objets vendre ebay desencombrement
A force de désencombrer, j’ai passé des heures à écumer Internet à la recherche de LA solution pour revendre facilement ses affaires. Comme je l’explique dans ma méthode de désencombrement, choisir de vendre les choses qu’on désencombre n’est pas toujours la voie à suivre. Mais si c’est celle que tu as choisie pour certains de tes objets, voici des pistes pour faciliter les opérations !
Si tu ne veux simplement pas jeter les objets désencombrés, tu peux aussi les donner. Si un article sur le sujet t’intéresse, dis-le moi en commentaires !

Mon guide des sites pour vendre sur Internet

Facebook Marketplace

Quoi ? TOUT ! Des livres, jeux et jouets, vêtements, petits plats faits maison jusqu’aux voitures et maisons.
Mon expérience : Au début assez contente de cette solution pour vendre. J’avais à peine mis deux regrettables achats (des vêtements pas chers sur Internet…) en ligne qu’ils étaient vendus, sans aucun problème. Au fil des mois, nous y avons vendu un petit meuble, un lot de paillettes et autres pour customiser, un corset, trois paires de chaussures, un appareil photo, un objectif, un flash, un défroisseur à vapeur. Au final, je n’ai pas dû brader mes prix, les gens ne marchandent pas généralement. J’ai eu plus ou moins autant de remises en main propre que d’objets à envoyer. Pourtant j’ai décidé d’arrêter d’utiliser cette plateforme pour vendre. Les gens sont vraiment lourds : recevoir des messages d’une dizaine de personnes pour savoir si l’article est disponible puis silence radio, ou des questions débiles (du genre “vous êtes d’où ?” alors que c’est indiqué dans l’annonce). Mais au-delà de l’inondation de messages à chaque fois que je mettais quelque chose en vente, j’ai commencé à être mal à l’aise avec les ventes presque conclues où j’envoie mes coordonnées bancaires pour ne plus jamais avoir de nouvelles de l’acheteur ensuite. La parano que je suis ne donne jamais son vrai nom, mais quand même, ça me ferait bien iech de me faire pirater mon compte bancaire pour avoir essayé de vendre une babiole à 5 €…

Les groupes de vente Facebook

Quoi ? Tout aussi.
Mon expérience : Il existe deux types de groupes de manière générale : les groupes ciblés sur la région, et les groupes ciblés sur un type d’objet. Je dirais que les groupes régionaux fonctionnent mieux, mais ce n’est pas non plus là où j’ai fait le plus de ventes, j’en ai même fait très peu.  J’ai testé les groupes ciblés sur les livres, pas de succès. Les groupes de vêtements, pas top. Sur les groupes des villes environnantes, rien ou presque (mais je sais que mes parents ont revendu beaucoup sur des groupes locaux, pas le même type d’objets cependant). L’exception, et là ça a vraiment bien marché pour moi, c’est un groupe lié à mon boulot, mais j’ai une situation un peu particulière : dans mon environnement pro, il y a beaucoup de gens qui changent de pays régulièrement et d’expatriés, du coup j’ai écoulé beaucoup d’électroménagers et autres appareils fonctionnels du genre. Mais aussi quelques babioles et des vêtements 😁.
Là, c’est une question d’opportunités, ça marchera pour certains et pas pour d’autres.

eBay

Quoi ? Presque tout, bien qu’il y ait certaines restrictions (en Belgique par exemple on ne peut pas y vendre de produits cosmétiques et de parfumerie).
Mon expérience : J’ai fait mes armes sur eBay. Avec près de 750 évaluations en tant que vendeuse, autant dire que je connais bien le site, et depuis longtemps… Sur eBay, c’est un peu par périodes : pendant des mois, je poste mes annonces en continu et je ne vends rien, puis tout d’un coup je vends deux ou trois ou plus articles et je me réconcilie un peu avec le site. J’essaie de l’éviter au maximum à cause de la commission qui est prélevée sur les ventes, mais ça reste une plateforme sécurisée et moins prise de tête que les solutions particulier à particulier sans intermédiaire. Très récemment, j’y ai vendu un meuble, dont j’essayais de me séparer depuis des mois, et mon “vieux” Mac Book Air pour pièces détachées, tous les deux pour une somme plutôt satisfaisante. Cependant, de manière générale, je trouve qu’il faut vendre assez bon marché maintenant que les vendeurs asiatiques ont envahi le site…

Vinted

Quoi ? Vêtements femmes, hommes et enfants, accessoires, jeux et jouets, livres.
Mon expérience : Gros coup de cœur récemment (surtout pour moi qui désencombre mon dressing au moins deux fois par an…). Vinted est gratuit pour les vendeurs, et les acheteurs paient une petite somme pour recevoir une protection en cas de colis non reçu ou d’annonce trompeuse, du coup je trouve cette plateforme vraiment top ! En deux mois environ, j’ai fait 13 ventes. On peut vendre pour un prix plutôt correct, ici on est juste entre amatrices de vêtements de seconde main qui connaissent assez bien le marché. Pour l’instant je n’ai trouvé aucun point négatif à ce site.

Vide-dressing

Quoi ? Vêtements femmes, hommes et enfants.
Mon expérienceVide dressing est peut-être le site à privilégier pour les vêtements de luxe ou de standing, car les acheteuses recherches des marques, mais niveau service client j’ai été assez déçue. Ici, on paie une commission quand on vend, du coup on a tendance à vouloir gonfler ses prix pour toucher la somme que l’on veut. Et en contrepartie, les acheteurs ne bénéficient d’aucune protection (c’est donc l’exact contraire de Vinted). C’est ainsi que j’avais commandé une paire de chaussures taille 39, reçu une taille 40 (annonce mensongère donc) et que ma seule solution était de renvoyer l’article à mes frais pour en être remboursée : j’aurais alors perdu deux fois les frais d’envoi, et la vendeuse n’allait même pas être sanctionnée ! Du coup je boude ce site dorénavant.

Momox

Quoi ? Livres et certains produits culturels (DVD, jeux vidéos…).
Mon expérience : Momox est une solution super simple pour revendre ses livres. Il ne faut pas espérer devenir riche (sauf si vous avez des manuels scolaires dans votre bibliothèque…). Il existe une application mobile, qui permet de scanner directement les livres pour savoir combien ils seront repris. Mais le gros avantage du site web, c’est qu’on retouche encore un pourcentage supplémentaire de nos ventes en passant par iGraal ! Une fois le minimum de reprise atteint (environ 15 €), on peut générer une étiquette frais payés, poster les livres et attendre de recevoir son virement. Rapide et efficace.

Ajouter des photos des vêtements portés pour les vendre sur Internet

Les astuces pour bien vendre ses affaires sur Internet

  • Choisir sa plateforme, en fonction des personnes qu’on veut toucher, des prix qu’on veut pratiquer, des modalités et des objets qu’on a à vendre.
  • Réfléchir à ce qui vaut la peine d’être vendu et ce qui doit être donné (pensez qu’un objet prend facilement 1 heure pour être vendu, entre les photos, la rédaction de l’annonce, les réponses aux questions, l’envoi ou l’échange…).
  • Bien réfléchir aux modalités qu’on veut mettre en place, et les noter clairement (par exemple : est-ce que je veux faire des envois ou des remises en main propre ? pensez aux avantages et inconvénients de chaque décision…).
  • Faire de belles photos : prenez le temps de les faire quand vous n’êtes pas pressé par une autre tâche, que la luminosité est bonne…
  • Être honnête, pour éviter les mauvaises évaluations et les communications désagréables. Soyez le plus complet possible dans la description du produit, son historique, son état…
  • Fixer le juste prix : soit vous êtes là pour vous débarrasser (rapidement), et il faudra fixer ses prix en conséquence, soit vous n’êtes pas dans l’urgence et vous pouvez tester un peu. Rappelez-vous quand même que votre objet a perdu sa valeur dès qu’il a été en votre possession…
Si vous pensez à d’autres points que je n’ai pas abordé, ou à d’autres sites, dites-le moi en commentaire !

Spread the love