Tenue du jour : en jupe longue

J'ai essayé de créer une tenue éthique de la tête aux pieds. Ma garde-robe se réduit progressivement au fil de mes désencombrements, récemment encore je me suis séparée de beaucoup de vêtements qui ne me convenaient plus. Et petit à petit, je rachète l'une ou l'autre pièce éthique, qu'elle soit fabriquée par une marque slow fashion, ou de seconde main.

C'est quoi la mode éthique?

Pour moi, c'est une mode qui n'impacte pas négativement les personnes qui entrent dans son processus de fabrication et de commercialisation, ou la planète (ou, idéalement, ni les uns ni l'autre). Si le sujet vous intéresse, la moitié de mes articles récents sont sur le sujet, il y a de quoi vous informer 😊

La jupe longue doublée en dentelle

Une trouvaille de friperie pour quelques euros, parce que acheter de seconde main, c'est éthique et c'est un bon plan! En achetant d'occasion, on continue à faire vivre un vêtement dont quelqu'un ne veut plus au lieu de le laisser partir à la poubelle, et on n'enrichit pas les marques qui se fichent de l'éthique. J'adore les jupes longues et celle-ci tombe parfaitement, j'aime son look romantique/bohème et sa couleur.

Le top

Le top noir, vêtement basique par excellence que j'ai emprunté (à long terme héhé) à ma maman. Emprunter des vêtements autant qu'on peut, échange ou récupérer, c'est aussi une démarche très éthique puisqu'elle ne crée pas de consommation. Alors pour celles et ceux qui peuvent piocher dans la garde-robe de frères ou soeurs, ou d'ami.e.s, n'hésitez pas! Cela permet de changer de style ou de garde-robe et de faire machine arrière, de changer de vêtements quand les nôtres nous lassent pour y revenir l'année d'après...

Les sandales

Elles viennent de Chypre où elles étaient fabriquées localement et artisanalement, sans traitement chimique sur le cuir. Je les ai fait renforcer d'une semelle solide (réparer pas remplacer!) et elles me tiendront des années maintenant.

Le collier

Il vient de la boutique Printa à Budapest qui fait de l'upcycling, c'est à dire qu'ils créent de nouvelles choses à partir de matériaux recyclés.

Pas éthique

Seuls mon sac à dos, mes lunettes et mes boucles d'oreilles ne sont pas "éthiques", mais plus largement, acheter et consommer éthique, c'est aussi simplement choisir avec soin, ne pas surconsommer, ne pas gaspiller, prendre soin de ses affaires... Je n'ai pas pu trouver de sac à dos d'occasion, alors j'ai fait une exception, mais c'est devenu mon unique sac, pas une énième pièce dans une collection de sacs qui prennent la poussière. Pour les lunettes, tout le monde ne le sait pas, mais on peut très bien récupérer une paire de lunettes et faire poser de nouveaux verres dessus quand cela est nécessaire. Les lunettes de vue se recyclent aussi, pour être envoyées dans des pays précaires où elles serviront à des personnes qui ne peuvent pas s'en payer. 

Je publie cet article dans le cadre de l'événement interblogueuses "Ma tenue de l'été 2018" organisé par Lina Ose, cliquez ici pour en savoir plus. En cliquant sur ce lien, vous votez également pour ma tenue, et vous découvrirez le blog de Lina 😊

Les photos ne sont pas top, mais malgré le thème estival, quand j'ai pris les photos, le ciel était complètement couvert, et j'ai demandé à monsieur de prendre les photos, car nous n'avons pas encore de jardin privé (je n'assume pas les photos au trépied si quelqu'un peut me voir 🙈), et visiblement, ce n'est pas un très grand photographe portraitiste 😂











EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

2 commentaires:

  1. je trouve ce que tu fais interessant puissequon a tendance à acheter ds trucs juste pour etre à la mode :)

    RépondreSupprimer