Après un premier tri et désencombrement de ma vie numérique, j’en ai remis une couche. Je me suis attelée à l’optimisation de mes outils numériques (en ligne et en local) pour me simplifier la vie et pour réduire mon empreinte écologique.
Prête-toi aussi au jeu en passant en revue cette check-list pour nettoyer ta vie numérique, et n’hésite pas à la garde sous le coude pour contrôler régulièrement que tout est optimisé !
Petit bilan perso de quelques jours de nettoyage numérique :

Boîte mail :

  • J’ai refait tous mes dossiers selon un classement plus logique, c’est beaucoup plus clair maintenant. Je retrouve ce que je cherche en quelques minutes.
  • J’ai archivé tous les mails (plusieurs centaines) que je n’ai pas besoin de consulter mais que je gardais “au cas où” j’en aurais besoin.
  • Plus de 1200 e-mails effacés ! N’oublie pas les dossiers tels que “envoyés”, “corbeille”… qui doivent être vidés aussi.
  • J’ai vidé ma boîte d’envoi pour la première fois depuis une plombe, je ne sais pas combien de milliers de mails j’ai effacé pour le coup…
  • J’ai nettoyé ma boîte de réception où je laissais tous mes trucs en suspens (et comme je procrastine beaucoup, et que je m’envoie des mails pour me rappeler des trucs, c’est toujours la cata là-dedans). Maintenant, je fais au moins une fois par semaine un nettoyage de ma boîte de réception sur toutes mes adresses e-mail : je me concentre pendant une heure sur mes mails, pour les traiter et les effacer. Cela me permet aussi de ne pas m’éparpiller au quotidien et de traiter les e-mails en une fois.

Réseaux sociaux en général :

Nettoyage dans mes contacts, déjà fait sur Facebook, je dois continuer sur les autres réseaux sociaux. C’était un peu comme les newsletters, je passais au-dessus des choses qui ne m’intéressaient pas au lieu de supprimer mes “abonnements”.
Minimalisme, efficacité, ordre, et ça m’empêche de me disperser.
Objectif à long terme : arrêter d’ajouter des contacts/abonnements sans réfléchir et me désinscrire dès que je me rends compte que ça ne m’intéresse pas.

Twitter :

Nettoyage des Favoris. Quand je mets un tweet en favoris, ça fait office de “Read later“,… sauf que j’en étais à 887 favoris, dont les plus anciens dataient de mars 2012 (je te dis pas combien de temps j’ai dû scroller pour arriver tout en bas…).
Du coup, je les parcours, j’efface ceux qui n’ont plus d’intérêt, je traite ou lis les articles que j’avais mis de côté.
J’ai pu remarquer qu’en quelques années ou mois, énormément de liens étaient des liens morts.
Résultat : je suis passée de 887 à 68 tweets en favoris, prochaine étape :  repasser sur les favoris qui restent pour voir ce que je dois en faire et nettoyer complètement encore la liste.
Objectif à long terme : nettoyer les favoris et “à lire plus tard” sur les réseaux sociaux chaque fin de semaine et traiter les informations directement.

Facebook :

Après un grand nettoyage dans mes contacts (toutes les personnes avec qui on ne parle jamais, que je ne vois plus depuis des années, etc., à quoi bon les garder à part par voyeurisme?), j’ai décidé de me désabonner régulièrement des pages inintéressantes.

Random

J’ai aussi fait le tri de mes bénéficiaires sauvegardés sur mon PC banking, j’ai pu virer tous les e-shops sur lesquels je ne commande plus et d’autres comptes dont je n’avais plus besoin, gain de temps (la liste était vraiment longue !) et moins de risques de faire des erreurs. Ça faisait des mois si pas des années que je me disais “il faudrait que je le fasse”.


👉 A lire ! 10 éco-gestes pour concilier web et écologie (ou pourquoi Internet et l’informatique en général polluent et comment diminuer son impact, expliqué de manière très simple)

Spread the love