31 octobre 2013

J'ai testé la "coloration" au henné

Dans mon souci d'éliminer tout produit chimique de ma routine beauté, il fallait que je règle un gros problème :  la coloration des cheveux. J'ai beau vouloir éliminer les colorations de ma vie, je n'aime vraiment pas ma couleur naturelle, je tiens à mon roux. 

C'est tout naturellement que j'ai donc fini par me tourner vers le henné. J'avais testé une coloration aux plantes tinctoriales bio Logona (cuivre flamme) qui n'avait pas tenu très longtemps, et après en avoir parlé sur un groupe, j'ai appris que c'est tout à fait normal avec les colorations naturelles, la tenue s'améliore à force d'en faire.

Finalement, j'ai choisi de tester le henné (le fonctionnement est très similaire, les vraies colorations naturelles aux plantes sont toujours vendues sous forme de poudre). Tout simplement parce que je commande très régulièrement sur Aroma Zone et que donc j'ai l'occasion de m'acheter du henné à chaque fois, et parce que ça revient aussi moins cher (2,90 € les 250 gr pour celui que j'achète chez AZ contre environ 13 € la coloration Logona). J'utilise le henné d'Egypte de chez AZ (au moment de la rédaction de cet article, car par la suite j'essaierai à peu près tous les hennés disponibles) qui est celui qui donne des reflets cuivrés et pour l'instant le résultat me convient (le risque est que la couleur tire sur le rouge après x applications).

J'en suis à mon deuxième henné, je peux donc déjà partager quelques astuces pour celles qui voudraient s'y lancer. 

Mon premier henné 


Je l'ai composé comme suit :
  • 200 gr henné d'Egypte AZ
  • 25 gr de garance en poudre AZ (permet de renforcer les reflets roux)
  • 25 gr de curcuma AZ (idem / vous pouvez utiliser celui de votre cuisine évidemment!)
  • Une pincée de mica noisette (n'a servi à rien je pense)
  • du sel (pour fixer la couleur)
  • du vinaigre (pour fixer la couleur)
  • de l'hydrolat de cannelle (à la place de l'eau)
  • 10 g he citron et 10 he camomille 








Cheveux emballés :)
J'ai mélangé tout ça et laissé reposer au frigo 30 minutes. Pendant ce temps-là, j'ai réalisé un masque capillaire à l'argile avec 10 g he citron et 10 he camomille pour dégraisser et nettoyer mes cheveux. J'ai donc posé ensuite le henné sur cheveux humides. J'ai fait l'application le soir et j'ai dormi avec pour laisser agir tout une nuit. Pour que ça agisse au mieux et aussi pour le confort, j'ai emballé mes cheveux dans du cellophane et une serviette. J'ai passé une nuit horrible, pas du tout confortable parce que j'avais peur d'en mettre partout, donc la pose pendant la nuit, plus jamais!
Le lendemain, je me suis réveillée tôt et j'ai sauté dans la douche. Après une éternité à me laver les cheveux à l'eau claire, je me suis bien rendu compte que ça n'allait jamais partir comme ça, j'ai fini par faire un low-poo (shampoing avec un l'après-shampoing).

Ça m'a gratté pendant plusieurs jours, je n'osais pas faire de shampoing pour ne pas altérer la couleur, mais comme je l'ai vu sur un forum : si ça vous démange, faites un shampoing, il faut que ça reste agréable! Sûr que pour le prochain, j'allais faire un shampoing directement.

Conclusions de cette première application : 
  • 250 gr, c'est beaucoup trop! J'ai lu sur plusieurs sites que c'était la quantité conseillée pour les cheveux longs, mais j'aurais pu couper les proportions en deux (mes cheveux mesurent 75 cm mais ils sont fins) -> update : j'utilisais 75 gr de poudre pour mes cheveux lorsqu'ils étaient longueur poitrine! Si on prépare trop de henné on peut congeler la préparation
  • J'avais peur de mettre trop de liquide mais finalement mon henné était bien trop compacte (on voit sur la photo, il est tellement costaud qu'on peut en faire des pâtés), du coup j'ai eu des grumeaux, il était difficile à étaler. Il faut vraiment ne pas avoir peur d'ajouter du liquide pour obtenir un mélange bien élastique, ça doit ressembler à une pâte à gâteau : bien fluide et qui tient à la cuiller. Mais il faut y aller progressivement car ça ne doit pas être trop liquide non plus!
  • Bons points : pas de démarcations, la couleur est bien uniforme. Ensuite, en me coiffant, je me rends compte que mes cheveux sont vraiment beaucoup plus épais, ce n'est pas une légende! J'ai gagné en masse, ma queue de cheval est deux fois plus épaisse qu'habituellement.



Ayant noté tout ça, je me lance dans ma seconde application 1 mois ou 2 plus tard. J'ai composé mon henné différemment :

  • 160 gr henné d'Egypte AZ
  • un gros filet de macérât huileux de carotte dans huile d'olive maison
  • du vinaigre
  • de l'eau
  • un peu d'hydrolat de bamboo AZ
  • du sel



J'en ai encore eu trop, je peux descendre à 100 gr pour le prochain essai! Cette fois, j'ai fait un beau mélange bien lisse, élastique, brillant, sans grumeaux, j'ai ressenti la différence à l'application, c'était vraiment plus facile. J'ai fait mon henné le soir et l'ai laissé poser dans son plat, au frigo, toute la nuit

J'ai préparé tout mon matériel et je me suis mieux appliquée : je mets des gants pour ne pas devoir me récurer la peau après, je prends un pinceau pour appliquer le henné sur les racines. Ensuite, pour les longueurs, je prends des mèches pas trop grosses, j'applique le henné et je tourne en macaron sur ma tête, je fais ça pour toutes les mèches. Une fois toutes relevées, je remets un peu de henné sur les contours, les racines, l'arrière de la tête... Emballage dans le cellophane et c'est parti pour 3h de pose. J'ai appliqué mon henné sur cheveux secs et pas lavés cette fois, tout le contraire de mon premier essai. C'est beaucoup moins pénible l'application sur cheveux secs :)
Contrairement à une coloration chimique, ici ça n'a pas de sens de vouloir tout se mettre sur la tête, en plus vous le verrez, c'est lourd de garder 250 gr de henné sur sa tête! Cette fois aussi, je décide que je ferai un shampoing directement pour éviter les grattouilles. L'important, c'est d'utiliser un shampoing sans sulfates.
Pour ce qui me reste, je décide d'essayer de congeler mon henné, verdict dans 1 ou 2 mois! Certaines congèlent leur henné une nuit pour développer les pigments, j'espère que la congélation longue durée n'altèrera pas au contraire les propriétés de mon henné...

Résultat du deuxième henné : l'application sur cheveux secs a très bien fonctionné, je trouve ça plus pratique car les cheveux mouillés, on risque plus de goutter partout et faire tomber du henné par terre etc. Ici, ma salle de bain n'a pas fini en champ de bataille. J'ai fait deux shampoings d'affilée pour pouvoir éliminer tout le henné de mes cheveux mais ça ne semble pas avoir altéré la couleur, de même que le fait d'avoir limité la pose à 3h au lieu d'une nuit complète. Par contre j'ai l'impression que le fait d'avoir réduit le temps de pose a donné moins de corps et donc de volume aux cheveux. Je remarque par contre que la couleur tire plus sur le rouge et moins sur le cuivré certainement du fait que je n'ai pas mis de garance et curcuma (mais impossible de remettre la main dessus, entre temps je les ai retrouvés et vais pouvoir me refaire un henné plus cuivré que rouge la prochaine fois!) Aussi, j'aimerais bien tester le henné avec un yaourt pour voir si ça se rince plus facilement.

Pour le rinçage, que vous utilisiez du shampoing, de l'après-shampoing ou juste de l'eau claire, ça prend un temps fou, mais c'est super important de se débarrasser de tout le henné et surtout des petites boulettes sinon on risque de faire des taches partout, et puis ça démange ;)

Voilà pour mes premiers tests de henné colorant, si vous avez des questions n'hésitez pas, je débute mais je pourrais peut-être vous aider quand même! Désolée, l'article est un peu décousu mais je l'ai écrit en plusieurs fois et j'avais des tonnes de choses à dire en même temps ^^ Je pense aussi à faire une vidéo de la préparation et de l'application, si ça vous intéresse dites le moi :)

Que peut-on ajouter à son henné?

On peut réaliser un henné simplement avec de l'eau mais on peut aussi ajouter des ingrédients hydratants et/ou nourrissants à son henné pour en faire un véritable soin complet. Quelques idées : après-shampoing naturel (henné gloss), gel d'aloe vera, miel, bière, yaourt, hydrolats, huiles essentielles, glycérine végétale, huiles végétales...
Le vinaigre et le sel servent à fixer la couleur.



*** 


Update février 2014



Ayant acquis une certaine expérience dans le henné, après plusieurs poses j'affirme que c'est beaucoup plus facile sur cheveux mouillés : moins de chutes, application beaucoup plus rapide, etc.

J'ai également testé le henné Tazarine BAQ de chez Hennés&Soins d'ailleurs entre temps et il fait clairement moins de grumeaux que le henné d'Egypte (non BAQ) de chez Aroma Zone.

Finalement, pour les quantités, j'ai les cheveux sous la poitrine et j'utilise environ 75 gr de henné auxquels j'ajoute environ 25 gr de poudres (garance, curcuma, rocou…)

J'ai testé le henné avec de la bière et ça donne un volume fou aux cheveux!

Le plus facile pour rincer facilement son henné, avoir une texture facile à manipuler et un beau résultat, c'est de mettre soit de l'après-shampoing, soit de la crème hydratante, dans son henné, c'est devenu ma nouvelle technique!

En bonus, j'ai réalisé une vidéo pour montrer comment j'applique mon henné colorant!


3 commentaires:

  1. Waw tu fais des grosses quantités... Moi 50g sur cheveux aux épaules ça me fait LARGEMENT assez :)
    C'est drôle parce que par contre je préfère nettement l'application sur cheveux mouillés ! (J'alterne henné neutre/henné colorant, un toutes les deux semaines, je fais le neutre sur cheveux secs et j'en mets toujours partout ^^ )

    RépondreSupprimer
  2. Oui je oense qu'avez 75 gr ce serait assez, pourtant l'histoire des 250 gr je l'avais vu sur un site mais c'est clairement beaucoup trop :p
    A mon avis j'avais les cheveux trop mouillés quand je l'ai fait la première fois mais ça gouttait par-tout!

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce partage. Même si passer au naturel peut s'avérer difficile parfois, au final, cette coloration au henné est la moins agressive qui soit. En plus, en y gagne en volume et en soins, ce qui n'est pas rien. Avec la pratique, il y aura moins d'écueil.

    RépondreSupprimer