16 octobre 2015

Passage de la garde-robe d'été à celle d'automne et timide début de Projet 333 (slow fashion, minimalisme)

Oui comme d'habitude j'ai un peu de retard... Tu m'en excuseras, mais en Belgique le découpage des saisons n'est pas très net ni très ponctuel. Donc, encore une fois dans une période de tri et de rangement intense, j'ai décidé de profiter de ma grande motivation (heum) et de mon énergie débordante (hum hum) pour passer à ma garde-robe d'automne. Il faut dire que ces derniers jours, ça devient un peu juste de continuer à porter mes vêtements d'été.


Du coup, j'ai fait ce que tout tri de garde-robe impose, j'ai tout vidé, tout mis sur le lit. J'ai décidé de mettre un maximum de vêtements de côté, dans mes caisses et sacs dans le garage, pour avoir moins de choses devant les yeux, être plus rapide et plus efficace, parce qu'on dit souvent que plus on a de choses, plus on a l'impression de ne rien avoir à se mettre.



Simple is the new black


J'ai donc fait une liste des choses dont j'aurais besoin pour passer cette saison, un peu sur le même principe du Projet 333 mais sans me limiter aux 33 vêtements parce que je ne m'en sentais pas encore capable. Je reparlerai du projet 333 plus tard, c'est intéressant!

J'ai donc réfléchi à ce dont j'aurais besoin pour survivre sans devoir faire plus de lessives qu'habituellement, j'en ai conclu que j'aurais besoin de :
  • 7 tops à porter sous mes pulls/sweats/tuniques...
  • 5 tops pour les sorties
  • 8 t-shirts à longues manches à porter sous...
  • 6 sweatshirts
  • 5 t-shirts "boyish" (les t-shirts unisexes ou de mec, oui)
  • 5 t-shirts basiques mais montrables (contrairement aux tops à porter sous...)
  • 5 shorts
  • 5 mini-jupes
  • 5 jupes mi-longues
  • 2 jupes longues
  • 4 chemisiers
  • 6 gilets
  • tous mes jeans et pantalons de saison car je n'en ai quasiment pas
  • 6 pulls


Ca peut sembler beaucoup, mais me limiter à ça m'a permis de mettre beaucoup de côté, de beaucoup désengorger ma garde-robe, mais en même temps je garde du choix au quotidien. Je n'ai pas compté les robes, j'en ai gardé quelques-unes qui me semblaient appropriées à la saison.



J'ai aussi mis toutes mes chaussures qui craignent l'eau, le froid, les collants et les chaussettes, de côté, et ressorti mes bottes que j'ai nettoyées et imperméabilisées à l'occasion. Du coup ça m'a permis de me rendre compte que j'ai quand même pas mal de choses à me mettre aux pieds et ça m'a calmé dans mon projet de me trouver une paire de bottes pour cet automne/hiver. Sans compter que je peux encore porter mes petites bottines que j'ai porté ces derniers mois, mes baskets compensées, etc.

(Self branling : je suis fière de moi, en fouillant dans les archives de mon blog je suis tombée sur une photo de ces bottes brunes que j'ai depuis 2009! Ça c'est slow dis donc!)


Il y a juste mes deux paires de bottes à talons qui ne vont plus faire long feu car j'ai dû les passer en machine, du coup elles sont en miettes à l'intérieur (et j'ai peur chaque jour que les talons ne cassent), mais bon je joue le défi à fond, quand elle seront vraiment bonnes à jeter toutes les deux je m'accorderai une nouvelle paire de bottes (de seconde main si possible).




Vous avez aimé? Abonnez-vous!
INSTAGRAM GOOGLE+BLOGLOVIN'  INSPILIA NEWSLETTER VINE
Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
Suivez-moi sur Dokuji

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire