22 janvier 2015

DIY : "réparer" un manteau dont la fermeture est cassée et customiser un bonnet banal *Spécial débutantes, sans couture!*

La suite de nos aventures "mode éthique", c'est tout de suite! Cette année, mon challenge, entre autres, c'est de ne rien jeter, de customiser, de réparer... fini le gaspillage, trop facile de jeter et d'aller racheter un nouveau vêtement.




J'ai donc commencé malgré moi les travaux tout de suite, car mon manteau Zara, de l'hiver passé, a trépassé! Vu les prix chez Zara qui ne sont quand même pas donnés, j'aurais espéré qu'il dure quelques années. Ca faisait longtemps que je n'avais plus rien acheté chez eux d'ailleurs lorsque j'avais trouvé mon manteau chez eux, et je viens de me rappeler pourquoi...





La fermeture éclair a lâché, elle s'est cassée dans le bas du manteau. J'ai réussi à la réparer une première fois, mais le lendemain elle a de nouveau cassé, et là plus moyen de l'ouvrir du tout.



Mon réflexe avant aurait été de le mettre dans une urne à vêtements, mais j'ai voulu lui donner une seconde vie en lui offrant de nouvelles fermetures. J'aimais assez les fermetures des parkas (par la même occasion, j'ai appris que ça s'appelle des brandebourgs). J'en ai trouvé sur eBay, j'ai payé au total 12 € pour 4 brandebourgs (j'en utiliserai finalement 3 pour le manteau) avec les frais, soit beaucoup moins qu'un manteau neuf.




J'ai découpé la fermeture éclair, que je n'ai toujours pas su ouvrir, je l'ai gardée car j'imagine bien customiser un haut avec (à suivre...)



J'ai positionné les brandebourgs (d'abord ceux avec l'attache) sur le manteau pour déterminer leur emplacement.
J'ai maintenu les brandebourgs placés avec des pinces à linge.





Ensuite on place la deuxième partie du brandebourg en vis-à-vis, en les fermant, pour qu'ils tombent au bon endroit (pensez bien à comment le manteau tombera une fois fermé, ne les mettez pas trop loin ni trop près, en cas de doute placez-les sur le manteau porté)

Et puis là, je dégaine ma meilleure amie, pas besoin de couture, puisqu'on a : de la colle à tissu! On en applique sous les deux parties du brandebourgs sans les déplacer, on appuie 2 secondes pour que ça ne bouge plus.






Une fois tous les brandebourgs collés, il faut mettre un poids sur chacun pour fixer la colle, pendant environ 1h (je laisse toujours une nuit complète).
Pour ça, je mets un bout de papier aluminium pour éviter que la colle ne se fixe sur un autre objet tant qu'elle est encore fraîche, et j'ai posé des flacons de gel douche dessus (mais on peut utiliser des livres, des boîtes de conserves, ou n'importe quoi d'autre...)

Tadam!





Pour le bonnet, même recette, j'ai ce bonnet "tête de gland" depuis des années, j'avais envie d'en faire un accessoire plus fun et plus joli. Je garde toujours plein de choses en vue de customisations futures, par exemple quand un vêtement est vraiment foutu, dans la catégorie à mettre à la poubelle sans passer par la case seconde main, je récupère les sequins, les motifs cousus dessus. C'était le cas de cette robe New Look, qui a fini par se trouer partout dans tous les coins mais dont j'adorais les détails des épaules. 

J'ai pu récupérer le motif dans son entièreté et voilà qu'aujourd'hui, des années après, je lui ai trouvé un ré-emploi sur mesure. D'un bonnet banal à mourir à un vrai bonnet de fille, en un coup de colle à tissu... et à moindres frais!

Pour la marche à suivre, c'est hyper simple, on place le motif sur son bonnet porté pour voir où on veut le fixer, ensuite on dégaine la colle. Astuce : mettez une feuille d'alu ou du carton dans le bonnet pour éviter de coller les deux bords du bonnet ensemble (ça marche beaucoup moins bien après XD)

Comme mon motif n'était pas flexible, j'ai pu le plier en deux le temps de mettre de la colle, puis faire la même chose avec l'autre côté, afin que le motif reste bien en place et qu'il soit collé au bon endroit.









Attention, à noter que la colle ne fonctionne pas sur tous les tissus, pensez à faire un test!

Vous avez aimé? Abonnez-vous!
Instagram Famest Google+Bloglovin'  Inspilia Newsletter 
Naviguer par catégories :
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map Florence

1 commentaire:

  1. Ben je barriques jamais pensé à la ville surtout pour des attaches, j'aurais pas cru que ce dot assez solide! Un tord! J'utilise jusqu'à user mes vêtements, moi ça me dérange pas, mais au travail les filles surtout, me font des réflexions, pas que ce soit abîmés mais que c'est toujours pareil, pourtant je customise aussi pas mal ,mais je change pas pour autant ma façon de consommer, au moins ça leur fait des sujets de conversation lol. Très bonne idée en tous les cas.

    RépondreSupprimer