Black Mirror : la claque !

Il y a quelques jours, j'avais envie de me plonger dans une série de science-fiction. Ce n'est pas un genre très répandu dans le monde des séries je trouve. Dans ma liste de séries à suivre sur TvTime, je suis tombée sur Black Mirror. Et là, ça a été la claque !

Black Mirror n'est pas exactement une série mais une anthologie. Un peu comme un recueil de nouvelles donc, on a un thème central, et des épisodes aux styles parfois bien différents. Pas de suite ici, pas de rapport direct entre les épisodes, c'est un peu comme regarder un film court, et ça, ça me plaît.

Black Mirror, le miroir noir, c'est l'écran, celui de votre télé, de votre PC, de votre smartphone... C'est une série d'anticipation, les épisodes sont teintés d'avancées technologiques mais semblent se dérouler dans un futur proche (10 ans ou quelques décennies au plus généralement). Puis chaque épisode est très différent, j'ai décidé de vous faire un petit topo des épisodes que j'ai regardés jusqu'à maintenant. Et je vous conseille vraiment de regarder au moins les deux premiers épisodes.

Les épisodes durent généralement entre 45 et 60 minutes. La série est disponible sur Netflix.



Saison 1

L'Hymne National

Cet épisode était vraiment prenant. Il pourrait se dérouler de nos jours, et c'est bien là où se situe le malaise. La vie de la princesse d'Angleterre est menacée, le kidnappeur demande pour rançon un rapport sexuel entre le premier ministre et un porc (littéralement, l'animal) filmé en direct, sinon il tuera son otage. Dans cet épisode, les réactions des personnes, sur les réseaux sociaux, dans la vraie vie, la manipulation des médias... ont comme un arrière-goût de déjà-vu. J'ai vraiment adoré cet épisode, tout comme j'ai détesté la plupart des personnages de cette histoire, et pourtant, je ne peux m'empêcher de penser que les choses se seraient passées comme cela dans notre monde.

15 millions de mérites

L'épisode met du temps à démarrer, mais regardez-le jusqu'au bout. On est plongé dans un univers un peu plus futuriste, où des gens sont contraints de pédaler sur un vélo de salle de gym et de regarder des publicités pour gagner des mérites, qui leur permettent de manger ou de s'acheter des produits d'hygiène, ou encore, de s'acheter un ticket pour un show qui vous permet de devenir la "nouvelle star". Une satyre sur notre société de consommation, sur la télé-réalité, sur les injonctions de notre société.

Retour sur image

J'ai un peu moins aimé cet épisode, mais l'histoire est quand même bien fichue. Tout un chacun peut se faire implanter une puce qui permet de conserver tous ses souvenirs et de les revoir quand on le désire. Le protagoniste principal soupçonne sa femme d'avoir une relation adultère avec un ancien copain et tente de trouver des indices en fouillant ses séquences.

Saison 2

Bientôt de retour

Le mari de la protagoniste principale se tue dans un accident de voiture. Une de ses amies l'inscrit de force à un service qui permet de simuler l'existence d'une personne défunte sur base de toutes les données numériques disponibles sur elle.
J'ai un peu moins accroché à cette histoire-ci.

La chasse

Gros coup de cœur, même si j'avais un peu vu la fin venir, mais c'est aussi une histoire bien fichue ! Une jeune femme se réveille dans une maison vide sans se souvenir de quoi que ce soit. Elle sort dans la rue pour tenter de trouver de l'aide, mais tous les passants se contentent de la filmer avec leurs smartphones sans lui répondre. Un homme déguisé se met à la poursuivre, armé d'un fusil de chasse. Elle rencontre deux autres personnes normales qui lui apprennent que presque tout le monde est devenu bizarre depuis qu'un étrange signal a été diffusé à la télévision : ils sont tous obsédés par le fait de filmer les autres, ne disent plus rien, et ceux qui n'ont pas été affectés font tout pour passer devant les caméras, quitte à commettre des meurtres.

Le show de Waldo

Je n'ai pas du tout aimé cet épisode. Par la suite j'ai vu dans les réactions que cet épisode avait résonné chez pas mal de personnes après l'élection de personnalités comme Donald Trump à la tête du pouvoir. Waldo est un personnage animé derrière lequel se cache un humain. Il fait des chroniques virulentes à la télévision et tout le monde l'apprécie pour ça. Après un accrochage avec un homme politique, il décide de se présenter aux élections.

Saison 3

Chute libre

Dans le monde présenté dans cet épisode, les gens vivent à travers un système de note, comparable à un Instagram totalement intrusif. La note de chaque personne lui confère des droits et lui permets, ou non, d'accéder à certains services, jusqu'à décider de qui aura le droit de se faire soigner du cancer. La protagoniste principale court après les bonnes notes pour pouvoir s'offrir un logement de rêve, mais elle va dégringoler malgré elle. Un épisode sur la culture du paraître sur les réseaux sociaux et l'importance qu'elle a pris dans nos vies.

Et à suivre ! 

Je trouve que cette série dans son ensemble est une belle satyre de notre société, on y pointe en particulier tout ce qui tourne autour de notre obsession du numérique : culte du paraître sur le net et quête de popularité, accès facile à la célébrité, obsession de tout emprisonner dans nos petites boîtes noires... Avec quelques éléments d'anticipation, mais qui restent généralement très réalistes. On y voit (malheureusement) souvent des parallèles avec ce qui se normalise dans notre société.

Edit : après avoir regardé les 4 saisons, je trouve que la série perd malheureusement de son cachet une fois reprise par Netflix. La saison 4 en particulier m'a déçue et je n'ai pas été touchée par la plupart des épisodes.



Alors, convaincu.e ?


1 commentaire: