Envie et questions existentielles

J’avais prévu de vous faire de belles photos pour illustrer un article sur des maillots de bain pour les grandes, de faire une collaboration avec un photographe, ou de suivre les différents conseils sur l’auto-portrait que j’ai pu voir ces derniers temps sur Youtube. En fait, sur ce dernier point, j’ai voulu m’y mettre, mais après 30 minutes de sueur et de déconvenue, j’ai abandonné. J’avais trouvé un photographe, mais finalement trop compliqué de se trouver un moment pour faire ça bien. Dans quelques jours, je suis invitée à profiter de la piscine d’une amie, et je comptais en profiter pour faire des photos sur place, puis je me suis dit que j’avais envie de profiter du moment sans penser à ces photos. Honnêtement, je suis incapable de dire si c’est par manque de motivation, par peur de demander, ou pour toute autre raison. 

Je suis depuis un moment maintenant dans l’incapacité de définir ce que je fais par envie, ce que je fais par habitude et ce que je fais par « obligation ». La seule chose dont je suis sûre, c’est que mon boulot salarié est une obligation. Obligation qui vient de moi en quelque sorte, mais j’ai toujours de bonnes excuses alors que ce boulot me mine complètement.

Tous le reste, je n’arrive plus à y penser avec détachement, à analyser, je n’arrive plus à m’écouter. Mes études, je ne sais pas si j’ai envie de continuer, je dois bosser dur sur une matière, pour la première fois de ma vie, et je n’arrive pas à savoir si j’en ai envie. Est-ce que j’ai envie d’aller sur les réseaux sociaux, ou c’est juste une habitude? Est-ce que j’ai envie de participer à ce concours de nouvelles en espérant gagner la publication de mon roman alors que les nouvelles c’est pas mon truc? Est-ce que j’ai envie de faire des vidéos alors que le montage me broute? Est-ce que j’ai envie de maigrir ou j’en ressens seulement la pression? Je m’en fous de mon poids ou pas? C'est grave de grossir ou pas? Est-ce que j’ai envie de m’habiller bien ou je pourrais passer ma vie en jean/t-shirt? Pourquoi je lis si vite, par envie ou parce que je me sens obligée de lire tous les livres dispos à la bibliothèque? Est-ce que ça ne me simplifierait pas la vie d'utiliser un après-shampoing avec du silicone pour que mes cheveux me foutent la paix? 
Finalement, je reste complètement bloquée sans pouvoir avancer.

J’ai juste l’envie là tout de suite de tout quitter pendant un mois (ou plus? mais un mois c’est le strict minimum) déconnectée de tout pour me recentrer sur moi et me rendre compte de ce qui me manque.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire