29 janvier 2015

12 utilisations du baume Egyptian Magic

L'Egyptian Magic, c'est ce produit de beauté dont tout le monde parlait il y a quelques mois, on a été beaucoup à craquer sur ce produit miracle et pourtant on n'en connaît certainement pas encore tous les usages. Ce baume est un cosmétique "couteau suisse" qui peut en remplacer beaucoup d'autre, bon plan pour faire de la place dans sa salle de bain.


Voici les utilisations que j'en fais. Je pense souvent à ce produit comme étant la "vaseline au naturel", car il ressemble à de la vaseline visuellement, et surtout les utilisations cosmétiques qu'on peut en faire s'en rapprochent beaucoup.


1. Masque visage pour peaux sèches et irritées

Ce produit hyper nourrissant est idéal pour apaiser les peaux sensibles après une journée de grand froid par exemple

2. Contre les zones sèches du visage

Idéalement le soir car le produit a un rendu très gras, pour éliminer les plaques sèche sur les joues

3. Cire pour les pointes de cheveux

Avec parcimonie et seulement aux pointes, elle permet de préserver les pointes des frottements et de gainer

4. Sur les zones rugueuses du corps

Pieds, coudes, genoux et plaques sèches ramollissent grâce à son pouvoir émollient

5. Baume à lèvres 

Adieu les lèvres gercées! C'est mon utilisation préférée avec le contour de yeux

6. Démaquillant

Comme une huile démaquillante, on se masse le visage avec et on l'enlève avec une serviette et de l'eau chaude

7. Contour des yeux 

Cet hiver, j'ai le contour des yeux très sec, alors j'enduis le dessous de mes yeux d'une généreuse couche d'Egyptian Magic avant d'aller dormir

8. Contre les mains sèches et gercées

Le soir avant de dormir ou après un bain émollient

9. Crème nourrissante pour les cuticules

A bien masser au niveau du contour des ongles

10. Comme crème "anti-frottements"

Elle permet de limiter les frottements des vêtements sur la peau, des chaussures neuves trop serrées, des jambes l'une sur l'autre, grâce à son effet lubrifiant

11. Comme baume après épilation ou rasage

Pour calmer la peau et la protéger des frottements

12. Pour calmer son nez irrité par les mouchoirs 

En cette période de rhumes, il est vraiment d'une grande aide!

Selon le fabricant, elle peut également lutter contre les démangeaisons suite à une piqure d'insecte, contre l'eczéma, le psoriasis, et même contre l'acné et les points noirs... Pour ma part, je n'ai testé que contre l'eczéma et je n'ai pas vu d'amélioration sensible sur ce point!


La texture : malgré ce qu'en dit la marque, il faut savoir que ce baume est gras, et qu'il le reste, ça ne "pénètre" pas dans la peau, donc en soin du jour c'est délicat ;)

Le packaging : j'aime le design du pot, mais il faut savoir que la couleur des écritures part en miettes et qu'on se retrouve avec des "paillettes" bleus ou rouges sur les mains après quelques manipulations, c'est pas glop.

La composition : parfaite, si tant est qu'elle n'est pas tronquée évidemment

  • huile d'olive
  • cire d'abeille
  • miel
  • pollen
  • gelée royale
  • propolis


Malgré tout, je ne la rachèterais pas une fois que le pot sera vide, tout simplement :

  • parce que ça coûte entre 25 et 30€, à commander sur Internet (même s'il est vrai que le pot dure longtemps)
  • parce qu'il existe plein de recettes de dupes à fabriquer soi-même
  • parce que je pense qu'un beurre végétal est tout aussi efficace et bien moins cher

Vous avez aimé? Abonnez-vous!
Instagram Famest Google+Bloglovin'  Inspilia Newsletter 

Naviguer par catégories : 
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map  
Florence

22 janvier 2015

DIY : "réparer" un manteau dont la fermeture est cassée et customiser un bonnet banal *Spécial débutantes, sans couture!*

La suite de nos aventures "mode éthique", c'est tout de suite! Cette année, mon challenge, entre autres, c'est de ne rien jeter, de customiser, de réparer... fini le gaspillage, trop facile de jeter et d'aller racheter un nouveau vêtement.




J'ai donc commencé malgré moi les travaux tout de suite, car mon manteau Zara, de l'hiver passé, a trépassé! Vu les prix chez Zara qui ne sont quand même pas donnés, j'aurais espéré qu'il dure quelques années. Ca faisait longtemps que je n'avais plus rien acheté chez eux d'ailleurs lorsque j'avais trouvé mon manteau chez eux, et je viens de me rappeler pourquoi...





La fermeture éclair a lâché, elle s'est cassée dans le bas du manteau. J'ai réussi à la réparer une première fois, mais le lendemain elle a de nouveau cassé, et là plus moyen de l'ouvrir du tout.



Mon réflexe avant aurait été de le mettre dans une urne à vêtements, mais j'ai voulu lui donner une seconde vie en lui offrant de nouvelles fermetures. J'aimais assez les fermetures des parkas (par la même occasion, j'ai appris que ça s'appelle des brandebourgs). J'en ai trouvé sur eBay, j'ai payé au total 12 € pour 4 brandebourgs (j'en utiliserai finalement 3 pour le manteau) avec les frais, soit beaucoup moins qu'un manteau neuf.




J'ai découpé la fermeture éclair, que je n'ai toujours pas su ouvrir, je l'ai gardée car j'imagine bien customiser un haut avec (à suivre...)



J'ai positionné les brandebourgs (d'abord ceux avec l'attache) sur le manteau pour déterminer leur emplacement.
J'ai maintenu les brandebourgs placés avec des pinces à linge.





Ensuite on place la deuxième partie du brandebourg en vis-à-vis, en les fermant, pour qu'ils tombent au bon endroit (pensez bien à comment le manteau tombera une fois fermé, ne les mettez pas trop loin ni trop près, en cas de doute placez-les sur le manteau porté)

Et puis là, je dégaine ma meilleure amie, pas besoin de couture, puisqu'on a : de la colle à tissu! On en applique sous les deux parties du brandebourgs sans les déplacer, on appuie 2 secondes pour que ça ne bouge plus.






Une fois tous les brandebourgs collés, il faut mettre un poids sur chacun pour fixer la colle, pendant environ 1h (je laisse toujours une nuit complète).
Pour ça, je mets un bout de papier aluminium pour éviter que la colle ne se fixe sur un autre objet tant qu'elle est encore fraîche, et j'ai posé des flacons de gel douche dessus (mais on peut utiliser des livres, des boîtes de conserves, ou n'importe quoi d'autre...)

Tadam!





Pour le bonnet, même recette, j'ai ce bonnet "tête de gland" depuis des années, j'avais envie d'en faire un accessoire plus fun et plus joli. Je garde toujours plein de choses en vue de customisations futures, par exemple quand un vêtement est vraiment foutu, dans la catégorie à mettre à la poubelle sans passer par la case seconde main, je récupère les sequins, les motifs cousus dessus. C'était le cas de cette robe New Look, qui a fini par se trouer partout dans tous les coins mais dont j'adorais les détails des épaules. 

J'ai pu récupérer le motif dans son entièreté et voilà qu'aujourd'hui, des années après, je lui ai trouvé un ré-emploi sur mesure. D'un bonnet banal à mourir à un vrai bonnet de fille, en un coup de colle à tissu... et à moindres frais!

Pour la marche à suivre, c'est hyper simple, on place le motif sur son bonnet porté pour voir où on veut le fixer, ensuite on dégaine la colle. Astuce : mettez une feuille d'alu ou du carton dans le bonnet pour éviter de coller les deux bords du bonnet ensemble (ça marche beaucoup moins bien après XD)

Comme mon motif n'était pas flexible, j'ai pu le plier en deux le temps de mettre de la colle, puis faire la même chose avec l'autre côté, afin que le motif reste bien en place et qu'il soit collé au bon endroit.









