Quand on commence à acheter des vêtements de seconde main, on peut facilement tomber dans le piège des achats irréfléchis, on ne sait pas trop comment s’y prendre, c’est différent des circuits traditionnels et de nos habitudes d’achats… Voici une petite check-list pour faire un minimum d’erreurs.
acheter moins de vêtements est une façon de consommer la mode éthique

Savoir ce qu’on cherche, mais rester ouvert

Pour éviter les mauvais achats, je te conseille toujours de faire une liste précise. Cela te permet de conserver une garde-robe capsule cohérente et de ne pas surconsommer.
En même temps, le marché d’occasion est un marché de coups de bol et de coups de cœur, on n’a pas accès à des millions de vêtements disponibles par milliers d’exemplaires. Donc on peut chercher un jean coupe flare bleu pétrole et se réjouir de trouver un jean coupe flare bleu encre à sa taille. A toi de voir si tu préfères chercher longtemps le Graal ou apprécier une pièce qui se rapproche de l’idéal que tu avais en tête.
Cependant, même si tu dévies un peu de l’image que tu avais du vêtement recherché, assure-toi toujours qu’il corresponde bien à ton style, tes couleurs, etc.

Varier les enseignes

On peut acheter des vêtements de seconde main dans différents types de magasins (magasins sociaux type Emmaüs ou Les Petits Riens, magasins vintage ou “friperies”, magasins de dépôt-vente…) mais aussi en brocante, en vide-dressing, de main à main entre copines, sur Internet
Pour trouver tout ce dont on a besoin, il ne faut pas hésiter à acheter en différents lieux. C’est sûr, ça prend un peu plus de temps que de commander en quelques clics, ou d’aller dans un magasin énorme où on vend tout ce qu’on peut imaginer.
Cependant, je vois ça comme quelque chose de positif : ça nous (ré)apprend justement à ralentir, à apprécier, à raisonner.

Réfléchir ses achats même si c’est pas cher

Ce n’est pas parce que les vêtements ne coûtent que quelques euros qu’il faut tout acheter sans réfléchir, au risque de se retrouver avec une garde-robe qui déborde mais toujours rien à se mettre.
Quand je vais dans un magasin de fripes, je garde tout ce que j’envisage d’acheter dans mes mains, dès que je croise un miroir je mets les vêtements devant moi pour voir si je m’imagine dans ces vêtements, si les couleurs me vont. Ça me permet de faire un premier tri. J’imagine ensuite avec quels vêtements que je possède déjà je pourrais les porter, j’essaie de me visualiser avec eux. Si j’ai du mal à trouver, cela veut probablement dire que le vêtements n’ira pas avec la plupart de ceux que j’ai déjà, et qu’ils n’est pas mon style.
Ensuite il faut essayer. Mets des vêtements légers qui permettent d’essayer facilement par-dessus, au cas où la cabine d’essayage serait prise d’assaut, ou serait inexistante, ce qui est le cas par exemple dans les bourses aux vêtements aux heures de pointe, ou dans les brocantes.
👉 Demande-toi toujours si cet article t’aurait attiré s’il était vendu au prix plein, est-ce que tu as de quoi l’assortir, est-ce ton style, etc.

Rappelle-toi ma règle numéro un : On ne peut pas posséder tout ce qu’on trouve beau !


Tout vérifier dans les détails

Vérifie à deux fois les fermetures éclaires, les boutons, les coutures, les endroits qui ont tendance à boulocher ou à trouer. Parcoure tout le vêtements des yeux à la recherche de taches. Regarde les instructions de lavage (pas trop contraignant ?), la composition, si le tissu n’est pas hyper chiffonné…

As-tu des astuces supplémentaires pour bien faire tes achats de seconde main ?


Spread the love