31 janvier 2016

J'ai rien à me mettre, vraiment? n°29 - Projet 333 semaine 3

Nouvelle semaine écoulée, le projet 333 se porte bien. La neige s'est pointée en Belgique et les températures sont descendues dans les négatifs, du coup j'ai ressorti mes bottes Timberland.  Mais finalement après deux-trois jours glissants, la météo est revenue aux "normales" de saison belges.





Je trouve toujours que ma garde robe manque de couleurs mais j'essaie de continuer la saison avec les vêtements que j'avais choisis car si je passe mon temps à les switcher pour d'autres c'est un peu trop facile. Je me dis qu'il faudrait que je déterre un ou deux colliers pour varier plus facilement sans avoir plus de vêtements.
Mais du reste de manière générale je ne ressens pas de manque et j'arrive à m'habiller tous les jours sans me prendre la tête. Je me dis moins souvent "J'ai rien à me mettre", même si ça ne signifie pas que je choisis tous les jours ma tenue à 2 minutes top chrono.











Un nouvel article les mercredis et vendredis matin
Rendez-vous hebdomadaire le dimanche : J'ai rien à me mettre, vraiment?

Vous avez aimé? Abonnez-vous!
INSTAGRAM GOOGLE+BLOGLOVIN'  INSPILIA NEWSLETTER VINE

Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
Suivez-moi sur Dokuji

24 janvier 2016

J'ai rien à me mettre, vraiment? n°28 - Projet 333 semaine 2

La semaine dernière, j'ai commencé le Projet 333. En gros résumé, ça veut dire qu'on peut se faire une garde-robe pour la saison avec 33 pièces (vêtements, accessoires, chaussures) sans pour autant être habillé chaque jour de la même façon et sans que ça soit handicapant dans la vie de tous les jours, que ce soit au boulot ou pour sortir. Si tu veux un peu plus de bla bla sur le sujet, je t'invite à aller lire l'article précédent.

Cette deuxième semaine s'est déroulée sans souci, pour l'instant ça semble très réalisable, mais bon entre deux semaines et trois mois il y a évidemment un fossé et on verra d'ici là.


Vieux réflexes, je me suis dit plusieurs "han il faut que je reprenne des collants noirs" en voyant qu'il ne m'en restait qu'un, ou plus, dans mon tiroir. Puis je me sermonne : "Non, ce n'est plus comme ça qu'il faut réfléchir : si je n'ai plus de collants, je mets autre chose, c'est pas une catastrophe". De toute façon pour l'instant ça ne m'est pas encore arrivé de devoir renoncer à une tenue car je n'avais plus de collants.



Ils sortent


Mon projet 333 est en pleine construction, voici comment j'en conçois les balbutiements (c'est à dire la première année) : pour chaque set de 33 vêtements que je fais, je verrai au fil des jours et des semaines : s'il y a des vêtements qui ne me vont vraiment pas, que je n'arrive pas à assortir, que je ne porte jamais. Ces vêtements, en toute logique, je déciderai de les vendre, de les donner, de les troquer... Dès lors qu'ils sortent de mon set de vêtements en cours, ça veut dire que ça me laisse la possibilité d'en prendre d'autres à leur place.


Donc au cours de ces deux premières semaines, je me suis dit encore une fois qu'un de mes deux jeans Levi's ne me tient pas du tout aux hanches, je me retrouve tout le temps dans cette position inconfortable où on se demande si quelqu'un voit notre raie, sans parler du manque de confort... Donc j'ai décidé de le mettre sur eBay, à suivre, mais vu qu'il s'agit d'un jean de marque et que je l'avais eu pour un très bon prix, je croise vraiment les doigts pour le vendre à un prix correct, j'arriverais même peut-être à m'en défaire sans perte. Je prends donc à la place un autre jean slim parce que pour moi c'est la base.


Ensuite j'ai décidé de me séparer d'un gilet dont j'aime l'imprimé mais dont la coupe ne me sied pas. Ca tombe bien, les températures ont chuté et la neige s'est pointée, je décide de prendre des bottes d'hiver à la place (je n'avais pris que 3 paires de bottines plutôt automnales, d'ailleurs j'hésite à en remettre une au placard pour l'instant).


Enfin bref, vous venez plutôt pour ça vous hein:



Les tenues de la semaines


J'ai porté toutes ces tenues pour le boulot (si j'ai fait une activité au soir, j'ai gardé la même tenue en tout cas).


La jupe tube, c'est aussi la base, on peut la porter dans toutes les situations, avec à peu près tout et n'importe quoi, et lui donner n'importe quel style. Comme j'ai décidé de me défaire de mes Converse compensées il y a quelques temps car elles avaient vraiment mal vieilli après toutes ces années, mais que j'aime toujours tant les baskets, j'ai sorti Nike compensées pour cette saison de projet 333 (ma troisième paire de bottines en fait).


Cette robe je la gardais dans ma garde-robe car je la pensais trop habillée pour le quotidien mais avec des bottines et un collant contrastant par exemple elle est parfaite pour aller bosser ou pour faire un truc au soir, je ne sais pas pourquoi je ne l'avais jamais envisagée dans un cadre informel. Ce sont ces bottines-là, que je mets très souvent pourtant, que j'hésite à ranger pour l'instant, car elles craignent quand même les fortes pluies, donc s'il commence à neiger n'en parlons pas...




Et du coup, si je les range en attendant la prochaine saison, ça me permettrait de sortir une jupe un peu plus colorée, car je me suis rendu compte que je n'avais sélectionné que des jupes noires, moi qui ne porte quasiment jamais de noir. Du coup pour l'instant mes tenues sont plutôt sombres, ce qui me ressemble assez peu.


Sur la première photo, un simple t-shirt clouté avec un gilet et la jupe tube, ainsi que mes bottines "motardes", grand classique qui peut nous suivre pendant quasiment toutes les saisons (je dirais presque "toutes" car je les ai déjà portées en été pour des festivals par exemple).


Deuxième photo, un simple t-shirt noir. Comme la tenue était encore vachement sombre j'ai évité de plomber encore plus l'ambiance en choisissant quand même un gilet contrastant. Je porte une jupe que j'ai coupée, qui était à la base une jupe longue (c'est une mini-jupe avec une sur-jupe en large résille), j'hésite à la garde car je trouve qu'elle me fait un gros ventre mais je ne sais vraiment pas quoi faire parce que je l'avais payée plus cher que ce que j'ai l'habitude de payer pour un vêtement, et je sais que je ne saurais la vendre que pour quelques euros donc ça me fait mal au coeur... mais bon si je la garde, il faut absolument que je trouve comment la porter pour me sentir bien dedans!


Dernière photo, j'ai mis une robe toute simple avec un sweat par-dessus. J'aime beaucoup la coupe de la robe mais elle est un poil trop longue, du coup idéalement il faudrait que je la porte avec des talons, pour sortir par exemple, c'est aussi un vêtement que j'hésite à ranger pour le ressortir dans les 33 vêtements de ma garde-robe d'été car pour l'instant dans mon set je n'ai pas de chaussures qui lui vont vraiment bien.


Mais bon en bref, c'est beaucoup trop sombre à mon goût tout ça.







Abonnez-vous au tableau Project 333 - Winter 2015/16 de The Flonicles sur Pinterest.




Un nouvel article les mercredis et vendredis matin
Rendez-vous hebdomadaire le dimanche : J'ai rien à me mettre, vraiment?

Vous avez aimé? Abonnez-vous!
INSTAGRAM GOOGLE+BLOGLOVIN'  INSPILIA NEWSLETTER VINE

Naviguer par catégories :     

MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
Suivez-moi sur Dokuji

20 janvier 2016

Slow, minimalisme et zéro déchet : mes objectifs cette année

Hello! Comme les dernières années déjà, je n'ai pas pris de "bonnes résolutions" au passage à l'an neuf, je préfère essayer de faire des efforts chaque jour, bref. J'ai quand même voulu me fixer des objectifs car je veux que ma vie soit de plus en plus slow, minimaliste et zéro déchet, donc j'ai réfléchi un peu sur mes faiblesses et mes points d'amélioration, et voici mes objos pour 2016. Je ferai un point chaque mois (ou moins souvent si ça ne s'avère pas nécessaire) et je vous invite à vous lancer également si vous vous reconnaissez sur certains points, et à adapter la liste à votre cas :)




Ca vous dit que chaque mois on travaille un point particulier sous forme de défi plus développé? N'hésitez pas à rejoindre le groupe How slow can you go pour plus d'infos sur ce mode de vie et pour discuter.


1. Faire mes REPAS pour le midi au travail au moins 4x/semaine


On a une cantine à prix démocratique au boulot mais cuisiner soi-même c'est toujours mieux pour gérer d'une part ce qu'on a dans l'assiette et d'autre part les déchets qu'on produit. Ces derniers mois je mangeais tous les jours à la cantine mais les changements de ce début d'année font que je peux me recentrer un peu sur la cuisine et recommencer à préparer ma mallette comme on dit chez nous :)
Pour l'instant je pense que j'en suis à 3x/semaine en moyenne mais je vais mieux monitorer ça maintenant que le défi est posé.


2. Réduire les TRAJETS au boulot


J'ai toujours essayé d'éviter les petits trajets, je cumule le plus possible mes déplacements, mais depuis que j'ai changé de boulot... Mon lieu de travail, c'est un petit village, je travaille à deux endroits qui sont à environ 1 km l'un de l'autre, et la cantine est encore à un gros kilomètre, donc tous ces trajets à la c*n en voiture ça fait cher. En plus moi qui veux recommencer la marche, ça me fera faire de l'exercice. Mais bon je dis pas que certains jours en fonction du temps je ne me laisserai pas tenter par la voiture. En tout cas si je fais tous mes trajets en voiture sur mon lieu de travail, j'en suis facilement à 4 km/jour, je vais essayer de me limiter à 5 km par semaine de déplacements entre les différents lieux (concrètement et pour faciliter les calculs, me limiter à 5 trajets évitables).


3. Ne plus acheter de nourriture à emporter quand les EMBALLAGES ne sont pas recyclables


Couverts jetables, gobelets en plastique, sachets plastiques, aluminium, bref l'objectif parle de lui-même.


4. Zéro achat de VÊTEMENTS neufs


Je continue sur la lancée de l'an passé, je dirais même que je vise zéro achat de vêtements dans l'absolu car je n'ai besoin de rien, au contraire mon but est carrément d'alléger ma garde-robe. J'ai effectué mon seul achat de cette année déjà, j'ai reçu un gros bon d'achat chez Zalando quand j'ai quitté mon ancien boulot et j'en ai profité pour m'acheter un manteau de qualité car j'avais absolument besoin d'un manteau d'hiver, et c'est tout. A côté de ça, je n'achèterais rien, sauf si énorme coup de coeur ou vrai besoin, mais alors j'achèterais éthique ou de seconde main.

Lire : j'ai rien à me mettre, vraiment?


5. Désencombrer au moins 465 OBJETS sur l'année


Je suis toujours en train de chercher une maison et je fais mon possible pour vider au maximum mes cartons d'ici mon futur emménagement, j'ai donc commencé à trier une énième fois mes cartons et même ceux que je considérais au début comme "intouchables", je me dis qu'il vaut mieux commencer dès aujourd'hui et petit à petit pour le jour où je pourrais enfin déballer mes affaires (même si à ce moment-là, je suis sûre que je trouverai encore des choses donc je n'ai pas besoin).

Lire : désencombrement de décembre, 109 objets (Minsgame étalé)


6. Acheter en VRAC tout ce qui peut l'être


Ca c'est vraiment le gros challenge pour moi, celui-là va me donner du fil à retordre.


7. Vivre avec le STRICT NECESSAIRE 


La conférence de Bea Johnson m'avait vraiment inspirée, ses tiroirs de cuisine avec 5 ustensiles dedans m'ont laissé admirative, bref, je fais le grand nettoyage, de toutes ces choses qui serviront peut-être un jour, de toutes ces choses que j'ai pas envie de donner car je les ai payées cher, de toutes ces choses que j'utiliserai quand... 




8. Acheter tout ce qui peut l'être de SECONDE MAIN

Parce que je n'ai aucun problème avec ça, que j'aime donner une seconde vie à mes objets en les vendant ou en les donnant, et inversement. Je compte acheter un maximum de mobilier d'occasion par exemple.


9. Fini les ACHATS compulsifs, pour passer le temps, sociaux...


J'achète utile, pas parce que je m'y sens obligée. Je rapporte un souvenir de vacances si je vois un truc qui me plaît vraiment à fond, pas parce que je me dis qu'il faut absolument que je ramène quelque chose parce que je suis à X kilomètres de chez moi et que les autres du groupe achètent plein de gadgets souvenirs. C'est un exemple parmi tant d'autres.


10. Me remettre au yoga et aux SPORTS gratuits


J'ai résilié mon abonnement Basic Fit, tout simplement parce que je ne suis pas assez régulière, donc même si ce n'est pas une ruine, je peux investir cet argent ailleurs. Bon ok, j'avoue que le fait d'avoir une salle de sport gratuite sur mon lieu de travail a influencé cette décision, mais je veux aussi me remettre aux sports gratuits, à savoir le yoga (une routine de 5 minutes par jour quand "je n'ai pas le temps" serait déjà bien), les pilates (entre autres Blogilates), mais aussi la marche (bon, faut dire que c'est pas la saison aussi...)


11. Réduire mon temps perdu sur INTERNET


Eliminer le temps passé inutilement sur Internet, genre quand je m'ennuie, au lieu d'errer sans but pendant une heure, il faut que je me déconnecte (ou que je fasse un truc constructif). Lire un livre, regarder une série, faire mes 5 minutes de yoga, faire la vaisselle, tourner une vidéo, tout est bon.


12. Atteindre chaque mois mon objectif d'ECONOMIES pour l'achat futur de ma maison


Généralement je m'y tiens plutôt bien donc c'est juste histoire de continuer sur cette bonne voie.


13. Diminuer ma consommation de PAPIERS


Je vais faire une vidéo très bientôt sur le sujet, juste pour vous teaser je peux vous dire que tous les papiers vont y passer...


14. Moins me disperser sur les SORTIES


L'année écoulée, j'ai eu un besoin, une soif même, de faire plein de trucs, de rencontrer plein de monde, d'être toujours en mouvement. Je ne compte pas devenir casanière, je ne le serai jamais, mais je m'essouffle car je m'engage sur trop de sorties, trop longtemps à l'avance, au lieu d'attendre un soir où je m'ennuie pour me dire "bon, ce soir je fais un truc", je remplis mon agenda d'activités des semaines à l'avance, puis régulièrement arrive le jour J où je n'ai plus envie de faire tel ou tel truc, mais je me suis engagée, j'ai proposé à des potes... Donc maintenant, j'essaie de noter les événements à suivre, et je vois à l'approche de la date si ça me tente toujours.


15. Acheter des EMBALLAGES minimalistes


Parce que le total vrac c'est pas pour demain, je vais déjà faire un gros effort sur les emballages, acheter un maximum d'emballages recyclables, refuser d'acheter du sur-emballé, etc.


PLUS JAMAIS CA PAR EXEMPLE : parfaite illustration du sur-emballage industriel, le fromage dans un emballage plastique dans une barquette avec un plastique pour emballer le tout. Au secours!






16. Zéro BOUTEILLES EN PLASTIQUE ET CANETTES

Une gourde, l'eau du robinet, let's go.






Un nouvel article les mercredis et vendredis matin
Rendez-vous hebdomadaire le dimanche : J'ai rien à me mettre, vraiment?

Vous avez aimé? Abonnez-vous!
INSTAGRAM GOOGLE+BLOGLOVIN'  INSPILIA NEWSLETTER VINE

Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
Suivez-moi sur Dokuji

17 janvier 2016

J'ai rien à me mettre, vraiment? n° 27 - Projet 333 semaine 1

Hello! Cette édition de la rubrique J'ai rien à me mettre, vraiment est un peu spéciale car je me lance enfin dans le fameux défi Projet 333, qui est un challenge de garde-robe capsule, c'est à dire ultra minimaliste. Je reparlerai du Projet 333 plus en détail dans quelques temps mais grosso modo, le but est de se composer 4 garde-robes (pour chaque saison) composées chacune de 33 pièces.

Plus concrètement, ça veut dire qu'on ne peut avoir que 33 pièces en utilisation dans son dressing à la fois. Cela comprend tous les vêtements, accessoires et chaussures (mais pas les sous-vêtements, les vêtements de nuit, de sport...)

Et donc voilà, ça fait des mois que j'ai envie de me lancer dans ce projet qui semble fou mais qui est tout a fait réalisable, je vais donc vivre avec environ 33 pièces (j'avoue que pour moi, 32 ou 33 ou 35 ce n'est pas ce qui fait la différence). Si une pièce ne me sert pas, je peux la faire sortir de ma garde-robe capsule et en choisir une autre si nécessaire, et pareillement si j'ai absolument besoin d'ajouter quelque chose je dois choisir une pièce à virer.

Donc voici le premier volet de cette aventure, les photos ne sont pas dans l'ordre et il y a plus qu'une semaine mais ce n'est pas le plus important.



J'ai choisi cette tunique à lignes que j'ai depuis super longtemps, que je peux porter comme tunique avec un jean, un legging, un pantalon, ou sous une jupe comme haut. J'ai aussi choisi cette jupe que je porte assez souvent qui est pas mal pour aller au boulot.

J'ai gardé un pull même si je le porterais assez peu, et deux jeans (un bootcut et un slim). Les bottes et la veste ne font pas partie de ma garde-robe capsule car cette photo date d'un peu avant son élaboration.

J'ai choisi ces bottines que je portais déjà très souvent, elles vont avec à peu près tout.

J'ai ressorti un pantalon, c'est le fameux pantalon dont je suis si fière parce que je l'avais trouvé à 4€ à la braderie de Lille. J'ai pris quelques t-shirts que je peux associer avec des gilets plus ou moins chauds en fonction du temps et des occasion. Celui-ci fait un peu plus habillé donc je pourrais même le porter pour sortir.


Je n'ai pas pu prendre de photos portées tous les jours mais bon c'est quand même assez parlant je pense. J'ai mis la tunique à lignes avec une jupe tube noire car elle est un peu courte pour être portée seule.

J'ai choisi un chemisier noir qui passe aussi très bien pour le boulot mais que je pourrais également porter pour sortir. La jupe beige ça fait un moment que j'essaie de la revendre, à chaque fois que je la porte elle m'énerve parce qu'elle se chiffonne trop vite. J'ai décidé de la faire sortir de ma garde-robe et de la donner à Emmaüs, une jupe Zara nickel ça devrait leur faire plaisir.


J'ai remis le chemisier noir avec la jupe tupe et mon legging bariolé que je porte à la danse parce que ce jour-là je n'avais plus de collants sous la main (j'en ai ressorti quelques paires entre temps.

J'ai également choisi ce chemisier dans les tons clairs parce que j'avais pas mal de pièces noires, vu que je m'habille plutôt rarement en noir et surtout pas en total look noir, j'avais besoin de couleur. Je n'avais pas encore dit adieu à la jupe beige, et j'avais porté des ballerines pour changer mais je les ai rangées pour prendre une autre paire de chaussures qui passent avec plus de tenues.

Ce chemisier à carreaux est plus casual et je me sens bien dedans, je l'ai porté de nouveau avec la jupe noir longueur genoux et mes bottines plates que j'ai oublié de photographier du coup.



Un nouvel article les mercredis et vendredis matin
Rendez-vous hebdomadaire le dimanche : J'ai rien à me mettre, vraiment?

Vous avez aimé? Abonnez-vous!
INSTAGRAM GOOGLE+BLOGLOVIN'  INSPILIA NEWSLETTER VINE

Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
Suivez-moi sur Dokuji

15 janvier 2016

Ryanair, les vols moins chers, les retards de 3h et les indemnités qu'on ne verra jamais

J'ai toujours voyagé avec des compagnies aériennes classiques, j'ai toujours boudé Ryanair et sa mauvaise réputation. Mais ces derniers mois, je me suis laissé embarquer sur des vols de la compagnie irlandaise car je voyageais avec des potes qui avaient organisé leur voyage avec des vols Ryanair, tout simplement. Du coup j'ai fait mon expérience avec la compagnie.

Et donc ça me conforte dans l'idée que je continuerai à me passer d'eux pour les prochains voyages que j'organiserai moi-même, même si d'un point de vue pratique les aéroports d'où décollent les avions Ryanair sont plus proches de chez moi.


Crédit photo


Il n'est pas question du manque de place et de service à bord, qui ne sont absolument pas catastrophiques (même si pour diverses raisons, les vols classiques sont toujours plus confortables).

Mon gros coup de gueule, c'est que la compagnie se vante que 90% de ses vols ont atterri à temps l'an passé. J'ai pris 6 vols Ryanair cette année (et dans toute ma vie donc), dont deux ont accusé un retard de 3h ou plus. J'ai de nombreuses heures de vol à mon actif, j'ai voyagé avec différentes compagnies autres que Ryanair (Brussels Airlines, Turkish Airlines, Thomas Cook, Jetair, Delta Airlines...) et sur ces 18 vols que j'ai pris (si je n'en ai pas oublié), je n'ai connu qu'un seul retard de 30 minutes durant toutes ces années. De plus, ce retard était dû à l'aéroport d'où décollait un avion toutes les 5 minutes, du coup n'importe quel avion qui aurait raté son créneau de vol devait attendre qu'un autre se libère, et celui-ci est parti en retard car des gens sont montés en retard dans l'avion! Vraiment pas de la faute de la compagnie donc.

Donc franchement, je trouve que l'économie, si elle existe, ne vaut pas le coup, car perdre 3h sur sont premier jour de vacances et se retrouver au lit à 3h du matin, complètement crevée toute la semaine, (et heureusement on avait une voiture de location car plus moyen de prendre un train à l'heure où on est arrivé à l'aéroport, ça nous aurait en plus coûté un trajet en taxi) ou perdre 3h au retour et devoir prendre 1/2 jour de congé payé pour rien le lendemain matin car on n'a pas assez dormi pour aller au boulot, c'est pas un calcul très malin je trouve.

Surtout que beaucoup de compagnies classiques ont décidé de contrecarrer les prix bradés de Ryanair en proposant des vols sans bagages en soute à petit prix. De même, si on veut partir avec des bagages en soute ou profiter de services banals et gratuits sur les autres compagnies, on doit toujours débourser chez Ryanair.

Finalement, là où je suis vraiment fâchée contre la compagnie aérienne, c'est qu'ils sont censés, selon une directive européenne, dédommager les passagers qui subissent des retards de 3h ou plus (à hauteur de 250 ou 400 € selon la distance du vol), s'ils ne peuvent proposer d'alternative.

J'ai donc subi deux de ces retards, j'ai tenté naïvement d'être dédommagée, mais je vous le dis tout net, ils m'ont calmée directement. Le premier retard ne nous a pas été dédommagé car il ne se monterait qu'à 2h50 (ils tiennent compte du moment où les roues se posent sur le tarmac, par le moment où on peut sortir de l'avion), le vol suivant avait lui près de 3h30 de retard, pas moyen de chipoter sur les minutes, mais la compagnie a juste avancé que le retard était indépendant de leur volonté (naaan?)

Bref, le low cost ok, mais pas à n'importe quel prix.



13 janvier 2016

Désencombrement première partie : décembre, 109 objets ("Minsgame étalé")

Vous connaissez le minsgame? C'est le jeu-défi des minimalistes en devenir. Comment ça marche? Le but est de faire sortir de chez soi 465 objets sur le mois, en comptant que le premier du mois on fait sortir 1 objet, le 3 on fait sortir 3 objets, le 25 on fait sortir 25 objets, etc jusqu'au 30 du mois. Je m'y suis lancée début décembre, je n'ai pas réussi à me débarrasser de 465 objets sur le mois (il faut avoir le temps de s'y consacrer pour y arriver!) mais j'en suis déjà à 109 objets qui ont quitté la maison, j'ai donc décidé que j'allais étaler mon minsgame sur quelques mois.

Mon but, c'est d'avoir fait un premier énorme tri avant d'emménager dans mon futur chez moi, de vivre avec le nécessaire uniquement et surtout de ne pas retomber dans mes anciennes mauvaises habitudes consuméristes (mais franchement, depuis plusieurs mois, je m'y tiens très bien et je ne ressens aucun manque).

En me jetant dans ce défi, il allait de soi que je ne voulais pas jeter mais bien donner ou revendre, sauf ce qui était inutilisable évidemment.

Voici donc le désencombrement de décembre en détails.

1

J'avais acheté un roman en espagnol lorsque j'étais en Espagne en juin, j'y retournais en décembre, j'avais pris le roman pour le laisser dans l'appartement AirBnB qu'on avait loué, et j'ai bien fait car la proprio a une bibliothèque de livres laissés là pour les gens de passage à l'appart je suppose, donc j'ai agrandi sa collection.



2

J'ai fait don de deux paires de lunettes de vue qui ne sont plus à ma vue, j'avais gardé les lunettes au cas où je voudrais récupérer les montures mais entre temps j'ai déjà acheté plusieurs paires de lunettes alors j'ai enfin réussi à m'en séparer.



3

J'ai vendu deux vêtements et une palette de maquillage sur Seconde Main. Ce site est relativement pénible mais je tente toujours de mettre les objets susceptibles d'être vendus sur ce site en parallèle d'eBay car son gros avantage c'est qu'il est complètement gratuit. De plus on ne peut pas vendre de cosmétiques sur eBay Belgique. 
J'y ai vendu ma palette The Balm Voyage que je gardais amoureusement, mais je me suis rendu compte que j'avais vraiment trop de maquillage et que même en ne gardant que mon maquillage bio et minéral, j'ai encore de quoi me maquiller jusqu'à la fin de ma vie, du coup j'ai réussi à m'en défaire, et j'ai fait une heureuse. 
A côté de ça j'ai vendu un boléro en dentelle que j'aimais bien mais qui ne me va pas et une paire de baskets compensées que j'aimais bien mais qui étaient difficiles à assortir.


Et ça c'est le maquillage qui me reste après mon tri, c'est bon je n'ai plus besoin d'acheter quoi que ce soit avant un siècle je pense :



3 bis

J'ai fait gagner un lot composé de produits reçus lors d'un partenariat sur le blog.



3 ter

Je me suis décidée à jeter une pince à cheveux cassée qui traînait dans ma voiture depuis des mois ainsi que deux élastiques à cheveux complètement détendus qui, même avec toute la bonne volonté du monde, ne retenaient plus aucun cheveu.

4

Après avoir fait mon tour à la bouquinerie (point 6), j'ai proposé les 4 romans qui me restaient à donner sur mon compte Facebook, au premier qui se manifesterait et à condition de me prendre les 4, j'ai trouvé une amatrice très vite (et plusieurs autres qui étaient intéressés également).



5

Laetitia (La Maison Le Corps L'Esprit) a organisé un anti-swap de Noël, j'ai fait profiter ma swappeuse de petits trésors que je possédais puisque le principe de cet anti-swap était de n'offrir que des choses qu'on possédais ou qu'on a fabriquée, sans dépenser un seul euro pour les cadeaux. J'ai donc fait don de trois livres, une boîte de bâtonnets d'encens et un sachet de thé en vrac.



6

J'ai trouvé une boutique qui rachète les livres un peu plus près de chez moi que celle où j'allais avant (du coup je pourrais y aller plus souvent), j'ai donc enfin porté mon sac de livres qui dormait dans le garage et on m'en a racheté 6.

6 bis

J'ai donné 6 sachets de préparation à mug cake que je me serais forcée à manger parce que je n'aimais pas trop, à quelqu'un qui aime ça.

7

J'ai donné des gels douche, shampoings et un tube de dentifrice pas bio que j'aurais fini par utiliser juste pour les vider.



11

J'ai réussi à vendre quelques trucs sur eBay, mais qu'est-ce que c'est chronophage... Prendre les photos, rédiger les annonces, suivre les questions et les remises en vente, vérifier les paiements, préparer les paquets, aller à la poste, chez Kiala... sans parler des frais que eBay prélève sur le prix de vente et du fait que j'ai dû brader les prix pour pouvoir vendre certains trucs.
J'ai quand même réussi jusqu'à maintenant à me défaire d'une veste, d'un roman, d'une jupe, d'une ceinture, d'une blouse, d'une robe, d'une paire d'escarpins, d'une paire de bottes, d'une paire de baskets, d'un sac et d'une paire de ballerines.

12

J'ai également fait don de certains vêtements dans une bulle à vêtements, j'ai apporté un sac d'une dizaine de pièces (j'avoue, j'ai oublié de compter, je pense qu'il y en avait un peu plus de 10 d'ailleurs), et plus tard un manteau et une paire de baskets.

18

J'ai vendu quasiment tout le maquillage que j'avais mis sur Seconde Main, il faut dire que ce lot là, je l'avais proposé à 1€ pièce, donc pour une fois j'ai eu beaucoup de réactions. Mais bon c'était clairement de la vente à perte.



27

Finalement j'ai fait un sac pour Emmaüs, un premier sac je dirais car d'autres suivront certainement... Ils ont ainsi hérité de pantoufles, d'un portefeuilles, de livres, d'un verre Coca Cola, de coques d'iPhone, de lunettes de soleil, d'une caisse en bois, d'écouteurs, de soutifs (certaines personnes sont presque choquées de s'imaginer porter des sous-vêtements de seconde main, mais quand on vit dans la précarité et qu'on voit le prix d'un soutien-gorge neuf, je pense que certaines personnes sont très heureuses de pouvoir acheter des soutifs de marque, en parfait état, pour quelques euros), j'ai aussi donné des culottes et strings neufs que j'avais reçus en achetant des nuisettes ou des hauts de lingerie (idem), de l'essence de parfum, des badges, une paire de collants neufs, une jupe Zara, un maillot de natation Speedo, un foulard New Look...
Dans quelques temps, ils hériteront de tout ce qui ne part pas sur eBay et compagnie.




Un nouvel article les mercredis et vendredis matin
Rendez-vous hebdomadaire le dimanche : J'ai rien à me mettre, vraiment?

Vous avez aimé? Abonnez-vous!
INSTAGRAM GOOGLE+BLOGLOVIN'  INSPILIA NEWSLETTER VINE

Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
Suivez-moi sur Dokuji