13 janvier 2016

Désencombrement première partie : décembre, 109 objets ("Minsgame étalé")

Vous connaissez le minsgame? C'est le jeu-défi des minimalistes en devenir. Comment ça marche? Le but est de faire sortir de chez soi 465 objets sur le mois, en comptant que le premier du mois on fait sortir 1 objet, le 3 on fait sortir 3 objets, le 25 on fait sortir 25 objets, etc jusqu'au 30 du mois. Je m'y suis lancée début décembre, je n'ai pas réussi à me débarrasser de 465 objets sur le mois (il faut avoir le temps de s'y consacrer pour y arriver!) mais j'en suis déjà à 109 objets qui ont quitté la maison, j'ai donc décidé que j'allais étaler mon minsgame sur quelques mois.

Mon but, c'est d'avoir fait un premier énorme tri avant d'emménager dans mon futur chez moi, de vivre avec le nécessaire uniquement et surtout de ne pas retomber dans mes anciennes mauvaises habitudes consuméristes (mais franchement, depuis plusieurs mois, je m'y tiens très bien et je ne ressens aucun manque).

En me jetant dans ce défi, il allait de soi que je ne voulais pas jeter mais bien donner ou revendre, sauf ce qui était inutilisable évidemment.

Voici donc le désencombrement de décembre en détails.

1

J'avais acheté un roman en espagnol lorsque j'étais en Espagne en juin, j'y retournais en décembre, j'avais pris le roman pour le laisser dans l'appartement AirBnB qu'on avait loué, et j'ai bien fait car la proprio a une bibliothèque de livres laissés là pour les gens de passage à l'appart je suppose, donc j'ai agrandi sa collection.



2

J'ai fait don de deux paires de lunettes de vue qui ne sont plus à ma vue, j'avais gardé les lunettes au cas où je voudrais récupérer les montures mais entre temps j'ai déjà acheté plusieurs paires de lunettes alors j'ai enfin réussi à m'en séparer.



3

J'ai vendu deux vêtements et une palette de maquillage sur Seconde Main. Ce site est relativement pénible mais je tente toujours de mettre les objets susceptibles d'être vendus sur ce site en parallèle d'eBay car son gros avantage c'est qu'il est complètement gratuit. De plus on ne peut pas vendre de cosmétiques sur eBay Belgique. 
J'y ai vendu ma palette The Balm Voyage que je gardais amoureusement, mais je me suis rendu compte que j'avais vraiment trop de maquillage et que même en ne gardant que mon maquillage bio et minéral, j'ai encore de quoi me maquiller jusqu'à la fin de ma vie, du coup j'ai réussi à m'en défaire, et j'ai fait une heureuse. 
A côté de ça j'ai vendu un boléro en dentelle que j'aimais bien mais qui ne me va pas et une paire de baskets compensées que j'aimais bien mais qui étaient difficiles à assortir.


Et ça c'est le maquillage qui me reste après mon tri, c'est bon je n'ai plus besoin d'acheter quoi que ce soit avant un siècle je pense :



3 bis

J'ai fait gagner un lot composé de produits reçus lors d'un partenariat sur le blog.



3 ter

Je me suis décidée à jeter une pince à cheveux cassée qui traînait dans ma voiture depuis des mois ainsi que deux élastiques à cheveux complètement détendus qui, même avec toute la bonne volonté du monde, ne retenaient plus aucun cheveu.

4

Après avoir fait mon tour à la bouquinerie (point 6), j'ai proposé les 4 romans qui me restaient à donner sur mon compte Facebook, au premier qui se manifesterait et à condition de me prendre les 4, j'ai trouvé une amatrice très vite (et plusieurs autres qui étaient intéressés également).



5

Laetitia (La Maison Le Corps L'Esprit) a organisé un anti-swap de Noël, j'ai fait profiter ma swappeuse de petits trésors que je possédais puisque le principe de cet anti-swap était de n'offrir que des choses qu'on possédais ou qu'on a fabriquée, sans dépenser un seul euro pour les cadeaux. J'ai donc fait don de trois livres, une boîte de bâtonnets d'encens et un sachet de thé en vrac.



6

J'ai trouvé une boutique qui rachète les livres un peu plus près de chez moi que celle où j'allais avant (du coup je pourrais y aller plus souvent), j'ai donc enfin porté mon sac de livres qui dormait dans le garage et on m'en a racheté 6.

6 bis

J'ai donné 6 sachets de préparation à mug cake que je me serais forcée à manger parce que je n'aimais pas trop, à quelqu'un qui aime ça.

7

J'ai donné des gels douche, shampoings et un tube de dentifrice pas bio que j'aurais fini par utiliser juste pour les vider.



11

J'ai réussi à vendre quelques trucs sur eBay, mais qu'est-ce que c'est chronophage... Prendre les photos, rédiger les annonces, suivre les questions et les remises en vente, vérifier les paiements, préparer les paquets, aller à la poste, chez Kiala... sans parler des frais que eBay prélève sur le prix de vente et du fait que j'ai dû brader les prix pour pouvoir vendre certains trucs.
J'ai quand même réussi jusqu'à maintenant à me défaire d'une veste, d'un roman, d'une jupe, d'une ceinture, d'une blouse, d'une robe, d'une paire d'escarpins, d'une paire de bottes, d'une paire de baskets, d'un sac et d'une paire de ballerines.

12

J'ai également fait don de certains vêtements dans une bulle à vêtements, j'ai apporté un sac d'une dizaine de pièces (j'avoue, j'ai oublié de compter, je pense qu'il y en avait un peu plus de 10 d'ailleurs), et plus tard un manteau et une paire de baskets.

18

J'ai vendu quasiment tout le maquillage que j'avais mis sur Seconde Main, il faut dire que ce lot là, je l'avais proposé à 1€ pièce, donc pour une fois j'ai eu beaucoup de réactions. Mais bon c'était clairement de la vente à perte.



27

Finalement j'ai fait un sac pour Emmaüs, un premier sac je dirais car d'autres suivront certainement... Ils ont ainsi hérité de pantoufles, d'un portefeuilles, de livres, d'un verre Coca Cola, de coques d'iPhone, de lunettes de soleil, d'une caisse en bois, d'écouteurs, de soutifs (certaines personnes sont presque choquées de s'imaginer porter des sous-vêtements de seconde main, mais quand on vit dans la précarité et qu'on voit le prix d'un soutien-gorge neuf, je pense que certaines personnes sont très heureuses de pouvoir acheter des soutifs de marque, en parfait état, pour quelques euros), j'ai aussi donné des culottes et strings neufs que j'avais reçus en achetant des nuisettes ou des hauts de lingerie (idem), de l'essence de parfum, des badges, une paire de collants neufs, une jupe Zara, un maillot de natation Speedo, un foulard New Look...
Dans quelques temps, ils hériteront de tout ce qui ne part pas sur eBay et compagnie.




Un nouvel article les mercredis et vendredis matin
Rendez-vous hebdomadaire le dimanche : J'ai rien à me mettre, vraiment?

Vous avez aimé? Abonnez-vous!
INSTAGRAM GOOGLE+BLOGLOVIN'  INSPILIA NEWSLETTER VINE

Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
Suivez-moi sur Dokuji

4 commentaires:

  1. J'aime bcp ce genre d'articles, ça me motive ! Il faut vraiment que je prenne le temps de faire la même chose...

    RépondreSupprimer
  2. Hello!
    Je suis tes articles et vidéos "slow" avec de plus en plus d'intérêt!
    Je m'y mets aussi, notamment car un (énorme) déménagement (encore un, rah) arrive dans quelques mois et j'ai besoin de trier, beaucoup!
    Que ce soit niveau vêtements, ou tout le reste (livres, déco, ...) du coup tes idées (genre le projet 333) m'aident beaucoup, merci! :)
    D'ailleurs, pourrais-je avoir le nom du magasin où tu as revendu quelques livres?
    Merci et bon dimanche!
    Biz!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou! Merci pour ton commentaire ça me fait plaisir :) Bon courage pour le déménagement à venir!
      Pour revendre ses livres il y a Mille et Une à Ath, et Pêle Mêle à Bruxelles et Waterloo
      Bizzz

      Supprimer