Attention, à noter que la colle ne fonctionne pas sur tous les tissus, pensez à faire un test!

Vous avez aimé? Abonnez-vous!
Instagram Famest Google+Bloglovin'  Inspilia Newsletter 
Naviguer par catégories :
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map Florence

20 janvier 2015

Page, Antelope Canyon, Lake Powell

Suite des aventures américaines! Après la randonnée de la mort qui tue la vie à Bryce Canyon, on se dirige vers Page. On s'arrête sur la route dans un dinner qui affiche fièrement son statut de "Meilleur selon Trip Advisor" et "Plus grand salad bar de la région". Le bar à salade est minuscule (ils sont mieux garnis dans nos Pizza Hut), et à peine installés un car de touristes japonais débarque et prend d'assaut le salad bar. On va prendre un sandwich finalement (sandwich américain xxl avec frites).


On arrive à l'hôtel  et on se renseigne pour réserver un jet ski pour le lac Powell pour la journée du lendemain, mais tout est déjà loué partout dans la région (pour rappel, en juin les américains sont en congé), si on avait su on aurait réservé beaucoup plus tôt car c'est ce qu'on avait prévu pour notre journée complète à Page :(

On réserve également notre visite de Antelope Canyon, un Canyon fait de sable et très étroit. Le Canyon se situe dans un désert de sable dans lequel il faut rouler avec un 4x4 et il se trouve sur une réserve Navajo protégée, la visite avec guide est obligatoire. 
Il existe différentes formules (et différents prix!) selon le moment de la journée (il y a des heures où le soleil tombe parfaitement dans le canyon pour les photos). On réserve une visite tôt, pas celle au prix fort.

Au soir on va voir Horseshoe Bend, un trail dans le sable. Le but de cette marche est un ravin qui forme un fer à cheval, comme son nom l'indique, mais il faut un vent incroyable, tellement qu'on reçoit des jets de cailloux, aller prendre des photos près de Horseshoe est donc extrêmement dangereux. Balade décevante pour le coup...


On se rend chez Walmart faire quelques courses alimentaires, on profite du jacuzzi de l'hôtel, et on fait nos lessives car on est enfin dans un hôtel avec laverie! Ça tombe à pic en milieu de voyage.

Antelope Canyon


Le lendemain on se lève tôt pour notre tour dans Antelope Canyon à 8h30. Les visites se font en groupes d'une dizaine de personnes, mais il faut savoir que plusieurs sociétés organisent ces tours, donc le canyon, étroit, est rempli de gens. Le guide navajo nous dit où faire des photos et s'arrête à plusieurs endroits pour prendre les appareils photo de tout le monde et prendre certaines photos, c'est assez spécial comme tour! On doit suivre le groupe, c'est réglé comme du papier à musique. On ne peut pas faire de photos avec flash.

Le canyon est étroit et court, on arrive vite au bout, c'est à faire mais ce n'est pas le plus bel endroit des Etats-Unis...


Quand notre guide se prend pour un artiste









On se rend ensuite à la marina de Page pour faire une balade en bateau, puisqu'on n'a pas la possibilité de faire du jet ski sur le lac. La balade en bateau longe Antelope Canyon (lower) de l'extérieur. La balade n'est pas exceptionnelle.



J'ai ri!









On mange ensuite à la marina, après 1h30 d'attente alors qu'il n'y a quasiment personne. Heureusement c'était bon (j'ai mangé des tacos au poisson délicieux), mais on en a tellement marre d'attendre qu'on ne laissera pas de pourboire (c'est le seul endroit).

On passe l'après-midi à l'hôtel, on se repose sur un transat à la piscine et on nage un peu, puis on termine la journée avec une salade du Walmart dans la chambre...



Et maintenant, direction le Grand Canyon!







Vous avez aimé? Abonnez-vous!
Instagram Famest Google+Bloglovin'  Inspilia Newsletter 
Florence