15 octobre 2016

Comment j'ai soulagé naturellement ma varicelle

En vrai cet article résulte de notes que j'avais prises il y a quelques mois quand j'ai fait la varicelle (oui, j'ai fait la varicelle à 28 ans en n'ayant pas touché d'enfant depuis des mois). Il s'agit de petits remèdes naturels et slow que j'ai utilisés pour soulager les symptômes (puisque une fois qu'on chope la varicelle, y'a plus qu'à attendre que ça passe), épargner ma peau, empêcher les infections cutanées et éviter au maximum les vilaines cicatrices. Ces remèdes peuvent certainement soulager d'autres problèmes de peau. Cependant, la varicelle étant une maladie infantile (en théorie), je rappelle que la plupart des huiles essentielles ne conviennent pas à l'utilisation sur les enfants et les femmes enceintes.





Laver en douceur

Quand on a des problèmes de peau du genre, on a vachement envie de se laver parce qu'on se sent franchement dégueulasse, et cela empêchera en plus le développement de bactéries et compagnie. J'ai donc pris deux douches par jour avec une eau pas trop chaude, en utilisant du savon saponifié à froid doux. Il est important ensuite de s'essuyer en tamponnant doucement avec une serviette propre (on aura tendance à la changer un peu plus souvent qu'en temps normal) et d'éviter de frotter pour ne pas abîmer la peau.
Après la douche j'ai utilisé un désinfectant en spray.

Pour ceux qui ne s'en souviennent plus, la varicelle attaque violemment le cuir chevelu, c'est assez horrible. J'ai donc laissé de côté le low-poo et fait un lavage tous les deux jours avec un shampoing doux agrémenté d'huile essentielle de niaouli et d'argile blanche, que j'ai laissé posé quelques minutes sur la tête.

Traitement phyto

J'ai utilisé de l'huile essentielle de niaouli, indiquée dans le traitement local des boutons de varicelle. J'ai également réalisé plusieurs fois dans les premiers jours, où les éruptions sont les plus importantes, des cataplasmes à base d'argile blanche, d'huile végétale, d'huile essentielle de niaouli et d'huile essentielle de tea tree (assainissant, désinfectant, anti-bactérien et adoucissant.
J'ai profité de l'occasion (youhou!) pour terminer ma lotion Déboutonnez-moi de Indemne (assainissante).
Quand les chatouilles devenaient difficiles à supporter, j'ai utilisé de l'argile blanche que j'ai talqué sur les zones irritées.



Je précise quand même que j'ai pris mes médicaments pour traiter la maladie en elle-même, ces remèdes servant à soulager les symptômes, j'insiste pour que la nuance soit bien comprise.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire