Dans cet article je vais te donner quelques astuces pour faire des économies dans la cuisine, qui sont en plus bonnes pour la planète. En effet, elles te permettent de réduire tes déchets, d’utiliser moins d’énergie, d’acheter moins et de gaspiller moins. Des conseils pour être plus écolo et mieux gérer son budget, faciles à mettre en place :
 

1. Rentabiliser l’utilisation du four

Oublier le préchauffage

A moins de cuisiner de la pâtisserie qui nécessite beaucoup de précision, les temps de cuisson n’ont pas à être respectés à la minute près. D’un four à l’autre, d’une technologie à l’autre, le temps de cuisson se définit à l’observation. Alors au lieu de perdre plusieurs minutes à préchauffer le four à vide, on n’hésite pas à mettre son plat directement au four pour profiter de la chaleur avant que la température désirée soit atteinte,  pour sortir son plat quelques minutes plus tôt.

Combiner les préparations au four

Quand tu utilises le four, gros énergivore, profites-en pour cuisiner plusieurs choses si possible. Utiliser un four déjà chaud consomme moins d’énergie pour maintenir la température déjà atteinte qu’allumer un four froid. J’essaie de profiter d’un plat au four pour préparer en même temps ou juste après mon muesli maison, des biscuits, un cake, des pommes de terre ou des patates douces à l’avance…

Éteindre le four à l’avance

De même qu’on profite de la chaleur du préchauffage, on peut continuer à cuire ses aliments quand le four est éteint (ou dégeler des aliments). Le four continue de diffuser de la chaleur pendant un bon moment. Tu peux aussi éteindre le four plusieurs minutes avant la fin de la cuisson et laisser les aliments à l’intérieur (en gardant bien la porte fermée évidemment !), la cuisson continue sans que ton four ne produise activement de la chaleur.
 

2. Utiliser du papier de cuisson réutilisable

Vide ton dernier rouleau de papier cuisson jetable et investis dans une feuille de cuisson en silicone ! Faciles à utiliser et à nettoyer, anti-adhésives, non toxiques, peu chères, elles permettent de faire des économies et d’alléger les poubelles.
Si tu n’aimes pas utiliser ce genre d’ustensiles car tu as des doutes sur les matières utilisées, tu peux également privilégier la cuisson dans une platine ou un plat un verre : ça t’évite même d’acheter un nouvel accessoire, c’est facile à nettoyer et tu en possèdes probablement déjà.
 

3. Cuisiner soi-même et manger autrement

Énormément de plats reviennent beaucoup moins cher quand nous les faisons nous-mêmes. Si tu achètes des plats préparés qui ne prendraient pas plus de 30 minutes à préparer, demande-toi si cela vaut le coup de payer plus cher… De plus, tu manges mieux, tu contrôles ce que tu mets dans ta nourriture, et réduis aussi le poids des poubelles en privilégiant des aliments non emballés autant que possible.
Pense également à revoir tes habitudes alimentaires. Acheter moins de produits transformés, c’est tout bénèf’ pour le portefeuille, pour l’environnement et pour sa santé.
 
Lorsqu’il s’agit de choses hyper simples comme un sandwich (pour le lunch du midi par exemple), pas d’excuses ! Acheter les ingrédients te coûtera beaucoup moins cher.
 
Lire aussi : Comment Camille a fait des économies grâce au zéro déchet
 
Apprends également à cuisiner les restes pour ne pas gaspiller la nourriture : un petit tour régulier dans le frigo pour voir ce qui traîne et qui nécessite d’être mangé rapidement permet d’éviter le gaspillage alimentaire. On a acheté un poivron en trop, il reste deux œufs, un morceau de fromage…
On devient créatif, pas besoin de suivre des recettes à la lettre, on apprend à cuisiner ces restes en temps et en heure pour être sûr de ne pas devoir jeter, ou on cuit “à blanc” pour congeler.

 

Quelques types de repas idéaux pour cuisiner les restes : omelette, pizza ou pizza-baguette, crêpe de maïs garnie, soupe, salade composée…
 

4. Acheter raisonnablement

Ce conseille regroupe beaucoup de comportements qui vous permettent d’éviter le gaspillage : éviter de trop stocker, réfléchir à ses repas à l’avance pour éviter de jeter, faire une liste de courses, regarder aux dates limite de consommation, n’acheter que ce dont vous avez besoin sans vous laisser influencer par les promotions (qui impliquent souvent d’acheter des produits en grande quantité, ou des produits que vous ne connaissez pas).
 
