28 février 2016

J'ai rien à me mettre, vraiment? n°33 - Projet 333 semaine 7

Ca fait plus de 33 semaines que je ne fais plus de shopping, et 7 semaines que je vis avec ma garde-robe capsules de 33 pièces. Cette semaine illustre plutôt bien le fait qu'un même vêtement peut être porté de différentes façons pour s'adapter aux différentes situations du quotidien et donner plusieurs styles. Le weekend dernier, j'ai fait sortir deux jupes de ma garde-robe capsule, du coup j'ai repris deux jupes plus colorées après avoir fait le constat que j'avais trop de noir dans cette garde-robe.

J'ai ainsi fait rentrer dans ma garde-robe capsule cette jupe crayon que je n'ai portée qu'une ou deux fois, et à peine sortie je l'ai portée pour sortir en boîte, avec mon chemisier noir tout terrain et mes baskets compensées. J'ai ajouté un bijou, cette chaîne de corps que j'adore. Je n'ai que 3 colliers comme bijoux (dans cette garde-robe capsule), je ne les ai pas comptés dans les 33 pièces comme je l'avais dit. J'ai un gros problème avec les bijoux, j'adore en acheter mais je ne les porte jamais. J'ai fait un énorme tri pour ne garder que mes préférés mais maintenant le but c'est de les porter.

Finalement j'ai tellement aimé l'association du bijou avec le chemisier que je les ai remis pour une journée lambda, avec un jean et des bottines.



Je fais aussi progressivement le tri de mes gilets grâce à ce challenge. La plupart des gilets longs que je porte pour l'instant avaient été empruntés à ma maman, mais grâce aux photos pour mes articles je vois que pas mal d'entre eux ne me vont pas à la carrure, je vais donc me débarrasser des deux gilets ci-dessous aussi (les rendre quoi), il faudra que je fouille dans mes vêtements pour en sortir au moins un gilet ou équivalent, de couleur de préférence, ça me laissera deux gilets noirs, un long et un court.


J'aime beaucoup ce t-shirt même s'il est noir, parce qu'il est original et pas sombre grâce aux "clous", je suis particulièrement contente de la première tenue, j'aime beaucoup la couleur du gilet c'est dommage qu'il ne taille pas bien pour moi.






Un nouvel article les mercredis et vendredis matin
Rendez-vous hebdomadaire le dimanche : J'ai rien à me mettre, vraiment?


Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence

24 février 2016

Désencombrement : janvier-février, 261 objets ("Minsgame étalé")

En décembre, j'avais réussi à me défaire de 109 objets. Je pensais que j'aurais du mal à atteindre encore ce genre de chiffres mais finalement j'avais plus de m*rdes que je ne pensais sur les bras, j'ai donc réussi les deux mois passés à évacuer 263 choses de ma vie! Mon but de 465 pièces pour cette année semble donc bien atteignable (même si cette fois-ci, je pense vraiment qu'il me reste beaucoup moins de choses inutiles en stock).



1

J'ai revendu ma caméra numérique sur Secondemain.be, je l'avais achetée pour mon voyage aux Etats-Unis, mais ces derniers temps je me rends compte que mon iPhone prends de tellement belles vidéos (plus belles que celles de la caméra que j'avais achetée) sans prendre de place que ça ne servait à rien de la garder, surtout que j'ai encore mon réflex à côté de ça.

1'

J'ai apporté des chocolats d'une boîte de chocolats que je n'aimais pas trop au boulot, mis dans une petite boîte sur le coin de mon bureau, ils sont partis comme des petits pains, et moi j'étais débarrassée d'une grande boîte de chocolat sans l'envie de les manger juste pour avoir du chocolat en bouche et alors qu'ils ne me procuraient pas vraiment de plaisir.

2'

J'ai donné deux livres à une copine





2''

Une serviette blanche, le cauchemar des personnes comme moi qui font beaucoup de taches et qui lavent tout leur linge sans séparer les couleurs, et un masque de sommeil que je gardais aussi "au cas où" et dont je ne me servirai certainement jamais vu que ça me dérange (le seul moment où j'en ai utilisé vraiment, c'est quand j'ai pris l'avion pour les USA mais on recevait les masques de la compagnie, j'ai d'ailleurs gardé le mien donc a fortiori il faisait double emploi), donnés à Emmaus.



2'''

J'ai fait don à un foyer d'accueil de protections hygiéniques et de pommade pour bébé



3
J'ai vendu des trucs sur eBay dont une housse pour iPad avec un clavier que je gardais pour le jour où je voudrais taper des notes en participant à un événement, mais comme j'avais décidé de ne pas garder les choses "au cas où" et que je suis persuadée que je ne m'en servirai jamais, je l'ai revendu, pour par grand chose mais c'est pas grave je l'avais reçu en cadeau donc ça fait moins mal. J'ai aussi revendu un de mes objectifs qui dormait depuis très longtemps, facilement un an.

5
Je me suis débarrassée de quelques vêtements.
Sur eBay : une paire de ballerines, un sac que j'avais rapporté de Budapest, que j'aurais pu garder par sentimentalisme comme tout ce que je rapporte de voyage, surtout qu'il s'agissait d'une pièce unique achetée dans une boutique qui crée des accessoires à partir de matériaux recyclés, mais il n'étais pas pratique et je ne le gardais jamais longtemps (en plus je suis passée à un sac minuscule donc j'ai encore un gros tri à faire dans mes sacs vu que j'ai plein de grands sacs besaces et qu'un seul me suffira (pour les voyages par exemple), un jean Levi's que j'avais acheté aux USA pour presque rien, mais il ne tenait vraiment pas à la taille j'en avais marre, donc je me suis décidée à le revendre et j'ai réussi à en tirer plus ou moins le prix payé, pour une fois, une robe.
Donné : un gilet que j'ai aimé longtemps, mais les dernières fois que je l'ai essayé j'ai toujours fini par le remettre sur son cintre, je l'ai donné à une copine qui l'adore donc ça me fait plaisir.



5'

Deux essuies à vaisselle que je n'aime pas, un badge (encoooore!), un boîte à sachets de thé (puisque je n'achète plus que du thé en vrac), j'aurais certainement pu lui trouver un second usage mais c'est avec ce genre de mécanisme qu'on finit par tout garder, et un set de table un peu déchiré.



5''

Des bas de pyjama dans un état pitoyable et des carpettes de bain pas très jolies.



10
Je fais progressivement le tri de mes livres, j'en sors quelques uns chaque semaine que je prends le temps de les lire pour voir si j'en ai vraiment besoin. S'il n'y a que 2-3 pages qui m'intéressent, je les scanne, je n'ai pas besoin de garder le livre. Cette fois ce sont surtout des livres de cuisine et des livres d'aromathérapie et bien-être dont je me suis défaite, j'en ai donné la plupart à Oxfam car même en essayant de les vendre pour presque rien je n'ai pas réussi.
En fait j'ai réussi à en vendre UN à 3 €, c'est tout, pourtant je les ai mis à 1 € sur mon Facebook entre autres mais bon...



12
Des chaussettes courtes, j'en ai tout une collection, donc j'ai décidé de me débarrasser de toutes celles qui sont décolorées, tachées, détendues, ou dans des couleurs dégueulasses.



16
Des souvenirs de vacances, une mauvaise habitude dont je me défais. Quitte à ramener des choses, je ne ramène que des choses utilitaires ou de la déco vraiment jolie, mais ce genre de statuettes je finis par m'en lasser après un moment.
Des planches de stickers.
De la déco.
Des cordelettes.
Des étuis à lunettes.
Et des petites cuillers dont on ne sait rien faire.



18
Un plateau que j'utilisais pour poser mes bougies avant, des cendriers que j'avais achetés pour décorer, des badges (encooooore), un porte-clé, des lingettes à lunettes, des tourne-vis pour les lunettes, encore un étui...
J'ai fini par reprendre le plateau à étages car je ne comptais pas l'utiliser pour ce que je voulais en faire quand je l'ai acheté mais après je me suis dit qu'il me servirait autrement.



19
J'ai fait un tri dans mes serviettes, Bea Johnson vit avec une serviette par personne, j'ai été moins extrême mais effectivement sa conférence m'avait fait prendre conscience que une quinzaine de serviettes et de gants de toilette pour une seule personne, c'est peut-être beaucoup! Du coup je n'ai gardé que celles en bon état, celles qui essuient bien, celles dont j'aime les couleurs... et je me suis séparée de cette pile.



21
J'ai fait le tri dans une de mes caisses d'ustensiles de cuisine, j'ai décidé de me débarrasser de tout ce qui n'est pas nécessaire, je dois encore faire le tri dans toutes les autres caisses, et je referai certainement encore un tri quand j'emménagerais, mais je me suis déjà délestée d'un set pour faire des cônes glacés, rapporté des USA mais qui prend de la place pour rien et dont je ne me servirai jamais (ou peut-être une fois ou deux par an, mais je peux m'en passer!), un mini-foute reçu dans un kit mug cake (une fourchette fait l'affaire), des couvercles orphelins ou universels, des moules à savon que j'avais reçu en cadeau chez Aroma Zone et que j'avais gardés pour éventuellement fabriquer des chocolats ou autres un jour (un jour peut-êêêêêêêtre...), des spatules pas pratiques, une papillote pour micro-ondes en forme de carotte, parce que j'en ai déjà plusieurs et que sa taille et sa forme ne sont pas pratiques, des petites boîtes, d'autres ustensiles qui font double emploi ou que je n'utilise jamais... Même un mesureur à spaghetti que j'ai cherché un moment juste parce que "j'en avais besoin" mais finalement je m'en sors très bien sans lui.




