5 juillet 2016

"Slow fashion", mode éthique, minimalisme... : Comment consommer la mode de manière responsable?

La mode éthique, on ne sait pas toujours très bien ce que c'est, pourquoi, comment... En fait il y a plein de façons de consommer "mieux" les vêtements, d'avoir un comportement plus responsable, écologique et économique, de se simplifier la vie... Quelles que soient tes motivations, voici plein de pistes pour consommer autrement.



Pour ma part, consommer éthique, ça ne se limite pas à la seule possibilité d'acheter des marques éthiques, souvent encore chère malheureusement, et limitées dans leurs styles, c'est pourquoi je parle généralement de "slow fashion" plutôt que de mode éthique car le terme correspond plus à ce que je mets en place et finalement à ma conception de la consommation responsable.

 Acheter moins 

Mieux consommer, ça vaut dans tous les domaines d'ailleurs, ça veut dire consommer moins. Ne pas se laisser dicter sa conduite par le marketing et la société de surconsommation, n'acheter que ce dont on a besoin ou vraiment envie, sans se laisser avoir par la pub, les promotions, les modes...
Mieux vaut investir plus dans une pièce qu'on veut vraiment et qu'on va user jusqu'à la corde, que dans 5 articles qu'on aime moyennement et qui vont finir par traîner dans nos armoires.

 Consommer de seconde-main 

Aussi valable pour tous les actes de consommation de manière générale, tout ce qu'on achète de seconde main :
  • n'enrichit pas les sociétés qui fabriquent le produit
  • ne produit pas de nouveaux déchets
  • réduit le gaspillage/les déchets évitables/donne un second cycle de vie à un objet
Sans parler des économies qui vont avec...
Alternative : l'échange entre potes

Acheter local

Acheter des marques qui fabriquent, de A à Z, en Europe, ce qui permet normalement de garantir des conditions de fabrication éthiques. Quand tu voyages, tu peux aussi jeter un oeil aux créations des artisans locaux, en restant critique et vigilant pour éviter les soi-disant fait main qui sortent d'une usine chinoise.

Acheter éthique

Il existe pas mal de marques labellisées pour leurs procédés de fabrication éthique, malheureusement je n'y ai jamais mon bonheur car les styles sont toujours très similaires, très basiques, les modèles très "bobo", toutes les matières ne sont pas utilisées (par exemple je fuis le lin parce que ça se chiffonne).

Acheter du fait main

Sur Internet, sur des sites comme Etsy, ou auprès d'un styliste qui vend ses créations à prix abordables, ou encore d'un styliste qui propose des vêtements réalisés à partir de chutes de tissus ou de vêtements de fripes. Pour ça n'hésite pas à visiter les bourses de créateurs, les marchés et foires consacrés aux jeunes créateurs...

Garder ses vêtements sur la durée

Acheter slow, c'est aussi (et surtout?) ne pas acheter! Donc arrêter de suivre les modes qui voudraient nous faire changer notre garde-robe chaque année, réparer ses vêtements lorsque c'est possible, customiser lorsqu'on est vraiment lassé, réinventer son dressing en tentant de nouvelles associations et en imaginant une seconde vie à notre vêtements. 
Je suis complètement contre l'idée de vider complètement sa garde-robe pour racheter des vêtements éthiques, ça revient à consommer pour consommer, c'est du gaspillage.

Louer ou emprunter

Soit via des boutiques qui louent des vêtements :
  • ça existe surtout pour les vêtements de grandes occasions, ce qui permet de ne pas investir dans une robe de soirée si on n'en porte qu'une fois tous les 3 ans, etc., mais ça se développe aussi particulièrement pour les vêtements pour bébés et enfants et récemment les premières bibliothèques de vêtements pour adultes ont vu le jour en France

Soit avec des connaissances :
  • si tu as la chance d'avoir des copines qui font la même taille que toi, quelqu'un de ta famille, ou tu as envie d'organiser un petit cercle dans ton quartier pour s'emprunter des vêtements (soit un contre un, soit en faisant payer une caution)



N'oublie pas que consommer c'est voter, et en boycottant les vêtements des géants du textile qui exploitent des travailleurs sans protection dans des pays où tout est possible on leur fait comprendre qu'ils ne peuvent plus continuer comme ça. Et quand on vote, chaque voix compte.

On se voit à Lille pour en discuter?











Naviguer par catégories :   
  MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

1 commentaire:

  1. Très bel article ♥ Comme tu t'en doutes, je suis plus que d'accord avec ce que tu dis !
    &comme bien souvent, les clefs d'une démarche ecofriendly pérenne, c'est d'être dans la mesure. De remettre les choses en perspectives, de reconsidérer ses besoins, de se détacher de ce que l'on pense être "juste" ou "normal" (s'acheter une fringue pour se consoler par exemple) pour pouvoir commencer à vivre heureux :)


    Anaïs-

    RépondreSupprimer