2 mars 2013

Pourquoi il ne faut surtout pas bannir la pilule

Je sais que vu les récents débats (certains plus stériles que d'autres) autour de la pilule contraceptive, cette dernière n'a plus trop la cote en ce moment. Pourtant, pour ma part, je ne remercierais jamais assez les personnes qui ont inventé cette pilule miracle (et les autres moyens de contraception hormonaux, il en existe de nombreux, vous devriez interroger votre gynéco!)

Après avoir lu un article aberrant qui prônait la "contraception naturelle" et qui disait que la pilule était "un moyen d'esclavage de la femme", il faut que je donne mon avis sur la question, ça me tripote... Croyez-moi, la contraception n'a rien de naturel, parole de mon gynéco : "Selon la nature, la femme est faite pour avoir un enfant environ tous les ans et décéder après quelques accouchements"(sachant qu'on commence à avoir nos règles vers 11 ans, ça veut dire qu'on ne deviendrait certainement jamais majeures). 

Source photo - Le Point :  La pilule contraceptive améliore la santé des femmes


Je suis radicalement opposée à cet avis, parce que selon moi, la pilule (et les autres moyens contraceptifs hormonaux), c'est justement le pouvoir mis entre nos mains! Le pouvoir de ne plus subir notre condition de femme, parce que oui, la nature est injuste et nous sommes le sexe faible. Naturellement, nos hormones gouvernent notre vie, elles jouent avec notre humeur, elles jouent avec notre apparence (un jour je te graisse les cheveux et la peau, la semaine d'après je te dessèche complètement... tiens je vais faire tomber tes cheveux la semaine prochaine!), elles jouent avec notre appétit,... et pire, elles jouent avec notre santé (carences en fer, ostéoporose, dépression...)
Nous subissons toujours notre corps, lui même mené par le bout du nez par les hormones. On aura toujours plus de mal à prendre du muscle à cause de nos hormones, on sera toujours plus faibles physiquement, on grossira toujours plus vite, on tombera même enceinte parfois. Alors, si aujourd'hui on dispose d'un outil abordable qui nous permet de diriger notre corps et de contrôler cette chose naturellement incontrôlable, pourquoi la rejeter?

Aujourd'hui, en prenant un petit cachet chaque jour, on peut décider de réduire l'impact des hormones sur notre humeur, on peut décider quand on aura nos règles (c'est à dire pas pendant le weekend en amoureux à Rome ou la semaine où on a prévu une sortie piscine avec les copines ou pendant les vacances d'été...), et surtout, on peut décider quand on tombera enceinte!

Alors oui, on se pose tout un tas de questions autour des méfaits éventuels des hormones, etc. N'écoutez pas ce qu'on en dit à la télé ou même sur Internet (ne m'écoutez pas :)), allez chez votre gynécologue et discutez avec lui.
 
Mais surtout, par pitié, laissez tomber cette histoire de "contraception naturelle", si vous ne voulez pas ingérer d'hormones, il existe d'autres solutions (préservatif, stérilet en cuivre...)
La "contraception naturelle" cause jusqu'à 20% de grossesses indésirables (sauf si on opte pour l'abstinence totale à 100% sans exception ;)) et une IVG ça n'a rien de bon pour la santé mentale et physique...

Avis commentaire opinion?

1 commentaire:

  1. La pilule comme moyen d'esclavage de la femme ? Mmmhh je vois pas le rapport xD Mais on lit tellement de n'importe quoi de la part de certaines féministes radicales parfois que ça ne m'étonne pas !

    Pour ma part je suis d'accord avec toi : la pilule est en soi une invention fabuleuse. Après, le soucis c'est le rapport bénéfice/risque : je choisis quand j'ai mes règles mais pas quand j'aurais mon cancer. Oui bon j'exagère bien sur, mais c'est pour montrer que prendre des hormones tous les jours sans aucun contrôle ce n'est pas non plus anodin et qu'il y a des risques à prendre en compte.
    J'ai pris Diane 35 de mes 15/16 ans à mes 24 ans sans aucun controle (outre des frottis) et je l'ai arrêtée volontairement en octobre parce que j'en avais marre. Depuis j'ai réalisé que ma tension allait mieux et mon humeur aussi, mais il y a aussi des points négatifs comme les cheveux gras et les boutons catastrophiques une fois par moi (pendant 10 jours -_-) et puis mon cycle qui est passé de 28 jours à 55/57 jours. Mais finalement je ne regrette pas et mon stérilet au cuivre me va parfaitement.

    Tu as bien fait d'écrire cet article parce que le buzz actuel risque de pousser nombre de jeunes filles à ne pas se protéger assez et bien que je ne partage pas ton avis sur l'IVG je considère que c'est une solution d'urgence et en aucun cas un moyen de contraception !

    Des bisous :)

    RépondreSupprimer