Bonjour vous! Aujourd’hui j’ai envie de partager une petite réflexion personnelle avec vous, toujours sur le thème de la consommation responsable, durable, slow et consciente… Les “wishlists” ou listes de souhaits (sous entendu, d’achats) sont souvent pointées du doigt comme l’une des preuves que nous sommes aujourd’hui une société de surconsommation.
Pourtant je continue à tenir une wishlist à jour (sur Pinterest si tu veux tout savoir), je t’explique pourquoi : aujourd’hui, mon but, c’est d’acheter le moins possible, ou d’acheter “slow” (dans son sens le plus large) mais seulement par nécessité.
Parfois on a des périodes où on achète pour se faire du bien, par plaisir, voire par déprime, presque par “besoin mental”. Même s’il faut essayer de refréner les pulsions d’achat qui partent d’un sentiment négatif, on reste des humains et puis YOLO, on ne vit qu’une fois, il faut aussi parfois savoir se montrer faible et se faire une faveur. Bref, on n’est pas parfait, on peut flancher.
Du coup je me dis qu’avoir une wishlist à jour avec des choses dont on a vraiment envie, c’est sain, pour ces moments où on a juste besoin de faire un achat “impulsif et irréfléchi ” pour se soulager, parce qu’il suffit de plonger sur cette wishlist, en quelques clics on a fait notre dépense, mais au moins c’est pour quelque chose sur lequel on bave depuis un moment, l’achat ne sera pas regretté car pas si impulsif que ça, on se fera un vrai plaisir.
Qu’est-ce que tu en penses ?
Après je t’avoue que depuis que je sors et que je côtoie plein de gens très souvent, j’ai même plus vraiment envie de faire du shopping mais une petite soirée sans rien à faire pendant une période de déprime peut toujours se pointer sans prévenir !
Spread the love