29 octobre 2014

Mon deuxième tatouage, conseils et expérience

Hello! Aujourd'hui je vais vous parler tatouage. J'avoue que ça ne saute pas aux yeux quand on me voit, mais je suis une fan de piercing et tatouage, même si je n'exprime pas cette passion sur moi pour diverses raisons perso et pro ^^


Mais récemment j'ai sauté le pas et je me suis fait faire mon deuxième tatouage après des années de réflexion. -paragraphe 3615-malife- Pour tout dire, j'aurais dû avoir fait mon deuxième tatouage il y a plusieurs années, je me suis rendue chez le même tatoueur que pour mon premier, j'avais dessiné moi-même mon tatouage, quand j'ai été lui montrer et lui expliquer mon projet il n'avait déjà pas du tout l'air emballé (enfin genre ils sont au moins 5 tatoueurs dans ce salon, il aurait pu filer le projet à un pote si ça ne le branchait pas), à tel point que quand je suis retournée au salon après voir le dessin retravaillé par le tatoueur, je me suis rendue compte que le type en question avait perdu mon dessin (que j'avais juste mis une plombe à réaliser...), et puis comme ils étaient plusieurs et je n'avais pas son nom, impossible de dire qui était mon contact (le gars à fouetter)... Bref, je n'y retournerai plus jamais et je le déconseillerai à toutes les personnes qui m'en parleront, pas besoin d'un tatoueur qui a pris la grosse tête :)

Mais soit, donc ce projet-là est en pause car je dois trouver un tatoueur qui dessine le genre de motifs que j'aime pour lui laisser l'honneur de faire le dessin lui-même, il se sentira peut-être plus impliqué comme ça, mais entre temps j'ai eu une autre envie : une fleur sous la clavicule.

Cela fait plusieurs années que ce projet murit dans ma tête, et quand une idée t'obsède à ce point, c'est qu'il n'y a aucune hésitation à avoir, j'ai donc cherché un motif sur Internet et j'en ai trouvé un qui me plaisait beaucoup. Ça faisait 2 ou 3 ans que je gardais ce dessin précieusement pour le jour où je me déciderais!

J'ai demandé de modifier les couleurs car le dessin était dans les tons rose/mauve à la base et je voulais des tons orangés, et voilà, je suis ravie du résultat!

J'ai décidé dans cet article de regrouper quelques conseils et infos utiles si vous envisagez de faire votre premier tatouage, je n'ai pas pour ambition de contredire les consignes qui seront données par votre tatoueur quant à "l'entretien" du tatouage pendant la cicatrisation, mais plutôt de vous aider à choisir la bonne période pour vous faire tatouer en connaissant toutes les contraintes et les étapes de la cicatrisation, choisir son tatoueur, son motif, l'endroit du tatouage, entre autres.

Choisir son tatoueur

Ce n'est pas anodin évidemment de choisir un tatoueur pour son premier tatouage. L'idéal est d'avoir l'adresse d'un tatoueur qui a tatoué des connaissances, dont vous avez pu voir le tatouage en vrai, etc., mais ce n'est pas le seul critère et ce n'est pas toujours possible.

Chaque tatoueur a son propre style, certains sont spécialisés en animaux, d'autres en biomécanique, d'autres en manga, d'autres en gore, d'autres en cartoon, etc. donc il faut jeter un œil au portfolio du tatoueur pour voir ses réalisations.

Mon premier tatouage, je l'ai fait dans "le" salon réputé de ma ville, c'était the place to get inked (je dis c'était car leur réputation s'écorne avec le temps), le salon à la mode, et je garde un mauvais souvenir de mon tatouage -de la séance en elle-même-, même si mon tattoo a été parfaitement réalisé, je me souviens que je n'étais vraiment pas à l'aise et que j'ai eu l'impression de me faire tatouer à la chaîne, j'étais sur une chaise, j'ai le souvenir d'avoir eu super mal et le fait d'être mal assis pendant un tatouage n'aide absolument pas à lâcher prise! Mais bon il y avait une autre personne qui se faisait tatouer sur la table à côté donc pas le choix!

Pour ce deuxième tatouage, j'ai été dans un salon de proximité (entre temps, j'ai déménagé), assez récent donc avec encore assez peu de clientèle, du coup j'ai eu un rendez-vous 10 jours après (et encore, parce que je ne savais y aller qu'un samedi), il n'y avait personne avant moi, personne juste après moi en train de faire la file, le contact avec le tatoueur était complètement différent, et j'ai l'impression (difficile à dire parce que quand j'ai fait mon premier tatouage, on payait encore en francs belges) que j'ai payé nettement moins cher. Bien sûr ce dernier point ne doit pas être votre critère de choix, mais certains salons "à la mode" en profitent bien parfois, alors qu'en cherchant un peu il y a de très bons tatoueurs dans de plus "petits" salons.

Enfin, si vous y allez pour un projet personnalisé et que le tatoueur n'a pas l'air emballé (cfr mon histoire plus haut), allez voir ailleurs ;)
Que ça ne l'intéresse pas c'est une chose, mais s'il décide de le faire quand même juste pour être payé et vous rate ou vous impose ses idées, dites-vous que c'est sur votre corps à vie et que ça mérite qu'on y mette toute sa bonne volonté à la réalisation.

Choisir son motif

En toute logique, votre démarche devrait être "j'ai envie de tel motif à tel endroit" et pas "j'ai envie d'un tatouage, qu'est-ce que je pourrais bien faire?"

Un tatouage, c'est pour la vie, même s'il existe des possibilités de retrait au laser (cher, pénible, et pas 100% efficace) ou de recouvrement (limitées), le motif et l'emplacement ne sont pas anodins.

Évitez les motifs qui ont attrait à des choses éphémères (stars, films...) et surtout les motifs "à la mode" qui ne le seront plus dans quelques années : pour l'instant, tout le monde se fait tatouer des attrape-rêves, des oiseaux qui s'envolent d'une plume, des triangles... dans 5 ans tout le monde aura le même motif et ça ne sera plus la mode. Et c'est plus facile de se débarrasser de ses vêtements démodés que de son tatouage ;)

Ne vous faites pas tatouer la même chose qu'une star, qu'une blogueuse, qu'une copine... Un tatouage, c'est une façon de se démarquer, alors si on démarque tous de la même façon, ça n'a plus aucun intérêt. De plus, les phénomènes de mode passent alors que votre tatouage ne s'effacera pas, donc si c'est ce genre d'envie que vous avez, autant jouer avec des tatouages éphémères.

L'idée de motif devrait venir de vous.

Réfléchissez aussi à l'emplacement : est-ce que dans votre boulot vous pouvez vous permettre d'avoir des tatouages apparents, est-ce que vous l'assumerez toujours dans 40 ans? Est-ce que c'est un endroit du corps où la peau risque de friper, se détendre, s'étendre...

Est-ce que ça fait mal?

Dans mes souvenirs ça faisait un mal de chien, mais celui-ci m'a fait beaucoup moins mal (ou alors c'est le fait que je suis plus vieille et que je me suis endurcie, et aussi le fait que j'étais confortablement couchée sur une table et que l'ambiance avec le tatoueur était différente, un mix des deux je pense). Mais bon, ne nous voilons pas la face, ça ne chatouille pas ;)
Un tatouage = se faire "griffer" la peau par une aiguille qui fait des vas-et-viens pour déposer de l'encre sur la 2e couche de peau (le derme). Il y a des endroits où ça fait très mal et des endroits où ça passe mieux. En faisant ce tatouage-ci, j'ai ressenti par moment une douleur aigüe, et 1 cm plus à droite je ne sentais rien...
Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce n'est pas le remplissage qui fait le plus mal mais les contours. edit : je dirai le contraire en faisait le tatouage suivant

Le tatoueur frotte également régulièrement la peau avec de l'alcool pour désinfecter et enlever le surplus d'encre, pour voir le dessin correctement, et après un moment ça brûle à force de frotter sur une peau déjà fragilisée!