25
J'étais tombée sur la page dons en nature de l'association pour les animaux Les petits vieux, j'avais vu qu'ils prenaient les dons de matériel de bureau entre autres, j'avais donc prévu dès que je retrouverais mon matériel de faire un don. Ils prennent également des produits ménagers, des produits pour animaux, du mobilier, des lots de tombola...
Ils m'ont envoyé une lettre de remerciement (comme je n'habite pas juste à côté, j'avais envoyé ça par courrier).



32
J'ai fait un vide dressing, j'ai vendu 32 pièces sur la journée, par un gros bénéfice vu le prix de l'emplacement et beaucoup de petits trucs malheureusement. Je n'arrive toujours pas à comprendre comment j'ai pu consommer les vêtements de cette manière avant ma prise de conscience

84
Après mon méga vide dressing de ce weekend, j'ai rempli 3 sacs poubelle de vêtements (84 au total) pour les donner chez Emmaus. Je n'ai quasiment rien gardé des invendus, à part 13 vêtements que j'ai déposé à une bourse aux vêtements et 4 autres que j'ai gardés en espérant les vendre via mes contacts.




Un nouvel article les mercredis et vendredis matin
Rendez-vous hebdomadaire le dimanche : J'ai rien à me mettre, vraiment?

Vous avez aimé? Abonnez-vous!
INSTAGRAM GOOGLE+BLOGLOVIN'  INSPILIA NEWSLETTER VINE

Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
Suivez-moi sur Dokuji

21 février 2016

J'ai rien à me mettre, vraiment? n°32 - Projet 333 semaine 6

Nouvelle semaine avec ma garde-robe capsule, j'ai tourné une vidéo pour présenter ma garde-robe capsule actuelle de 33 34 pièces, elle est en bas de l'article. Cette semaine j'ai commencé à me dire qu'un truc clochait, et je pense avoir mis le doigt dessus, j'ai énormément de vêtements noirs dans cette garde-robe capsule alors qu'en temps normal je n'en porte vraiment pas souvent, en tout cas pas autant. Entre temps j'ai encore fait sortir 3 vêtements de ma garde-robe capsule que je vais donc remplacer par 2 ou 3 pièces de couleur, mais je ne sais pas encore quoi exactement.

En ce moment même, je suis à un vide dressing, j'ai fait le tri de ma vie dans mes vêtements, rempli 4 caisses dont je veux me débarrasser, je fais le bilan du vide-dressing dans le prochain article "minsgame" et la semaine prochaine dans cette série.


La suite au prochain épisode donc. Mais pour vous donner une idée (et comme thérapie "plus jamais ça" pour moi), j'ai immortalisé une partie de ce que j'ai emmené au vide dressing.






Pitié croisez les doigts pour que j'arrive à vendre un max de trucs.

Et puis, puisque c'est le principe de cette série d'articles, voici un aperçu de ce que j'ai porté cette semaine.











Un nouvel article les mercredis et vendredis matin
Rendez-vous hebdomadaire le dimanche : J'ai rien à me mettre, vraiment?




Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence

19 février 2016

Pourquoi je me suis lancée dans le projet 333 (garde-robe capsule/minimaliste)

Vouloir se limiter à 33 pièces (ou à un nombre limité, quelle que soit la limite choisie), arrêter d'acheter des vêtements quand on aime la mode, pourquoi on ferait ça?
C'est quoi le projet 333

Image Stockvault


Parce que je n'avais jamais rien à me mettre

Je croulais sous les vêtements, comme énormément de gens, mais je passais un temps dingue devant ma penderie, à me demander chaque soir ce que j'allais mettre le lendemain pour le boulot, à comment j'allais sortir le vendredi soir, etc. Une perte de temps et d'énergie, parfois jusqu'à la crise de nerf parce que rien n'allait, et c'était parti pour les complexes et compagnie.

Parce que je voulais consommer la mode de manière plus éthique et slow

J'avais déjà décidé d'arrêter d'acheter des vêtements pas éthiques (marques éthiques ou seconde main), j'ai eu le temps de constater que les marques éthiques étaient très chères et qu'on ne pouvait pas les consommer comme les autres, qu'il faudrait changer mes habitudes de consommation, et que les vêtements de seconde main, s'ils sont très bon marché, doivent se dénicher sur un coup de bol. Bref, nouveaux produits, nouvelles habitudes.

Parce que j'en ai eu marre d'être une pigeonne de plus sur cette terre, victime volontaire du marketing

J'ai arrêté de consommer plein de choses pour cette raison, je me félicite d'avoir appris à penser par moi-même et à me rendre compte que je n'ai pas besoin de tout ce que la société de consommation veut me faire acheter.

Parce que j'ai pu me rendre compte que le matériel ne rend pas heureux mais que seuls les moments comptent

L'année qui s'est écoulée en particulier m'a ouvert les yeux sur plein de choses, j'ai fait plein de choses, rencontré plein de gens, laissé les mauvaises personnes derrière-moi, appris à me connaître, appris à connaître les gens. Et pour pouvoir voir tout ça, il faut lever les yeux de ses possessions matérielles et élargir son esprit. Et puis pour revenir à du concret, je préfère dépenser de l'argent dans des moments, des activités, des voyages, des sorties, des repas...

Parce que j'en avais marre de la fast fashion

Ce besoin incessant d'avoir de nouveaux vêtements et de me débarrasser de ceux que je possède car je ne peux pas pousser les murs, parce que grâce à mon blog je peux facilement me rendre compte de tous les vêtements que j'ai déjà possédés grâce à mes photos de tenues et que ça m'a soulée de voir tout ce qui était déjà entré et sorti de chez moi, et que la plupart des vêtements n'ont été portés que quelques fois, et que je n'arrive même plus à me souvenir pourquoi je ne les ai pas gardés... Et puis franchement quel gaspillage d'argent, pour quelle satisfaction?

Parce que je n'avais pas envie d'emménager dans ma future maison avec des tonnes de caisses inutiles

Mais je ne compte pas me remettre au shopping sans queue ni tête quand je serai installée, no way.

Parce que je veux pouvoir piocher dans ma garde-robe les yeux fermés et toujours tomber sur quelque chose qui me va

Je compte réfléchir mes futurs achats. Je ne pense pas que toute ma vie j'aurais une garde-robe capsule mais j'aimerais je pense jouer le jeu environ 2 ans, le temps de vraiment pour constater ce que j'aime, ce qui me va, faire un tri sur le long terme et mieux définir mes envies et besoins.


A tous ceux qui regardent ce mouvement d'un oeil sceptique, est-ce que vous pouvez vraiment affirmer que vos vêtements vous rendent heureux?


Un nouvel article les mercredis et vendredis matin
Rendez-vous hebdomadaire le dimanche : J'ai rien à me mettre, vraiment?


Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence

14 février 2016

J'ai rien à me mettre, vraiment? n°31 - Projet 333 semaine 5

La semaine passée, j'ai échangé deux articles de ma garde-robe capsule. J'avais sorti mes bottes d'hiver, hautes, anti-dérapantes, mais voilà après 3 jours de sol glissant et de neigeouille, elles ne sont plus vraiment de saison, donc j'ai ressorti mes bottines d'amour à talons compensés. J'ai aussi décidé de me défaire de ce sweatshirt trop fin et que je vais essayer de vendre d'ailleurs pour en ressortir un plus épais, que j'aime bien et qui va mettre un peu de couleur et de douceur dans ma garde-robe.



Du reste, rien n'a changé.

Je n'ai toujours qu'une robe pour les sorties "habillées", et je le vis toujours très bien, j'aime toujours autant mes baskets compensées, j'arrive toujours à m'habiller tous les jours avec mes 33 pièces d'habillement.
Par contre je dois me confesser, j'ai aussi sorti de leur boîte 3 colliers (que je n'ai pas encore portés pour le coup), mais je ne les ai pas comptés dans mon inventaire, tu m'en veux?






Abonnez-vous au tableau Project 333 - Winter 2015/16 de The Flonicles sur Pinterest.

Un nouvel article les mercredis et vendredis matin
Rendez-vous hebdomadaire le dimanche : J'ai rien à me mettre, vraiment?

Vous avez aimé? Abonnez-vous!
INSTAGRAM GOOGLE+BLOGLOVIN'  INSPILIA NEWSLETTER VINE

Naviguer par catégories :     
MODE BEAUTÉ CULTURE FOOD MAISON
BeautéModeVoyages, musique, films, séries, livres, sorties...MaisonNourriture, alimentation, thésHTML Map   Florence
Suivez-moi sur Dokuji