14 juillet 2014

Santa Barbara, la ville bobo-chic

Sur la route entre Los Angeles et San Francisco, on prend un jour pour visiter Santa Barbara avant d'attaquer la longue route côtière. Et on a bien fait car il s'agira de l'une des plus belles villes qu'on visitera pendant notre périple. Après 2 petites heures de route depuis LA, nous voici à Santa Barbara, on passe à l'office du tourisme (Visitor Center) où un agent hyper sympa nous fournira une carte et nous racontera tout ce qu'il faut voir, il y a un genre de "circuit" à faire à pied pour voir les principaux points d'intérêts (centre historique).



Santa Barbara est une ville très charmante, très bobo, très chic, très propre, très cool, voilà. On commencera par une visite au marché fermier-bio, très joli à visiter (on est toujours en admiration devant les marchés quand on part en vacances parce que chez nous, on n'a pas ce genre de beaux grands marchés). C'est un marché à ciel ouvert, pas le plus grand qu'on ait vu mais à deux pas du centre ville.

 













En ville, il y a plusieurs parkings couverts qui sont gratuits pendant 1h15, ensuite le tarif n'est pas très élevé. Il fait frais à Santa Barbara, on est à la côte, et le soleil ne se lève vraiment qu'à 13h le jour où on la visite. Entre temps, on mange une salade chez Silvergreens, où le nombre de calories de chaque plat est détaillé sur votre ticket de caisse :)


On passe par State Street, la rue principale où on trouve tout un tas de jolies boutiques. Les jeunes sont des hipsters, l'ambiance est So California, relax, on flâne (je rappelle qu'en ce mois de juin, nos Américains sont en congé scolaire), il y a des friperies sympa comme on rêverait d'en avoir chez nous...




On quitte un peu la rue principale pour se diriger vers le County Courthouse où on peut monter pour admirer une vue panoramique de la ville. Vous voyez ça? C'est l'idée que je me faisais de Los Angeles. Y'a juste un petit décalage de quelques miles... Les palmiers, les maisons... joli hein?







On se dirige ensuite jusqu'à la plage, mais il fait vraiment frais en bord de mer (pourtant, il y a des gens sur le sable et dans l'eau), on va voir le prix des locations de "kwistax" mais c'est très cher, du coup on abandonne la séance "sportive" pour retourner au centre-ville manger un yaourt glacé, spécialité américaine qui me donne envie d'aller vivre là-bas (haha, oui, carrément, j'adore les glaces) chez Yogurtland. Le principe : on prend un pot de la taille de son choix, on choisit parmi la 20aine de goûts de "yaourts glacés" (on mélange si on veut, c'est en self-service, et ici on paie au poids). Après on choisit tous les toppings qu'on veut (sauces, fruits, morceaux de biscuits...) et on pèse. On s'en sort pour 5$ par pot avec nos gros pots hyper remplis (ils ont l'air plus petit en photo), hhhhmmmm! On trouve ce genre de trucs dans certains supermarchés aussi (Walgreens entre autres), pas nécessairement au poids, parfois on paie en fonction de la taille du pot qu'on choisit. C'est à essayer au moins une fois si vous allez aux States!




On se dirige ensuite vers l'hôtel, la journée touche déjà à sa fin. On loge au Best Western Pepper Tree Inn, un hôtel type "motel" (pas un building en hauteur mais un genre de maison sur deux étages, juste en moins glauque que dans les films d'horreur), il est d'ailleurs très confortable, chambre très grande, tout ce qu'il faut dans la chambre...
(J'ai filmé tous les hôtels, il faut juste que je m'occupe de mes heures d'enregistrements)


Le soir, on va manger au centre commercial (ctre commercial aux Etats-Unis = magasins et resto autour d'un parking commun, en plein air) Cumbre Plaza juste en face, chez Panda Express, une chaîne de resto fast food (je ne parle pas de hamburgers mais bien de nourriture rapide)(enfin de service rapide, pas de nourriture qui court) asiatiques (chinois apparemment) qu'on trouve partout, très bon marché et très bon tout court!

Budget : pour deux personnes, pour un jour complet : 54 $, qui comprennent deux repas complets, deux cinnamon rolls achetés au marché pour déjeuner le lendemain, deux yaourts glacés et quelques dollars de parking.




FOCUS - LES HOTELS AUX ETATS-UNIS - Ce qu'on a remarqué : les chambres sont souvent très grandes, sauf dans les villes très chères (notamment New York et San Francisco), il n'y a quasiment jamais de gel douche, mais bien des savons solides (toujours intéressant de le savoir avant de partir ;)), pas très fréquemment des frigos, et à chaque fois on a fini par les débrancher tellement ils font du bruit, il y avait toujours un sèche cheveux, et presque toujours une planche et un fer à repasser.
Le plus souvent, les chambres comptent deux lits "queen's bed" (des lits "une personne" tellement larges qu'on y tient à deux en général), rarement un seul lit, donc n'hésitez pas à en faire la demande à la réservation.
Sauf dans un hôtel, on a toujours eu un bain, et le pommeau de douche est fixe, toujours! Quasiment partout, il y avait au minimum une piscine, et souvent aussi un jacuzzi.
La plupart des hôtels proposent un express check-out (on laisse les clés dans la chambre ou dans une boîte dans le lobby), et vous aurez besoin d'une carte de crédit pour la garantie, sinon il faudra laisser un grosse somme d'argent comme caution (relire l'article sur New York pour savoir comment activer votre carte de crédit; à titre d'exemple à New York à Row NYC ils demandent une caution de 250$ en liquide si pas de carte de crédit valable!).
Enfin, contrairement à chez nous, le petit-déjeuner est rarement compris, voire pas du tout proposé!

Dans le prochain article, on prend la route côtière pour se diriger vers San Francisco!

1 commentaire: