Les minimalistes sont-ils des emmerdeurs ?

Attention, article corrosif ! Il y a quelques jours j'ai lu un article sur un blog, une maman indignée qui se sentait jugée par tous les articles sur le minimalisme qui apparaissent sur la blogo récemment. La blogueuse en question (je n'ai pas envie de mettre le lien vers son blog pour lui faire des vues, il va falloir me croire sur parole 😄) semblait profondément agressée par ces articles (La Fédération des Blogueurs qui Veulent la Paix rappelle que personne au monde n'est obligé de cliquer sur un lien et de lire un article qui ne lui parle pas).





Cette blogueuse outrée parle du minimalisme comme "une nouvelle mode, une manière de faire culpabiliser les parents, de la jalousie, une nouvelle exigence de la parentalité positive", elle parle carrément d'un lobbyiste caché derrière ces articles. Oui, elle a utilisé cette expression. Pour parler d'anti-consommation.


En effet, elle s'offusque que des personnes se battent contre la surconsommation, puis elle nous abreuve de ses bonnes raisons de surconsommer : pour gâter sa fille, pour se gâter elle-même parce qu'elle kiffe voir sa fille se réjouir de recevoir des cadeaux, parce que bon l'esprit de Noël c'est important, tout ça. Et la raison la plus marrante : passer du temps en famille, car évidemment, sans cadeaux, c'est impossible. Le pire étant que l'article invite les minimalistes à se remettre en question et à arrêter de juger #LOL. 
J’écris mes articles dans la bienveillance, pour donner les clés a ceux qui veulent s'y mettre, je ne me souviens pas avoir jamais lu un article sur le minimalisme dont le but était de juger les sur-consommateurs ou d'imposer une vision des choses, mais si tu veux du jugement et un ton incisif, je peux faire ça...

Loin de moi l’idée de lui répondre personnellement, mais plutôt de rappeler pourquoi des emmerdeurs la ramènent sur le minimalisme à longueur de temps. Encore une fois, chacun est libre de lire ce qu'il veut et d'en retirer des idées, ou d'ignorer ce qu'on y raconte, et je trouve personnellement que nous rencontrons beaucoup plus d'injonctions a la surconsommation qu'au minimalisme...

Pour préserver l'environnement

C'est bien de penser à gâter ses gosses, mais ce serait encore mieux de penser à leur laisser une planète en plus ou moins bonne santé (pour leur santé à eux entre autres). Il existe bon nombre d'articles, de livres et de documentaires sur le sujet (je vous recommande La Planète Bazar par exemple), et toute personne un minimum informée ne peut le nier : nos habitudes de consommation sont extrêmement polluantes et appauvrissent la terre
Alors quand on achète des merdes pas chères à répétition, qu'on remplit nos poubelles de plastique, ce serait bien de penser aussi au pétrole qu'on a utilisé pour fabriquer l'objet, de regarder des photos de décharges, de se renseigner sur la déforestation, de réfléchir au bilan carbone, depuis l'extraction jusqu’à l'ultime transport à la décharge, et de se rappeler qu'on respire un air dégueulasse. C'est pas glam' c'est sûr, mais c'est la réalité.

Pour ne pas exploiter les gens

Quasiment tout ce que vous achetez, si vous ne faites pas attention a la provenance de vos objets, a été fabriqué a l'autre bout du monde, pas une femme sous-payée séparée de sa famille, ou un enfant qui devrait être a l’école. Ce n'est pas un cliché, ce sont des faits. C'est cool de penser à tous les cadeaux en toc que vos enfants vont recevoir de la part de papy-mamy, de penser à la grosse dinde importée directement de Pologne qui trônera sur la table, à vos bouteilles de vin pleines de pesticides, je suis sure que les familles du Pakistan ou du Bangladesh adoreraient passer ce genre de moment en famille, mais elles sont trop occupées à fabriquer des t-shirts de mauvaise qualité ou des poupées en plastique pour des gens égoïstes qui ferment les yeux sur les conséquences de leur consommation effrénée.

Pour offrir de meilleurs conditions de travail et soutenir les métiers à valeur ajoutée

Quasiment tout le monde se plaint de ses conditions d'emploi, voire du manque d’opportunités (dont souffriront encore plus vos enfants gâtés une fois adultes), pourtant c'est totalement de notre faute si l'emploi est délocalisé. A force de demander des objets de moins en moins chers, nous avons forcé les entreprises à chercher de la main d'oeuvre de moins en moins chère, c'est aussi simple que ça. Alors oui, les affreux minimalistes préfèrent acheter auprès de marques engagées ou d'artisans. Et non, point de jalousie, puisque les minimalistes pourraient très bien se permettre d'acheter dix merdes en plastique, mais ont choisi à la place d'acheter 1 ou 2 objets de qualité, ou des expériences.

Pour vivre mieux et profiter de la vie

Les minimalistes se sont rendu compte, à un moment de leur vie, qu'ils avaient passé trop de temps à faire du shopping pour le shopping, ou le nez dans leurs possessions, pour profiter de la vie. Alors ils ont décidé de placer leur temps et leur argent dans des activités, d'investir en eux, de passer sur temps avec des gens qui leur font du bien. Oui, c'est vraiment horrible comme comportement, je trouve aussi. Plutôt que d'apprendre aux enfants à attendre les fêtes de fin d’année, les anniversaires, Pâques, ou à obtenir de bons résultats à l'école pour la récompense, juste pour cumuler des cadeaux, investissons notre temps dans leur épanouissement et apprenons-leur la valeur de chaque instant.

Parce qu'on n'aime pas gaspiller

La surconsommation ne devrait pas être un comportement que l'on assume, il n'y a rien de positif dans ce terme. Consommer plus que besoin, quand d'autres personnes n'ont pas accès au minimum vital, et alors que l'on pourrait investir notre argent autrement, il n'y a vraiment pas de quoi être fier, sorry not sorry. Je ne comprends même pas qu'il soit nécessaire d'expliquer cela...





Pour finir, rappelons que le minimalisme n'est pas un refus strict de la consommation, mais un refus de la surconsommation et une volonté d'acheter autrement. Et si vous ne pouvez vous épanouir que dans le plastique et les t-shirts tachés de sang, c'est vraiment triste.
Si vous décidez en tout conscience de continuer à vivre comme cela, n'en voulez pas aux personnes qui ont ouvert les yeux et qui partagent leur expérience sur Internet. Si cela vous dérange de lire des articles sur le sujet, c'est peut-être qu'une part de vous sait que tout cela est vrai, et que vous n'assumez pas de continuer à consommer de la sorte en connaissance de cause.






BONUS

Idées cadeaux éthiques pour les enfants

  • Des vêtements éthiques plutôt que des vêtements de mauvaise qualité possiblement fabriqués par des enfants à l'autre bout du monde 😰
  • Des expériences : un voyage spécial, une journée dans un parc à thème, un concert ou un festival, idéal pour lui expliquer qu'un cadeau n'est pas nécessairement matériel
  • La boutique en ligne Rêve de Pan commercialise uniquement des jouets de qualité éco-conçus (cashback iGraal disponible)
  • Bioviva propose des jeux de société éco-conçus fabriqués en France
  • Des livres de seconde main, qu'on peut souvent trouver en parfait état, ou un abonnement à la bibliothèque, ou des livres tout court pour les frileux, et lui apprendre plus tard qu'on peut revendre ses objets pour gagner un peu d'argent et s'offrir d'autres choses
  • Chabadabada propose des accessoires éthiques pour bébés
  • JeuJouethique vend des jeux et jouets fabriqués en France, en bois, en matières naturelles, fabriqués en Europe...
  • Un cadeau fait main
  • Un carnet pour écrire son journal de bord
  • Un jouet de seconde main, surtout pour les jeux plus chers (jeux de société, consoles, bolides, cabanes...)
  • Sur Biolittle on peut acheter des jouets en bois ou en carton, ou d'autres matières naturelles non toxiques
  • Un kit de dessin, des cours de musique ou de danse...
  • Un moment privilégié avec vous, surtout si vous ne voyez vos enfants que quelques heures par semaine 

L'enfance, c'est aussi le moment idéal pour expliquer à quelqu'un qu'il n'est pas obligé de faire comme tout le monde pour être heureux, pour lui inculquer la valeur des choses, lui expliquer comment les choses sont faites, lui faire comprendre que tout ne nous est pas dû dans la vie, et faire de lui une personne éclairée qui fait ses choix en connaissance de cause.

Lire aussi : 15 idées de cadeaux pour les enfants par Mr Mondialisation
Lire aussi : Choisir un cadeau responsable (pourquoi, comment, idées) par Les Mouettes Vertes
Visiter aussi : le site pour un Noël "Rien de neuf" de Zéro Waste France



Le problème avec vos vêtements





Inscris-toi à la newsletter : tu recevras un résumé des nouveaux articles, des infos et histoires exclusives non publiées sur le blog, et tu seras tenu.e au courant de la publication de ma méthode pour réaliser facilement le désencombrement de ta maison ! Tu recevras au maximum 2 newsletters par mois (mais j’oublie souvent de les envoyer donc ce sera certainement moins 😁) et tu pourras te désinscrire quand tu veux !

2 commentaires:

  1. Cet article est parfait ! En 2018 j'ai arrêté d'acheter plein de baskets à bas prix que je "collectionnais" et j'investis cet argent dans des séances de reflexologie ou des massages, chez des dames près de chez moi que je contribue donc à faire vivre de leur activité.Je suis contente et fière de ce changement.
    Pour Noel, il n'y aura pas de sur-abondance de cadeaux (le prix qu'on met dans un cadeau ne donne pas la valeur de la personne qui le reçoit, c'est juste une petite attention)

    RépondreSupprimer
  2. Mille coeurs sur toi <3 <3

    Dernièrement, je deviens de moins en moins bienveillante vis-à-vis des gens qui me font des remarques sur mon mode de vie qui tend à ça (et j'en suis encore loin pourtant!). Je deviens acerbe voire agressive quand on se moque (même gentiment) ou qu'on me stigmatise. Bordel, y'en a marre que ce soit ceux qui font un effort pour contrebalancer ceux qui se comportent comme des crétins qui se fassent insulter!

    RépondreSupprimer