19 février 2017

Gros tri dans mes collants

Aujourd'hui j'ai attaqué le désencombrement d'une partie de mon dressing qui était pénible, bien que rapide. J'ai horreur de passer des collants, mais je porte la plupart du temps une jupe ou une robe, donc je dois en porter des collants, souvent. Donc autant te dire que l'idée de passer plus de 25 paires de collants pour pouvoir les trier ne m'enchantait pas, heureusement ça a été vite et c'est maintenant une bonne chose de faite.



J'ai donc rassemblé tous mes collants pour me défaire de ceux qui ne me vont pas, d'une part ceux qui sont trop serrants, d'autre part ceux qui ne tiennent pas à la taille et descendent quand je les porte. Pour ces derniers, il est possible qu'en les portant je me rende compte que quelques uns sont passés à la trappe mais il me suffira de m'en défaire à ce moment-là. J'ai aussi trouvé deux paires qui étaient vraiment en mauvais état, même pour moi qui ne suis pas hyper regardante sur l'état de mes collants.

J'ai ainsi écarté 16 paires de collants que je ne porterai plus, il m'en reste 14 paires, dont seulement 3 paires de noires opaques classiques, les autres étant des collants fantaisie ou des collants d'hiver très épais. Je vais essayer de survivre avec cela, l'expérience me dira si je porte réellement tous ces collants fantaisie ou s'il y en a dont je peux me défaire encore dans l'avenir, et si 3 paires de collants "tout terrain" seront suffisantes.

Au début je me demandais ce que j'allais faire des collants dont je me sépare, j'avais pensé faire un lot pour rien ou gratuit des collants fantaisie encore en bon état, mais finalement leur nombre s'élevait à... un, donc ils finiront tous de la même façon, je pense que je vais en faire des éponges tawashi, ces éponges faites maison avec des bandes de t-shirts ou de collants, qui sont hyper slow et écologiques puisqu'elles permettent de ne plus acheter d'éponges (jetables et souvent emballées dans du plastique) et de recycler des vêtements qui ne sont plus portables. Quand je m'y mettrai (car cela nécessite un petit outil, qu'on peut fabriquer aussi mais il faut encore que je le fasse) je vous tiendrai au jus! En attendant, vous pouvez en apprendre plus ici.

Voilà, sinon je pense que je vais profiter des vacances de Carnaval ou de Pâques pour faire LE tri géant, profond, extrême, de tout mon dressing (si toi aussi tu es excité comme une puce à cette idée tape dans tes mains!)

12 février 2017

Journal de février S2

Lundi 6 février, retour au boulot après plusieurs semaines où j'ai presté beaucoup moins d'heures (troquées contre des congés éducation pour reviser), pas très motivée il faut l'avouer. J'avais l'intention de parler d'un projet à mon boss mais la journée m'a complètement fait changer d'avis et le peu de motivation que j'avais encore en réserve s'est fait la malle. Je continue à travailler en me focalisant comme je peux sur les points positifs et essaie de prendre mon mal en patience en attendant de pouvoir concrétiser d'autres projets professionnels (encore 3 ans d'études au moins...)
Au soir un nouveau cours débutait, mais alors que je pensais qu'il serait intéressant, il s'avère plutôt rébarbatif, et j'espère que tout le module ne sera pas à l'image de ce premier cours sinon le temps va être long.



Mardi 7 février pas plus motivée et je traîne toujours la même fatigue, mais j'hésite à aller voir le médecin car à chaque visite que je passe, on me répète toujours que je n'ai rien. J'ai tendance à penser que c'est un problème d'alimentation, mais après tout ça pourrait être n'importe quoi, en tout cas ça ne transparaît pas dans les prises de sang.
Au soir pas de cours car c'est la session de rattrapage pour ceux qui ont raté cet examen, j'ai décidé de prendre mon vendredi pour réviser donc cette soirée ce sera détente, on se repasse tous les Resident Evil (enfin quand je dis "re", moi je n'avais vu que le premier film, plusieurs fois, mais juste le premier) pour aller voir le nouveau qui est sorti au cinéma.
Avant de s'installer confortablement, j'ai profité de ces instants libres pour aller prendre des arènes à Pokemon Go et pour cuisiner, une pizza aux chicons (recette) et les lunchs pour nous deux pour le reste de la semaine, plus une salade pour le lendemain soir.




Mercredi 8 février on a appris que Niantic lançait l'événement de St Valentin sur Pokémon Go, j'ai tellement hâte d'avoir passé mon examen pour aller jouer! Prendre l'air, marcher, me changer les idées, passer du temps à deux et croiser d'autres joueurs... En attendant journée de travail habituelle et cours au soir, le cours du mercredi est intéressant il me motive pas mal mais j'étais fatiguée quand même donc contente qu'il se termine dix minutes plus tôt. Les résultats n'étaient pas affichés pour l'examen de samedi passé, alors que la prochaine session est dans 3 jours.
En arrivant chez moi je n'ai encore trouvé aucune place car apparemement les étudiants faisaient encore la fiesta ce soir-là en ville, j'ai dû me garer loin (je m'entraîne à voir le bon côté des choses : j'ai fait des mètres dans Pokémon Go), je fais l'effort de ne pas laisser ce genre de choses m'atteindre mais ça me rappelle que ça fait plus de 6 mois que j'ai signé mon compromis de vente et que l'affaire de la maison traîne toujours sans nouvelles (et qui oui, si j'y pense ça m'énerve et ça me déprime).

Jeudi 9 février c'est mon dernier jour de boulot avant le 20 février. Comme tu l'as compris c'était pas la grande forme cette semaine, mais finalement la journée m'a semblé moins pénible que j'aurais pu le redouter, j'ai reçu la visite de la médecine du travail, des mois après leur avoir demandé de venir configurer mon poste de travail pour réduire mes maux de dos, ensuite j'ai participé à une mini-réunion et le fait d'avoir été impliquée m'a fait plaisir, ensuite à midi j'ai été marcher une heure pour me détendre, j'ai élargi mon tour habituel et découverts de nouveaux coins. L'après-midi j'étais seule dans mon bureau et j'ai profité du calme pour travailler tranquillement sans stress.
Et j'ai reçu un mail (privé) qui m'a vraiment trop fait plaisir, d'une lectrice qui proposait de m'aider dans mes révisions pour mon examen de programmation si elle pouvait faire quelque chose pour moi, si tu me lis, sache que même si je ne t'ai pas répondu tout de suite, ton mail m'a touché et m'a apporté de la joie et du réconfort. On ne se rend pas toujours compte à quel point les petits gestes offerts peuvent faire du bien aux autres.
Ce jour-là j'ai terminé ma lecture de Bilbo le Hobbit, je ne sais pas encore sur quoi je vais enchaîner.
Pour faire une petite coupure entre le boulot et les cours du soir, je me suis arrêtée me promener un peu dans un parc de ma ville - et ramasser des Pokémon. Je pense qu'entre ma promenade du midi et mes tours du parc j'ai dû faire 7 ou 8 km à pied.
Puis on a eu cours, et le prof nous a annoncé que l'examen de rattrapage serait organisé une semaine plus tard que prévu car les résultats ne sont toujours pas affichés. Je sais pas si c'est bien ou pas, car la semaine prochaine je me fais opérer lundi, du coup je serai en congé maladie toute la semaine, mais j'espère que je ne serai pas trop sonnée par la douleur ou les médocs. Et puis ça fait une semaine de plus à stresser.

Vendredi 10 février j'avais donc pris congé pour étudier, mais vu que je suis moins dans l'urgence, j'ai vraiment mis du temps à m'y mettre. Pour me remettre de ma grosse fatigue, je me suis forcée à rester au lit pour me rendormir (sinon, weekend ou congé, à 8h je suis debout, parfois plus tôt), mais du coup j'ai vraiment récupéré... vu que je me suis réveillée ensuite à 11h! Vu l'heure je n'ai pas commencé à faire quoi que ce soit, je me suis levée tranquillement, et j'ai mangé tôt. Vers midi je suis partie me balader dans ma ville (tu sais pourquoi) et je suis rentrée vers 14h, j'ai donc encore dû faire entre 8 et 10 km à pied. Les mauvaises langues diront qu'ils n'ont pas besoin d'un jeu pour sortir de chez eux, mais honnêtement quand on a déjà fait mille fois le tour de sa ville, on ne sait plus où aller ou que faire, et errer sans but ça va cinq minutes mais après... tandis qu'en jouant à Pokémon Go ça me donne des directions à suivre. Le jeu nous a aussi fait découvrir plein de petits coins près de chez nous qu'on ne connaissait pas. Je suis contente d'avoir marché autant parce que je n'ai pas fait de sport depuis mardi passé par manque de temps.
On a joué à Pokémon Go au soir on s'est couché un peu plus tard que d'habitude.

Samedi 11 février évidemment j'étais donc un peu fatiguée en me levant, pas très motivée à aller en cours, même si c'est un cours que j'aime bien j'étais un peu absente. On n'a toujours pas eu connaissance de nos résultats concernant l'examen que je pense devoir repasser. Comme il a été reporté d'une semaine, j'ai vraiment une baisse de motivation à bosser dessus, d'ailleurs j'ai fait une grosse pause révision et je vais devoir m'y remettre. Je me fais opérer lundi, je serai en congé maladie pendant une semaine, j'espère que je serai assez en forme pour bosser, si je le suis c'est génial car j'aurai 4 journées entières pour bosser mon exam, si je suis fatiguée à cause de la douleur ou des médicaments ça craint.
L'après-midi j'ai été jouer dehors à PGo, il neigeait mais il ne faisait pas assez froid pour que ça glisse, j'ai encore marché environ 2 heures (7/8 km), je sens que mes jambes et mes fesses se musclent à mort après ces quelques jours où j'ai marché pas mal. Tant mieux vu que ça fait -je ne sais plus combien de jours- que je me dis qu'il faut que je fasse une séance de muscu chez moi.
Au soir on a participé à un Blind test (quiz musical), j'ai vraiment bien aimé, c'est la première fois qu'on participe à un BT où ça commence pile à l'heure, où les pauses ne s'éternisent pas et où la soirée finit avant 1h du matin, et la sélection musicale était vraiment cool, très variée, et notre équipe était vraiment chouette, j'ai joué avec 2 personnes avec qui je n'avais jamais joué avant et avec leurs connaissances notre équipe cumulait pas mal de connaissances, du coup on a fini à la 5ème place sur 32 équipes (sachant qu'on n'était que 5 et que la plupart des équipes étaient 7), j'étais fière de nous.

Dimanche 12 je me suis levée tôt malgré la soirée de la veille, journée cocooning sans rien de spécial de prévu, je vais essayer de me changer les idées autant que je peux pour ne pas penser à l'opération de demain.

5 février 2017

Journal de février S1


Mardi 31 janvier, c'était en janvier mais comme je suis contente d'avoir été à la salle de sport j'ai envie d'en parler voilà. J'ai fait comme à chaque passage à la salle de sport, 1h d'elliptique. J'avais prévu d'aller visiter ma friperie préférée pour le dernier jour des soldes, car j'ai une tenue pour un mariage à trouver, finalement je n'avais absolument pas envie d'y aller (dans les magasins, pas au mariage).
Lundi soir on avait été faire un tour dans un magasin de matelas pour chercher un sur-matelas, finalement après avoir vu les prix on a fini chez Ikea, on a eu une longue réflexion avec Monsieur, du style que fait-on, est-ce qu'on achète un sur-matelas ou est-ce qu'on change carrément de matelas? Est-ce qu'on voudra un lit plus grand? Si on change de matelas on change de lit, etc., le tout en essayant tous les matelas installés dans le showroom. Finalement on est parti avec un sur-matelas vu que notre matelas est parti pour durer 10 ans facilement. Et je suis repartie avec un oreiller, dans ma recherche désespérée de la cause de mes maux de dos (enfin, de la solution plutôt).
Pour revenir à mardi, au soir j'avais un nouveau cours qui débutait, un cours que j'étais impatiente de suivre évidemment, le cours de Web.


Mercredi 1er février, déjà un mois de passé en 2017. Comme les deux jours précédents de la semaine, j'avais pris congé l'après-midi pour bosser sur mon dernier (j'espère) examen du trimestre, qui est programmation, qui est un examen qui me fait sérieusement peur. J'ai réussi mes 3 autres examens du premier coup et j'espère vraiment faire un perfect, car en cours du soir les examens ratés doivent être repassés généralement une semaine à dix jours plus tard, et ils empêchent l'accès aux cours suivants. Et j'ai vraiment envie d'arrêter d'étudier parce que j'en ai marre. J'ai profité d'être chez moi pour faire une séance de sport (renforcement musculaire) sur base d'un petit programme que je me suis fait, basé sur des exercices de pilates principalement. Ce soir-là on a eu un nouveau cours qui débutait à l'école, le titre me faisait un peu peur, je craignais un cours hyper théorique-bourrage-de-crâne mais finalement il me semble très intéressant, bien qu'il va prendre du temps de travail en dehors des cours.

Jeudi 2 février, j'étais en congé toute la journée pour réviser, mais j'ai vraiment eu du mal à me concentrer. Généralement quand je suis en congé, le premier jour je ne me sens pas reposée, d'ailleurs je n'arrive pas à dormir plus tard. J'étais distraite toute la journée, j'ai regardé un épisode de Fargo saison 2, et je me suis laissée distraire plein de fois par Internet. C'est le gros problème quand on doit bosser sur ordinateur... Et puis j'ai reçu un mail m'annonçant que quelqu'un revendait une place pour le concert de Bruno Mars près de Lille, sur TicketSwap (qui n'a rien à voir avec Viagogo puisque les montants de revente sont plafonnés), et par un miracle inexplicable j'ai même eu mon billet moins cher que le prix de vente initial! Je suppose parce que la personne n'en avait plus qu'un à vendre et qu'elle n'espérait pas le vendre facilement. Mais moi je suis passionnée de musique et je ne trouve jamais personne pour m'accompagner donc je vais voir mes concerts seule (comme d'autres activités), sinon je ne fais jamais rien!
Ca m'amuse de voir comme les gens sont dépendants des autres et préfèrent louper des trucs ou se forcer à faire des choses qui ne les intéressent pas vraiment juste pour ne pas être seul, il n'y a rien de négatif en soi dans le fait d'être seul.
L'organisateur d'une dégustation de vin qui m'intéressait fort et à laquelle je me suis rendue, seule, m'a dit que c'était courageux d'y aller seule, ça m'a vraiment beaucoup amusé, en même temps je me dis que je peux être fière du coup, petit ego-boost même si pour moi c'est presque une évidence. BREF. Donc j'ai acheté le billet, j'étais trop contente, mais du coup j'ai dû acheter le billet pour le parking, c'était une galère sans nom (dans le désordre : frais exorbitants pour envoyer en Belgique, pas de e-ticket, paiement uniquement par carte de crédit que je n'ai pas, conditions pour retirer les billets en magasin débiles, obligation d'avoir un compte avec une adresse française pour pouvoir retirer en France). Oui, j'aurais pu le faire dans quelques jours, mais tu te souviens quand tu étais étudiant, comme c'était tentant de faire à peu près tout sauf étudier pendant les exams? Re-bref. Ensuite je me suis dit "Tiens, je vais mettre mes trajets en co-voiturage sur BlaBlaCar il est peut-être temps" (parce que je vais voir 3 concerts dans les prochaines semaines, j'irai voir Banks et Drake à Anvers avant d'aller voir Bruno Mars, et que vu que j'ai de la route à faire je préfère la faire accompagnée et en même temps ça réduirait mes frais, il va de soi...)
Le point que je maîtrise moins mais qui est super important pour l'examen commence tout doucement à rentrer mais j'ai encore peur quand même. Comme exceptionnellement je n'avais pas cours ce soir-là, on s'est offert une petite soirée relax en tête-à-tête avec Monsieur, on a été manger des sushis puis boire un cocktail *happy hour* et manger une crêpe, et comme ma crêpe a mis du temps à arriver on a reçu un shot offert chacun en plus de nos doubles cocktails *happy hour*.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, nous on rentrait à pied donc on avait le droit.

Vendredi 3 février je me suis réveillée assez en forme, heureusement car j'ai du pain sur la planche pour l'exam de... demain! Aaah! J'avais donc pris aussi une journée de congé. Je me suis offert une pause après avoir mangé, un épisode de Fargo et j'ai lu deux chapitres de Bilbo le Hobbit (j'ai rapatrié quelques livres car j'avais terminé tous ceux que j'avais sous la main, d'ailleurs celui-ci est à Monsieur, mais du coup j'ai envie de le terminer, de manière générale j'aime pas trop traîner sur un livre trop longtemps).
Après une promenade express dans un terril glauque sans lumière, on est passé se chercher un kebab frites *combo crasses*.
J'ai encore un peu approfondi ma compréhension du sujet épineux pour l'exam mais pas encore assez pour être rassurée. J'étais HS à la fin de cette journée, cerveau en bouillie post-ébullition.



Samedi 4 février j'ai raté mon examen pour sûr, du coup j'étais un peu déprimée en rentrant, j'ai binge watché Fargo jusqu'à 18h, décidant de m'offrir une journée de décompression amorphique avant de recommencer à bosser dès demain, pour le rattrapage samedi prochain. Le soir j'ai commencé à penser à du code Java, j'avais envie de bosser sur le cours, j'avais peur que ça m'empêche de dormir, finalement ça m'a juste réveillée 2-3 fois pendant la nuit, ça aurait pu être pire me connaissant.

Dimanche 5 février, réveillée à 7h30 plutôt en forme malgré une nuit de sommeil pas très serein, je me suis mise au boulot dès le lever, décidant de prendre mon échec comme une motivation pour m'améliorer et travailler dur sur le peu de temps disponibles que j'aurai d'ici l'examen plutôt que comme une raison de m'apitoyer, de me dénigrer et de rester au point mort.

3 février 2017

Faire ses cosmétiques maison sans acheter tout [Aroma Zone]

Quand on débute en cosmétique maison (ou "HM", homemade), on se retrouve soit perdu devant l'immensité des différents ingrédients et actifs disponibles, soit en train d'acheter une tonne de ces ingrédients différents pour pouvoir réaliser toutes les recettes possibles et imaginables. J'ai commis cette erreur au début, j'ai acheté vraiment beaucoup de choses. Et comme d'habitude, j'ai fait des erreurs pour t'éviter d'en faire!



Dans mon intention de simplification et après quelques années d'expérience en la matière, je peux maintenant te donner des conseils pour aborder la cosmétique fait maison de manière astucieuse, sans te ruiner, sans acheter tous les actifs vendus sur les sites spécialisés, sans entasser des produits qui vont finir par périmer. Ma démarche est minimaliste, à toi de trouver un juste milieu entre ce que tu veux faire, le niveau de cosmétique que tu veux atteindre, il y a tout un tas de possibilités, de l'utilisation pure des produits à la réalisation de soins aussi élaborés que ceux vendus dans le commerce.

Sache toutefois qu'on peut réaliser tous les produits de base facilement, avec juste quelques ingrédients. Je ne vais pas ici passer en revue toutes les alternatives qui existent pour chacun de ces produits, il en existe bien sûr d'autres.



Tu auras besoin dans ta trousse d'au moins une huile végétale. Je vais bientôt publier un article sur tous les bienfaits et toutes les utilisations possibles des huiles, donc je ne m'attarde pas ici (donc suis le blog pour ne pas rater ça :D ), mais je peux déjà t'assurer qu'on peut remplacer une masse de produits cosmétiques avec seulement une huile végétale.
Pas de nécessité d'en acheter plein, soit tu trouves une huile qui te correspond trop bien et tu l'adoptes pour toujours, soit tu testes à chaque fois une nouvelle huile, soit tu alternes... On peut évidemment partir sur une petite "collection" de 3 huiles, une sèche pour la journée, une plus nourrissante pour la nuit, une très grasses pour les zones sensibles, ou toute autre combinaison qui te semble intéressante.
Sache aussi que bien conservées, les huiles se gardent très longtemps. Il y a une date de péremption dessus, mais elles ne rancissent que si elles prennent un coup de chaud ou sont contaminées par des impuretés. 

Mais si tu ne veux pas utiliser l'huile pure, elle te servira néanmoins pour réaliser plein de recettes, des crèmes hydratantes, des baumes à lèvres, des masques nourrissants, des baumes corps ou cheveux, du démaquillant... Et là encore pas besoin d'avoir 10 huiles différentes, une huile végétale reste une huile végétale, donc tu peux te contenter d'acheter ta préférées et réaliser toutes les recettes que tu vois avec cette huile-là! Tu peux mêmes utiliser ton huile d'olive de cuisine :D
Seule exception pour l'huile de coco qui est solide, si le résultat de la recette que tu veux réaliser est solide, alors il faut t'en tenir à l'huile de coco.

Les hydrolats ne sont pas obligatoires car on peut utiliser de l'eau minérale à la place dans les recettes, cependant c'est aussi un produit brut facile à utiliser et multi-usages puisqu'on peut l'utiliser comme tonique et, dans le cas des hydrolats comestibles, de bain de bouche (entre autres).


Les huiles essentielles, c'est mon point faible, j'en ai une collection, mais je les utilise aussi pour leurs propriétés "médicales", pour soigner des maux du quotidien. Je pense d'ailleurs au fur et à mesure que je viderai mes flacons, je ne remplacerai que les HE que j'utilise dans ce but, et pas celles que j'avais achetées pour ma cosmétique HM. Là c'est encore à toi de voir, si tu es convaincue des effets des huiles essentielles dans les cosmétiques, et tu peux encore te limiter à deux ou trois flacons en fonction des besoin de ta peau.

Si tu veux faire des cosmétiques type crème, il faudra faire une émulsion, tu auras donc besoin d'un "liant" ou émulsifiant, le plus connu étant la cire d'abeille, une version vegan étant la cire de soja. Elles permettent de réaliser des émulsions "one-pot" (je vous laisse chercher les infos et recettes sur le net) avec uniquement une huile et une phase aqueuse (eau minérale ou hydrolat).


Le beurre végétal (le plus connu étant le beurre de cacao) est hyper nourrissant, plus qu'une huile, il est l'allié des peaux sèches et des bobos de peau. On peut aussi les utiliser seuls (quoique le beurre de cacao est très compact, je ne l'utilise qu'en mélange) mais ils permettent aussi de fabriquer ses baumes (en les faisant fondre avec de l'huile et/ou de la cire pour obtenir la texture voulue) pour le corps, les cheveux ou les lèvres.

Là où j'ai dépensé beaucoup d'argent pour rien, c'est dans les actifs. Finalement, je ne suis pas cosmétologue, je n'ai pas envie de dépenser tant d'efforts dans mes cosmétiques (beaucoup d'actifs sont difficiles à utiliser car ils doivent être dispersés dans la phase aqueuse, ce qui nécessite donc de faire une émulsion, certains doivent être utilisés avec un pH défini pour ne pas déphaser, certains à froid d'autres à chaud...), et dans ma démarche minimaliste je me suis retrouvée à découvrir le bonheur d'utiliser des produits uniques, bruts, dans ma routine quotidienne.
La bonne chose à faire, c'est d'investir seulement dans des actifs faciles à utiliser, et qu'on compte utiliser souvent (une recette qu'on est sûr de refaire régulièrement ou un actif qui s'utilise dans plusieurs recettes).

Voici deux préparations hyper simples que je réalise depuis un moment, et qui ne nécessitent qu'un beurre, une huile et une cire (bien que la cire puisse même être éliminée de ces recettes) :

Baume à lèvre : je récupère les tubes de baumes et rouge à lèvres pour y couler ma préparation
Je mélange du beurre de cacao avec de la cire, parfois j'ajoute quelques gouttes d'huile. On peut également couler uniquement du beurre de cacao fondu pour lui donner la forme du stick à lèvres, on a une version au toucher moins gras.

Baume pour le corps (pour l'hiver, pour les peaux sèches, pour les zones rugueuses...) : je mélange du beurre végétale avec une ou plusieurs huiles, éventuellement de la cire.

En conclusion :

Soit tu es très patient et minutieux et tu as envie de retrouver des produits cosmétiques aussi élaborés qu'en magasin, tu es grand consommateur, alors tu peux investir dans des produits plus pointus et te lancer dans la fabrication de cosmétiques en tout genre (bien que j'insiste sur le fait qu'un hydrolat reste un hydrolat, une huile reste une huile, etc)

Soit tu n'es pas patient ni minutieux et tu veux des produits pointus, je te conseille de continuer à les acheter tout fait mais en choisissant des produits estampillés bio ou slow cosmétique

Soit tu es prêt à adopter une démarche minimaliste, tu ne tiens pas plus que ça à retrouver absolument les textures et les parfums des produits prêts à l'emploi, tu veux des solutions simples et efficaces, et tu peux investir dans les quelques produits que je cite au-dessus, un ou deux de chaque, pour te faire une trousse beauté simplifiée et peu chère

Ou tu fais un compromis entre les deux solutions précédentes :-)

Acheter ses ingrédients cosmétiques sur Internet :
Aroma Zone
Huile et Sens
Slow Cosmétique (dans le rayon Bioflore)