10 février 2014

La taxe au kilomètre : quand la Belgique continue de prendre ses habitants pour des pigeons

Le sujet ne va certainement pas intéresser les lectrices régulières mais j'ai besoin de vider mon sac, je suis sur les nerfs depuis quelques jours, depuis qu'une bombe a été lâchée par tous les médias belges : le gouvernement belge veut instaurer une nouvelle taxe de roulage, calculée au kilomètre parcouru. Si vous n'en avez pas eu vent, vous pouvez lire cet article ou celui-ci ou faire une recherche sur Google.

Source photo
 En gros, maintenant, pour pouvoir rouler, il va falloir payer (cher!) chaque kilomètre. Et il y aura des prix par zone, du moins cher sur l'autoroute, au plus cher en agglomération. Trop chouette. Et les tarifs prévus ne sont pas tristes, j'ai fait un rapide calcul, moi qui pars travailler en train et ne roule que quelques kilomètres pour rejoindre la gare, ça me coûterait 594 € par an! Rien que pour le travail, parce que je dois également compter 3,51 € par semaine pour aller au cours de danse (heureusement, sur 3 cours par semaine, 2 se passent à côté de la gare!), 3,60 € quand je veux aller voir mes parents, et puis à ça on ajoute le prix du déplacement jusqu'au supermarché, pour aller voir les gens de la famille, pour faire des activités diverses, aller à des salons, que sais-je... On pourra à chaque fois ajouter x € au prix de l'activité en soit, sans compter qu'on paie toujours le carburant.

Quelques petites réflexions sur l'aberration que représentera ce système, si le projet est mis en place :

* Travailler va coûter cher! Bah oui, je suppose que comme moi, la plupart de vos déplacements se font pour aller travailler, donc ça va encore motiver les gens à travailler tiens! Pourquoi se déplacer pour un mi-temps par exemple alors que ça coûtera plus cher que de rester au chômage?

* Tiens, parlons-en des temps partiels, qui paieront autant pour aller travailler que ceux qui travaillent à plein temps!

* Ce système est totalement injuste car selon l'endroit où on habite, puisque le tarif sera différent selon qu'on roule en agglomération, sur des nationales, sur autoroute..., on paiera plus ou moins cher. Donc quelqu'un qui habite à côté d'une entrée d'autoroute et travaille dans un zoning en sortie d'autoroute sera dans une meilleure position que celui qui habite à la campagne et travaille dans une société régionale, plantée au milieu d'un village.

* Si le but était de désengorger Bruxelles, c'est raté d'avance : toutes les entreprises plantées au milieu d'un village justement, vont chercher à regagner les grandes villes desservies par les transports en commun ou les zonings en bord d'autoroute, et donc... s'éloigner encore plus des personnes qui n'habitent pas les grandes villes.
Et donc la pollution ne sera plus émise par les voitures mais pas les sociétés, statu quo.
Il y aura également beaucoup de gens qui ne seront pas prêts à lâcher leur travail si cela devait se produire, et pour aller travailler où de toute façon, puisque quasiment plus aucune société ne souhaite rester hors des grandes villes. Et ça va donc empirer.
Et engorger encore plus les grandes villes, puisqu'il ne faut pas se leurrer, il y aura toujours des gens qui refuseront de prendre les transports en commun. Beaucoup. 

* Et je les comprends, parce que je vais travailler en train et que je sais à quel point ça peut être pénible parfois. Je ne suis pas sur la pire ligne (ou du moins je ne l'emprunte pas aux pires heures), mais quand je vois les tableaux d'affichage, il y en a qui subissent beaucoup! Sans parler que moi, je n'ai pas d'enfants. Aller travailler en train quand on a des enfants, c'est encore autre chose, des enfants ça tombe subitement malade et l'école vous appelle pour venir les chercher, les enfants ça fait des activités extra-scolaires, les enfants parfois ça part en excursion avec l'école. Et dans ces cas-là, difficile de gérer quand on n'a pas la voiture sous la main!

* Et puis il ne faut pas se voiler la face, il y a clairement des zones qui ne sont pas du tout desservies, ou très pauvrement, par les transports en commun. Parfois, c'est juste impossible, soit de prendre les transports en commun de sa campagne, soit d'atteindre le lieu du travail.

* Le système prévoit la gratuité du roulage de 22h à 5h, donc finalement, il vaut mieux aller en discothèque que travailler, ça coûtera moins cher!

* Les heures de pointe seront plus chères, ce qui va avoir des conséquences sur à peu près tous les travailleurs et étudiants. Les gens qui ont des horaires décalés seront "avantagés" (si on peut dire ça comme ça...), encore une source d'inégalités.

* Chaque trajet va coûter, on peut donc prévoir que les personnes qui sont un peu justes vont laisser tomber les activités sportives, culturelles et sociales. Et après on vous dira encore qu'il faut sortir voir des expos et autres, et qu'il faut faire du sport... Tant qu'à faire, on va aussi se dire qu'aller chez le dentiste, ça va coûter, etc etc. Restons cloîtrés chez nous, ça coûte moins cher!

* Et l'activité économique ralentira puisqu'on sortira de moins en moins, et voilà la Belgique qui continue à s'embourber...

* Le calcul se fera grâce à un système GPS installé dans chaque véhicule (quoi, quelle vie privée?), dont le coût sera d'environ 150 à 200 €... aux frais de qui? Comment ce monstrueux projet va être organisé?

* Sans parler que ce système de pistage GPS ne va faire qu'augmenter les fraudes! Voitures non déclarées (et donc non assurées, sans plaques valides, etc), de la part des personnes mal intentionnées qui soit veulent contourner le système de taxe, soit ne veulent pas que leur voiture soit pistée quand ils commettent des méfaits.

* Sans compter qu'à ce jour, les camions étrangers ne paient toujours pas de droit de roulage pour abîmer nos autoroutes, et que les travailleurs frontaliers qui font la route de la France ou des Pays-Bas entre autres pour venir travailler chez nous, ne seront pas impactés! En plus, si j'ai bien compris le projet, cela ne s'appliquera qu'aux les particuliers, donc pas les sociétés de transport et de messagerie (ni les taxis, ni les ambulances, ni les voitures de police??)

* Comparer deux offres d'emploi va devenir un calcul à multiples variables, certaines entreprises devront offrir de meilleurs salaires pour être attractives, vu leur mauvaise situation par rapport aux transports en commun et aux autoroutes.

* Et puis sinon, c'est quoi le but de cette taxe? Réparer nos routes qui sont les pires routes de toute l'Europe j'espère? Financer une amélioration des transports en commun? Non? Ah...

Des solutions, il y en a, d'ailleurs nos voisins sont de très bons exemples sur certains points :

* Une vignette autoroutière pour les poids lourds qui transitent par la Belgique

* Des péages à certains endroits clés, en plus cela fluidifierait la circulation, et là on est tous égaux

* Un droit d'entrée pour entrer dans la capitale, comme c'est le cas dans énormément de capitales étrangères, mais bien sûr avec la mise en place de parkings de dissuasion et navettes, et/ou en améliorant considérablement les transports en communs pour entre en ville!

* Promouvoir le télétravail à chaque fois que c'est possible (merci Vanessa)

* De vrais incitants au covoiturage : voies réservées au voiture multi-passagers, primes ou autres incitants financiers, réseau de mise en relation des covoitureurs officiel et encadré.

* Si on doit vraiment en venir à une taxe de cette envergure, je préfère encore qu'on augmente (encore) les taxes sur le carburant, parce qu'on a rarement le choix de l'endroit où on habite (parce que si c'est pour dépenser sa taxe au kilomètre en loyer, c'est pas un choix non plus!) mais on a le choix d'acheter une voiture éco ou polluante, de rouler de manière écologique ou comme un cowboy, de ne pas prendre la voiture pour des petits trajets, de covoiturer, de rassembler ses trajets...

* Et puis si les ministres et co pouvaient nous montrer le bon exemple, en achetant des voitures hybrides, en faisant du covoiturage, en laissant tomber leurs chauffeurs personnels, en prenant les transports en commun (hahahahaha!)


Je ne sais pas où en est ce projet, mais puisqu'il est en phase de test, ça me semble sérieusement engagé. D'ailleurs, en faisant des recherches sur le sujet car je n'avais jamais eu vent de ça avant la semaine passée, je me suis rendu compte qu'on avait déjà abordé ce sujet en 2009 en disant que ça ne passerait pas de si tôt...


Ce projet vous révolte? Rejoignez le groupe "Non à la taxe kilométrique" et allez signer la pétition.


Facebook Twitter Hellocoton Instagram Pinterest Famest Youtube Google+

9 commentaires:

  1. Ouah c'est extrême comme idée ça !
    Même si jsuis pas trop concerné car piétone, ça parait énorme comme dépense à ajouter dans le budget quotidien des belges.

    RépondreSupprimer
  2. Ton article est vraiment très bien fait ! Je suis entièrement d'accord avec toi.
    Pfff, je sais pas ce que ça va donner tout ça, mais y a de quoi être dégouté !

    RépondreSupprimer
  3. J'espère que la pétition fera son effet ... Parce que moi qui fait +- 400 km en voiture par semaine, aïe aïe aïe ...

    RépondreSupprimer
  4. ce truc c'est un aberration... un moyen d'obliger les gens à utiliser un système de transport en commun défaillant... bref, du n'importe nawak... on a compté : le trajet vers Bxl nous coûterait 60€... autant dire que fini les concerts au magasin 4, les restos à Jette, la visite dominicale chez ma vieille marraine et les après-midis musée avec la poulette... au-delà de cela, il reste le boulot (le train c'est bien mais tout le monde ne bosse pas à côté d'une gare...) et, à mon avis, pas mal de boîtes, si ça passe, devront prendre ne charge les trajets de leurs employés...

    RépondreSupprimer
  5. Super l'article, c'est une idée stupide a l'image de notre gouvernement !

    RépondreSupprimer
  6. ce qui m'inquiete plus que tout c'est ce fliquage permanent, les gens ne sont pas près a accepter une puce dans le bras...pas grave on puce les voitures, prochaine étape : le fichage adn des nouveaux né

    RépondreSupprimer
  7. Il est peut être temp d'être solidaire et de nous fair entendre ? Ce plaindre c'est bien, nous les belges ont est des pro pour ça, je pense vraiment qu'il est temp pour une 2 ie marche blange?

    RépondreSupprimer
  8. le problème est bien plus vaste qu'une simple taxe.
    aujourd'hui on contrôle à tout va mais on ne contrôle pas ceux qui doivent l'être!
    ceux qui on le pouvoir car un pouvoir sans contrôle c'est juste de la folie.
    payer des taxes n'a jamais été un soucis dans une société juste mais aujourd'hui ou est la justice ?
    on paye pour des routes des transport en commun des services publiques des mutuels des pensions mais chaque jours qui passent je voit mon argents partir pour tous sauf pour ça et quand il faut faire des économies on les fait sur ce que je paye de droit.
    on chasse mes chômeur on nous fait croire que le problème c'est l'étranger pire on nous dis être en démocratie mais tout ceci n'est qu'un gouverne ment.
    d'autre pays on eu les même problème et on des solutions alors pourquoi pas nous?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je ne suis pas contre une taxe si c'est nécessaire et SI elle est intelligente et intelligemment utilisée, et surtout qu'elle ne crée pas des inégalités!
      Mais je me dis que c'est dingue d'en arriver là dans notre petit pays alors que d'autres pays beaucoup plus grands arrivent très bien à gérer tout cela sans imposer de taxe si accablante!

      Supprimer