Tatouage tout frais

Choisir sa période pour le tatouage, les soins, la période de cicatrisation, 
ce qu'il faut savoir

Pendant environ 2 mois, votre peau va cicatriser, et par moment ça va se voir, il faut donc en tenir compte.

Sachez que le jour J, vous allez certainement avoir un gros coup de mou quelques heures après le tatouage : le stress et l'excitation qui retombent, mais aussi le corps qui est fatigué après avoir lutté contre la douleur et "l'agression". Je vous déconseille de programmer une grosse soirée après votre tattoo.
Vous ne pouvez pas boire d'alcool le jour du tatouage, ni la veille. Et encore moins prendre de la drogue (question de bonne cicatrisation et coagulation du sang).

Le tatoueur va vous mettre un pansement à garder minimum 2h (mon tatouage était terminé à 12h et il m'a conseillé d'enlever le pansement au soir), ensuite plus question de mettre un pansement sur le tatouage.

Pendant 2J (je donne les durées selon ce que j'ai vécu mais à quelques jours près ça peut toujours changer), l'encre va dégorger. Ça ne se voit pas dans le tatouage mais par contre ça tache les vêtements! Sachez-le, il faudra porter de vieux vêtements ou des vêtements noirs à la limite pendant que ça dégorge.

Vous devez aussi porter des vêtements en 100% coton pendant toute la cicatrisation (tous les vêtements qui touchent le tatouage!), pas de bijoux qui peuvent toucher le tatouage. 

L'idéal est de laisser le tatouage à l'air libre le plus possible mais ne pas l'exposer au soleil pendant la cicatrisation (donc pas de tatouage pendant vos vacances!)

Le sport est très vivement déconseillé, les sports intensifs proscrits, pas de bains, des douches très courtes (avec une couche de pommade pour protéger de l'eau), pas de mer, pas de piscine... Normalement le tatoueur vous dit tout ça dès que vous prenez rendez-vous, mais justement il vaut mieux le savoir avant d'aller prendre son rendez-vous, si vous avez des vacances ou une compèt' de natation prévue 1 mois après il va falloir décaler le tatouage! (Et vu qu'il faut donner un acompte à la prise de rendez-vous, vous n'avez peut-être pas envie de prendre rendez-vous 6 mois à l'avance)

A partir du 4e jour, ça commence à peler, c'est normal, mais comme ça pèle avec de l'encre il y a encore des risques de taches. Pensez à faire un stock de t-shirts noirs en coton.
A partir de là, ça va gratter. Ne surtout pas toucher à son tatouage, gratter et arracher les peaux pourrait abîmer le dessin et les couleurs!

En bref, vous noterez que quelques semaines avant le bal de promo ou les fêtes de fin d'année, ce n'est pas le timing idéal ;)


L'encre qui a dégorgé sur le pansement dans les premières heures


Première nuit, un t-shirt flingué avec l'encre qui a continué à dégorger malgré un premier lavage au savon



Tatouage J+1

Tatouage quelques jours après

Les soins... et les soins au naturel?

Pendant la cicatrisation, il faut laver le tatouage avec un savon au pH neutre (en pharmacie), moi je le fais une fois le matin et une fois le soir, ça permet de débarrasser du surplus de crème aussi. On lave avec ses mains, le gant de toilette est un nid à microbes ;)

Il faut mettre de la crème toutes les 3 à 4 h, votre tatoueur vous conseillera sa crème préférée, ça peut être du Bepanthen, du Cicalfate, du Dexeryl, de la Vaseline, de la crème Calendula de Weleda, de l'Exomega, un beurre ou une huile végétale, une crème spécifique...


J'ai mis du Bepanthen (Bepanthol) pendant les 3 premiers jours, mais outre le fait que c'est très gras et que ça tache les vêtements (j'ai fait l'erreur de ne pas mettre du noir tout le temps), ça m'a filé plein de boutons rouges d'irritation après 3 jours; j'ai lu sur un Forum qu'on pouvait utiliser Dexeryl, et comme j'avais un flacon à tuer je suis passée à cette crème-là qui est beaucoup plus fluide et légère, ne colle pas sur les vêtements (avec la Bepan je devais décoller mes vêtements toutes les 5 minutes), mais après j'ai commencé à cogiter en me disant qu'appliquer des crèmes pleines d'ingrédients pétrochimiques sur une peau en plein cicatrisation, c'était pas très sain!
Du coup après 4-5 jours j'ai commencé à utiliser l'Egyptian Magic en alternant avec de l'huile de coco. Ma cicatrisation s'est très bien passée, assez rapidement, j'ai très peu pelé et mon dessin n'a presque pas bougé.

Si je me refais encore un tatouage, je passerais directement aux crèmes naturelles (huiles et beurres végétaux)! On peut aussi utiliser la Calendula de Weleda, ou une crème à base de cire naturelle. Et même n'importe quelle huile végétale en fait. La crème ne sert qu'à protéger la peau fragilisée (des frottements, des poussières,  de l'eau, etc.) pendant la cicatrisation donc pas la peine d'acheter des crèmes élaborées en pharmacie...

Précautions spéciales si vous êtes une femme et que vous faites un tatouage à la clavicule

Je me suis trouvée face à un problème majeur : le cas du soutien-gorge
Il faut donc du 100% coton, or la plupart des SG ne sont pas en coton, ou alors les bretelles sont dans une autre matière. Le samedi, j'étais crevée, j'ai comaté toute l'aprèm. Le dimanche, les magasins sont fermés. Je me suis donc baladée jusqu'à lundi soir en soutien-gorge bandeau (et vous savez comme c'est inconfortable!)
Lundi soir, enfin j'ai pu aller chez Carrefour m'acheter une brassière de sport tout coton (pas sexy pour un sous mais tellement plus confortable qu'un bandeau), pour info ce n'est pas un gros investissement (13€).

En effet, au-delà du problème de matière, le tatoueur m'avais aussi conseillé de porter une brassière de sport car les rebonds de la poitrine peuvent tirer sur le tatouage, et ça c'est pas bon pendant la cicatrisation. Idem pour tous les sports et mouvements du quotidien qui "tirent" sur la peau (on le sent car la peau est hyper-sensible).

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas!







Vous avez aimé? Abonnez-vous!



 RSSFacebookHellocotonPinterestTwitterYoutubeHTML Map
Instagram Famest Google+Bloglovin'  

13 commentaires:

  1. Très joli ton tatouage! Super article!!!
    Deltrey de deltreylicious blog mode et beauté

    RépondreSupprimer
  2. Il est super beau ton tatouage =D
    Le mien date de ... Wahou 6-7 ans et je ne me souvient pas d'avoir pelé ni "dégorgé". Après je pense que suivant l'endroit et la personne ça peut varier

    RépondreSupprimer
  3. Jolie couleur et motif mais je trouve le dessin pas assez abouti et fignolé, on dirait une fleur en papier au lieu d'une rose, mais d'un côté ça lui donne un aspect fragile qu'il faut ne surtout pas abimé, finalement il est jolie et poétique (même si ce que tu lui donne comme signification n'a peut être pas le même sens que je viens de lui donner ^^")

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut-être parce que le modèle que je lui ai donné c'était un dessin de rose du coup oui c'était une rose en papier :p
      Je te rassure, ce n'était pas le but d'avoir un tatouage qui ressemble à une "photo" de vraie rose, c'est le motif que je voulais :)

      Supprimer
  4. Article très complet, je n'avais pas pensé au cas du soutien gorge pour un tatouage au niveau de l'omoplate... Mon premier (et jusqu'à présent unique) tatouage a été fait dans le bas du dos, je ne me souviens pas que les couleurs ait dégorgé (mais je portais mes pantalons beaucoup plus bas les jours qui ont suivi) et encore moins de démangeaisons (mais là, j'ai peut-être oublié...par contre, par la douleur ;) )
    Mariposa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon premier est sur mon omoplate et je ne me souviens pas non plus que ça ait dégorgé, mais ça fait longtemps et puis je ne le voyais pas :p

      Supprimer
  5. Je crois que tu as confondu "omoplate" et "clavicule" :P
    Mais cet article est très intéressant. Comme tu es de Mons, de quel salon "à éviter" parles-tu ? J'ai aussi eu une première expérience pas extra dans un salon montois, qui était nickel pour les piercings mais pas génial pour les tatouages... Je crois que tu as trouvé "ton" salon mais si tu veux bouger, le salon "Why not" à Tournai est vraiment excellent : bon accueil, bon suivi, explications et hygiène au top et tatoueurs balèzes. Après, ils sont un chouia chers mais comme tu le dis dans ton article, vaut mieux y mettre le prix et avoir de la qualité à ce niveau là ^.^

    C'est dingue comment ton tatouage a dégorgé sur ton t-shirt O_O J'aurai jamais cru que ça serait à ce point-là. J'ai jamais eu ce souci car j'avais réussi à bien l'emballer dans du cellophane pour la nuit. En tout cas, c'est un bel endroit (qui doit être bien douloureux).

    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soit tout le monde doit revoir ses cours de biologie, soit personne n'a osé me faire la remarque, mais merci j'ai modifié :p
      Celui qui a perdu mon dessin c'est celui dans la galerie (le passage du centre), j'oublie toujours le nom vu qu'ils en changent tous les X temps... Dommage Tournai c'est un peu loin, par contre il y en a un très bien à Ghlin qui est Cry Baby, plusieurs personnes s'y sont fait tatouer et pour avoir vu le résultat, juste "whaw!"

      Supprimer
    2. Ah oui, Fifty-Seven. Jamais testé sauf pour un piercing. L'autre salon dont je parlais est situé à la rue de Nimy, pas loin du Delhaize, je croyais que c'était le même.

      Je connais pas exactement Ghlin mais tu n'es pas la première à m'en parler. Une adresse est toujours bonne à prendre (et Tournai, c'est pas "si" loin de Mons par l'autoroute :P)

      Supprimer
  6. mille merci ma belle pr ttes ces infos!!! je vais justement me faire faire mon 1er tatouage le 6 février!!!! bizzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  7. Dis donc c'est un sacré article super bien réalisé.
    Tu donnes de bon conseil, moi qui voulait en faire un ça me calme un peu.
    Bisous
    http://lessecretsdemary.com

    RépondreSupprimer
  8. Perso la geisha de ma cuisse a été réalisée chez Siam Fifty Seven, le salon dont tu n'as pas été satisfaite! Pour ma part, je suis très satisfaite du service, John W, le gars qui a réalisé mon tattoo a super bien fait ça et a été très sympathique! Je suis impatiente de planifier le rendez vous de mon bras chez eux.

    A mon avis tu es tombée sur un tatoueur qui à mon avis ne travaille plus chez eux parce qu'ils sont très sympa! Maintenant c'est clair que niveau budget c'est toujours délicat mais tant qu'on est satisfaite c'est le principal! ;)

    RépondreSupprimer
  9. Très chouette article! Moi aussi je suis fan de tatouages et de piercing. J'ai deux tatouages aussi et j'ai eu quelques piercings par le passé... Ici, bien envie d'un 3ème mais j'ai du mal à me décider de l'endroit où le faire.

    RépondreSupprimer