27 février 2014

Préjugés sur le bio : pas efficace, pas naturel, argument marketing, effet de mode...

Les préjugés sur les cosmétiques bio sont encore nombreux, mais en investiguant un peu autour de moi, je me suis rendu compte que c'était surtout parce que pas mal de personnes ne s'y retrouvent pas ou ne sont pas assez informées : ça veut dire quoi bio? c'est différent de naturel? il y a quoi dans les cosmétiques classiques de toute façon? comment être sûr que le bio est efficace? et si c'était juste un argument pour vendre ses produits plus chers? J'essaie de vous expliquer tout ça et de vous démontrer que vos produits de beauté... sont loin d'être tout verts :)


Source photo
J'ai envie de vous écrire cet article depuis un moment, mais je tourne et retourne le sujet dans ma tête pour vous écrire quelque chose de léger, facile à digérer, pas trop autoritaire (je m'enflamme quand il faut défendre le bio :) ) ni trop formel, j'ai déjà réécrit plusieurs fois cet article, cette fois c'est la bonne! J'ai essayé de simplifier au maximum pour que ça ne soit pas trop lourd, je ne suis pas rentrée dans les détails... mais si ça vous intéresse et que vous voulez que je développe certains points, je m'en ferais un plaisir! N'hésitez pas à réagir!

Ça veut dire quoi Bio?


A la base, "bio" veut dire "issu de l'agriculture biologique", c'est à dire cultivé sans pesticides et autres produits chimiques. En cosmétique, on parle généralement de produit Bio quand le produit est labellisé par un organisme tels que Cosmebio, Ecocert, Nature & Progrès, Natrue, Naturkosmetik...

Pour être labellisé, une marque/un produit doit répondre à tout une série de critères propres à chaque label, certains sont plus strictes que d'autres, mais en tout cas le fait d'être labellisé est une preuve que le produit ne contient pas tout une série de composants chimiques considérés comme potentiellement nocifs (pour la santé et/ou l'environnement) : cela reprend les dérivés de la pétrochimie, les silicones, les parabènes, les PEG... pour ne citer que les plus controversés.

Concernant les composants naturels, voici par exemple ce qui est exigé par la charte BIO de Cosmebio :
  • Minimum 95 % du total des ingrédients est naturel ou d’origine naturelle.
  • Minimum 95 % du total des ingrédients végétaux est issu de l'agriculture biologique pour le logo Cosmétique BIO (50 % pour le logo Cosmétique ECO)
  • Minimum 10 % du total des ingrédients est issu de l’agriculture biologique pour le logo Cosmétique BIO (5 % pour le logo Cosmétique ECO)
  • Maximum 5 % du total des ingrédients est de synthèse
Enfin, sachez que pour obtenir l'un de ces logos, les marques doivent passer des tests et être acceptés, n'importe qui ne peut pas utiliser ces logos, c'est donc un gage de qualité auquel on peut se fier.


Slow Cosmétique.org



C'est quoi des cosmétiques naturels?


Malheureusement, le terme "naturel" et ses dérivés sont utilisés à tort et à travers parce que c'est la mode. Mais réfléchissez, vous êtes un peu responsables... Vous refusez de vous mettre au bio, pourtant vous êtes attirées par les flacons estampillés "naturel", "sans parabène", "à base d'aloe vera", "à base de fleur de machinbidule"... c'est ce qu'on appelle le Greenwashing! Cela consiste pour une marque classique à utiliser des codes qui vont vous faire penser que le produit est sain, naturel, bio... des emballages verts, épurés, couleurs naturelles, des dessins de fleurs ou autres ingrédients de la nature, de "faux" logos : un logo qui ressemble au logo Bio mais dans lequel il est écrit "naturel" ou "sans parabène" à la place de Bio...

Si beaucoup de personnes se méfient (!) du bio, pourtant elles sont nombreuses à se laisser berner par du Greenwashing, ce qui n'a ni queue ni tête pour moi :)

Ce qu'il faut retenir, c'est que le mot "naturel" n'est soumis à aucune législation, donc si vous ne savez pas lire la liste INCI, la seule manière de bien choisir vos produits, c'est de suivre les chartes Bio et co.


Slow Cosmetique.org



Et dans les cosmétiques classiques, il y a quoi?


En règle générale, un cosmétique, c'est de l'eau, de l'huile et un émulsifiant (liant). Et des additifs (actifs, conservateurs, parfums, agents de texture, colorants...)

Dans les cosmétiques classiques, l'eau... c'est de l'eau :) et c'est ce qui compose 60 à 90% de la majorité de vos cosmétiques. SVP, prenez conscience de ceci : c'est le cas autant pour les cosmétiques low cost et GMS que pour les cosmétiques de luxe! Un pot de crème à 75€, ça fait donc cher le verre d'eau!

L'huile dans les cosmétiques classiques, ce sont des huiles minérales la plupart du temps (en partie ou mélangées à quelques gouttes d'huiles végétales pour faire joli parfois), sous ce doux nom qui sonne presque naturel se cachent des dérivés pétrochimiques. J'aime imager en disant que c'est comme s'appliquer de "l'huile de plastique" sur le visage, le corps, les cheveux... Berk, oui, je sais.

