Les mecsplications (mansplanations en V.O.) de manière générale, c’est le fait que certains hommes prennent de haut les femmes et leurs expliquent des choses pensant être plus compétents en la matière, parce qu’ils sont des hommes. Il y a des domaines typiques où certains hommes se croient supérieurs aux femmes : dès que ça touche le bricolage, l’informatique, les voitures, le sport… ils [les hommes qui mecspliquent, svp épargnez-nous les #NotAllMen] partent du principe que d’office, sans même connaître la femme qu’ils ont en face d’eux, ils maîtrisent mieux le sujet.
Mais là où ça me hérisse vraiment encore plus les poils, et c’est un phénomène très répandu sur le web, c’est quand les hommes mecspliquent le féminisme. Ces hommes bien pensants nous expliquent sans complexe que le féminisme n’est plus nécessaire, que l’inégalité des sexes n’existe pas, que les féministes ne s’y prennent pas comme il faut…

Lire

livre féminisme


Donc oui, des hommes, qui n’ont certainement pour la plupart jamais vécu dans la peau d’une femme, expliquent à des femmes, que ce qu’elles subissent n’existe pas. Qu’on n’est plus en 1850 et qu’il faut arrêter. Que les femmes se posent en victime juste pour se plaindre. Que non, être une femme et se faire accoster dans la rue par un inconnu de manière insistante ou se faire reluquer comme de la viande n’est pas déplaisant. Etc.
Je peux vous dire que quand on parle d’inégalités envers les femmes, vous en savez toujours moins, beaucoup moins, qu’une femme !

Mecsplication : l'idée ridicule que les hommes sont totalement capables de parler pour les femmes, à propos des femmes, aux femmes, mieux que toutes les femmes
Evidemment (il faut toujours tout préciser quand on parle de féminisme, parce que ça démarre au quart de tour…), de 1/ j’ai bien précisé certains hommes au travers de mon article, et de 2/ ça n’empêche pas quand vous savez que la personne a besoin d’explications sur un sujet que vous maîtriser de donner vos explications, dans le doute demandez avant de vous lancer dans l’étalage de votre science…
Imaginez une personne blanche qui parlerait de racisme envers les personnes noires en pensant pouvoir affirmer que le racisme envers les personnes noires n’existe plus, c’est exactement la même chose. J’aime beaucoup ce parallèle du racisme et du sexisme, car dans les deux cas il s’agit de penser qu’une personne vaut moins qu’une autre (et tout ce qui découle de cette idée) sur base d’une critère inné.

Tu penses que je mecsplique ? Laisse-moi te dire que tu te trompes.

Spread the love