Défilé Miele Catwalk 2011





Le weekend dernier avait lieu le Miele Catwalk, un grand défilé organisé par Miele qui présente uniquement des designers et marques belges, l'occasion de faire un petit tour d'horizon des tendances à venir, de glaner quelques idées, et surtout admirer un défilé de mode.
Un défilé, c'est une ambiance, la musique qui donne envie de bouger, les vêtements qui passent à quelques centimètres de vous, le plaisir de faire des photos, et celui de décortiquer ce qu'on a aimé ou pas juste après... 

Petit résumé de ce que j'ai aimé et retenu de cette soirée...




JOANNE VANDEN AVENNE


Une jolie collection avec beaucoup de cols structurés, mais surtout deux robes époustouflantes:




JANTINE VAN PESKI


Sexy, trashy et hyper-féminin




B-SHIRT



Le défilé était à la hauteur de la marque : frais, décalé, spontané. Finalement, il s'agit de streetwear plutôt "classique" au niveau des coupes, mais une marque qui proclame "Brussels Rocks" mérite d'être applaudie !










SCAPA



Collection très très très (trop pour moi) classique, silhouettes monochromes, bottes cavalières plates, j'ai juste retenu la présence des capes et châles cette année, et un gros coup de cœur pour cette (seule) silhouette avec un détail coloré : l'idée des gants en cuir colorés sur une tenue sobre, c'est à garder !












JUST IN CASE



Collection très classique, hyper féminine, un brun rétro. Beaucoup de satin, des collants moutarde.








XANDRES



Collection très classique, plutôt destinée à des femmes mûres selon moi, on retient quand même l'idée du look monochrome rouge, et toujours la présence des couleurs rouille, moutarde, orange, brique... Très jolie silhouette également: la robe rose (ni vieux rose, ni rose bonbon, ni fushia) et la petite veste noire féminine.








FILLES A PAPA



Les Filles à Papa impose un style plus "street-trashy" et crée ses propres codes : leggings très moulants portés comme pantalons, matières métalliques très près du corps, sequins et paillettes, pulls destroy et chaussures streetwear ou tout à l'inverse à talons vertigineux. Également plusieurs pièces en velours, couleur rouille : coup de cœur pour ce chemisier en velours, ainsi que pour le legging patchwork. Et on reste bouche bée devant ce legging noir métallique qui paraît coller au corps du mannequin et n'affiche aucun pli ! Si la marque ne suit pas les tendances à la lettre, elle peut se vanter d'être originale et d'offrir un show divertissant avec ses tenues incroyablement bling bling.






















ESSENTIEL



Un de mes défilés préférés en prêt-à-porter. Chez Essentiel, on retrouve encore l'esprit Color Block, mais surtout pas fluo. Les vestes de costume sont assez masculines, mais toujours colorées. Comme dans plusieurs autres collections, plusieurs tenues comportent des mi-bas, mais ici colorés, et comme chez tous les designers, on retrouve au moins une touche de cuir par-ci par-là dans la collection, même si ce n'est pas la matière phare. Must have de la saison: le perfecto en cuir vert. Tendance récurrente dans toutes les collections, si les vêtements sont plus sobres et moins provocants, si on oublie la tendance punky pour se tourner vers du chic, ce sont toujours les chaussures qui donnent le ton et restent un peu fantaisistes. Les mocassins sont montés sur talons ou semelles compensées, pas de plat. Quelques touches de fausse fourrure (du moins j'espère), et les pantalons à imprimés sont toujours d'actualité dans cette collection.




















👉Voir plus d'articles "Mode made in Belgium" ici

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire