30 juin 2009

Florence déteste les fonctionnaires (s'inscrire à la CAPAC)

J'ai vraiment du mal avec ces gens. Les fonctionnaires. Le boulot que j'ai appris à l'école est vachement basé sur l'administratif et le contact client, alors je suis toujours effarée de voir qu'on peut être aussi mauvais en la matière en travaillant à un guichet ou dans une administration.

Il y a un an c'était le permis de conduire. 50 personnes dans le hall. 15 minutes restantes avant fermeture. 1 bureau. 2 femmes. Une seule travaille. Heureusement j'ai fait partie de ceux qui sont passés avant la fermeture et avant le "Rvneeeeez eh d'min"

Nouvelle année. Nouveau combat. Études terminées. Démarches administratives. Premier pas, le FOREm (l'ANPE en belge francophone). On m'a toujours dit qu'il ne fallait pas prendre RDV pour y aller. Prise d'un doute à la veille du jour où j'avais décidé d'y aller, je téléphone. Horaires biscornus. 8h45 - 11h15 et les lundi, mercredi et vendredi aussi de 14h à 15h. Ok génial demain ce sera à 14h. Jour J, après m'être rendue compte que la ville ne pense jamais à construire des parkings là où on en aurait besoin (devant le FOREm quoi, entre autres) je pars me parquer plus loin, paie 1h de parking (ben oui, dans une heure c'est fermé). J'arrive devant le bâtiment aux 20 000 portes. Après inspection je choisis celle qui est ouverte. J'arrive à l'accueil.

Dialogue paranormal.

- Bonjour je voudrais m'inscrire comme demandeuse d'emploi
- Pour quel motif?
- Je viens de finir mes études
- Tenez remplissez-le chez vous et renvoyez-le avant la fin du mois (il m'a tendu the formulaire bien sûr)
Au revoir.

Ok... Si j'avais su j'aurais fait la dingue j'aurais même pas payé le ticket parking tiens! Crotte!
Après on a les amis qui donnent de mauvais conseils et qui en fait ne savent rien...

- T'as été t'inscrire à la CAPAC au moins???
- Euh..

Bon ok, là sur le coup j'ai appris que ce n'était pas le FOREm qui payait les allocations de chômage et que je devais soit me syndiquer soit m'inscrire à la CAPAC. Affolée par ces gens qui m'ont stressée avec leurs histoires, j'ai été directement à la CAPAC le lendemain. Ça me semblait simplement débile étant donné que j'ai un stage d'attente de 9 mois mais bon. J'avais raison entre parenthèses. A la CAPAC, je n'ai rien compris, je n'en sais toujours pas plus, on n'a toujours pas répondu à mes questions (on voit que ça les broute, les questions!)

- Bonjour, je viens de terminer mes études je voudrais des informations... Quand je dois m'inscrire... et tout ça...
- Vous avez déjà été au FOREm?
- Oui j'ai renvoyé le formulaire hier
- Oui mais vous avez déjà été?
- Oui
- Vous avez les papiers?
- Non, j'ai renvoyé le formulaire hier
- (ton condescendant) Ha vous n'avez pas été sur place alors
(HAAAAAAA P**** T'ES BOUCHÉ??)
- Siiiii mais ils m'ont juste donné un papier à renvoyer
- Ah ok, en fait il faut vous inscrire plus tard à partir d'avril parce que il y a un stage d'attente de... (il cherche dans ses papiers et finit par demander à son collègue) 9 mois! (merci Pépito je sais...) mais vous pouvez déjà vous inscrire avec ce papier.

C'est un papier à faire remplir par le FOREm. Je vais en tuer un, pas encore choisi. Avec tout ça je ne sais toujours pas QUAND je dois m'inscrire, étant donné que je ne vais sûrement pas rester 9 mois sans travailler du tout. Mais bon, peut-être que le FOREm pourra me répondre. Un jour. Quand je pourrai enfin rencontrer quelqu'un qui a 5 minutes à m'accorder...

Mais la conclusion à tirer de tout ça, c'est que les cochons d'inde, ça ne se laisse pas promener en laisse sur du carrelage. Et que ça ne joue pas tellement avec des souris de leur plein gré.


27 juin 2009

Test : le vernis en patch

Je suis incapable de me mettre du vernis. C'en est pitoyable. Faire la main gauche ça va encore. Ma technique? Mettre du vernis sur tout le bout de mon doigt et enlever plus tard ce qui "déborde". La main droite c'est déjà plus délicat. Mais là où je foire c'est quand je dois poser la deuxième couche. Je la mets trop tôt (pas de patience), j'en mets une trop grosse (pas envie de poser de troisième couche plus tard), j'essaie de réparer les petits défauts dans la texture (et donc je fais pire). En bref, 10 minutes après qu'il soit sec, ça m'énerve tellement de le voir si mal fait que je l'enlève aussi vite. Pourtant j'aime le vernis. Surtout que j'ai des doigts boudinés et que le vernis leur donne un semblant de féminité.

Et là, Sephora est venu à mon secours.

Toujours de mon shopping de l'an passé à Lille, j'ai ressorti une pochette de vernis autocollant que je gardais aussi religieusement "pour une bonne occasion". Ok, la couleur est très kitch. Argenté pailleté. Très pailleté. Mais bon c'était pour essayer, ils étaient soldés à 5€. Et qui sait combien je paierais le paquet de vernis autocollant rose french manucure, ou tout autre couleur normale.

Mais bon, l'occasion ne s'étant toujours pas présentée, il fallait bien que je l'essaie avant de retourner chez Sephora la semaine prochaine (WOUHOUUUU!). Il y a quelques jours j'ai donc testé sur un doigt.

Les gars, c'est la révolution! J'ai enfin trouvé un allié dans cette bataille contre le vernis! Le paquet se présente comme ceci:




C'est-à-dire 16 languettes -et oui, ils ont pensé aux gens à qui il manque des doigts pour une fois! Chapeau Sephora!- collées des deux côtés par un film transparent. Après, il suffit d'ajuster la base (le côté arrondi) à la base de l'ongle (chez moi ça tombe pile poil en tout cas), de bien l'aplanir sur l'ongle et de le replier sous l'ongle au bout (oui ça devient ambigu là) et ça se coupe tout seul.

TADAAA!




Ça fait 4 jours que je l'ai mis et il n'a toujours pas commencé à s'écailler. Plus tard, pour l'enlever, il paraît que c'est au dissolvant, comme du vernis normal.

Prochaine étape, l'ombre à paupière en sticker!

25 juin 2009

Toc toc toc, je collectionne les bijoux

J'ai un problème avec les colliers. Oui je sais ça fait deux fois qu'on se voit aujourd'hui. J'adore les colliers (et les bracelets, les boucles d'oreilles, les bagues... les ceintures aussi!) et donc j'en achète beaucoup. Mais je ne sais pas pourquoi, je ne les porte presque jamais! Ils se battent sur mon porte manteaux juste devant mes yeux mais je n'arrive jamais à me décider à en porter un. Pourtant j'ai tout. Tous les styles. Les rocks, les bobos, les colorés, les noirs, les "ça reviendra à la mode"... et tout le reste, je les ai aussi. Sans compter tous ceux qui m'ont été offerts.
La prochaine fois je vous parlerai de mes problèmes avec les manteaux et nous analyserons pourquoi au juste j'en ai 18 différents.













24 juin 2009

Le monde est petit... et pourtant il faut parfois aller loin pour se rencontrer

... c'est mon pseudo sur Facebook aujourd'hui. J'avais prévu un autre article mais voilà un truc marrant s'est passé aujourd'hui. Mais pour que vous compreniez il faut revenir aux sources... Les sources du mal...

Non non pas du tout c'est juste que ça donnait bien dans le paragraphe. Je sais je pars trop dans des digressions.

SOIT. Les sources donc. J'habite un bled en Belgique. Un bled collé à une grande ville, un bled sans campagne ni champs mais un bled quand même.

Depuis deux ans je travaille (comme bénévole, soulignons-le) à l'accueil artistes d'un festival de musique super important en Belgique, le Dour festival (je vous le recommande si vous me lisez de France!!), à quelques km exactement de mon bled. L'an passé, quelques jours après être rentrée, grâce à Facebook, je me rends compte qu'en fait, une des filles qui bossait avec nous cette année-là habitait dans mon bled, à une chaussée de chez moi, à 5 minutes à pied. Voilà comment on s'est rencontrées. Après 20 ans dans ledit bled, sans jamais s'être vues avant apparemment (en plus c'est la voisine d'un ex).

Entre temps je fais mon blog, mais je n'en parle à personne parce que j'ai trop peur de la réaction des gens, peut-être à tort, peut-être à raison, qui sait... Mais bon j'ai décidé d'être anonyme (n'ayant aucune amie qui serait dans le même trip et qui n'irait jamais me tirer dans les pattes et divulguer l'adresse à tout le monde pour se foutre de moi).

Hier, j'ai mis un commentaire sur un blog mode que je visitais, sûrement dont j'ai trouvé le lien en passant sur un blog français. Et aujourd'hui, en lisant un commentaire reçu en retour de l'auteure du blog (je sais ça devient long mais c'est presque fini), je me rends compte que c'est cette même fille que j'avais rencontrée, il y a presque un an, en travaillant à ce festival, pas tout près de chez moi. Toutes les deux ayant peur de la réaction des gens, on s'est tues.

Je trouve ça dingue. Vous vous en foutez vous de mon histoire, vous croyiez qu'il y avait une chute mais non c'est tout. Mais je trouve ça dingue quand même!

Je vous donne son adresse à vous lecteurs inconnus: a chick's blog

Petite anecdote, elle avait fait un article sur moi ici

22 juin 2009

Ôde à la VF pour nos films et séries!

Est-ce que vous avez déjà regardé une de vos séries préférées en V.O.? Je n'ai pas eu le choix, pendant mon séjour aux Pays-Bas, vu qu'eux laissent tous les films et séries en V.O. avec sous-titres (sauf les dessins animés ou séries pour les petits).

Depuis mon retour, il m'est impossible de regarder certaines séries en V.F. tellement les voix sont mauvaises et les jeux de mots mal traduits!

Ça concerne les séries pour jeunes (oui je me sens vieille) que je regarde pour passer le temps (non sans plaisir soyons honnêtes...): Ned's survival guides, Zoey 101, Malcom in the Middle, iCarly et autres séries Nickelodeon. Regardez les en V.O., ça fait série pour ados. En V.F., on ne laisserait personne au-dessus de 5 ans regarder cette daube tellement les voix sont nunuches. En anglais, les gens on des voix de gens (en néerlandais aussi pourtant, prenez-en de la graine doubleurs francophones), en français, on dirait des voix de dessins animés, genre Télétubies. Mais pourquoi???

Le pire, ce sont les séries pour adultes. Family Guy ("Les Griffin", comme si on n'avait pas pu laisser le titre tel quel...), Scrubs... Quelle horreur de voir Dr Cox de Scrubs avec sa voix de clown! Démangeaisons assurées! Du coup le cynique docteur anglophone devient un simplet attardé en français. Pourquoi les gens n'ont pas le droit d'avoir une voix qui leur correspond, pourquoi les doubleurs francophones se forcent-ils à déguiser leur voix en faisant une voix de gamine anglaise ou de canard enrhumé?

Et pourquoi ne pas revenir au bon vieux sous-titre pour augmenter un peu le niveau d'anglais de la population tiens?

Du coup des séries super marrantes ne connaissent jamais le succès dans les pays francophones car le charme (et les blagues surtout) est rompu une fois la série doublée.

8 juin 2009

Florence est obligée d'avoir le droit (de vote en Belgique)

Bienvenue en Belgique!
Au-delà de nos soucis actuels à propos du climat (moooon ça y est, on va encore avoir un été pourri! Il faisait si beau à Pâques!), il y a une autre raison pour laquelle je pourrais un peu faire la gueule à mon pays.

La politique.

Et ici ce n'est pas un souci de savoir que l'un de nos hommes politique s'est marié avec un chanteuse (oh scandale!) Non, ici, nos hommes politiques escroquent le pays, se mettent l'argent du contribuable dans les poches pour se faire construire une salle de bain dans leur bureau, ou encore pire (c'est tellement compliqué que je n'arrive pas à l'expliquer), ou summum du chic, notre homme politique qui a été découvert en possession de cassettes pédo-pornographiques (elle est belle notre représentation politique), mais ce n'est même pas pour ça que j'ai un problème avec la politique.

La Belgique est un pays fabuleux, où la démocratie se traduit pas le droit de vote imposé. Oui, en d'autres termes, on est obligés d'aller voter (autres victimes: le Grand Duché du Luxembourg, un canton en Suisse, la Grèce et l'Autriche. Point.) Bon jusque-là, no drama, ok je dois me battre tous les 1 ou 2 ans à trouver une tenue décente juste pour rester 2 minutes 33 dans une pièce en dehors de chez moi, un dimanche (jour du non-habillage chez moi). Mais le pire...

Le pire, c'est qu'en Belgique, on va voter avec les pieds lourds, parce que figurez-vous que notre vote ne compte pas! Ok, c'est un peu résumé, mais regardez bien... Nous avons un roi, neutre, non-élu. Donc il n'a rien à voir dans cette histoire. On élit donc les partis politiques qui prendront les décisions (vu que le roi ne fait que signer, dixit mon cours de droit public.) Ok ça reviendrait plus ou moins au même. Sauf que, surtout dans le cadre des européennes, non seulement on n'élit pas 1 parti, mais plusieurs (l'avis de tout le monde en gros, donc ça ne sert à rien de ce point de vue là.) Le pire, le pire du pire (c'était le mot gagnant), c'est qu'on a cette tradition des co-a-li-tions. Et c'est là que je suis pas contente! Parce que, pour être bref, si le parti qui a le plus de voix en a 5, et que les deux partis en dessous de lui en ont respectivement 4 et 2, ils peuvent se regrouper et gouverner à deux (6 voix) à la place de celui élu à par nous, électeurs obligés. Vous n'êtes pas belge et ne comprenez rien? C'est ça la politique en Belgique!

Maintenant retournons à nos futilités jusqu'aux prochaines élections.