3 mars 2014

Bains d'huile capillaires : ma routine cheveux au naturel #1

Aujourd'hui je vous parle des mes cheveux, pas pour vous dire qu'ils sont magnifiques, longs, brillants, fluffy, qu'ils sentent bon les pâquerettes, tout ça vous le savez. Je vais vous parler d'une partie de ma routine cheveux au naturel, à savoir les bains d'huile! Comment, pourquoi, quand, avec quoi... je vous dis tout!

Et puis j'en profite pour vous poster là tout en bas ma vidéo sur la pose du henné colorant, une autre partie de ma routine soin des cheveux au naturel :)





Je vais vous présenter "ma" technique, je ne sais pas si c'est la marche à suivre officielle (si tant est qu'il en existe une) du bain d'huile capillaire mais en tout cas c'est celle que j'ai adoptée et qui me donne les résultats recherchés!

Tout d'abord, j'applique de l'huile à deux endroits, je vais donc séparer les deux parce que selon le but recherché, seul l'un de deux peut vous intéresser, et aussi parce que je ne m'y prends pas exactement de la même manière et que le résultat obtenu est donc différent.

1. Bain d'huile au niveau du cuir chevelu


Le but : masser son cuir chevelu avec de l'huile permet de nourrir réellement le cuir chevelu et les racines des cheveux, qui pour rappel est la seule partie vivante du cheveux, et donc de stimuler la bonne pousse de cheveux en pleine santé. Pour cela, il faut bien choisir son huile et réaliser un massage minutieux, prendre son temps, explorer son crâne sur toute sa superficie...

Ma méthode : je mets de l'huile dans la paume de ma main, j'enduis bien mes doigts jusqu'au bout et je me passe les mains dans les cheveux, en mode doudouces, en massant bien avec la pulpe des doigts en essayant de passer partout. 
Pour une meilleure répartition, j'utilise une poire qui permet de distribuer l'huile raie par raie.

Pour ça, mes conseils :
- bien brosser, démêler les cheveux avant de se lancer
- séparer les mèches en créant des "raies" afin de faciliter l'accès au cuir chevelu
- mettre plusieurs fois une petite quantité d'huile plutôt que de se lancer avec une grosse quantité d'huile qui va finir en grosse partie sur les cheveux plutôt que sur le cuir chevelu

Je laisse poser tout une nuit en général, le temps minimum de pose étant de 30 minutes.
Le lendemain, je lave mes cheveux, et il est généralement nécessaire de faire plusieurs shampoings. Là encore, je vous conseille de faire plutôt 2 ou 3 petits shampoings avec peu de produits que 1 gros shampoing qui risque de laisser vos cheveux poisseux.

Fréquence : 1x par mois me semble parfait

Choix de l'huile : dans tous les cas, je vous conseille d'utiliser des huiles végétales pures. La plupart des huiles capillaires vendues en magasin (mis à part les labellisées Bio) contiennent des silicones, des huiles minérales (du pétrole), des agents occlusifs, elles ne sont pas nourrissantes et vont en plus risquer d'étouffer vos cheveux là où ils ont vraiment besoin de respirer.

Pour les petits budgets : vous pouvez utiliser votre huile d'olive culinaire
Si vous avez les cheveux à tendance grasse : huile de noisette, huile de jojoba, huile de rose
Si vous avez les cheveux secs : huile d'argan, huile de coco, huile de ricin (à mélanger avec une autre huile)

On peut ajouter des huiles essentielles qui stimulent la pousse, réduisent la chute, donne de la force aux cheveux... Mes he de prédilection pour les cheveux : ylang ylang, épinette noire et géranium rosat.
Mes huiles chouchous : huile de sésame, huile de coco

2. Bain d'huile au niveau des longueurs/des pointes


Le but : les huiles vont permettre de maîtriser les pointes indisciplinées, d'améliorer leur aspect, de les gaîner et de les protéger. Si vous voulez détendre vos cheveux, les rendre plus lisses, vous pouvez réaliser également des bains d'huile toutes sur vos longueurs. Encore une fois, les longueurs sont de la matière morte, donc il n'est pas question de nourrir les cheveux ni de réparer les fourches, chose impossible.

Ma méthode : pour ma part, je n'utilise l'huile généralement que sur les pointes car j'ai déjà les cheveux très lisses, mais de temps en temps je fais un bain d'huile sur toute la longueur, ce qui me permet de me passer d'après-shampoing et de démêlant. 

Elle me sert à protéger mes cheveux des fourches, améliorer l'aspect des cheveux déjà fourchus en attendant que je prenne le temps de les couper, gainer légèrement les pointes pour éviter les cheveux mousseux dans le bas (syndrome zéro volume sur le crâne, tout le volume dans les pointes). J'applique de l'huile sur les pointes en les "massant" entre les deux paumes de mes mains, pour bien répartir l'huile uniformément. 
Après avoir laissé poser l'huile, je lave mes cheveux. Quand on pose l'huile sur le crâne, il faut laver au shampoing, pour les longueurs par contre un rinçage à l'eau suffit puisqu'il ne faut de toute façon pas laver ses longueurs avec du shampoing, c'est uniquement au niveau du cuir chevelu que les cheveux sont sales, l'eau de rinçage (avec ses résidus de shampoing) suffit normalement à débarrasser les longueurs des poussières et autres (sauf si tu te roules dans la boue). Cela permet de ne pas faire disparaître tous l'effet gaînant des huiles. L'eau va débarrasser les cheveux du côté "huileux" tout en laissant un film protecteur indétectable à l’œil et au toucher.

Fréquence : cette méthode peut être utilisée aussi souvent que nécessaire, surtout si vous avez les cheveux crépus, bouclés...

Choix de l'huile : étant donné que l'effet recherché est plutôt un effet esthétique et pas nourrissant, on peut être un peu moins stricte sur le choix de l'huile. Pour ma part, j'utilise toujours des huiles végétales ou des beurres végétaux, mais pour celles qui veulent se siliconer les pointes, je dirais mieux vaut là que sur le cuir chevelu (même si dans l'absolu, je le déconseille...)
L'huile de coco serait la seule huile capable de pénétrer la fibre du cheveu, pour des résultats plus probants et sur du plus long terme, l'huile de monoï (macérât huileux) est aussi très conseillée.
L'huile de ricin est très épaisse et gluante et va aussi donner des résultats plus francs.
Mais donc dans l'absolu, toutes les huiles végétales qui vous passent sous la main feront l'affaire, y compris votre bonne vieille huile d'olive qui trône dans la cuisine ;)

Mes chouchous : beurre d'olive, huile de coco


Des questions? Des remarques? Vous êtes adeptes des bains d'huile? Ou vous allez vous y mettre?


***

Et hop, voici ma technique pour me colorer les cheveux au henné (avec un résultat uniforme et des racines bien faites)







Facebook Twitter Hellocoton Instagram Pinterest Famest Youtube Google+


4 commentaires:

  1. Tu as des cheveux superbes! Je prends en note ce que je fais :)

    A bientôt sur nos petits blogs respectifs ♥

    RépondreSupprimer
  2. tu es suberb et le hairstyle est magnifique! (sry fot my bad french)
    xoxo
    clarice
    latesttrendfashion.com/

    RépondreSupprimer
  3. L’amélioration de la circulation sanguine permet au sang de mieux transporter les nutriments jusqu’aux cheveux ce qui facilite leur pousse, les tonifie et améliore la santé capillaire.

    RépondreSupprimer