Bonnes nouvelles pour l'économie collaborative en Belgique

Dans certains domaines, l'économie collaborative est bien développée (je pense au covoiturage avec le leader BlaBlaCar, ou à la location de logements sur une courte période avec AirBnB*), pourtant il résidait un certain flou sur la législation et les possibilités de faire des petits boulots entre particuliers. Bonne nouvelle, l'Etat belge vient de modifier la loi pour l'économie collaborative, en permettant maintenant aux particuliers d'effectuer des petits boulots, pouvant gagner jusqu'à 6000 € par an, défiscalisés (contre un seuil de 5210 € par an et une taxation de 10% auparavant).

Pour proposer vos services, ou trouver quelqu'un pour vous aider, des sites comme ListMinut* existent (la liste officielle des plateformes existantes, publiée par le service public, se trouve en bas de l'article). De fait, pour se faire dans la légalité, ces petits boulots doivent passer par une plateforme agréée de l'économie collaborative. Attention cependant, tous les services ne sont pas considérés comme petits boulots, mais les sites comme ListMinut vous donnent une liste d'idées justement grâce aux catégories existantes (quelques exemples : jardinage, ménage, travaux, réparation informatique, cours...)
Il est possible également d'effectuer des "activités complémentaires / services de citoyen à citoyen" selon les mêmes conditions, à déclarer en ligne (toutes les informations sont sur le site cité en bas de l'article).



Pourquoi privilégier l'économie collaborative ?

  • L'argent reste entre les mains des particuliers.
  • Cela permet d'arrondir ses fins de mois, dans la légalité, et en contre-partie d'aider quelqu'un qui ne peut pas se payer les services d'un professionnel, ou qui ne peut pas effectuer certaines tâches toute seule. 
  • Valeurs d'entraide.
  • Souplesse pour les personnes qui décident de devenir (partiellement) indépendants du salariat.
  • Peut créer des vocations de futur travailleur indépendant.
  • Non, ce genre d'économie ne tue pas les entreprises et les indépendants : le budget n'est pas du tout le même, ainsi que le porte-feuille de services. Pour ma part, je ne paierais jamais un taxi pour faire un trajet que j'effectue en BlaBlaCar par exemple, et si j'utilise BBC c'est qu'il n'y a pas d'alternative.


Liens de parrainage :
ListMinut : vous recevez 20 € de crédit que vous pouvez utiliser pour payer un service auprès d'un prestataire du site
AirBnB : vous recevez 30 € de crédit que vous pouvez utiliser pour louer un logement de vacances sur le site

Informations officielles :

Images :

Voir aussi : 

2 commentaires:

  1. Le taux de taxation auparavant était de 10% du montant brut (et pas 6% comme indiqué) :)
    Sinon, dommage qu'Airbnb ne soit pas une plateforme agréée :(

    RépondreSupprimer
  2. En effet, merci je corrige dans l'article.
    Je ne sais pas exactement ce qu'il en est pour AirBnB, je n'ai pas l'opportunité de passer côté proprio pour l'instant donc je n'ai pas suivi les actualités sur le sujet.

    RépondreSupprimer