11 juin 2015

Je parlerai plus le jour où les gens m'Ecouteront plus

Toi aussi on t'a déjà dit que tu ne parlais pas beaucoup? Tu n'es pas très bavarde (si tu es un homme, ne pars pas, je m'adresse aussi à toi, mais par facilité j'écris au féminin), on ne t'entend pas. Pas très causante hein. Il faut t'extravertir (on m'a lâché cette phrase il y a quelques temps, c'est la pire connerie que j'ai entendu ces derniers temps).

Outre le fait que, encore une fois, l'introversion n'est pas un défaut mais une façon d'être à part entière, qu'on est gentil, que ce n'est pas à nous de changer ce qui fait notre nature mais aux gens de nous accepter, que oui on peut très bien cohabiter avec les extravertis, que l'extraversion n'est pas la normalité, je me demande parfois pourquoi les gens veulent tellement que je parle alors que quasiment personne ne m'Ecoute.


Source photo


Réellement, parmi tes proches, combien sont capables d'Ecouter?

Ecouter, avec un E majuscule. Pas juste entendre, faire passer l'info d'une oreille à l'autre, et oublier. Ecouter. J'ai besoin qu'on m'écoute, tu ne peux pas t'imaginer. Oui, j'ai besoin qu'on m'Ecoute, et je ne parle pas

Je ne parle pas car je sais que les gens n'Ecoutent pas. Ceux qui Ecoutent vraiment, dans mon entourage, je les compte sur les doigts de la main.

Je ne sais pas, j'ai une très bonne mémoire ok, mais quand même, je suis capable de répéter plusieurs semaines, mois, années, plus tard, ce que les gens me confient. Je me souviens, parce que j'ai Ecouté.

Mais les gens ne m'Ecoutent pas, ils se plaignent que je ne parle pas, mais quand je le fais, ils ne prennent pas la peine de m'Ecouter. Sans parler des gens qui te coupent la parole, alors là phoque you!




Les gens me harcèlent à chaque rencontre pour que je parle, et puis les gens finissent par me poser des questions sur des choses que j'ai déjà dites, parfois plusieurs fois. ll n'y a que moi que ça rend chèvre? Ou alors c'est une technique d'extraverti pour discuter, juste pour faire du bruit, alors qu'on n'a rien à se dire? 

Quand on n'a rien à se dire, on peut rester là à ne rien dire, pourquoi les gens ressentent toujours un malaise quand on ne dit rien? On ne peut pas juste être ensemble, se sentir bien, profiter de la chaleur humaine et des ondes positives des relations humaines, la laisser infuser, se laisser bercer par ses pensées, et puis parler quand on a un truc à dire?

Ecouter, c'est porter son attention sur la personne, être réceptif, faire le focus sur cette personne, recevoir sans vouloir à tout prix enchaîner. Juste, respire, fais le vide, puis ouvre tes oreilles et Ecoute la personne en face de toi.




Pour aller plus loin (liens à partager!)
- Savoir écouter (aufeminin.com)
- Ecoutez avec un esprit ouvert (Wikihow)



Comment se comporter avec un introverti : arrêtez de leur dire ces phrases!







L'introversion, cette tare



Vous avez aimé? Abonnez-vous!
Instagram Famest Google+Bloglovin'  Inspilia Newsletter Vine
Naviguer par catégories :   
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
DP Generic Banner 728 x 90

3 commentaires:

  1. Oh la la comme j'ai aimé cet article ! Je crois que c'est un de mes articles préférés sur la blogo depuis EXTREMEMENT LONGTEMPS ! Je te rejoins à 100% ! La timide, la muette, j'irais même jusqu'à dire la secrète que je suis ne supporte pas le bruit. Parler pour parler, moi ça me fait chier. Je parle quand je ressens le besoin de dire une idée, pas juste pour meubler. Et souvent ça veut dire qu'en soirée je ne parle pas xD D'ailleurs à force de m'y ennuyer j'ai fini par les délaisser. Je préfère voir mes amis proches en petit comité, prendre un verre, échanger vraiment. Cette pression sociale qui dicte que tu dois être bavarde pour être épanouie et joyeuse, vraiment, je comprends pas. Par exemple, je ne ris pas facilement. Sourire oui, mais m'esclaffer et taper un fou rire pour "rien", après une réplique de film ou voir qqn se péter la gueule, non. Je ne sais pas pourquoi, ça m'arrive bien sûr de rire intérieurement, mais je n'ai pas souvent ce rire bruyant que certains ont systématiquement. du coup les gens pensent que je rigole pas. "Mais tu rigoles pas, ça te fait pas rire? Tu réagis pas, c'est nul c'est ça ?" Non c'est pas forcément nul, mais je me tape pas le cul par terre non plus… Enfin voilà, on peut être réservé et heureux, et j'ose même dire : on peut se taire et être intéressant ! On peut ne pas vouloir déblatérer sur des futilités mais avoir plein de choses à dire. On a juste pas forcément le bon public, ou la force de crier au-dessus des autres pour se faire écouter. Moi en tous cas, si on m'écoute pas, je vais pas me faire chier à monter en décibel. Soit la personne en face comprend l'intérêt du fait que je dise qqch, et écoute, soit c'est que ça ne l'intéresse pas (et par extension parfois que je ne l'intéresse pas), et alors PHOQUE <3

    RépondreSupprimer
  2. Comme j'aime ce que tu dis et écris sur le sujet ! Mais en effet peu savent vraiment écouter, et le pire, c'est ceux qui te posent une question, tu commences à répondre, et ils écoutent pas la réponse ! Ma belle-mère est comme et ça m'énerve d'une force ! Parce qu'elle est tous azimuts, donc pendant que je commence à répondre, elle est déjà partie à écouter une autre conversation, ou à aider ses p'tits enfants à faire un truc, ou que sais-je. "Mais bordel, si ma réponse t'intéresse pas, pose moi pas de question !" Voilà ce que je me dis quand les gens me font ça !

    RépondreSupprimer
  3. Je me retrouve totalement dans ce que tu dis.
    J'écoutais beaucoup et personne n'était là pour moi quand je voulais parler. Un jour j'en ai eu marre et j'ai quitté tout ces gens.
    Quand ça fait des années que tu écoutes sans être écoutée, c'est dur de changer, même si l'envie est là.
    Tellement de gens centrés sur eux-même qui ne prenne pas le temps d'écouter leurs amis, proches, ... C'est triste

    RépondreSupprimer