28 novembre 2009

Koezio : quelques heures d'aventures pour un teambuilding ou autre

Cet établissement s'appelle maintenant Koezio
---------------------------------------------------------


Photo : InQuest

Je vous parlais hier (entre autres) de mon escapade à InQuest (Villeneuve d'Ascq) (quelle idée de nommer une ville comma ça aussi!) C'était vraiment génial! Un fort boyard au cœur de la ville. InQuest, c'est un peu un "jeu vidéo" dont on est le héros. Par équipes, on doit traverser plusieurs mondes pour accumuler des points et des indices. A l'embarquement, on reçoit une combinaison (pas aussi sexy que celles qu'on voit dans les présentations sur le site, je vous préviens), des baskets et des montres électroniques.

Le premier monde est un labyrinthe où l'on devait repérer des symboles propres à chaque joueur, lesquels nous donnaient un code à retenir. L'ensemble des codes retenus par les joueurs devaient être entrés dans une borne électronique pour accéder au niveau suivant et recevoir un indice. Moi aussi quand le type de la vidéo nous l'expliquait je n'ai pas compris, il faut juste le faire pour piger...

En empruntant des chemins farfelus pour descendre (cordes, échelles de pompiers, toboggans grande vitesse, barre de pompier...) on passe au deuxième niveau, très physique, composé d'une multitude de petits jeux qui permettent de gagner des points en équipe. Piscine de balles, échelles de cordes, sacs de boxe...

Le troisième monde est composé de cocons dans lesquels, par équipe, on répond au plus de questions possibles, sur différents domaines.

Et puis le dernier monde, celui qui m'a vraiment donné des sueurs, se passait dans les airs, à 12 mètres de hauteur. Sécurisés par des harnais comme dans Fort Boyard, on devait traverser des parcours aériens (ponts de singes et autres dérivés de plus en plus tordus). J'ai "légèrement" peur du vide, avec une "légère" propension au vertige. Malgré tout, une fois dessus, plus le choix, pas de retour en arrière. Mais bon, j'ai été contente de le faire, satisfaite de moi ("dommage que personne de mon entourage ne soit là pour voir ça").

A la fin, grâce aux mots récoltés au terme de chaque épreuve, il fallait trouver le code. Je l'ai trouvé moi-même (double satisfaction... il fallait trouver "body", alors bien sûr quand ça parle fringues ça me connaît!), et notre équipe a été 2e du classement (quand on faisait des journées d'intégration quand j'étais étudiante, j'étais d'office dans une équipe du bas du classement.. bon on n'a pas eu de cadeau mais quand même c'était cool!)

J'ai participé au jeu dans le cadre d'une Team Building de mon entreprise, mais l'espace est accessible à tous, les difficultés et parcours peuvent être adaptés...

A oui j'oubliais, à la fin du jeu, on a eu droit à une raclette royale, délicieuse, et copieuse (vous verriez mon bide aujourd'hui!), servie sur une dalle ("un dîner presque parfait") et un Brownie meilleur que tous ceux que j'ai pu manger dans ma vie, structure parfaite, chaud, goûtu (comme ils disent dans "un dîner presque parfait")...

2 commentaires:

  1. Ahhhhh mais je viens de Villeneuve d'Ascq, moi!
    Et ce nom est très joli en plus ;)!!
    Par contre, je n'ai pas encore tenté inquest, faire ses études à grenoble, ça n'aide pas!!

    RépondreSupprimer