Un chat zéro déchet ?

Bon, ok, faire absolument zéro déchet quand on a un chat, c'est compliqué, mais il existe pas mal d'astuces faciles à mettre en place pour consommer moins, réduire les déchets et même faire des économies sans priver son animal de compagnie. Tu vas voir que ces conseils tombent sous le sens quand on y réfléchit 😊

Réduire les déchets de son animal de compagnie



Évite d'acheter plein de jouets

Erreur typique (on fait la même chose avec les enfants non ?), on a tendance à acheter plein de jouets pour nos chats. Jouets qui sont souvent en plastique, emballés dans une profusion de plastique, qui cassent, et surtout dont le chat va se lasser très rapidement !

Les jouets préférés de mon chat sont : les cartons (à renouveler régulièrement, car après quelques jours, il en a fait le tour), les bouchons de vin, les capsules de bière, les boulettes de papier ou d'alu, voire les feuilles de papier tout simplement, les balles de ping-pong, et une brosse en caoutchouc pour nettoyer le visage. A la limite, il a une peluche en forme de sardine qu'il aime assez bien, mais de manière générale il joue avec n'importe quelle peluche.

Alors arrête d'acheter des jouets fabriqués à l'autre bout du monde pour être vendus pour pas grand chose et casser rapidement, ton chat s'en fiche des souris à plumes et autres jouets pour chats.

Et achète uniquement le nécessaire (durable)

Un panier ? Autant d'intérêt que les jouets précités. Mon chat dort sur nos genoux, sur le sol, sur une chaise, sous la housse du divan... mais son panier, sa couverture, son coussin, rien à faire.

Il lui faudra des gamelles (que je conseille en inox : durables et hygiéniques), un bac à litière (sauf s'il a libre accès à l'extérieur), un griffoir ou un arbre à chat. Il existe de petits griffoirs en carton qui sont recyclables une fois complètement usés.

Adopte la litière compostable

Toutes les marques, y compris les marques distributeurs et premiers prix, proposent maintenant des litières compostables que tu peux vider dans ton jardin ou dans un bac à compost (attention toutefois pour les femmes enceintes à se renseigner sur les risques concernant la toxoplasmose). Tu peux même utiliser de la sciure de bois ou des pellets comme les pellets de chauffage. En gros, ces litières sont vraiment abordables.
Certaines litières peuvent être jetée dans les toilettes.

Afin d'économiser la litière tout en gardant la litière propre, on utilise une pelle pour retirer les excréments chaque jour, et à la fin de la semaine on change toute la litière après avoir nettoyé le bac (j'utilise du savon noir à cet effet).

Et la nourriture ?

C'est certainement le poste qui crée le plus de déchets quand on achète de la nourriture pour animaux classique. J'ai choisi pour mon chat un régime inspiré du BARF : il mange de la viande crue et des croquettes (que j'achète en boîtes en carton). Du coup on achète de la viande conditionnée en grand contenant pour réduire les déchets, et on découpe pour lui faire des portions qu'on congèle. 

Si tu ne te sens pas capable de donner de la viande crue à ton chat, tu peux déjà faire une croix sur les sachets fraîcheur et petites barquettes en aluminium (qui reviennent en plus beaucoup plus cher) pour opter pour les grandes boîtes de conserve. Je pense que les croquettes doivent être vendues en vrac dans certaines animaleries également.

Anti-puce naturel

J'ai déjà parlé de la Terre de Diatomée dans cet article, il s'agit d'un produit naturel (un genre d'argile) qui fait office d'anti-puce et anti-parasites. Plus écologique et naturel que les pipettes anti-puce et les comprimés et autres solutions anti-parasites.

----

J'achète quasiment tout (sauf les croquettes et la viande) chez Zooplus car après avoir comparé les prix je les trouve toujours moins chers, ça m'arrange de me faire livrer à domicile plutôt que de devoir courir à l'animalerie, et en plus il y a du cashback iGraal.


Shopping list chez Zooplus :
----

Je vous présente le chat Kira !



Je voulais absolument faire une parenthèse dans cet article pour vous parler d'adoption et des refuges, et de la nécessité de castrer les chats. Dans ma recherche de chaton à adopter, j'ai été confrontée à l'horrible réalité des refuges pour chats. Des centaines de chatons qui n'ont rien demandé à personne et se retrouvent souvent entre la vie et la mort, sauvés par des âmes charitables qui passent leur temps à conduire les chats errants chez le vétérinaire et à biberonner des orphelins qu'on a lâchement abandonné dans la nature.

Alors je vous encourage vraiment à agir en "bon père de famille" lorsque vous adoptez : si vous avez un chat, à moins qu'il soit toujours enfermé (alors là, c'est votre problème), il faut absolument le faire castrer. Tous les arguments que les gens avancent pour éviter cette opération sont complètement erronés. Ce n'est pas naturel de castrer un animal : tout comme ce n'est pas naturel d'avoir un animal de compagnie ! Ça coûte cher : quand on adopte un animal, on doit être capable de sortir de l'argent s'il tombe malade et qu'il faut l'emmener chez le vétérinaire, alors ce n'est pas le coût (finalement pas si élevé) d'une seule opération qui doit vous freiner. Si vous n'avez pas les moyens d'entretenir un chat convenablement, engagez-vous comme bénévole dans un refuge pour être à leur contact mais n'adoptez pas. Si vous êtes trop ....... pour ne pas faire stériliser votre chat, à vous d'assumer les portées de chatons ad vitam eternam.

Et si vous êtes dans une démarche d'adoption, pensez aux refuges, privilégiez un chat de refuge plutôt qu'un chat donné par un particulier (pratique interdite en Belgique maintenant d'ailleurs, tout comme la stérilisation des chats est devenue obligatoire pour les particuliers !)

J'ai adopté Kira (c'est un mâle, il a un nom japonais, ok ?) en refuge, c'est une vraie boule d'amour qui est toujours sur nos genoux et qui recherche notre compagnie en permanence, un chat sain et heureux. En adoptant un chat en refuge, on donne la chance à un autre chat d'être sauvé de la rue et d'être adopté à son tour.

Rappelez-vous toujours qu'un animal est un être vivant ☝









Ça pourrait t'intéresser !






Inscris-toi à la newsletter : tu recevras un résumé des nouveaux articles, des infos et histoires exclusives non publiées sur le blog, et tu seras tenu.e au courant de la publication de mon livre pour réaliser facilement le désencombrement de ta maison ! Tu recevras au maximum 2 newsletters par mois (mais j’oublie souvent de les envoyer donc ce sera certainement moins 😁) et tu pourras te désinscrire quand tu veux !




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire