La période estivale passée, les adoptions d’animaux domestiques vont de nouveau connaître un boom. Cependant avant de se décider il faut garder en tête qu’adopter un animal, c’est bien sûr beaucoup de bonheur mais aussi des points négatifs à ne pas négliger. C’est comme avec les enfants, les trouver mignon, et les vouloir et les assumer jusqu’au bout, c’est différent (oui je compare les chats aux enfants et je l’assume).


En 2019, j’ai adopté Kira dans un refuge, et j’ai fait face à l’horrible réalité : les refuges pour chats sont bondés et la plupart ne trouve pas de nouvelle famille. Ils sont abandonnés, parfois tout juste sortis du ventre de leur maman, parfois après quelques années de vie commune, laissés en pleine nature comme un mégot ou une canette qu’on jetterait sur le bas-côté.

Il y a des tonnes de chats et chatons dans les refuges, et beaucoup d’autres qui ne sont jamais sauvés et meurent dans d’atroces souffrances, rongés par les maladies et la faim. Faites un tour sur les pages des refuges et associations de stérilisation des chats sauvages, prenez votre claque si c’est nécessaire… mais il est impératif de faire stériliser vos chats !

Si vous considérez que vous n’avez pas les moyens de le faire, n’adoptez pas, car un chat coûte cher, comme tout animal, si on en prend soin. Et si le cœur vous en dit, adoptez un chat abandonné en refuge 💗.
N’oublions pas qu’un animal domestique est un être vivant qui a des sentiments, pas un jouet pour vos enfants, une occupation passagère ou un achat compulsif.


chatons dans une caisse

Adopter un chat : ces choses auxquelles il faut réfléchir avant de se lancer !

Un investissement de base

Un chat (ou tout animal domestique d’ailleurs), ça coûte cher à la base. Il faut acheter du matériel dont le prix est rarement bas et qu’on ne trouve pas nécessairement de seconde main car ça s’abîme facilement. Faites un tour dans une animalerie et faites les comptes : litière, gamelles, première ration de nourriture…
chat qui dort sur le radiateur

… et au quotidien

Un animal ça mange, et pas question de le nourrir avec des restes sans arrêt. Il s’agit d’une source de dépenses à ajouter à son budget habituel, faites aussi le compte ! Ajoutez à ça les frais de vétérinaires qu’il faut pouvoir débourser quand c’est nécessaire.
chat sur son griffoir

De l’attention nécessaire 365 jours par an

Un animal demande de l’attention pendant toute l’année, tous les jours. Pensez-y, aurez-vous une solution lorsque vous rentrez tard à la maison ou que vous partez en voyage ? Pas question non plus de reporter ses courses parce qu’on a la flemme, les coquillettes au beurre pour nous ça fonctionne, mais les animaux ont besoin de leur nourriture. Allez-vous assumer ? Que ferez-vous de l’animal pendant que vous travaillez ? Recevrez-vous un coup de main pour vous en occuper ?

C’est pas sale, mais ça salit…

A moins de les enfermer dehors, auquel cas je ne vois pas l’intérêt d’adopter un animal. Sans surprise, un quadrupède qui gambade dans la maison, ça salit. Et non, ne vous faites pas d’illusions, on n’arrive pas toujours à les attraper au vol pour leurs frotter les papattes, ni à les dresser pour les empêcher de faire des bêtises !
N’oublions pas évidemment les poils, les grains de litière qui sautent en dehors du bac, la nourriture qui entoure la gamelle…

Ils font des bêtises

Les chats abîment et font des bêtises, si vous tenez à votre mobilier et que le matériel est important pour vous, pardonnerez-vous à votre chat les dégâts et prendrez-vous le temps de l’éduquer pour lui apprendre ce qu’il ne peut pas faire, ou allez-vous vous énerver de manière injuste sur cet animal qui ne pensait pas faire mal ?

Ils demandent de la patience

Les chats peuvent être extrêmement ennuyants, ils ont le don de casser les pieds quand ils veulent manger, jouer ou sortir (sans raison), ils ne supportent pas les portes fermées, ils s’excitent à la vue d’un orteil qui bouge, ils ont toujours faim quand vous êtes occupés et se mettent devant vos pieds au risque de vous faire trébucher…

Un engagement pour le long terme

En conclusion, adopter, c’est accepter d’assumer tout ça pendant toute la vie de votre animal, si vous n’êtes pas sûr d’être à la hauteur, abandonnez ce projet !
Envie de côtoyer des chats sans les inconvénients ? Devenez bénévole dans un refuge ou travaillez comme petsitter.

Ça peut aussi t’intéresser !
Les photos d’illustration de cet article m’appartiennent

Spread the love