 
 

5. Boire l’eau du robinet

En utilisant une carafe (verse l’eau à l’avance si tu lui trouves un goût désagréable et/ou mets la un moment au frigo) ou une carafe filtrante . Tu peux également placer du charbon actif dans la carafe pour purifier l’eau. Le charbon actif (en bâton) peut-être réutilisé et est ensuite compostable. Personnellement je préfère l’utilisation du charbon et d’une carafe en verre car les carafes filtrantes produisent des déchets et sont en plastique.
 
Lire aussi : L’eau en bouteille deux fois plus contaminée par des particules de plastique que l’eau du robinet 
 
 

6. Acheter des produits en consommation rapide

Les supermarchés prévoient toujours beaucoup trop de stock, ce qui conduit à énormément de gaspillage. La plupart des magasins proposent les produits bientôt périmés en rabais. D’une part, on fait une belle économie (souvent -50%), et d’autre part, on évite le gaspillage alimentaire. Même si ce n’est pas une solution idéale, à l’heure actuelle, ces invendus existent, donc je considère qu’il vaut mieux les sauver que les ignorer.
Tu peux congeler les produits frais (vérifie toujours si l’étiquette ne mentionne pas “produit décongelé” !) et stocker sans problème les produits secs, alcools, céréales… qui ne périmeront pas réellement avant bien longtemps !
Attention cependant, ne tombe pas dans le piège, achète des choses que tu vas vraiment consommer et ne stocke pas plus que nécessaire.
Les promotions sont une cause de gaspillage (de produits et d’argent) importante, alors on reste raisonnable et raisonné (voir point 4).
 
Si tu n’achètes pas en supermarchés (bravo !), tu peux également te renseigner auprès des petits commerçants sur ce qu’ils font des invendus, tu pourrais récupérer des produits à petits prix ou gratuitement. L’application gratuite TooGoodToGo te permet également de sauver des invendus auprès de restaurants, magasins de proximité, supermarchés, snacks…
 

7.  Bouder les machines à café à la mode

Même si on vend maintenant des capsules réutilisables pour se donner bonne conscience, rien de tel qu’une bonne cafetière sans électronique et sans capsules : réduction des déchets, possibilité d’acheter du café en vrac, pas de pannes et d’obsolescence programmée, objet durable à vie si on en prend soin, facile à ranger et à entretenir. J’ai acheté une cafetière Bialetti* qui fonctionne sur l’induction et fait l’équivalent d’un mug ou de deux tasses (ou quatre tasses françaises), il existe plusieurs tailles et modèles selon les besoins.
 

8.  Adopter le mode de vie minimaliste

Garder le nécessaire, c’est éviter d’acheter des choses inutilement et toujours savoir ce qu’on a chez soi. Commence par un bon désencombrement (le livre Moins de choses, plus de MOI* te guide pas à pas), revois ton système de rangement pour rendre la cuisine plus pratique, et utilise les questions-clés pour déterminer si tu dois acheter quelque chose ou pas.

Vise en priorité le marché de seconde main quand tu dois vraiment acheter un nouvel objet, et n’hésite pas en retour à donner une seconde vie à ce que tu n’utilise pas ou plus.

9. Fais le ménage de manière écolo

Il n’est pas nécessaire d’acheter des produits écologiques, souvent plus chers. Pour le produit vaisselle, du savon de Marseille ou un savon similaire peut être utilisé : en paillettes ou copeaux*, il suffit de le mélanger à de l’eau chaude, ajouter éventuellement des huiles essentielles, et remplir un flacon. En bloc solide*, avec une brosse à vaisselle, il se pose simplement sur un porte savon. Ce savon est multi-usages et permet de posséder moins de produits !

Tu peux également adopter les tawashi, des éponges à faire soi-même avec de la récup, ou acheter des éponges lavables*.


Lire aussi : Simplifier ses repas : bien manger sans se prendre la tête et sans y consacrer trop de temps


 
 
 
 
As-tu d’autres astuces à partager ?
 
 
 
 

(*) En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Spread the love