10 juin 2016

Conseils : Comment acheter ses vêtements de seconde main (fripes, vide-dressing, brocantes...)

Quand on commence à acheter des vêtements de seconde main, on peut facilement tomber dans le piège des achats irréfléchis, on ne sait pas trop comment s'y prendre, c'est différent des circuits traditionnels... Voici une petite check-list pour faire un minimum d'erreurs.





Varier les enseignes

On peut acheter des vêtements de seconde main dans différents types de magasins (magasins sociaux type Emmaüs ou Les Petits Riens, magasins vintage ou "friperies", magasins de dépôt-vente) mais aussi en brocante, en vide-dressing, de main à main entre copines, sur Internet... pour trouver tout ce dont on a besoin, il ne faut pas hésiter à acheter en différents lieux.

Savoir ce qu'on cherche, mais pas trop

On peut se faire une wishlist, mais le marché d'occasion est un marché de coups de bol et de coups de coeur, on n'a pas accès à des millions de vêtements disponibles par centaines d'exemplaires. Donc on peut chercher un jean coupe flare bleu pétrole et se réjouir de trouver un jean coupe flare bleu encre à sa taille. A vous de voir si vous préférez chercher longtemps le graal ou apprécier une pièce qui se rapprocher de l'idéal que vous aviez en tête.

Y retourner souvent

Les magasins de fripes reçoivent des vêtements toutes les semaines, et contrairement à la grande distribution, premier arrivé, premier servi. Ca vaut donc le coup d'y retourner régulièrement.

Réfléchir ses achats quand même

Ce n'est pas parce que les vêtements ne coûtent que quelques euros qu'il faut tout acheter sans réfléchir, au risque de se retrouver avec une garde-robe qui déborde mais rien à se mettre. 

Quand je vais dans un magasin de fripes, je garde tout ce que j'envisage d'acheter dans mes mains, dès que je croise un miroir je mets les vêtements devant moi pour voir si je m'imagine dans ces vêtements. Ca me permet de faire un premier tri. 

Ensuite idéalement il faut essayer, mettez des vêtements légers qui permettent d'essayer facilement par-dessus, au cas où la cabine d'essayage serait prise d'assaut (ou serait inexistante).

Demandez-vous si cet article vous aurait attiré l'oeil s'il était vendu au prix plein, est-ce que vous avez de quoi l'assortir, si c'est votre style, etc.

Tout vérifier dans les détails

Ne courez pas trop vite, parfois quand ça a l'air trop beau il y a une raison. Vérifiez à deux fois les fermetures éclaires, les boutons, les coutures, les endroits qui ont tendance à boulocher ou à trouer.
Un avantage à acheter via ces circuits, c'est que bien souvent les vêtements ne sont pas repassés, une bonne façon d'écarter tous les tissus qui se chiffonnent trop facilement.







Aide-moi à développer The Flonicles, deviens Tipeur!

Un nouvel article les mercredis et vendredis matin
(stand-by) Un dimanche sur deux : J'ai rien à me mettre, vraiment? (Projet Garde-Robe capsule)

Naviguer par catégories :      MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence

2 commentaires:

  1. Justement j'ai quasi trouvé une pièce que je recherchais dans une friperie, une salopette short mais elle était juste un poil trop petite..déceptioooon. Dommage que ce soit moins développé pour les sacs et les chaussures également.

    RépondreSupprimer
  2. IL est aussi possible de trouver des vêtements dans une donnerie ! Il y en a plusieurs. Plus d'infos ici : http://www.asblrcr.be/donnerie

    RépondreSupprimer