Viennent ensuite les actifs qui sont généralement dosés à moins de 10%, et cela s'approche le plus souvent des 4,3,2,1%, sachant que en-dessous de 1%, les ingrédients ne doivent plus être écrits dans l'ordre d'importance. En général, vous retrouverez les "actifs" (collagène, Q10, acide hyaluronique..., voire des actifs naturels mis en avant sur le flacon) à la fin de la liste d'ingrédients. A vous d'en tirer vos conclusions.

On retrouve finalement tout dont on pourrait se passer et remplacer par une alternative plus saine, mais du coup ça leur coûterait plus cher à produire et donc ça engrangerait moins de bénéfices : les colorants chimiques, les conservateurs chimiques, les parfums chimiques...


Slow Cosmetique.org



Slow Cosmetique.org



Pourquoi c'est mieux au rayon bio?


En général, les produits Bio contiennent de l'hydrolat ou du jus d'aloe vera (phase aqueuse), qui ont tout deux des propriétés actives naturelles très intéressantes. Évidemment, comme partout, il y a des produits de meilleure qualité que d'autres, des produits plus intéressants que d'autres, certains produits Bio sont également composés d'eau, tout simplement.

Les huiles : il s'agit toujours d'huiles naturelles végétales (les huiles animales sont interdites dans les chartes Bio). Là aussi il existe plusieurs qualités d'huiles, mais étant donné qu'une huile minérale (=pétrole) n'a aucune propriété nourrissante pour la peau (au contraire), on va toujours vers un mieux!

Les actifs sont également naturels (et oui, il existe une multitude d'actifs naturels très efficaces!), ainsi que les colorants, les fragrances, la majorité des conservateurs...

Évidemment tout n'est pas toujours tout rose ou tout vert (mais pas loin, quand même!), mais pourquoi exiger que les cosmétiques Bio soient parfaits alors que vous n'en demandez même pas le dixième à vos cosmétiques classiques? :)

Et si je suis allergique au Bio?


Le fait de faire une réaction à un produit Bio ne veut pas dire que vous allez réagir à tous les produits Bio; encore une fois, si vous avez des boutons suite à l'utilisation d'un fond de teint chimique, vous n'allez pas bannir toutes les marques chimiques, alors pourquoi le faire avec le Bio?

L'idée que l'abondance d'huiles essentielles dans les cosmétiques Bio provoque des allergies est très largement véhiculée, pourtant je vais vous dire honnêtement après avoir retourné tous mes flacons de produits bio, très peu en contiennent, et pour cause : les huiles essentielles, ça coûte cher! Du coup, les marques ne vont pas s'amuser à en mettre à la pelle là où ce n'est pas necessaire.
De plus, de nombreux produits cosmétiques classiques contiennent du Linalol (entre autres) qui est la molécule provenant d'huiles essentielles la plus allergisante qui existe!

Le Bio, c'est vraiment efficace?


Oui! Le Bio ne fonctionne pas comme la cosmétique conventionnelle : là où les produits classiques ont pour but de donner un résultat immédiat et donc temporaire, le Bio va permettre d'obtenir des résultats sur le long terme grâces à de vrais actifs, à des ingrédients naturels actifs... Mais cela demande donc plus de temps, en particulier pendant la "transition". Une fois la routine bien huilée, la qualité de la peau s'améliore sans cesse. La cosmétique classique dépose sur vous une "couche de beauté" (pensez simplement aux silicones, mais c'est la même chose avec les huiles minérales, les quats,...) tandis que les cosmétiques aux actifs naturels vous permettent d'obtenir une peau et des cheveux en bonne santé, et donc de toute beauté, sans avoir besoin finalement de se tartiner de produits!

Mais aussi...


Oubliez également les autres préjugés selon lesquels le Bio c'est cher, car les prix moyens sont à peine plus élevés (sinon pas du tout) que les cosmétiques de GMS. Vous êtes encore prêtes à mettre 75 € dans une crème hydratante composée à 75% d'eau en parfumerie mais 15 € pour une crème hydratante Bio pleine d'actifs ça vous fait mal au cœur? Really? Il existe également pas mal de marques low cost en cosmétique Bio, dont la très bonne marque Avril, So Bio Etic, mais aussi les marques distributeurs (Carrefour Bio et co).

Les cosmétiques Bio peuvent s'acheter dans la plupart des supermarchés, et pour celles qui argumentent en disant que c'est contraignant parce qu'on est obligé de les commander sur Internet, je suis sûre que vous faites toutes régulièrement des commandes de cosmétiques sur le net, donc ça ne devrait pas vous bloquer, c'est plus une excuse qu'un argument...


Mon expérience avec le Bio


Aujourd'hui ma routine de soins est composées à 90% de produits bio ou naturels (vraiment naturels, pas Greenwashés ;) ) et je le vois : je n'ai quasiment plus de boutons ou de pores dilatés sur le visage, je n'ai plus d’eczéma sur les mains, mes cheveux ont gagné en volume et en mouvement, toutes ces petites choses m'ont vraiment convaincues! Devoir utiliser de moins en moins de soins "correcteurs"  et divers traitements parce que l'état de ma peau et de mes cheveux s'est amélioré considérablement, c'est du bonheur.

Cela m'a pris des mois, si pas plus, mais aujourd'hui je suis contente d'avoir traversé ce chemin et je ne pourrais plus retourner au conventionnel pour les soins!

Je n'utilise pas 100% de produits bio, mais il vaut toujours mieux en utiliser 10% que pas du tout. Je suis moins regardante sur le gel douche entre autres, parce que c'est un produit qui se rince et ne laisse rien sur la peau. J'utilise encore du maquillage conventionnel de temps en temps, surtout parce que j'ai encore beaucoup de produits en stock qui datent "d'avant" et que ça me ferait mal au cœur de jeter, mais au quotidien, c'est du Bio! Pour mon fond de teint, pas moyen de retourner à un produit conventionnel, je bannis le silicone de mon visage.

Dans tous les cas, pour une transition réussie, il faut se renseigner et être convaincue de l'intérêt de changer de routine et réellement motivée, car si vous le faites pour suivre un effet de mode, il y a de grandes chances que vous laissiez très vite tomber, car les premiers mois sont difficiles! Mais après, quel bonheur...

Quelques marques à tester si vous voulez vous lancer, testées et approuvées!


La plupart sont dispo dans les grandes surfaces ou dans les parfumeries, drogueries ou pharmacies, d'autres sont vendues en magasins Bio, quelques unes en vente uniquement sur Internet
  • So Bio Etic pour leurs soins (je ne suis pas convaincue par leurs maquillage personnellement)
  • Couleur Caramel pour le maquillage (la pigmentation des fards ferait pâlir Lime Crime)
  • Aroma Zone pour les matières premières et produits purs à utiliser tels quels
  • Sanoflore
  • Bio Beaute by Nuxe
  • Weleda (pas labellisé mais la composition des produits est exemplaire!)
  • Avril (gamme bio)
  • Plante System (gamme bio)
  • Argiletz
  • UNE natural beauty
  • Carrefour Bio
  • Yves Rocher (gamme bio labellisée seulement, le reste c'est du Greenwashing!)
  • Marilou Bio
  • ...


Si tout ça vous a titillé (j'espère au moins un peu :) ) je vous conseille de lire l'excellent livre qui m'a ouvert les yeux sur tout un tas de trucs : Adoptez la Slow cosmétique. Dans le même genre, mais je ne l'ai pas encore lu, le livre qui a beaucoup fait parler de lui dans ce domaine : La vérité sur les cosmétiques.

Je vous conseille aussi de découvrir dès maintenant le site Slow-Cosmétique.org qui explique pas mal de choses de manière accessible à tous.
Les illustrations utilisées dans cet article appartiennent au site Slow-Cosmétique.org
 
Découvrez la Slow Cosmétique


A voir aussi :


Facebook Twitter Hellocoton Instagram Pinterest Famest Youtube Google+

25 février 2014

Te amo T'éo (déodorant solide Lush)

Il y a bien un type de produit qui ne me satisfait généralement pas au rayon bio, ce sont les déodorants! En général, ils sont inefficaces sur moi (mais j'avoue, j'ai l'impression d'avoir un système sudoripare digne d'un homme, dès que je fais un petit effort je sens le buffle), mis à part le SoapWalla ou mon déodorant maison au coco, qui eux assèchent mes aisselles d'une manière dingue.

Du coup, je cherche encore, parce que en cosmétique, les sels d'aluminium dans les déo, c'est l'une des choses qui me font le plus peur. Je ne suis pas prête à prendre ce risque au nom de la bonne odeur, mais au quotidien, sentir la transpiration, c'est quand même vachement gênant à moins de vivre dans une communauté de hippies en tipi. Je n'abandonne donc pas mes recherches et aujourd'hui je vais vous parler du dernier déodorant relativement naturel testé : le T'éo de Lush.

Ce déo est normalement fait pour "les hommes qui ne veulent pas sentir la femme". En réalité, il sent bon le gingembre (en fait, c'est de la citronnelle, mais ça sent le gingembre), tellement bon que l'odeur reste sur la peau et qu'au lieu de sentir des relents de transpi, on sent des effluves de gingembre (je vous ai déjà dit que j'adorais le gingembre?) Mais bon, ce n'est pas le but de masquer les odeurs, l'intérêt c'est surtout que les huiles essentielles et autres sont là pour empêcher le développement des bactéries responsables des odeurs.

Comment on l'utilise : il suffit de frotter ce "galet" sous les bras, ça dépose une fine couche de poudre qui accroche à la peau. Pas de risque de chutes donc, par contre je pense qu'enfiler un top noir collant par dessus s'avèrera dangereux…

Est-il donc efficace? Bah oui, sinon je lui dirais pas Te amo. Mais la mauvaise nouvelle, c'est que comme ses copains SoapWalla et co, il assèche quand même vachement la peau. Du coup, bon j'ai compris, il faudra que je fasse ce sacrifice. Mon plan d'attaque dès lors : essayer d'utiliser un déo plus doux (moins efficace) les jours où je ne suis pas censée suer -mais bon, il me suffit d'un changement de température brusque ou d'une petite course pour ne pas rater le train- et surtout, me tartiner les aisselles d'huile végétale et/ou de crème hydratante chaque soir après la douche! Pas facile hein, mais on va finir par y arriver!






Verdict : pas mal!



☆ Facebook  Twitter ☆ Hellocoton ☆ Instagram ☆ Pinterest ☆ Famest ☆ Youtube ☆ Google+ ☆







19 février 2014

RIP #3 : ils quittent ma salle de bain!

Ne vous inquiétez pas, je sais que j'ai encore publié un article similaire il n'y a pas longtemps, mais il y a un énorme décalage entre la publication des articles et la vraie vie, d'ailleurs je pense que les 2 articles précédents portent sur des produits vidés en 2013 donc celui-ci est le premier vrai RIP de 2014. Et bien, j'ai pas mal bossé hein, pas mal de produits sont tombés! Alors, quel est le verdict?


Cheveux

Shampoing liquide Fair Trade Honey de Lush
Je l'ai beaucoup aimé, je ne m'en suis pas lassée. Ce shampoing est je pense le meilleur de Lush, niveau composition, car il contient plus de 50% de miel, un vrai shampoing nourrissant pour les cheveux (pour info, la plupart des shampoings contiennent plus de 50%… d'eau!) Du coup, lors de notre dernier passage à Londres, on en a racheté un flacon (parce que mon copain y a pris goût aussi!), sauf qu'il s'appelle Fairly Traded Honey maintenant…

Laque Elnett Satin de L'Oreal
Bah oui, c'était le produit craignos reçu dans une Deauty. Je vais vous dire la vérité, je l'ai essayée une fois et j'ai détesté, je ne jure que par la laque Junior de Shwarzkopf. Elle colle, elle salit les cheveux, elle pue, c'est poisseux, berk! Du coup je l'ai gentiment refilée à mon copain qui se sert d'un peu de laque au lieu d'utiliser du gel pour fixer ses cheveux. Je suis vraiment méchante je sais.

Spiruline de Flamant vert
Après avoir lu plusieurs articles qui vantaient les cures de spiruline pour améliorer la pousse des cheveux, j'ai voulu tester à mon tour. Il s'agit de gélules contenant 100% de spiruline. J'ai fait une cure d'1 mois (c'est à dire jusqu'à ce que le pot soit vide), et j'ai mesuré une pousse de cheveux de 3 cm, alors que les mois précédents j'avais une pousse de moins de 1 cm/mois. Du coup il faudra que je retente une cure pour voir si je ne me suis pas trompée quelque part parce que ça me semble énorme! Mais si c'est vraiment ça qui a marché, c'est top!
La spiruline a également un léger effet coupe-faim (je m'en suis rendue compte avant de le savoir, donc il ne s'agit pas d'un effet placebo), il s'agit d'une algue, par contre il vaut mieux la choisir bio, ce qui n'est pas le cas de celle-ci, donc je testerai une autre marque la prochaine fois.
*edit* J'ai coupé mes cheveux, remesuré et reconstaté une pousse très rapide quelques semaines après, donc il semblerait que la spiruline a vraiment des effets très concluants en matière de pousse de cheveux, du moins sur moi!
Je l'ai commandée sur le site Greenweez, si vous voulez commander n'hésitez pas à me laisser une adresse mail pour que je vous parraine, vous aurez droit à 10% sur votre première commande....


Visage

Lait démaquillant En deux coups de baguette de Garancia
J'ai beau savoir que Garancia n'est pas une marque naturelle, c'est une marque qui m'intrigue alors je me suis procurée un kit d'essai avec plusieurs produits. Ce lait démaquillant a une texture assez épaisse qui permet de se masser le visage, et il est assez doux car il ne m'a pas picoté la peau ni piqué les yeux! Un bon produit donc

Lait douceur démaquillant de Marilou Bio
Un super produit, comme quasiment tous les produits que j'ai testés dans cette marque. La texture est assez épaisse également, et il ne pique pas les yeux ni la peau. Je le rachèterais certainement.

Masque frais Love Lettuce de Lush
J'étais partie chez Lush à Londres pour m'acheter 3 produits dont le masque La Grande Mentheuse, je n'ai trouvé qu'un seul des 3 produits et j'en ai acheté 15 autres. La Grande Mentheuse n'étant pas là, j'ai fini par prendre un autre masque vert : Love Lettuce. Il s'agit d'un masque purifiant et désincrustant qui exfolie la peau lorsqu'on le retire. Sans plus, je ne le rachèterais pas (mais il laisse quand même la peau toute douce, mais finalement pour ce prix là je me fais une dizaine de masques à l'argile je pense).


Corps

Lait corps soyeux mon lait d'ânesse de So Bio Etic
J'avais envie de tester ce produit depuis un moment et j'ai finalement réussi à me le procurer grâce à un troc. En fait j'hésitais parce que le flacon me semblait loin d'être pratique, j'avais l'impression que ça allait être compliqué de récupérer le produit. Pourtant, le flacon n'a posé aucun problème puisque ce lait est très fluide. Mais attention, il a beau être fluide, cela n'enlève rien à la sensation de confort qu'il procure à la peau! Selon le prix, je le rachèterais peut-être (ou dans une autre gamme pour changer).

Gel douche Cacao & orange de Yves Rocher
Un délice, je n'ai pas changé d'avis, son odeur gourmande de Pim's ne m'a pas lassée. Tant mieux puisque j'en ai reçu un flacon à Noël. J'ai entamé maintenant le cacao & framboise qui finalement sent très bon aussi! Restera le cacao & pistache pour finir.

Crème mains de Bio secure
Une bonne crème pour les mains, neutre, elle n'a pas réveillé mon eczéma, mais j'aurais besoin de quelque chose de plus costaud pour l'hiver, j'ai de nouveau la peau des mains hyper sèche. Bien mais qui ne laisse pas un souvenir impérissable, j'ai envie de tester d'autres crèmes bio. Pour l'instant la seule vers laquelle je pourrais revenir, c'est la crème pour les mains aux baies polaires de Avril bio.


Maquillage

Il s'agit de produits que j'ai dû jeter car la limite de conservation était de loin dépassée. J'ai continué à les utiliser après que la date ait été dépassée mais en général je me rends bien compte quand on produit n'est plus bon… et c'était le cas pour ces 3 là!

Mascara Green pride volume de UNE (r)
Le mascara qui m'a réconciliée avec le maquillage des cils! Mes yeux sensibles n'en ont pas souffert, il est génial! Pour être honnête, s'il pouvait donner encore un peu plus de volume, ça me ferait encore plus plaisir, mais pour l'instant c'est un produit que je pourrais très bien racheter quand j'aurais terminé mes autres mascaras!

Poudre de soleil duo de Yves Rocher (r)
Celle-là je la traîne depuis longtemps et j'ai eu du mal à m'en séparer. Elle était parfumée au monoï (je dis "était" parce qu'elle ne sentait plus depuis quelques mois, un des signes qui m'ont poussée à m'en débarrasser), composée de deux couleurs à utiliser séparément ou mélangées, elle ne tirait pas sur le orange. Elle a commencé à creuser mais il en restait encore pas mal, après des années d'utilisation.

Terre indienne teint clair de Gemey
Typiquement un produit qui ne me convient pas et que j'avais racheté par habitude il y a plusieurs années, celle-ci n'avait pas bougé, je pense que j'aurais pu l'utiliser encore dans 10 ans sans problèmes (full conservateurs donc), mais la couleur ne me convenait pas du tout. J'ai essayé de me forcer à l'utiliser, j'avais bien creusé aussi puisqu'on voyait le fond, mais j'ai décidé d'arrêter de me faire du mal, tant pis!


Divers

Bandes de cire froide de Acorelle (r)
Je n'avais plus utilisé de cire froide depuis plus de deux ans, mais j'ai reçu celles-ci en échantillon du coup j'ai retenté le coup… Elles sont vraiment pratiques à utiliser, et ce que j'ai aimé c'est qu'elles laissent très peu de cire sur la peau et que la cire s'enlève à l'eau. Je pense que je vais en racheter du coup (mais là, j'ai plus d'1 kg de cire chaude que j'aimerais épuiser avant…)

Bombe de bain Bombardino de Lush
J'ai voulu tester les bombes de bains pour lesquelles tout le monde s'émeut, heureusement je n'en ai pris qu'une parce que perso je ne vois pas l'intérêt, ça n'apporte pas grand chose au bain. Une odeur certes, mais une huile de bain aussi par exemple! Par contre, pour avoir testé une autre bombe de bain achetée sur un marché, je peux dire que les Lush tachent très peu (enfin, ça dépend peut-être de la bombe de bain choisie…)

Brume respiratoire de Vegebom
Produit reçu dans la BeTrousse Naturellement vous (au passage, j'ai été hyper déçue du service client chez BeTrousse), il s'agit d'une brume aux huiles essentielles qui permet de combattre les microbes et les refroidissements, idéale pour l'hiver donc. On peut l'asperger dans l'air ou sur les tissus. Elle s'est vidée hyper vite, je ne comprends pas le choix du packaging. Sinon l'odeur était très agréable, très végétale, elle ne monte pas du tout à la tête.

Huile essentielle de lavandin
Je m'en rachète dès que mon flacon est vide, j'en mets pour parfumer tout et n'importe quoi (l'eau du bain, une crème pour le corps, le linge, l'eau de nettoyage…)


Voir aussi :

Produits vides : je rachète ou je j'oublie?







☆ Facebook  Twitter ☆ Hellocoton ☆ Instagram ☆ Pinterest ☆ Famest ☆ Youtube ☆ Google+ ☆

16 février 2014

Ma Boîte à Beauté (MBAB) : La bohème (février 2014)

Pour la première fois ce mois-ci, j'ai craqué pour Ma Boîte à Beauté malgré mon no-buy, j'ai décidé de me faire un petit plaisir quand même (même si ça ne m'aide pas à vider mes stocks...) et après déballage de la box, je suis plus que ravie d'avoir craqué car j'y retrouve 3 produits que j'avais très très très envie de tester! Et la valeur de la box est largement rentabilisée. La box s'appelle "La bohème", je ne sais pas trop si les produits sont censés être en rapporta avec ce "thème"...

En quelques mots, MBAB c'est une box beauté qui ne contient que des produits full size (format vente), dont la plupart (pas tous!) sont orientés naturel, bio, éthique... Pour le coup, dans cette box-ci seul 1 produit ne rentre pas dans la catégorie naturel/bio donc c'est un bon cru!
Elle coûte 26€ (+3€ pour la France ou +7,99€ pour la Belgique pour les frais d'envoi), on peut la commander dès l'annonce de dispo (contenu suprise) ou après les premiers envois (en connaissant le contenu). Donc si cette box La bohème vous intéresse, elle est toujours disponible à la vente pour l'instant!




Le contenu de cette box :
  • Oleo silk De Novo  ♥♥♥
  • Masque keratine Coslys ♥♥♥
  • Shampoing solide cheveux normaux Secrets de Provence ♥♥♥
  • Vernis Avril parme (couleurs varient selon les box) - déjà reçu dans une autre box
  •  Kinky box Solyvia ♥
  • Gommage corps Ritessence ♥
  • Crème mains Cebelia - le produit que je ne vais pas utiliser

14 février 2014

Démaquillage tout en douceur avec le lait 2 Nature (Bio)

Il y a quelques temps, j'ai été contactée par la fondatrice de la marque 2 Nature (seconde nature) pour savoir si j'étais intéressée par le test de certains de ses produits. Une marque certifiée bio, belge et qui veut démontrer que beauté naturelle ne rime pas avec produits qui puent, moches, pas glamour… non peut-être! J'ai évidemment accepté très volontiers de tester cette nouvelle marque, surtout vu qu'il existe dans l'assortiment plusieurs produits très adaptés à mon type de peau (sèche, hyper sensible).

Aujourd'hui je vous parle du produit que j'ai eu l'occasion d'entamer quasiment tout de suite vu que je venais de terminer mon lait démaquillant du moment (Marilou Bio, aussi un très bon produit, je vous en parle dans le prochain RIP). J'ai donc commencé à utiliser le Lait démaquillant douceur 2 Nature. Il s'agit d'un lait spécialement formulé pour respecter les peaux les plus sensibles, et très bon point, il s'utilise également sur les yeux (je trouve ça embêtant de devoir utiliser deux démaquillants en même temps). Il contient plus de 99% d'ingrédients naturels dont plus de 85% sont issus de l'agriculture biologique. Il contient de l'huile d'argan, de la glycérine végétale et de l'huile de baobab. Le prix de vente conseillé est de 24,50 €.

Mon test

J'ai utilisé ce lait démaquillant comme d'habitude avec mes carrés à démaquiller lavables. Le packaging est très pratique : il s'agit d'un flacon pompe, l'idéal pour bien doser le produit!
La texture est très fluide, on dirait presque un fluide hydratant. Premier constant : le maquillage s'enlève vraiment facilement! Pas besoin de passer et repasser encore et encore, c'est très facile, rien à redire sur l'efficacité.
Il a une odeur très douce, assez neutre. On pourrait comparer l'odeur à celle des crèmes Nivea, une odeur de crème sans parfum (bien que dans le Nivea, il s'agit certainement d'un parfum synthétique qui donne cette odeur de "crème neutre").
Finalement, le point le plus important pour moi : il est hyper doux, la marque ne ment pas! Il ne picote pas la peau du tout, mais en plus il est aussi hyper doux pour les yeux puisque je m'en suis déjà mis dans l’œil sans faire exprès et ça ne pique pas, ça n'irrite pas, un bonheur!
Pour terminer, j'ajouterais qu'il ne laisse absolument pas de film gras ou poisseux sur la peau.
En bref, il a toutes les qualités!


Est-ce que je le rachèterais?

Honnêtement, en l'ayant testé, oui. Mais je dois avouer que si je n'avais pas eu l'occasion de le tester, je n'aurais pas investi cette somme dans un lait démaquillant. Et c'est bien là le seul hic, on est déjà dans un milieu de gamme avec cette marque, elle s'adresse donc à celles qui investissent volontiers dans un produit de qualité plutôt qu'aux amatrices de produits low cost.



En savoir plus sur la marque

Les produits sont distribués pour l'instant sur Internet, à domicile (2 Nature recrute des organisatrices pour des ventes à domicile) ou dans certains centres d'esthétique. Les produits peuvent s'acheter directement sur le site de 2 Nature. Sur le site on peut également s'inscrire à des ateliers pour apprendre à fabriquer ses cosmétiques, n'hésitez pas à y jeter un coup d’œil.

Tous les produits contiennent en moyenne 80% de produits issus de l'agriculture bio (alors que la charte Bio de Cosmebio n'en impose que 10%) ainsi que plus de 98% de produits d'origine naturelle (les 2% restants se traduisant par la présence de conservateurs "verts"), la marque s'engage également à veiller au respect de l'environnement par ses processus de fabrication et à n'utiliser aucune substance suspectée nocive pour la santé ou l'environnement. Les produits contiennent comme base du jus d'aloe vera bio au lieu de l'eau (qui compose plus de la moitié de la plupart des crèmes hydratantes et similaires!)

Vous l'aurez remarqué sur les photos je suppose, je testerais prochainement la crème pour le visage formulée pour les peaux sèches, mais ça risque de prendre du temps parce que je vide mes pots très lentement!

Alors, seriez-vous prêtes à investir un peu plus dans ces produits au vu de la qualité? Envie de tester cette marque? Le packaging vous plaît?



Verdict : j'adore!

☆ Facebook  Twitter ☆ Hellocoton ☆ Instagram ☆ Pinterest ☆ Famest ☆ Youtube ☆ Google+ ☆

10 février 2014

La taxe au kilomètre : quand la Belgique continue de prendre ses habitants pour des pigeons

Le sujet ne va certainement pas intéresser les lectrices régulières mais j'ai besoin de vider mon sac, je suis sur les nerfs depuis quelques jours, depuis qu'une bombe a été lâchée par tous les médias belges : le gouvernement belge veut instaurer une nouvelle taxe de roulage, calculée au kilomètre parcouru. Si vous n'en avez pas eu vent, vous pouvez lire cet article ou celui-ci ou faire une recherche sur Google.

Source photo
 En gros, maintenant, pour pouvoir rouler, il va falloir payer (cher!) chaque kilomètre. Et il y aura des prix par zone, du moins cher sur l'autoroute, au plus cher en agglomération. Trop chouette. Et les tarifs prévus ne sont pas tristes, j'ai fait un rapide calcul, moi qui pars travailler en train et ne roule que quelques kilomètres pour rejoindre la gare, ça me coûterait 594 € par an! Rien que pour le travail, parce que je dois également compter 3,51 € par semaine pour aller au cours de danse (heureusement, sur 3 cours par semaine, 2 se passent à côté de la gare!), 3,60 € quand je veux aller voir mes parents, et puis à ça on ajoute le prix du déplacement jusqu'au supermarché, pour aller voir les gens de la famille, pour faire des activités diverses, aller à des salons, que sais-je... On pourra à chaque fois ajouter x € au prix de l'activité en soit, sans compter qu'on paie toujours le carburant.

Quelques petites réflexions sur l'aberration que représentera ce système, si le projet est mis en place :

* Travailler va coûter cher! Bah oui, je suppose que comme moi, la plupart de vos déplacements se font pour aller travailler, donc ça va encore motiver les gens à travailler tiens! Pourquoi se déplacer pour un mi-temps par exemple alors que ça coûtera plus cher que de rester au chômage?

* Tiens, parlons-en des temps partiels, qui paieront autant pour aller travailler que ceux qui travaillent à plein temps!

* Ce système est totalement injuste car selon l'endroit où on habite, puisque le tarif sera différent selon qu'on roule en agglomération, sur des nationales, sur autoroute..., on paiera plus ou moins cher. Donc quelqu'un qui habite à côté d'une entrée d'autoroute et travaille dans un zoning en sortie d'autoroute sera dans une meilleure position que celui qui habite à la campagne et travaille dans une société régionale, plantée au milieu d'un village.

* Si le but était de désengorger Bruxelles, c'est raté d'avance : toutes les entreprises plantées au milieu d'un village justement, vont chercher à regagner les grandes villes desservies par les transports en commun ou les zonings en bord d'autoroute, et donc... s'éloigner encore plus des personnes qui n'habitent pas les grandes villes.
Et donc la pollution ne sera plus émise par les voitures mais pas les sociétés, statu quo.
Il y aura également beaucoup de gens qui ne seront pas prêts à lâcher leur travail si cela devait se produire, et pour aller travailler où de toute façon, puisque quasiment plus aucune société ne souhaite rester hors des grandes villes. Et ça va donc empirer.
Et engorger encore plus les grandes villes, puisqu'il ne faut pas se leurrer, il y aura toujours des gens qui refuseront de prendre les transports en commun. Beaucoup. 

* Et je les comprends, parce que je vais travailler en train et que je sais à quel point ça peut être pénible parfois. Je ne suis pas sur la pire ligne (ou du moins je ne l'emprunte pas aux pires heures), mais quand je vois les tableaux d'affichage, il y en a qui subissent beaucoup! Sans parler que moi, je n'ai pas d'enfants. Aller travailler en train quand on a des enfants, c'est encore autre chose, des enfants ça tombe subitement malade et l'école vous appelle pour venir les chercher, les enfants ça fait des activités extra-scolaires, les enfants parfois ça part en excursion avec l'école. Et dans ces cas-là, difficile de gérer quand on n'a pas la voiture sous la main!

* Et puis il ne faut pas se voiler la face, il y a clairement des zones qui ne sont pas du tout desservies, ou très pauvrement, par les transports en commun. Parfois, c'est juste impossible, soit de prendre les transports en commun de sa campagne, soit d'atteindre le lieu du travail.

* Le système prévoit la gratuité du roulage de 22h à 5h, donc finalement, il vaut mieux aller en discothèque que travailler, ça coûtera moins cher!

* Les heures de pointe seront plus chères, ce qui va avoir des conséquences sur à peu près tous les travailleurs et étudiants. Les gens qui ont des horaires décalés seront "avantagés" (si on peut dire ça comme ça...), encore une source d'inégalités.

* Chaque trajet va coûter, on peut donc prévoir que les personnes qui sont un peu justes vont laisser tomber les activités sportives, culturelles et sociales. Et après on vous dira encore qu'il faut sortir voir des expos et autres, et qu'il faut faire du sport... Tant qu'à faire, on va aussi se dire qu'aller chez le dentiste, ça va coûter, etc etc. Restons cloîtrés chez nous, ça coûte moins cher!

* Et l'activité économique ralentira puisqu'on sortira de moins en moins, et voilà la Belgique qui continue à s'embourber...

* Le calcul se fera grâce à un système GPS installé dans chaque véhicule (quoi, quelle vie privée?), dont le coût sera d'environ 150 à 200 €... aux frais de qui? Comment ce monstrueux projet va être organisé?

* Sans parler que ce système de pistage GPS ne va faire qu'augmenter les fraudes! Voitures non déclarées (et donc non assurées, sans plaques valides, etc), de la part des personnes mal intentionnées qui soit veulent contourner le système de taxe, soit ne veulent pas que leur voiture soit pistée quand ils commettent des méfaits.

* Sans compter qu'à ce jour, les camions étrangers ne paient toujours pas de droit de roulage pour abîmer nos autoroutes, et que les travailleurs frontaliers qui font la route de la France ou des Pays-Bas entre autres pour venir travailler chez nous, ne seront pas impactés! En plus, si j'ai bien compris le projet, cela ne s'appliquera qu'aux les particuliers, donc pas les sociétés de transport et de messagerie (ni les taxis, ni les ambulances, ni les voitures de police??)

