20 août 2011

Epilation : cire délicieuse de Veet et soin anti-poils incarnés Acorelle bio



Et oui l'été (enfin, l'été c'est un grand mot) c'est la saison des fleurs écloses, des naissances de petits chatons, des balades romantiques.. non, retour à la vraie vie, l'été, c'est la saison des poils déplaisants!

Comme, sans me vanter, je suis franchement trop un pro de l'épilation et que je pleure même pas sous la douleur, je vais te donner les clés du succès à toi lectrice poilue!


1/ Choisir les bons ustensiles et les bons produits


Et oui, c'est con, mais encore faut-il appliquer cette règle de base... On choisit une méthode d'épilation qui nous convient premièrement. Et quand je dis une, je mens parce qu'il faudra quasiment tout le temps les combiner.

Il vous faudra donc un bon rasoir (pitié, pas les jetables, c'est vraiment polluant c'est du gaspillage et ça revient beaucoup plus cher!), dont on change les lames dès qu'elles ne coupent plus très bien (sinon on appuie, on se coupe, et à certains endroits, ça fait très mal..), pour les zones vraiment trop délicates (je ne vous fais pas de dessin, je pense à un petit endroit bien précis).

Un épilateur, pour épiler sur poils courts. Perso, j'avais acheté un épilateur Philips Ladyshave il y a quelques années, j'avais pris le moins cher (il fonctionne sur secteur, il ne va pas dans l'eau, parce que électricité et eau ça donne des chansons loufoques comme Alexandrie Alexandra jusqu'au jour où ça tue) et je n'ai rien à redire! Ok, si on m'offrait le tout nouveau Braun top moumoute qui soit disant ne fait pas mal, je l'essaierais par curiosité, mais pour l'instant, je n'ai pas besoin d'épilateur sous-marin. Je ne l'avais plus utilisé depuis longtemps mais quand j'ai dû partir en vacances avec très peu de temps libre les jours d'avant et que je n'ai pas eu le temps de m'épiler à la cire avant le départ, j'ai pensé à l'emmener avec moi, et depuis je m'en ressers régulièrement.

Et de la cire, la cire Veet en gel qui se rince à l'eau c'est le must! Quand les poils sont un peu trop longs, la cire marche beaucoup mieux que l'épilateur.

Après, chaque méthode convient mieux à l'une ou l'autre partie du corps. Dans mon cas, sur mes jambes mes poils sont tellement clairsemés et fin que ce serait du gaspillage de le faire à la cire, j'utilise donc l'épilateur. Le tout, c'est de tester les différentes solutions qui existent sur le marché, y'a pas de secret!

La crème dépilatoire, je déconseille carrément. Cher, pro-gaspillage, pas pratique. Seul bon point, la peau est vraiment douce après.


2/ On oublie le rasoir...


...là où on commence à utiliser un autre moyen d'épilation, que ce soit cire ou épilateur. J'en ai fait les frais il n'y a pas longtemps. En vacances, pas le temps ni l'envie de sortir l'artillerie lourde, je me suis dit "c'est pas pour une fois au rasoir", et bien détrompez-vous! Quand on vous dit que l'épilation fait de moins en moins mal au fur et à mesure, c'est seulement vrai si votre rasoir ne passe pas par là entre temps. Sinon, on recommence à zéro! (et en plus bonjour les poils incarnés).


3/ On talque avant


Et ça, très peu le savent! Le talc permet de rendre la peau bien sèche, d'absorber toute trace de déo, transpiration, hydratant... et rend l'épilation beaucoup plus facile, que ce soit à la cire ou à l'épilateur. Ne vous inquiétez pas, le talc n'empêche pas du tout à la cire d'adhérer et ne mettra pas en l'air votre épilateur.


4/ On ne desserre pas les pores


Certaines personnes très mal renseignées (des hommes ou des adeptes du rasoir peut-être?) vous conseilleront de prendre un bain chaud avant l'épilation, grave erreur! Si les pores sont desserrés, le poil s'arrache moins facilement, il risque de casser en laissant sa racine dans la peau, ça va faire plus mal, et bonjour les poils incarnés! Le mieux, c'est une douche avant pour que la peau soit propre, mais sans être ramollo. Certains épilateurs électriques sont même équipés d'une partie "cooling" qui resserre les pores, et les vrais pros savent que le must c'est de passer un glaçon sur la peau juste avant pour vraiment bien la resserrer. Parce que avoir un peu moins mal mais devoir passer trois fois plus de temps à s'épiler et souffrir plus tard d'infections, c'est vraiment bête.


5/ On ne zappe pas le gommage, avant et après


Un gommage pendant la douche juste avant pour dégager les poils, un gommage à chaque douche par après, sur tous les endroits épilés, pour limiter le risque de poils incarnés et d'infection.


6/ On désinfecte


Qu'il y ait du sang ou pas, il faut toujours désinfecter après l'épilation, ce qui empêche encore une fois poils incarnés et infection. Ça peut se faire avec un soin spécial (soin anti-poils incarnés Acorelle dont je vous parle souvent) ou avec de l'alcool médical. Désinfecter tout de suite après, si ça picote on frotte en appuyant (truc d'esthéticienne) et ça passe en 3 secondes, on n'est pas des chochottes! Et ensuite idéalement désinfecter tous les jours.
Beaucoup mettent de la crème ou de l'huile après, c'était valable quand on utilisait de la cire qui s'enlève avec du gras, mais avec les nouvelles cires qui partent à l'eau c'est superflu. Au contraire, ça fait rentrer des saloperies dans les pores ouverts sous l'effet de l'épilation!

Et puis si vous avez l'occasion d'aller chez l'esthéticienne une fois pour vous faire épiler, observez bien tous ses petits gestes, elles connaissent tous les trucs pour une épilation réussie après tout (sans forcément vous les divulguer ouvertement)

C'est quoi vos trucs à vous? Vous utilisez quoi?

1 commentaire:

  1. J'ai le dernier Braun Silk Epil 7 Dual Epilator (à dire sans respirer), que j'ai reçu via mon blog sinon je ne crois pas que je l'aurai acheté vu le prix. Et je n'utilise plus que ça. Rien à dire. Tip top. Au poil quoi!

    RépondreSupprimer