17 août 2011

La Belgique et ses grands travaux

Aujourd'hui je m'écarte totalement du sujet initial du blog mais je viens de rouler dans la moitié de la Belgique environ, j'ai juste envie de râler, alors la mode ce sera pour une autre fois!

Figurez-vous que malgré ce que "les gens" disent, nous sommes de nombreux wallons à aller travailler dans le Brabant, pas très loin de Bruxelles. J'habite un bled près de Mons et je vais travailler à Braine l'Alleud, trajet qui devrait faire 33 minutes selon l'ami Google Maps. Temps respectable quand on sait combien il est difficile de trouver du boulot en ce moment...

Oui mais.

Non.

33 minutes, c'était sans compter l'interminable série de travaux qu'on effectue en même temps sur le trajet. 42 km et 4 gros chantiers (plus les petits travaux à gauche à droite qui s'y joignent), ça fait pas beaucoup de km "sains" si on calcule...

En temps normal, je suis plutôt du genre à défendre mon cher pays, à lui trouver ses bons côtés (il pleut? oui mais... c'est écologique!), mais là, honnêtement, je n'ai jamais vu un pays qui organisait ses travaux de manière aussi débile, surtout quand ça touche les grands axes qui rejoignent la capitale! Et encore, je n'ai pas le "plaisir" de passer aux alentours de Zaventem, l'aéroport national donc, qui baigne dans les travaux depuis des mois, et je ne connais pas le nom de toutes les villes alentours qui subissent le même sort, mais je sais qu'il y en a une liste...



Premièrement, juste à l'entrée d'autoroute dans mon bled, deux chantiers se suivent. En temps normal, je passe par Obourg pour éviter l'entrée à Le Roeulx (qui est méééégaaaa dangereuse parce que suuupeeeer mal foutue et que les gens qui arrivent du parking autoroutier pensent avoir la priorité, puisque étant à droite, sauf qu'il y a des triangles au sol -quasiment tout effacés- et un panneau céder le passage -complètement encastré dans les arbres-, et donc les gars te coupent la route alors que tu te lances à 120 km/h sur l'autoroute, bref most dangerous highway alive à ma connaissance). J'ai écrit une lettre aux autorités compétentes (désolée, j'ai un rictus en écrivant ce mot) mais bon, fort à parier que les arbres ne seront jamais élagués ni les triangles repeints.
Encore une fois, c'était sans compter sur les travaux à Obourg et Le Roeulx. Du coup, je dois monter à Le Roeulx (où ça roule moins vite du coup comme on réduit trois bandes en deux), mais ce n'est franchement pas la pire partie du trajet. Enfin, tant qu'on n'est pas en septembre bien sûr. Là, ce sera une autre paire de manches.




Ensuite on roule un bon moment sans souci, jusqu'à arriver à ce fameux R0 dont on vous parle toute la journée dans les points route à la radio. Normalement, je quitte la E19 pour monter sur le R0 et ensuite prendre la première sortie. Là je traverse le bled d'Ophain et arrive à Braine l'Alleud. Easy game.



Ouiiiii maiiiiis non, parce qu'on a donc démarré ces fameux travaux sur le R0 qui créent des embarras tous les matins (et encore, attendez le mois de septembre aussi!) Ça bouchonne depuis la E19 même.



Et encore, si je voulais quand même faire la file, à peine entrée dans le village d'Ophain, tout le village étant barré pour.. travaux, j'aurais droit à une belle déviation (qui me ferait peut-être redescendre sur le R0 en travaux d'ailleurs?), je n'ai jamais testé, pas folle la guêpe.



Alors une fois j'ai testé la sortie juste avant, Nivelles Nord. Si j'avais été vers Ittre, j'aurais fait un petit détour mais serais de nouveau tombée dans les travaux à Ophain, retour case départ.



J'ai pris la direction Waterloo et donc fait ce charmant détour qui m'a semblé durer une éternité, mais qui avait le mérite de me conduire directement derrière mon boulot, évitant donc le bled damné d'Ophain. Mais bon c'était trop long.



Alors ma nouvelle routine (oui faut changer sinon c'est pas gai, merci l'Etat belge), c'est de continuer sur l'E19 vers Bruxelles (donc, en résumé, encore une fois, dès septembre ça va être la fête) et de sortir à Wauthier-Braine, de passer par la chaussée de Tubize, là où il y a full trafic parce que c'est une route à entreprises et à zonings, et finalement de tomber derrière mon boulot. Et encore, cette semaine, ils ont enfin déconnecté le feu rouge qui fonctionnait pour laisser passer les gens qui arrivent de la route à droite... alors que cette route est barrée... pour travaux!



Ok, jusque là, ça semble déjà fastidieux (mais pas assez par rapport à la réalité), mais le pompon, la cerise, le best du meilleur, la crème, c'est le retour. Durée estimée: 32 minutes. En réalité? Ça dépend des petites surprises...



En temps normal, quand il y a des tracas sur le R0, on continue tout droit pour sortir au niveau de Nivelles, détour qui fait perdre très peu de temps, pas très dérangeant.



Ouiiiii maiiiiiiiiis, comme Ophain est complètement fermé en même temps, on nous oblige à prendre une déviation qui nous mène... directement sur le R0 en travaux. L'autre choix, c'est une rue interdite, sauf riverains. Donc de grandes chances de se faire pincer par un policier ou de se faire dénoncer par un merveilleux habitant de cette rue de bourges. Nous voici donc partis sur le R0 pour une distance triple au minimum à celle qu'on devrait parcourir en temps normal, mais avec les travaux en prime. Ah oui, avant d'arriver à l'entrée d'autoroute, dans la petite rue, il y a un feu rouge temporaire pour cause de... travaux!



Mais aujourd'hui, c'était vraiment magnifique. Parce que arrivés à l'entrée du R0, vous devinerez jamais... l'entrée par laquelle on nous fait dévier est fermée pour travaux. motherfuckingsonofabitchassholemoronwhatthefuck

La nouvelle déviation nous envoie sur le R0... vers Bruxelles. Ok, facile, ils vont nous faire sortir quelque part pour remonter de l'autre côté, no stress... Sauf que faute de panneau "déviation", j'ai juste trouvé un panneau "sortie" (sortie de quoi? sortie des travaux? sortie vers la liberté? sortie en boîte?) et qu'arrivée en haut de la "sortie", aucun panneau. Bon, je suis pas du coin, je fais quoi? Après avoir cherché un moment un panneau déviation, je remonte sur le R0 (toujours dans le mauvais sens, mais bon c'est la seule route que je connais), je me dis que je vais tomber sur le panneau déviation plus loin. Oui. Oui oui. Quand j'ai roulé un moment sans plus voir de travaux, ni de panneaux oranges, j'ai pensé Allez en prison sans passer par la case départ sans toucher 4000 € What the fuck? que c'était un peu râpé... Bon, sur ce j'ai roulé jusque Bruxelles, j'ai enfin trouvé le panneau qui indiquait Bergen et j'ai fait demi-tour, pour me retrouver... sur le R0, et c'est parti pour la traversée des travaux du début à la fin.



Évidemment, en arrivant près de chez moi, il y a encore un chantier qui réduit l'autoroute à 2 bandes, mais c'est du pipi de chat à côté du reste...



En résumé, j'aimerais vraiment avoir une réponse... POURQUOI DÉMARRER AUTANT DE CHANTIERS ET DE DÉVIATIONS SUR 3 KM DE DISTANCE EN MÊME TEMPS???!!!

1 commentaire:

  1. Hahaha j'habite Braine-l'alleud et je te comprend tout à fait!
    Ils sont vraiment pas doués c'est clair :s

    RépondreSupprimer