* Comparer deux offres d'emploi va devenir un calcul à multiples variables, certaines entreprises devront offrir de meilleurs salaires pour être attractives, vu leur mauvaise situation par rapport aux transports en commun et aux autoroutes.

* Et puis sinon, c'est quoi le but de cette taxe? Réparer nos routes qui sont les pires routes de toute l'Europe j'espère? Financer une amélioration des transports en commun? Non? Ah...

Des solutions, il y en a, d'ailleurs nos voisins sont de très bons exemples sur certains points :

* Une vignette autoroutière pour les poids lourds qui transitent par la Belgique

* Des péages à certains endroits clés, en plus cela fluidifierait la circulation, et là on est tous égaux

* Un droit d'entrée pour entrer dans la capitale, comme c'est le cas dans énormément de capitales étrangères, mais bien sûr avec la mise en place de parkings de dissuasion et navettes, et/ou en améliorant considérablement les transports en communs pour entre en ville!

* Promouvoir le télétravail à chaque fois que c'est possible (merci Vanessa)

* De vrais incitants au covoiturage : voies réservées au voiture multi-passagers, primes ou autres incitants financiers, réseau de mise en relation des covoitureurs officiel et encadré.

* Si on doit vraiment en venir à une taxe de cette envergure, je préfère encore qu'on augmente (encore) les taxes sur le carburant, parce qu'on a rarement le choix de l'endroit où on habite (parce que si c'est pour dépenser sa taxe au kilomètre en loyer, c'est pas un choix non plus!) mais on a le choix d'acheter une voiture éco ou polluante, de rouler de manière écologique ou comme un cowboy, de ne pas prendre la voiture pour des petits trajets, de covoiturer, de rassembler ses trajets...

* Et puis si les ministres et co pouvaient nous montrer le bon exemple, en achetant des voitures hybrides, en faisant du covoiturage, en laissant tomber leurs chauffeurs personnels, en prenant les transports en commun (hahahahaha!)


Je ne sais pas où en est ce projet, mais puisqu'il est en phase de test, ça me semble sérieusement engagé. D'ailleurs, en faisant des recherches sur le sujet car je n'avais jamais eu vent de ça avant la semaine passée, je me suis rendu compte qu'on avait déjà abordé ce sujet en 2009 en disant que ça ne passerait pas de si tôt...


Ce projet vous révolte? Rejoignez le groupe "Non à la taxe kilométrique" et allez signer la pétition.


Facebook Twitter Hellocoton Instagram Pinterest Famest Youtube Google+

9 février 2014

RIP #2 : ils quittent ma salle de bain!

Voici encore une série de produits qui ont quitté ma salle de bain!

Desert Essence après-shampoing revitalisant au raisin rouge d'Italie pour cheveux colorés : efficace pour démêler les cheveux, mais j'ai détesté l'odeur très sûre du raisin
-> Je rachète dans un autre parfum

Kneipp huile de massage nourrissante ylang ylang : elle sentait bon mais je ne rachèterais pas, je vais me faire une huile à l'ylang ylang moi-même avec une huile végétale et de l'huile essentielle. Ca ne sent clairement pas la vraie huile essentielle d'ylang ylang et de ce que je connais de la marque Kneipp, ce n'est pas si naturel qu'ils veulent le faire croire…
-> Je jette

Lush shampoing liquide I love juicy : je suis accro à l'odeur et j'aime l'utilise de temps en temps quand j'ai les cheveux qui régraissent trop vite, j'aime vraiment beaucoup les shampoings de chez Lush!
-> Je rachète

Huile tiaré tradition monoï de Tahiti Yves Rocher : j'adore l'odeur de cette gamme, d'ailleurs j'ai encore 2 flacons de parfum au monoï en réserve, mais je n'arrive pas à mettre la main sur la composition pour l'instant, j'attends de vérifier si elle contient des huiles minérales avant de décider si je la rachèterais!
-> Peut-être

Etude house babydoll puff éponge style beauty blender : au début je n'accrochais pas du tout, puis je l'ai testée humide est tout de suite ça a tout changé. Malgré tout, je trouve ça cher pour un produit qu'il faut jeter assez vite (j'ai horreur des trucs du genre qui s'utilisent humides, en plus ces éponges sont hyper difficiles à laver), en plus l'éponge Real Techniques est beaucoup moins chère et il existe d'autres éponges de forme classique qui elles passent en machine à laver et coûtent beaucoup moins cher.
-> Je jette

Aroma Zone hydrolat de bambou : rien de spécial, pas d'odeur particulière, je l'avais acheté car il paraît qu'il convient bien aux cheveux fins, du coup j'en ai mis dans des soins cheveux ou pour préparer mes hennés.
-> Peut-être

Finalement j'ai une trousse Pieces que j'avais reçue avec une commande sur un site de vente privée, en cadeau, et heureusement que je ne l'ai pas payée parce que après 2-3 jours dans mon sac, elle s'est complètement décollée au niveau de la fermeture éclair. Bon, pour une trousse qui était vendue 9,99 € quand même, ça m'aurait fait râler si je l'avais payée!





Facebook Twitter Hellocoton Instagram Pinterest Famest Youtube