31 janvier 2012

J'ai lu : Uglies

Ça fait longtemps que je ne vous ai pas présenté de livre. Normal, j'en achète des tonnes mais jamais le temps de les lire! Par contre quand j'en commence un, je me plonge dedans (à condition qu'il me passionne). Celui-ci, je l'ai depuis 2 ans je crois :) trouvé à la grande braderie de Lille dans un état impeccable et pour pas cher du tout. Je n'en avais jamais entendu parler mais le résumé sur la quatrième de couverture m'a tout de suite donné envie. Je me suis finalement mise à la lecture de ce bouquin la semaine passée! On est encore une fois dans le domaine de la science-fiction avec les codes de la sci-fi classique : population du futur désabusée, monde dominé par quelques élitistes aux convictions souvent douteuses, terre détruite, règles à suivre pour un peuple qui n'a d'autre choix que de suivre le mouvement... Il s'agit d'un livre "jeunesse" mais je trouve l'histoire très intéressante, pleine de sous-entendus qui sont là pour faire réfléchir (le but de la sci-fi en général quand elle est bien écrite). On n'a pas l'impression de lire un roman pour adolescents, si ce n'est qu'il n'y a pas de scène de sexe dans l'histoire... En quelques mots : les "Rouillés" (notre population actuelle) a été décimée après qu'une bactérie a embrasé tout le pétrole, et ses dérivés, sur Terre. Seuls restent quelques ossements d'édifices, des carcasses de voitures incendiées... Les habitants de la planète sont maintenant maintenus dans des villes bien limitées desquelles on n'est pas censé sortir, sous peine d'être dénoncé par sa bague d'identification. Les humains qui ont entre 12 et 16 ans sont nommés les "Uglies" (moches, au cas où vous auriez zappé quelques cours d'anglais) et vivent dans des dortoirs communs en dehors de la ville en attendant l'anniversaire de leurs 16 ans et l'Opération qui les rendra "Pretties" (beaux, donc). Vous le devinez peut-être à ce stade-ci, l'histoire sera celle des rebelles qui décident de s'échapper avant l'Opération, mais que les "Special Circumstances" chasseront afin de remettre de l'ordre dans leur monde où tout le monde doit devenir beau, bête et semblable. Une très belle réflexion sur les diktats de la beauté imposés dans notre société, ce livre vaut la peine d'être lu selon moi. Seul hic, il est écrit en 5 tomes dont Uglies est le premier, je dois maintenant trouver les 4 tomes suivants : Pretties, Specials, Extras et Secrets.

Uglies (T1) de Scott Westerfeld

2 commentaires:

  1. Ca a l'air d'être sympa! :) En ce moment, je lis plutôt des livres comiques/romantiques de Kinsella et d'autres auteurs du même style. J'aime beaucoup, je viens de terminer ''Samantha bonne à rien faire'', une chouette histoire que j'aimerais bien voir en film (enfin c'est ce que je me dis pour chaque livre)
    Faudrait que je lise d'autres genres une fois, ça m'intéresserait certainement ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je l'avais lu ce bouquin, il y a 3 ans je crois. Je l'avais acheté sans lire le résumé en pensant que ce serait dans la même veine que Gossip Girl et j'ai été suprise et agréablement de constater que ce n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais.
    C'est bon parfois la surprise, surtout en littérature.
    Bisous

    RépondreSupprimer