats, c'est de boire une boisson chaude pour se caler en mangeant sa petite douceur, un thé de préférence. Vous pouvez essayer le thé au lait, c'est bourratif et c'est bon (essayez avant de grimacer). Vu que le liquide va remplir l'estomac, on doit pouvoir se contenter d'un ou deux chocolats au lieu d'une boîte complète...

Après évidemment, je vais vous dire de boire beaucoup d'eau (vous pouvez faire infuser un sachet ou deux de thé aromatisé dans une bouteille d'eau ou acheter un "sirop" light si le goût de l'eau ne vous branche pas). Essayer de penser à un fruit quand le creux de 16h s'annonce. Prendre un bon petit déjeuner aussi. J'ai mangé les mêmes céréales (soi-disant light) pendant des années, puis je me suis mise au muesli (oui mais le muesli c'est calorique bla bla... oui mais c'est bourratif, donc on en mange moins!) et depuis, ma première fringale arrive plus tard dans la journée et j'arrive mieux à rythmer mes repas!

Dans l'absolu, je dirais que pour réussir à modifier ses habitudes, il faut continuer à se faire plaisir et ne jamais se sentir frustrée, parce que c'est une vraie bombe à retardement (à moins de n'être pas spécialement gourmande). Le tout, c'est d'arriver à trouver les bonnes portions, et je pense qu'il s'agit uniquement de ça! Une question d'équilibre en somme, mais un équilibre pas facile à trouver...

Enfin voilà si vous avez d'autres astuces, je suis preneuse! Tout en sachant que s'il faut peser ses aliments ou noter tout ce qu'on mange, ça va vite ma gaver ;)

1 commentaire:

  1. Aaaaaaaah la nourriture! Moi pour le moment j'ai de la chance d'avoir un super métabolisme et surtout : je suis incapable de manger + que ce que ma faim réclame! Et j'vois bien que mes amies qui ont des soucis de poids, c'est à cause de ça! Même si elles n'ont plus faim, elles se reservent, et quand elle grignottent, c'est excessif. Mais bon, on m'dit qu'après 30 ans, je vais quand même payer mes habitudes alimentaires pourries :D Car même si j'mange pas beaucoup, je mange vraiment que des saletés! Enfin, wait&see, c'est tellement bon la nourriture, j'ai pas envie de m'en priver! Mais ta façon de faire est pas contraignante du tout je trouve, c'est chouette. Quand ma meilleure amie comptait les points avec Weight Watchers, j'ai failli me pendre :D

    RépondreSupprimer