11 octobre 2015

J'ai rien à me mettre, vraiment? #16

Qui dit dimanche dit... j'ai rien à me mettre! Au moins un an (et idéalement plus) sans plus rien acheter sauf si c'est nécessaire (un minimum), ou éthique/slow. Ca c'est en bref, mais si tu veux tout le déballage c'est dans le tout premier épisode de J'ai rien à me mettre.

Là on entre (oui je suis un peu lente) dans cette saison dégueulasse qu'est l'automne. Soleil et pluie en même temps? No soucy! Soleil et froid en même temps? No soucy! 18° le matin, 3° à midi? No soucy, l'automne s'en charge. Pas assez froid pour les manteaux et les pulls, pas assez chaud pour les petites vestes et les t-shirts. Aucun vêtement n'est conçu pour l'automne, aucun. Surtout quand tu travailles dans un bureau air-conditionné en fait et que tu dois concilier température extérieure en début et fin de journée avec température artificielle (non contrôlable) entre.

Bref. J'ai rien à me mettre.



Jeudi j'ai sorti une robe d'été avec un gilet, et j'ai fait un truc que je surkiffe, j'ai mis des chaussettes hautes. Il en faut peu pour être heureux, surtout quand on est moi. Voilà voilà.

Vendredi je suis sortie à une soirée interdite aux moins de 30 ans, mais vu que je ne les ai pas,  j'essaie de m'habiller d'une manière plus "mature" pour me vieillir. Du coup j'ai mis un pantalon qui fait un cul de cheval.

Samedi j'ai mis ma robette qui est censée être une robe de nuit, sauf que je l'avais achetée pour la porter en journée parce qu'elle ne mérite pas de rester cachée dans une chambre. Et puis le modèle est juste nul pour une robe de nuit. Et je me suis rappelée que j'avais des baskets compensées que je ne porte quasiment plus jamais, alors qu'elle ne sont pas waterproof ni coldproof donc il faut que je me dépêche de les mettre tant que je peux encore.

Et dimanche j'ai remis la même chose, il faisait super beau j'étais aussi heureuse que quand je porte des chaussettes hautes.



Lundi, re la tenue du weekend (ouais y'a du relâchement), mardi j'ai changé un peu, même si j'ai gardé le même legging, j'ai sorti le pull sans forme qui me suivra toute la semaine.

Mercredi, re pull mais avec un autre top dessous, et j'ai troqué mon legging gris contre un noir. Jeudi, re mais avec ma tunique à ligne, et puis vendredi... etc.
Tu remarqueras que je tourne quasiment avec 3 paires de chaussures pour l'instant, mes bottines noires à lacets et petits talons, mes Converse (qui se meurent doucement) et mes baskets compensées (qui ne sont plus toutes fraîches non plus)



Vous avez aimé? Abonnez-vous!
INSTAGRAM GOOGLE+BLOGLOVIN'  INSPILIA NEWSLETTER VINE
Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire